Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • La liste « Ensemble pour Chalabre » brigue les suffrages chalabrois

    Jean-Jacques Aulombard, tête de liste « Ensemble pour Chalabre » communique :

    « La liste Ensemble pour Chalabre va se présenter aux prochaines élections municipales. C’est une liste équilibrée : 8 actifs et 7 retraités. La jeunesse est bien représentée (4 jeunes de moins de 28 ans). C’est important pour Chalabre que des jeunes élus s’engagent pour l’avenir de leur commune. Le programme détaillé a été rédigé collectivement, et sera présenté prochainement à la population (après le 2 mars 2020, zéro heure, date officielle de l’ouverture de la campagne électorale).

    Actuellement, le lac est notre première préoccupation car elle concerne la sécurité des habitants et ce site doit retrouver rapidement son charme. L’étude demandée par la Préfecture va débuter.

    Par ailleurs, nous remercions les citoyens pour leur compréhension face aux désagréments générés par les travaux du cours Raynaud et de la rue du Barry-Saint. Ces travaux ont permis la rénovation de tous les réseaux d’eau et la suppression des branchements de plombs, nocifs pour notre santé.

    J’ai lu avec intérêt la proposition de l’équipe « Chalabre au centre » concernant la boulangerie, et celle-ci m’interpelle. Il est en effet suggéré d’utiliser l’atelier relais pour construire une boulangerie-pâtisserie. Il faut expliquer aux citoyens que depuis la « Loi Notre », portant sur la nouvelle organisation territoriale de la République, les communes n’ont plus la compétence en matière de développement économique.

    L’atelier relais permettait aux communes d’investir dans un commerce, et de signer avec l’artisan un contrat de location-vente. Sauf qu’aujourd’hui, les ateliers relais relèvent désormais de la compétence intercommunale (Communauté de Communes des Pyrénées Audoises).

    L’équipe « Ensemble pour Chalabre » est, elle aussi, obstinée. Nous avons passé une annonce dans l’émission de TF1 « Un jour, un village ». Nous avons rencontré la chambre des métiers, et nous espérons avoir un boulanger-pâtissier, le plus rapidement possible.

    Mais en plus de l’obstination, nous sommes sérieux et responsables. Les citoyens ont le droit d’être informés correctement, et c’est un devoir pour des candidats de vérifier le contenu des informations, avant d’en faire état ».

  • Jacques Mamet s’engage avec la liste Chalabre au centre

    Avec la liste « Chalabre au centre », et à moins de trois semaines du 1er tour, Jacques Mamet évoque les raisons de son engagement aux côtés d’un collectif qui sera présenté dans les prochains jours.

    municipales 2020 chalabreQuel est le sens de votre candidature  ?

    « Notre liste incarne un choix, un engagement et une volonté d'agir pour l'intérêt général de Chalabre. Le sens de cet engagement, c'est d'abord le souhait de proposer une alternative démocratique aux Chalabroises et aus Chalabrois. Il est essentiel que le débat démocratique soit réel face aux enjeux déterminants que représentent les élections pour l'avenir de Chalabre. C'est aussi, parce que nous partageons avec beaucoup de nos concitoyens le sentiment que tout n'a pas été mis en œuvre dans la conduite et la réalisation de dossiers jugés importants, voire vitaux. Par exemple, la création d'une maison de santé ou le maintien en activité de la boulangerie ».

    Quelle est la priorité de votre mandat  ?

    « Nous ne formulons aucune promesse, ce ne serait pas réaliste.

    Pour autant, après un état des lieux de la situation financière, nous proposerons des solutions dans la perspective de maintenir et, autant que faire ce peut, améliorer les conditions de vie de nos concitoyens.

    A l'écoute de ces derniers, deux priorités s'imposent d'ores et déjà : l'installation d'un nouveau médecin et la création d'une boulangerie. S'agissant du médecin, nous optons pour un praticien salarié, installé dans un cabinet médical. Concernant la boulangerie, nous créerons un commerce que nous proposerons en location-vente ».

    Comment voyez-vous votre commune dans 10 ans  ?

