Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

foulées du kercorb

  • C'était hier : Les Foulées du Kercorb dans la course à Lézignan

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mardi 6 août 2022.

    foulées du kercorbL'été s'annonce très chaud pour les fondeurs du Kercorb (Photo archives, juin 2002).

    Les coureurs de fond chalabrois étaient vendredi à Lézignan où ils participaient à la 18e Cuvée pédestre organisée par la JSL et son président Antoine Fantin. Comme à l’habitude, le départ de cette nouvelle édition était donné à 20 h 15, avec une distance de 10 km à couvrir sur les boulevards de la capitale des Corbières.

    foulées du kercorbPour la circonstance, le trio chalabrois était formé par Claude Cnocquart, Thierry Cnocquart, et Jean-Louis Sanchez, le plus Chalabrois des Normands, en vacances au pays. Le starter libérait près de 150 concurrents qui allaient bénéficier de conditions idéales afin de taquiner le chrono, vent nul et terrain plat, le thermomètre affichant tout de même une température de 22° malgré l’heure tardive.

    foulées du kercorbAu terme des quatre tours ponctués par un passage devant l’hôtel de ville où était jugée l’arrivée, Claude Cnocquart enlève la première place dans la catégorie junior, avec un temps proche des 35 minutes. Belle satisfaction pour ce jeune athlète qui courait pour ainsi dire chez lui, Claude est en effet licencié à la Jeunesse Sportive Lézignanaise où il bénéficie des conseils de son coach José Lopez. A quelques encablures du junior volant, les deux sociétaires des Foulées du Kercorb signaient des temps inférieurs à 40 minutes, une vraie performance pour Thierry Cnocquart nouveau venu dans la discipline, et Jean-Louis Sanchez, de retour à la compétition après six mois d’interruption.

    foulées du kercorbLa remise des prix présidée par Antoine Fantin offrait l’occasion aux représentants des couleurs chalabroises de saluer Jean Tarbouriech, adjoint de Pierre Tournié maire de Lézignan, et ancien professeur de mathématiques et d’éducation physique au collège Antoine-Pons de Chalabre.

    La saison estivale est bel et bien lancée, les coureurs chalabrois seront à nouveau sur la brèche ce dimanche 11 août à Vinassan pour le départ de la 5e Ronde des Pantigues, 12 km à couvrir (18 h 30), et à Mazuby pour 15 km de course en montagne (10 h).

  • C'était hier : Là-haut sur le Mont-Fourcat

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du lundi 8 juillet 2002.

    foulées du kercorbNicolas, Christophe, Christian et Thierry reprennent leurs esprits dans les brumes du Fourcat (Photo archives, Juin 2002).

    Celui qui est arrivé un jour au sommet du Mont-Fourcat a une chose de moins à faire dans sa vie. Voilà ce que les coureurs de fond chalabrois ont dû penser en ralliant le dimanche 30 juin dernier, les 2001 mètres du pic ariégeois emmitouflé dans la brume. Cette épreuve comptant pour la Coupe de France de courses en montagne avait mobilisé un peloton de 184 concurrents, dans lequel trois Chalabrois s’étaient discrètement infiltrés, dans l’espoir de battre leur record personnel.

    Il était 9 heures précises à Saint-Paul-de-Jarrat lorsque le starter libérait la meute invitée à grimper sur 11 km de distance et 1534 mètres de dénivelé. Après un départ prudent, Christophe, Thierry et Christian prendront leur rythme de croisière, le nez rivé au sol mais la tête dans les nuages. Au sortir d’un bois truffé de passages glissants, aucune équivoque n’était plus possible, il allait falloir monter pour arriver en haut. 2001 mètres escaladés en 1 h 43’ pour Thierry Noy (53e), 1 h 59’ pour Christophe Roncalli (120e) et 2 h 01’ pour le troisième larron (124e). Ainsi se terminait ce périple montagnard, dans le brouillard mais avec le soutien convivial de Nicolas Serrano, membre de l’équipe organisatrice, venu à leur rencontre avec des effets chauds. Refaire le plein de calories et plonger vers la vallée, deux détails que notre trio a prestement réglé, en promettant à Nicolas de revenir en 2003 pour la 6e édition d’une épreuve planifiée par l’équipe de bénévoles de Roger Fagonde.   

