Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

collège antoine pons

  • Collège : Lecture impromptue et rencontre autour du roman

    collège antoine pons,valérie schléeLes collégiens ont partagé le plaisir de lire avec Valérie Schlée.

    Le jeudi 8 novembre, les quinze élèves du club lecture du collège Antoine-Pons ont assisté à une lecture impromptue, dans le cadre du prix littéraire D'un livre à l'Aude, organisé par la Bibliothèque départementale de l'Aude, l'Atelier Canopé 11 et Occitanie Livres et Lecture.

    La rencontre a débuté par un tour de table sur les lectures des élèves. Ceux-ci ont commenté les romans en compétition qu'ils avaient déjà lu, surprenant par leur pertinence les bibliothécaires présentes.

    Ensuite, la comédienne Valérie Schlée a enchanté les jeunes lecteurs en lisant à voix haute quelques extraits des quatre livres sélectionnés pour l'édition 2018-2019. La voix de Valérie, sa lecture claire et talentueuse, a donné très envie aux élèves de se lancer dans la lecture des titres. Pour preuve, à la fin de la séance, les élèves ont emprunté auprès de l'enseignante documentaliste, tous les exemplaires disponibles. Ils attendent également avec impatience la visite de l'auteur de Détroit, Fabien Fernandez, qui aura lieu en décembre à la bibliothèque municipale, rue des Bains-douches. 

  • Les collégiens sur les pentes de Formiguères

    collège antoine pons,ski formiguèresUn beau ciel bleu a accompagné les petits passionnés de ski et leurs éducateurs.

    Une sortie à la neige était programmée tout dernièrement à l’attention des élèves du collège Antoine Pons. Lucas Palacios, élève de 4e dresse le compte-rendu de cette journée.

    « Le mercredi 9 février 2011, les élèves de l'accompagnement éducatif et de l'association sportive du collège Antoine Pons ont participé à une sortie ski de piste à Formiguères. Arrivés à la station, les skis une fois chaussés, les moniteurs de l'ASPTT de Carcassonne ont formé quatre groupes de niveau : les grands débutants pris en charge par M. Auriol (Raphaël, élève de 6°A, le remercie encore pour sa patience et sa gentillesse), les débutants, les intermédiaires et enfin le groupe des confirmés (respectivement accompagnés de Mme Auriol, MM. Monteverde, Marini, Gili et Boutte). A midi, avec nos accompagnateurs M. Idjellidaine (professeur d'E.P.S.) et Mmes Pecero et Vidé (professeurs de lettres), nous avons mangé à la cafétéria de la station (steaks hachés et pâtes pour les sportifs !). Puis nous avons retrouvé les pistes jusqu'à 16 h pour ensuite rendre les skis et rentrer à Chalabre. Même si certaines pistes étaient peu enneigées ou verglacées et les pistes noires fermées, nous avons apprécié cette journée ensoleillée forte en sensations, en joies et en chutes ! »  

  • Le temps passe au collège Antoine-Pons

    Le vendredi 2 juillet dernier, le collège Antoine Pons refermait ses grilles derrière des élèves riches d'une nouvelle année appliquée, partagée avec une équipe enseignante également en vacances. C'était le début d'un intermède estival pour certains, un départ vers de nouveaux horizons pour d'autres, mais aussi l'aboutissement d'un parcours professionnel, comme pour Monique Rault professeur d'EPS, qui prenait ce jour-là un acompte sur ses droits à la retraite. Accueillie à la rentrée de septembre 1996 par Hubert Carcy, principal du collège, Monique Rault avait donc bouclé la boucle et traversait une dernière fois la cour, munie d'un porte-document chargé de souvenirs inaltérables.

    Il était à présent l'heure de s'occuper de jeunes pousses, au coeur d'un jardin potager cette fois, où allait apparaître un matin de juillet, le préposé au courrier, porteur d'un message. Rien d'extraordinaire pour qui connaît la fonction qui incombe aux facteurs, sauf qu'à bien y regarder, le pli contenait un petit mot de reconnaissance dépourvu de signature, souhaitant "Bonne retraite", et accompagné d'un cadeau. En l'occurrence, un week-end "smart box Histoire et Patrimoine", et un bon d'achat pour huit arbres fruitiers de la pépinière de Brenac.  

