Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

foulées du kercorb

  • C’était hier : Les Foulées s’invitent à la Ronde des Châtaignes

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du dimanche 29 octobre 2000.

    foulées du kercorb,courir à malves,patrick missèneDes oisillons aux vétérans II, les Foulées du Kercorb se sont fait plaisir à Malves-en-Minervois (De gauche à droite, debout, Thierry Noy, Christian Moralès, Jean Martinez, Francis Amouroux, Laurent Garcia, Luigi Thibaud. Devant, Luciano de Mendonça, Claude Cnocquart. Accroupis Nicolas et Michel Dufour, Christophe Pennavaire, Loris Martinez, Fabiola Martinez, Vanessa Garcia. Photos archives, octobre 2000).

    Fidèles au grand rendez-vous d’octobre fixé par Patrick Missène et l’équipe de Courir à Malves, les représentants du Foulées du Kercorb participaient dernièrement à la VIe édition de la Ronde des Châtaignes et du Vin Primeur. Un remarquable événement sportif très prisé par les mordus du macadam qui offre aux enfants, l’opportunité d’entrer dans la course et donc de participer à la fête, au même titre que leurs aînés. Dès 14 h et sous les tours du château de Malves, un starter très officiel libérait près de 218 enfants parmi lesquels nos jeunes représentants. Chez les Oisillons et sur une distance de 1000 m, Nicolas Dufour termine en douzième position sur 78 concurrents tandis que Fabiola Martinez décroche une très prometteuse quatrième place. Chez les Poussins (1 950 m), Michel Dufour prend la 12e place parmi 68 concurrents tandis que dans la catégorie Benjamins, Luciano de Mendonça s’adjuge lui aussi une belle 12e place, Christophe Pennavaire se place en 4e position chez les Minimes.

    A 15 h précises place aux cadets, juniors, espoirs, seniors et vétérans. 419 concurrents rassemblés sous la banderole de départ cherchaient à cet instant précis la bonne formule pour réussir le départ idéal. Et au terme de deux tours de circuit soit 13 km de course, le chrono rendait son verdict : avec un temps de 51’15’’, Claude Cnocquart enlève la course dans la catégorie cadets tandis que Luigi Thibaud prend la deuxième place chez les juniors (54’37’’). Dans la catégorie espoirs, Laurent Garcia monte également sur le podium avec un temps de 1h 02’26’’. Quant aux seniors chalabrois, ils franchiront la ligne blanche dans l’ordre suivant : Thierry Noy 104e en 53’04’’, Christian Moralès 112e en 53’26’’, Jean Martinez 209e en 59’19’’ et Francis Amouroux 228e en 1h00’45’’.

    Cette rude empoignade avec les aiguilles d’un chrono intraitable prenait fin dans la bonne humeur, et autour d’une barquette de châtaignes arrosée comme il se doit par un petit Minervois reconstituant. Ardents défenseurs du tougnol et fervents adeptes de l’effort solitaire, les coureurs de fond du Kercorb renouvelaient leurs félicitations à l’adresse du président Patrick Missène et des sociétaires de « Courir à Malves ».

    foulées du kercorb,courir à malves,patrick missène

    Jean, Laurent, Christian, Francis et Thierry aux côtés de la « Tin lizzie »

    foulées du kercorb,courir à malves,patrick missène

    foulées du kercorb,courir à malves,patrick missène

    La célèbre Ford Model T, en visite dans le Minervois

  • C’était hier : De Céret à Bugarach, avec les Foulées du Kercorb

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du samedi 24 septembre 2005.

    foulées du kercorb,ronde cérétaneLes Chalabrois à l’abri de la tramontane au pied de l’olivier cérétan (photos archives, Septembre 2005).

