Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Du Blau au Chalabreil

    Football : Les Moins de 15 ans surclassent les Quillanais.

    moins de 15 ans fcc,tennis club du chalabrais,fête montjardinEn déplacement dimanche 27 mai à Quillan, les Moins de 15 ans drivés par Philippe Gérard (photo) ont enlevé la rencontre qui les opposait aux locaux de la cité des Trois Quilles. Sur le score sans appel de 6 à 0, avec trois doublés signés Loïc Rosich, Ben Evenden et Julien Ferrier. L’école de football du FCC mettra un terme à sa saison dimanche 3 juin prochain avec la réception du club de Naurouze-Labastide (10h). Dans la perspective de la rentrée de septembre, l’encadrement des Moins de 15 ans lance un appel vers les enfants nés en 1998 et 1999, souhaitant s’adonner à la pratique du football. Un poste de gardien reste également à pourvoir. Pour tout renseignement contacter le club au 04 68 69 30 10. 

    A vos raquettes.

    moins de 15 ans fcc,tennis club du chalabrais,fête montjardinmoins de 15 ans fcc,tennis club du chalabrais,fête montjardin

    Le Tennis-Club du Chalabrais et son président Bruno Carbonnel invitent les amateurs de tennis à participer au tournoi annuel qui a débuté le samedi 26 mai. Ce rendez-vous ouvert aux enfants et aux adultes (limite 15/1), se déroulera jusqu’au samedi 9 juin, journée réservée aux finales. Les inscriptions 3e série peuvent se faire au 06 86 89 46 05, jusqu’au 1er juin (adultes 15 €, enfants 10 €). En marge de ce grand rendez-vous sportif, un intermède musical est prévu le samedi 2 juin, avec la soirée organisée par l’association « Rock en stock ». Cette dernière présentera le groupe Arsenic, et le TCC proposera un repas pour l’occasion.

    Montjardin prépare la fête.

    moins de 15 ans fcc,tennis club du chalabrais,fête montjardinLa cité voisine de Montjardin sera en fête le samedi 9 juin prochain. Comme à l’habitude les festivités seront placées sous le signe de la danse et de la gastronomie. A partir de 14h 30, un concours de pétanque en doublette (5 € / tête) donnera le coup d’envoi des réjouissances. Un repas sera servi sous chapiteau à partir de 20h, qui fera la part belle à une excellente association moules-frites, à volonté. Madame la présidente Annie Franck (photo) et son équipe, réservent le meilleur accueil à leurs invités, attendus au pied du col du Millet aux accents de la musique distillée par DJ Azzd’In. Inscriptions au 06 87 53 36 01 ou 04 68 69 31 95, avant le 6 juin (adultes 13 €, enfants de 6 à 12 ans, 6 €).

    Vide-grenier à Sonnac-sur-l’Hers.

     

    moins de 15 ans fcc,tennis club du chalabrais,fête montjardinLe comité des fêtes de Sonnac-sur-l’Hers organise un vide-grenier le dimanche 10 juin à partir de 8h. Les inscriptions seront prises au 06 76 30 72 07, au tarif de 3 € les 5 mètres.

  • Ils ont couru sur le viaduc de Millau

    Sanchez Brothers bis.jpg

    Gilbert et Jean-Claude Sanchez, motivés à l’heure du départ.

    La deuxième édition de la course du Viaduc de Millau se déroulait dernièrement autour du monument grandiose qui domine la vallée du Tarn. Au programme de cette journée sportive, 23,7 km à parcourir au départ du centre-ville, mise en route facile pour 13.500 concurrents invités ensuite à partir à l’assaut du viaduc. Confrontés à un dénivelé de 390 m, sur la piste de chantier grimpant en lacets sous l'ouvrage inauguré en décembre 2004, les fondeurs progresseront en plusieurs vagues. L’objectif majeur étant d’emprunter le viaduc, pour s’offrir une traversée intégrale de 2,5 km en direction du plateau du Larzac. Après avoir profité d’une vue imprenable sur la ville de Millau et les Causses, le retour vers la cité du gant passera par une deuxième traversée de l’impressionnant ouvrage d’art.