    L'instant d'heureuse surprise passé, il s'agissait d'éclaircir l'origine du billet. Après recherches, il s'avérait que l'envoi procédait d'un cadeau collectif des parents d'élèves, associant pleinement à leur témoignage de reconnaissance, Patrick, son mari, et partenaire pleinement impliqué dans chacune des activités qui auront été régulièrement proposées aux potaches d'Antoine-Pons. Quatorze années de complicité partagée avec élèves et parents, et une dernière attention allant droit au coeur des destinataires, qui adressent leurs chaleureux remerciements à tous et à chacun.

    AS Ganguise.jpg

     

  • Souvenirs : Quand le GOD prenait ses quartiers d’été

    C'était quelques mois avant que le Quartier Latin ne fasse la une de l'actualité, les élèves du GOD de Chalabre (Groupe d'observation dispersé qui deviendra collège en 1978) s'apprêtaient à fêter le traditionnel départ en vacances d'été. Brillants lauréats du certificat d'études primaires, nos studieux potaches prenaient enfin un peu de recul avec les cours d'algèbre, d'histoire ou d'instruction civique. Encadrés à gauche sur la photo par Marc Jean-Pierre directeur, et Maryse Leroy, jeune enseignante, à droite par Hubert Carcy et Jacques Adrados professeurs, les jeunes Chalabrois et leurs camarades du canton étaient prêts à faire une petite entorse à l'emploi du temps, par le biais d'un concours de pétanque à la mêlée. Ainsi réunies, le temps d'un après-midi, les classes de CM2, 6e et 5e du GOD (la 4e et la 3e n'existaient pas encore) avaient dégusté sous un vrai soleil de juillet, cette véritable tranche de bonheur et d'insouciance qui précède l'heure des grandes vacances. C'était il y a 43 ans à peine et les potaches qui posaient alors devant le porche du futur collège Antoine Pons, sont aujourd'hui d'alertes quinquagénaires qui se reconnaîtront.

    Le 5 juillet 1967, les collégiens avaient déjà la tête en vacances (photo G. Jammet-Escaf)    

    GOD 1967 blog.JPG

    De gauche à droite :

    1e rang : Thierry Abat, Christian Boyer, Pierre Llopis, Robert Voltes, Philippe Danjou, (?), Raymond Dumay, Jean-Luc Mot, Serge Dalème, François Lorca, Daniel Tournois, Roland Combes, Jean Melliès.

    2e rang : Francis Rivals (†), Gérard Mazon, Guy Rolland, Bernard Marty, Gérard Calbo, Alain Courrent, Serge Rey, Michel Tomasella, Guy Sylvestre, Alain Crovetti, Yves Gaubert, Raymond Fournès, Gérard Boyer, Christian Poncet, (?), Mathias Mellado, Jean-Luc Mestre, Jean-Claude Granger, Hubert Carcy, Jacques Adrados, Francis Garcia.

    Dernier rang : Marc Jean-Pierre, Georges Marjanski-Zieba, Henri Combes, Maryse Leroy, Jean-Pierre Brzesc, Daniel Lopez, Denis Rives, Alain Dalème.

    L'album-photo "Un Bouclier pour un Jubilé" a été mis en ligne

  • Camerone-Chalabre : une expo pour renforcer les liens

    Camerone (Armoiries).jpgLes armoiries de la ville de Camerone.

    La salle du conseil municipal, cours Sully, accueille une exposition réalisée par les élèves du collège Antoine-Pons et leur professeur Manuel Menendez. Cette initiative s'inscrit dans le cadre du jumelage intervenu le 20 septembre 2004, entre Camaròn de Tejeda (Etat de Vera Cruz au Mexique) et Chalabre. L'occasion pour les collégiens de présenter plusieurs exposés sur le Mexique, ainsi que des photos sur l'Amérique latine. Les élèves de 4e ont fait des fiches d'identité avec leurs adresses courriel afin de correspondre via Internet, tandis que les 3e ont réalisé les affiches de la mairie. Ce travail de qualité confirme une réelle volonté de faire vivre d'une manière très active  le rapprochement entre la ville natale du Capitaine Jean Danjou et la ville où il est inhumé. Il fait suite à une visite qu'une délégation mexicaine conduite par Marco Antonio Menes Couttolenc représentant  le gouverneur de l'état de Veracruz et Michel Auzias, ancien attaché de l'ambassade de France au Mexique avaient effectué dernièrement dans l'enceinte du collège. Destinée à renforcer le lien avec Camerone et les amis du « Nouveau monde », l'exposition est visible jusqu'au 30 juin, aux heures d'ouverture du secrétariat de la mairie.  