    La saison des courses sur route est entrée dans sa dernière ligne droite et les coureurs de fond du coprésident Jean-Paul Cnocquart, sur la brèche depuis le 20 février dernier, en ont gardé encore un peu sous la semelle. Présents en Vallespir lors des Journées du Patrimoine, les fondeurs chalabrois avaient rallié Céret, ville d’art, berceau de la cerise, et point de départ de la XXIIe Ronde Cérétane. Vingt kilomètres au menu d’une course dont le départ était donné par Jean-Luc Panabières sous les platanes centenaires de l’avenue d’Espagne, et sur le tempo de la banda des « Tirous », musiciens du cru.

    Au terme d’une boucle de 2,5 km permettant de découvrir le cœur de Céret et la fameuse rue Saint-Ferréol, 1 460 concurrents étaient invités à se disperser dans la nature. Les uns prenant un peu de hauteur via le col de Bousseils, principale difficulté à franchir deux fois, les autres amorçant une nouvelle boucle vers la vieille ville. Premiers à fouler le tapis rouge sous les encouragements de Francis et Geneviève Vila, Cérétans inconditionnels, Muriel et Thierry Noy, accompagnés de Jean Plauzolles, un trio mixte qui couvre les 6,5 km en moins de 39 minutes. Arriverait ensuite un quatuor composé de Jean-Pierre Silvestre, Michel Raynaud, Gille et Maïté Babou, fourbus mais satisfaits de leur chrono, au terme de 20 bornes agrémentées de ravitaillements à base de « porro » de muscat et de rousquilles de la vallée du Tech. Régime indispensable et idéal pour contrecarrer une méchante tramontane qui aura soufflé sans faiblir.

    Après ce brillant intermède catalan, les Foulées du Kercorb ont rendez-vous le 2 octobre avec Bernadette et Roland au pied du pic de Bugarach (17 km). Auparavant les fondeurs chalabrois seront ce dimanche 25 septembre à Limoux, au départ de la XIe édition du Challenge Pacoulix. A l’invitation de Jean-Pierre Panont, Daniel Tédo et leur équipe, rendez-vous sur les berges de l’Aude pour un 10 km dans la cité blanquetière. Pour l’heure, les « Macadam Kerc’Boys » souhaitent un prompt rétablissement à leur ami Serge Murillo, éloigné des pistes sur blessure.

    foulées du kercorb,ronde cérétane

    Les traditionnels « correfocs » dans les rues de Céret, à la veille de la course

    foulées du kercorb,ronde cérétane

    Ambassadrices des Foulées en pays catalan

    foulées du kercorb,ronde cérétane

    Les Cantalous Gilles et Maïté Babou en déplacement avec les amis

    foulées du kercorb,ronde cérétane

    En attendant le plat de paella, place de la Liberté

  • Les Foulées du Kercorb font provision de globules

    foulées du kercorbLe groupe réuni au sommet du pic Saint-Barth.

    Après trois éditions inscrites au programme des courses départementales, le bureau des Foulées du Kercorb et son président Pascal Ilhat ont annoncé que l’édition 2020 de la Ronde du Kercorb n’aurait pas lieu. Dans un contexte qui a déjà entraîné l’annulation de nombreuses manifestations, et eu égard aux directives de la Fédération Française d’Athlétisme pour l’organisation des trails, les coureurs de fond du Chalabrais regrettent vivement de ne pouvoir accueillir leurs amis trailers.

    Privées de course depuis le mois de mars, les Foulées du Kercorb en ont profité pour accompagner leurs amis randonneurs sur les pentes du Saint-Barthélemy. Sous un magnifique soleil, le groupe parti des Monts-d'Olmes atteindra le Saint-Barth (2348 m) en passant par le col d'Appy. Après une nécessaire pause déjeuner en surplomb de la carrière de talc de Luzenac, l’équipée redescendra en direction de la mine du Fangas, s’accordant un petit arrêt très rafraîchissant dans le superbe lac des Truites. Au final, une très belle sortie de 15 km pour 1200 m de dénivelé positif, que petits et grands ont négocié dans la bonne humeur et au grand air.