    Après une photo souvenir perchée à 343 m d'altitude (photo ci-dessous), nos candidats auront réalisé les chronos suivants : 2h 07’  pour Joëlle Conan (2398e), 2h 08’ pour Jean Quério (2447e), 2h 13’ pour Noël Veyradier (3435e), 2h 19’ pour Jean-Pierre Silvestre (4384e), 2h 20’ pour Josette Veyradier (4564e). Avec une mention pour Gilbert et Jean-Claude Sanchez, les frangins, qui signent une course par équipe et terminent 9863e et 9864e, en 3h 06’, pour leur deuxième participation. Bonne récupération à toutes et tous, et rendez-vous en 2014 pour un nouveau challenge, la tête dans les nuages.   

    course viaduc millau

  • « Manchots » et « Badalucs » se testent sur le stade Roger-Raynaud

    Roger Raynaud Ascension 2012.jpg

    Simone Raynaud et Thomas Rossi, un échange inter générationnel, entre émotion et respect.

    Une bougie d’anniversaire était soufflée en ce samedi des fêtes de l’Ascension, un an après l’inauguration officielle du complexe sportif Roger-Raynaud. L’occasion pour rugbymen et footballeurs, de se retrouver sous la bannière commune des vétérans, sur ce périmètre autrefois nommé « Champ Legrand ». Qu’il soit parti à la conquête d’un ballon ovale, ou d’un ballon rond, chacun aura tenu en cette journée festive, à rendre hommage au regretté Roger Raynaud, disparu le 16 septembre 2010.

    stade roger-raynaud,badalucs,av kercorb

    Hommage au "Ravageur"     Après les mots de bienvenue, Thierry Cnocquart président de la confrérie des « Badalucs », évoquait la mémoire du « Ravageur », et soulignait le rôle qui fut le sien auprès de la jeunesse sportive chalabroise (photo ci-dessus). Présente au pied du mémorial élevé en bord de piste, Simone Raynaud son épouse, recevait un beau bouquet de fleurs, remis par les jeunes pousses du Kercorb en la personne de Thomas Rossi, leur capitaine.

    stade roger-raynaud,badalucs,av kercorb      stade roger-raynaud,badalucs,av kercorb

    Sous la direction alternée de Christian et Olivier, arbitres non officiels mais compétents, plusieurs rencontres vont ensuite s’enchaîner, selon la formule d’un mini tournoi qui verra ballon rond et ovale rouler de concert. Une belle façon pour les « Badalucs » rugbymen, de lancer leur saison, et pour les « Manchots » footballeurs, de clôturer la leur. Dans des conditions idéales, plusieurs éléments auront su démontrer leur polyvalence, tel un Gérald d’ordinaire buteur, et intraitable sur sa ligne de but, ou encore Yves, ailier de poche doublé d’un plaqueur acharné (photos ci-dessus).

    Dans la bonne humeur et sans trop de bobos pour des organismes somme toute usés, cette belle journée s’est poursuivie place Charles Amouroux, où un nouveau tiers-temps a prolongé le rendez-vous du souvenir.

    stade roger-raynaud,badalucs,av kercorb

  • Les « Entre Nous » ont mis le feu à Condom

    La banda du Kercorb a fait un tabac sur les rives de la Baïse.

    Entre Nous Condom 2012.jpgLes « Entre Nous », fiers descendants des solistes de l’OPVC.

    La sous-préfecture gersoise ouvrait tout dernièrement ses portes aux groupes musicaux qui sévissent sous les cieux européens, à l’occasion de la 40e édition d'un concours international extrêmement prisé par les virtuoses réunis en « bandas y peñas ».

    Engagée dans la catégorie « hors concours », la banda chalabroise « Entre Nous », a choisi de s'exprimer, sous la baguette parfaitement en mesure d'un Gérard Boulbès au top de sa forme. Avec une vingtaine de cuivres, bois et percussions, la banda s'est particulièrement illustrée dans l'animation des rues et des bodegas, où les Condomois et leurs 50.000 invités ont dansé au rythme de « Cielito lindo » ou de « la Boiteuse », un registre cher aux « Festejaïres del Quercorb ».