    Centenaire Camerone 1963 I.JPG1963, année du centenaire de la bataille de Camerone.

  • Le blanc s’expose au collège Antoine Pons

    A la veille de vacances scolaires marquant une trêve pascale décalée, nous souhaitons aux collégiens d'Antoine Pons et à l'équipe éducative, une quinzaine de repos paisible et sereine. L'occasion d'adresser un clin d'oeil à une génération de potaches et d'enseignants qui les ont précédés sur les bancs voisins de l'allée des Marronniers, et qui avaient bouclé leur deuxième trimestre sur une excellente note. C'était il y a dix ans ou presque, l'article ci-dessous avait paru dans l'Indépendant, édition du dimanche 23 avril 2000.

    Blanc blog IV.jpgLes élèves de 3e ont rendu copie blanche. Mais c'était pour la bonne cause...

    Les potaches du collège Antoine Pons voulaient-ils faire le vide complet dans leur tête avant les vacances pascales ? C'est ce qu'il faut croire au vu de la copie parfaitement blanche qu'ils ont rendu à l'occasion d'une expo pour le moins originale et surprenante. En faisant preuve d'une imagination débordante, les élèves de 3e ont en effet réussi le tour de force de créer une galerie d'art entièrement consacrée au blanc.

    Un thème qui les a assurément inspiré comme ont pu le vérifier les nombreux amateurs, parents et élèves qui se pressaient aux portes du CDI à l'heure du vernissage. Dans un décor et une atmosphère tamisée de lumières blanches, les visiteurs sont passés successivement du blanc au blanc, il suffisait de lire dans le blanc de leurs yeux pour y déceler des reflets teintés d'admiration.Blanc blog II.jpg

    Toutes nos félicitations aux artistes qui décrochent leur examen blanc avec mention, sans oublier Laurence Toustou, leur professeur d'arts plastiques, initiatrice et guide d'un projet particulièrement original. Une belle réussite qui offrait à chacun l'opportunité de lever le verre de l'amitié, avec un blanc de blanc et avec modération. Egalement invités à cette manifestation par Claude Ruiz, principal du collège et l'équipe éducative, les acteurs de la vie économique locale au premier rang desquels les responsables d'entreprise ayant accueilli les élèves de 3e à l'occasion d'un stage récemment effectué en entreprise. Et en définitive, deux animations bien différentes et pourtant complémentaires qui auront permis au collège Antoine Pons d'assumer sa double mission, culture et ouverture vers le monde extérieur.    

    Blanc blog I.jpgLors du vernissage, les collégiens de 3e ont apprécié  les messages de félicitations

  • Les platanes du collège ne bourgeonneront plus

    Platanes collège 1856X1395.jpgTémoins discrets et majestueux depuis des décennies, ils avaient participé au 30e anniversaire de la création du collège Antoine Pons, célébré le 17 mai 2008. Les quatre grands platanes qui ornaient l'entrée de l'établissement côté St Pierre, ont été définitivement mis à terre quelques jours avant que l'année 2009 ne se termine. Une décision motivée par un premier incident sans gravité, qui avait vu en novembre dernier un de ces grands arbres dévisser sur sa base et venir s'affaisser au pied de la toute nouvelle cantine scolaire. Là même où les enfants se rassemblent avant d'aller prendre leur déjeuner. En cause, les fortes pluies tombées sur le Kercorb qui avaient rendu un sol très meuble dans lequel le végétal était de plus faiblement enraciné.

    Afin d'éviter une nouvelle mésaventure aux conséquences plus graves, la décision était rapidement prise de supprimer les trois autres platanes, pourvoyeurs d'une ombre bienfaitrice certes, mais devenus trop dangereux. Une matinée aura suffi aux spécialistes, pour faire disparaître du paysage quatre représentants du symbole de la régénération, selon la mythologie grecque (photo ci-dessous).No trees II.JPG