  • La 4e Ronde du Kercorb n’aura pas lieu

    foulées du kercorb,ronde du kercorb

    1ère Ronde du Kercorb

    Photo archives 12 novembre 2017

    Après trois éditions qui avaient permis au club chalabrois d’inscrire durablement son nom au programme des courses départementales, le bureau des Foulées du Kercorb et son président Pascal Ilhat ont annoncé que l’édition 2020 de la Ronde du Kercorb n’aurait pas lieu. Comme il fallait s’en douter, dans un contexte qui a déjà entraîné l’annulation de nombreuses manifestations, les coureurs de fond du Chalabrais font part du communiqué suivant, publié en date du 6 août dernier :

    « Suite aux dernières directives de la Fédération Française d’Athlétisme pour l’organisation des trails, et donc des contraintes sanitaires à mettre en place, nous avons décidé d’annuler la Ronde du Kercorb 2020. Ces contraintes engendreraient un surcoût et beaucoup de travail pour l’organisation, tout en enlevant le côté convivial et festif de l’événement. Merci de votre compréhension ».

  • C’était hier : Les Foulées aux 6 heures de Pomas

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du jeudi 23 juin 2005.

    6 heures de pomas,foulées du kercorbL’équipe du Commerce et les Foulées du Kercorb ont été solidaires dans l’effort (Photos archives juin 2005).

    Il s’en est fallu de très peu samedi pour que les Foulées du Kercorb passent à côté d’une fête célébrée du côté de Pomas par l’équipe de Pierre Artozoul, à l’occasion du XVe anniversaire des 6 Heures, fameuse course pédestre en relais. En effet, contrairement aux tout aussi fameux mousquetaires, les quatre relayeurs chalabrois n’étaient que trois à moins de deux heures d’un départ fixé à 13 h. La course contre la montre commençait donc plus tôt que prévu pour les protégés du vice-président Jean-Paul Cnocquart qui recevaient le concours inopiné d’un quatrième acolyte débarqué à Pomas au terme d’une traversée express de la grande bleue méditerranéenne. A l’heure dite, Jean-Pierre était là, et le temps de remplir le bulletin d’inscription, l’ami Billy donnait le top départ. Les chiffres parlaient d’entrée de jeu, avec 40 équipes se pressant sur la ligne, record de participation battu, pour une épreuve dont les bénéfices sont entièrement reversés au profit de l’AFDAIM.

    Au fil des tours et sur un circuit de 5,6 km, le peloton des concurrents s’étirait dans la campagne pomasienne, chacun partant en quête du meilleur chrono et d’un peu d’ombre. Tandis que Guillaume inscrit en solo s’engageait pour une chevauchée au long cours, le quatuor des fondeurs chalabrois obtenait l’autorisation de conjuguer ses efforts avec ceux de l’équipe du Commerce, un quatuor mixte et limouxin composé de Rose, Virginie, Bruno et Philippe. A quatre c’est bien, à huit c’est encore mieux, ce que Laurent, Claude, Jean-Pierre et Christian vont vérifier en enchaînant les montées vers le château et l’église de Pomas, avec un peu de facilité d’abord, avec beaucoup d’abnégation ensuite.

    A 19 h, les jeux étaient faits, les Groles-Trotteurs du Minervois décrochaient la timbale par équipe, mais en additionnant 44,8 km sur le macadam pomasien, le néo Chalabrois Guillaume Pons décrochait la première place de la course en individuel, sous les yeux d’un petit Valentin. Le marathon festif se poursuivait sur un tempo distillé par les Blanquetaïres et devant une paella que nos fondeurs partageaient avec Corinne, Camille, Dominique et leurs amis. Final de la XVe édition d’une course du coeur orchestrée par l’équipe du duo Artozoul-Serrus, tandis que le soleil déclarait enfin forfait.