    Une subtilité remarquée     L'interprétation toute en nuance de ces musiciens a été plébiscitée par le nombreux public connaisseur, avec une mention spéciale pour les trombones de classe mondiale, instrumentés par Richard et Touste (photo ci-dessous). Les rives de la Baïse résonnent encore des fa dièse et des si bémol, délicatement laissés en route par ces réputés virtuoses.

    condom,banda entre-nous,opvc

    Après sept heures de prestation (quasi ininterrompue), les « Entre Nous » ont déposé les armes au moment où certains de leurs éléments clefs, se perdaient dans la nuit noire du Pays d'Armagnac. Après un repos réconfortant au gîte communal d'un village voisin, ils ont improvisé un récital gratuit sur la place locale, où de nombreux résidants sont venus profiter des harmoniques, à l'ombre d'un sophora vieux de plus de 250 ans. 

    condom,banda entre-nous,opvc

    Le vétéran "Pierrot de Nébias et des Hauts de l'Aude réunis", a encore démontré ses aptitudes pour la clarinette. 

    Les instruments une fois remisés, le groupe rentrait au pays avec le sentiment d'avoir effectué une excellente répétition, dans la perspective des prochaines festivités du Cazal, programmées du 20 au 22 juillet prochains. Avec peut-être une nouvelle séance programmée ce week-end chez les Phacochères, organisateurs du Festival de Bandas de Montréal.

  • Petits plats dans les grands, au pied du Casteillas

    Villefort Fricassée Pâques 2012.JPGLe comité des fêtes est paré pour le service.

    Les voisins de Villefort qui perdent rarement une occasion de se faire plaisir, étaient réunis tout dernièrement sous les voûtes de l’ancien presbytère. A l’initiative du comité des fêtes et de son président Frédéric Rivals, une soixantaine de convives âgés de 5 mois à 85 ans, étaient invités à déguster ni plus ni moins qu’une fricassée de poissons. Les Villefortois présents ont simultanément découvert un plat original et un cuisinier insoupçonné, puisque le responsable des fourneaux n’était autre que l’ami Franck Folchet. Reconverti en chef cuisinier-traiteur, ce dernier a régalé les papilles d’une belle brochette de fins connaisseurs. Tandis qu’un mets préparé d’ordinaire en front de mer mijotait en cuisine, ces derniers se sont mis en appétit avec quelques spécialités charcutières artisanalement élaborées et gracieusement offertes par « Maître Franck »

    Tous auront été ravis d’être à pareille fête, y compris de jeunes et nouveaux arrivants, tels que la famille Tur y Tur. Ce repas fut aussi l'occasion pour Cécile Sola, de présenter à ses « pays », Clément, son fils né le 3 décembre dernier. Sauf cas de force majeure, de nouvelles agapes devraient avoir lieu au mois de juillet prochain,  au motif de la fête locale.   

  • Du Blau au Chalabreil

    A la mémoire d‘Auguste Cathala.

    auguste cathala,musique en kerborb,lac puivert pêche

    Une cérémonie en hommage à Auguste Cathala, assassiné le 23 mai 1944 à la ferme du Roudié, sera célébrée demain dimanche 27 mai à 11h, au pied de la stèle érigée par l’association nationale des FTPF (Francs-tireurs et partisans français). Jacques Laffont maire de Montjardin, évoquera la mémoire d’Auguste Cathala, 19 ans, torturé à mort par l’occupant nazi, avec la complicité de miliciens français.    

    « Odysseus » en la chapelle Sainte Cécile de Rivel.

    auguste cathala,musique en kerborb,lac puivert pêche

    (photo archives, église de Villefort Novembre 2008).

    Dans le cadre de "Musique en Kerborb", concept réunissant les associations de Rivel Patrimoine, Calvaire de Chalabre et Sonnac-sur-l’Hers, l'ensemble « Odysseus », se produira le dimanche 27 mai à 16h en la chapelle Sainte Cécile de Rivel.