  • C’était hier : Les Foulées en visite sur les coteaux de Villelongue

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du lundi 1er juillet 2002.

    foulées du kercorbClaude Cnocquart, Thierry Cnocquart, Jean Martinez et Laurent Garcia posent en haut du col du Bac, à leur retour de la 4e et dernière édition de la course à Villelongue-d’Aude (photo archives, juin 2002).

    Les coureurs de fond du Kercorb avaient décidé d‘envoyer dimanche, cinq de leurs pensionnaires juste de l’autre côté du col du Bac où se déroulait la 4e édition du demi-fond de Villelongue-d’Aude.

    Au programme, 10 km en rase campagne avec un passage par le centre du village, le tout agrémenté d’une sacrée série de descentes et de montées, via notamment la Foun grando. Sur ce parcours exigeant et minutieusement préparé par Gilbert Prades et son équipe, près de 80 concurrents ont testé leurs aptitudes face aux dénivelés.

    Dès le coup de feu, Alexandre Antropov va imposer sa loi, le Russe de Saint-Petersbourg fera cavalier seul à 17 km/h à travers les coteaux villelonguais. Derrière, tous s’accrochent comme de beaux diables, cherchant à savoir qui avait bien pu mettre le feu aux poudres. Après une dernière montée, Claude Cnocquart s’adjuge la première place chez les juniors en 40’ 18’’, tandis que Laurent Garcia enlève la première place dans la catégorie espoirs en 40’ 36’’. Derrière, les autres Chalabrois essaient d’en finir au plus vite, Thierry Cnocquart se classe 27e en 45’ 16’’, Jean Martinez 36e en 47’ 20’’, Christian Moralès 18e en 43’ 14’’.

    foulées du kercorbCette débauche d’efforts sera finalement récompensée par une superbe surprise à l’arrivée, puisque chaque concurrent se verra remettre une corbeille garnie des meilleurs produits du terroir. Gilbert Prades (photo, sous les couleurs du FC Chalabre en 1996) et ses amis savent recevoir, et cette initiative aura été appréciée par l’ensemble des participants, invités à conclure une matinée sportive autour d’un verre de Chardonnay bien frais et reconstituant. Félicitations à toutes et tous, avec une mention pour Gilbert Prades et son équipe.

  • C’était hier : Les rugbymen dans la course

    Sous ce titre, l’article ci-après avait paru dans l’Indépendant, édition du lundi 17 juin 2002.

    foulées du kercorbDavid, Gégé, Titou et Zonzon ont fait une énergique course d’équipe (Photo archives, Juin 2002)  

    Le club quinziste du Kercorb était samedi à Pomas où quatre de ses membres ont pris le départ des Six heures pédestres, course en relais disputée au profit de l’Afdaim (Association familiale départementale d'aide aux personnes handicapées mentales). Sous une pluie fine et tenace, Thierry Cnocquart, Frédéric Lacanal, Gérald Mourareau et David Bonnéry ont enchaîné les tours avec la régularité du métronome, malgré leur manque d’expérience dans ce type de challenge. Mais à l’arrivée, une belle performance qui place notre quatuor de l’ovale à la dixième place au général, sur un total de quarante équipes.

    Tutoyant le bitume de 13 h à 19 h, Titou, Gégé, Zonzon et David ont découvert le bonheur de courir sans ballon, juste pour le plaisir et un peu taquiner le chrono. Avec treize tours couverts, en six heures, l’équipe de l’USK réalise une moyenne de 12 km/h, une « perf » plus qu’honorable pour des néophytes.

    Ces derniers ont apprécié les encouragements de leurs partenaires du club des Foulées du Kercorb, eux aussi engagés dans la course. Derrière Claude Cnocquart, leur chef de file incontesté, Francis Amouroux, Jean Martinez et Christian Moralès, ont assuré le tempo après avoir été mis sur orbite par un véritable météore nommé Claude.

    A noter que l’équipe comptait dans ses rangs un junior, un senior, un vétéran 1 et un vétéran 2. Une formation multigénération qui a enchaîné les tours sur un circuit de 5,6 km doté d’une ou deux petites difficultés, telles que la montée vers l’église. Avec un total de quinze tours couverts à la moyenne de 14 km/h, le team des Foulées prend la quatrième place au général, derrière les représentants du Gard et du Lubéron.

    Félicitations à tous, à nos huit Chalabrois et à Billy, le marathonien du micro qui aura animé de bout en bout cette nouvelle édition des « Six Heures de Pomas », mise sur pied par Pierre Arthozoul et ses partenaires.

    foulées du kercorb