    6 heures de pomas,foulées du kercorb

    Guillaume Pons, avec son fils Valentin, vainqueur des 6 Heures en individuel 

  • C’était hier : Les Foulées du Kercorb au départ du cross de Ginoles

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du samedi 20 mai 2000.

    foulées du kercorb,foulées des trois quillesLes Chalabrois ont signé une belle course d’équipe (photo archives mai 2000).

    Les coureurs de fond chalabrois pressentaient avant même de rejoindre la ligne de départ que cette 10e édition du cross de Ginoles allait mettre leur endurance à rude épreuve.

    Belle intuition car au vu des dénivelés proposés sur les 10 km 650 du parcours, le rendez-vous organisé dimanche 14 mai dernier par les Foulées des 3 Quilles n’a pas volé son label course de montagne. Libérés à 10 h sonnantes par M. le maire de Ginoles, 54 concurrents partis à l’abordage du Chalet de Carach vont brillamment fêter le 10e anniversaire de l’épreuve. Une heure auparavant, la troupe des marcheurs partie en éclaireur avait emprunté le même itinéraire, l’occasion pour l’ami Jean Plauzolles de se préparer aux balades en montagne prévues pour l’été 2000.

    La course sera finalement enlevée par un trio d’Ariégeois, spécialistes de la discipline que l’on peut régulièrement croiser sur les pentes du Montcalm ou du Mont Fourcat. Non loin derrière Philippe Antiga, vainqueur à la moyenne horaire de 16.26, le quatuor chalabrois franchit en bonne position la banderole d’arrivée, puisque Thierry Noy prend la 17e place en 49’28’’, suivi par Serge Murillo 19e en 51’15’’, Jean Martinez 28e en 53’51’’ et Christian Moralès 31e en 54’03’’.

    A l’heure des récompenses, Serge Murillo classé deuxième en catégorie Vétéran 2 se verra remettre une superbe coupe par Eugène Moréno, président des Foulées des 3 Quilles. Temps idéal, organisation sans faille, toutes nos félicitations au trio Calvi-Pech-Moréno et un grand bravo à nos fondeurs, avec une mention particulière pour « Puce » , invité dans quelques jours à souffler cinquante bougies.

    foulées du kercorb,foulées des trois quilles

    Une nouvelle coupe pour le vétéran de l'équipe

    (photo archives mai 2000)

  • C’était hier : Les jeunes mordus du macadam

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mercredi 22 mars 2000.

    foulées du kercorbLes Chalabrois sont montés sur le podium (photos archives mars 2000).

    Dernièrement à Saint-Papoul, les jeunes coureurs de fond chalabrois ont poursuivi l’apprentissage d’une saine compétition. L’honneur revenait aux « papillons », invités à couvrir le plus rapidement possible, la distance de 500 m. Bien que novice en la matière, Nicolas Duffour s’adjuge une belle troisième place et un nouveau podium après seulement quatre participations. Dans la catégorie « poussins », Michel Duffour aussi régulier que son frère, décroche également la troisième marche du podium au terme de mille mètres de course. Chez les cadets, Claude Cnocquart avait fort à faire face au Lézignanais Nanza Bénouali, un adversaire qu’il connaît bien. Après deux tours couverts sur un rythme effréné, notre Chalabrois licencié depuis peu au SC Limoux Athlétisme, se classe en 2e position derrière un rival décidément intouchable.

    foulées du kercorb

    Au départ de la course réservée aux benjamins, les représentants de Castres, Sorèze, Castelnaudary et Chalabre, sous les ordres du starter, ont du mal à contenir leur impatience. Au coup de pistolet, Aurélien Moralès prend la direction des opérations et ne laisse alors à personne le soin de mener le rythme. Deux mille mètres plus loin, notre représentant chalabrois franchira la ligne d’arrivée en vainqueur, signant ainsi une très encourageante victoire, la première en compétition hors scolaire (photo ci-dessus). Enfin chez les seniors et sur une distance de 10 km, Jean Martinez s’adjuge une bonne 56e place. Félicitations à tous ces mordus du macadam, et à bientôt pour de nouveaux résultats.