    Avec "Le Sentier des Cantigas", la musique médiévale sera au programme, sous la direction du chef de chœur Olivier Boulicot. Cet ensemble vocal et instrumental qui s'était déjà produit à Sainte Cécile pour un magnifique "Marie Stuart", inaugure ainsi la saison 2012 des concerts en pays chalabrais. Les textes et la mise en scène sont signés Franck Dautais : « Si le chant a souvent trouvé son rythme dans la marche et si la marche à tant besoin du chant, c’est que ces deux là sont complices. Odysseus tente ce compagnonnage entre le chant sacré et le quotidien de nos « pèlerinages » contemporains ». Entrée 7 €, adhérent 5 €.

    Rivel Patrimoine vous invite à venir nombreux partager les notes d’une musique du temps passé, il sera également l’occasion d’apprécier le confort qu'apportent les bancs acquis tout dernièrement par l’association.

    Pêche au lac à Puivert.

    « La Gaule puivertaine le Lac » organise un concours de pêche à la truite le samedi 26 mai de 8 h 30 à 11 h 30. Un lâcher de 100 kg de truites plus 20 kg de grosses truites aura été effectué auparavant. Engagement 10 €, 5 € pour les dames et les enfants de moins de 12 ans. Le nombre de truites est limité à dix par pêcheur, une seule canne est autorisée avec appâts naturels (vers, teignes, larves). Les vainqueurs seront récompensés par des trophées et des bons d'achats. Renseignements auprès du président Maurice Bennes, au 04 68 31 76 35 (heure repas).

  • Chasse-neige d’antan

    L’article mis en ligne ci-après, avait été publié dans l’édition de l’Indépendant du mercredi 28 février 1996. Ce petit retour frisquet vers le siècle dernier, est un dernier salut adressé aux saints de glace, dont la période prendra fin au soir de ce 25 mai, avec la célébration de Saint Urbain. L’occasion de revenir également sur un petit événement, qui avait alors secoué au sens propre comme au sens figuré, le pays chalabrais. Il était 2h 46’ dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 février, quant un long bruit sourd avait parcouru la capitale du Kercorb. Plus d'un Chalabrois s'était alors retrouvé assis au milieu de son lit, persuadé que l'heure du jugement dernier était arrivée. Et puis non ! Mais quand même ! Enregistré sur les instruments de l'Institut de physique du globe de Strasbourg, un tremblement de terre d’une magnitude de 5,6 sur l’échelle de Richter (qui en compte 9), venait d’être ressenti sur une zone ayant pour épicentre le village d’Axat. Une dizaine de répliques seront encore enregistrées jusqu’à 3h 15, lesquelles ne feront que très peu de dégâts. Pour la petite histoire, il faut préciser que dans le même temps, le pub « le Totem » ouvrait pour première fois ses portes du côté de Montjardin, à l’initiative d’Olivier Serrus, auquel nous adressons un salut amical.

    frédéric paillardManon et Frédéric ont sillonné sans relâche les rues de Chalabre (photo archives, Février 1996).

    A peine remis de leurs émotions dominicales provoquées par les sautes d’humeur d’une écorce terrestre en mal d’exercice, les Chalabrois voyaient fondre sur eux de lourds nuages gris qui allaient en très peu de temps, blanchir le Kercorb. Au petit matin du mercredi 21 février, 10 à 15 cms de neige étouffaient le moindre son, mais un chuintement particulier parvenait tout de même aux oreilles des quelques téméraires qui se risquaient à pointer le nez entre leurs volets entr’ouverts.

    Paralysées par une neige tombée en abondance au cours de la nuit, une à une, les artères du centre-ville redevenaient carrossables, grâce notamment à la louable initiative d’un Chalabrois qui aime conjuguer le verbe rendre service, par tous les temps. Un drôle d’attelage aussi singulier que sympathique a ainsi permis de rendre les pavés aux piétons, depuis la rue des Cloutiers en passant par la rue des Pénitents blancs ou la rue des Boulangers. Guidée par Frédéric Paillard son maître, Manon, jument comtoise de 11 ans, a sillonné les petites rues, tractant derrière elle une étrave en bois dont l’efficacité a favorisé un rapide retour à la normale. Grandement apprécié par les Chalabrois, qui adressent leurs vifs remerciements à Frédéric, et à Manon son fidèle compagnon.