    « Nous sommes résolument optimistes. Nous voulons que notre commune soit encore plus attractive dans dix ans. Nous avons la volonté de remettre Chalabre au centre, de défendre et valoriser notre territoire, de redonner à notre cité la place qu'elle mérite, en préservant le minimum vital (santé, commerces, services, activités culturelles et sportives) et en améliorant tout ce qui peut l'être. Cette volonté, indispensable pour réussir le projet que l'on propose aujourd'hui aux Chalabroises et aux Chalabrois, elle trouve son essence dans ce sentiment d'appartenance à une référence identitaire forte, à l'attachement marqué que nous partageons pour notre village, pour ce qui l'a construit, pour ses spécificités, pour son avenir ».

  • Carnet noir

    Yvette Poncet

    La cérémonie des obsèques religieuses de Madame Yvette Poncet née Tyrode, décédée jeudi 27 février à l'âge de 93 ans, sera célébrée samedi 29 février à 15 heures 30, en la chapelle Sainte-Cécile de Rivel, suivie de l’inhumation au cimetière du village.

  • Les candidats de la liste « Chalabre au centre » sont connus

    La liste Chalabre au centre communique :

    « Les candidates et les candidats de la liste Chalabre au centre, conduite par Jacques Mamet, vous convient à une réunion publique le vendredi 6 mars, à 18 heures, salle de l'Abattoir. Cette démarche participative volontaire s'inscrit dans la logique de concertation citoyenne, fil rouge de l'engagement de la liste Chalabre au centre.

    Axée sur l'information et l'échange, cette rencontre doit permettre à Jacques Mamet et son équipe de développer plus en détail leur programme, de débattre autour des sujets de préoccupation de nos concitoyens et répondre à leurs interrogations ».

    Ci-dessous, les candidates et les candidats aux suffrages des Chalabroises et des Chalabrois :

    Jacques Mamet (59 ans), officier supérieur de gendarmerie, retraité. Muriel Marty Cunillera (53 ans), secrétaire administrative. Christian Guilhamat (77 ans), professeur, retraité, maire de Chalabre de 2001 à 2014. Élodie Roncalli (36 ans), aide soignante. Cyrille Beauvois (51 ans), masseur kinésithérapeute. Justine Jossin Gérard (25 ans), assistante de clerc de notaire. Jean-Joseph Sanchez (61 ans), commerçant, retraité. Reine Anani Beauvois (44 ans), assistante collaboratrice, conseillère sortante. Benjamin Jammet (38 ans), fonctionnaire territorial-adjoint technique. Florence Ferrand (40 ans), préparatrice en pharmacie. Lucien Doumenc (53 ans), chauffeur de taxi. Maryse Roques Penando (56 ans), sans emploi. Pascal Garros (44 ans), exploitant agricole. Marie-Annick Saddier (68 ans), retraitée. Roland Combes (65 ans), gendarme, retraité. Suppléants, Colette Salvat Molini (75 ans), retraitée. Gil Azam (58 ans), fonctionnaire territorial-agent technique.

  • Echos en Kercorb

    Du côté du café-philo.

    café philo de la terre privilégiée,olivier de robertLa prochaine séance du café philo de la Terre Privilégiée aura lieu le vendredi 28 février. Les discussions évolueront sur le thème du mensonge. « Qui dit art, dit mensonge » (Honoré de Balzac), « L’art n’est pas un mensonge » (Gustave Flaubert). Rendez-vous à l’hôtel de France, à partir de 17h 30.

    Journée grecque.

    café philo de la terre privilégiée,olivier de robertSamedi 29 février, le groupe Philia (association France-Grèce) présente « Hommage à Melina Mercouri », sa vie, ses chansons, ses combats. Trois animations seront au programme de cette journée qui commencera place Espérance-Folchet à partir de 10 heures, avec animation et vente de produits grecs, jusqu’à 12 heures. A 18 h au théâtre Georges-Méliès, hommage à Melina Mercouri, avec Yola Mantzavinos et Michalis Diniakos au chant, accompagnés par Vincent Esnault (bouzouki) et Michel Odoul (guitare). Participation 10 €.

    Soirée contes avec Olivier de Robert.

    café philo de la terre privilégiée,olivier de robertA l’initiative du Comité de lecture et de loisirs de Villelongue-d’Aude, une soirée en compagnie du conteur Olivier de Robert est programmée samedi 29 février à 21 heures, à la salle des fêtes du village. Entrée 8 €, adhérent CLL 5 €, Moins de 15 ans, gratuit. Réservations au 06 46 48 81 87.

  • Les municipales dans le rétro

    municipales chalabremunicipales chalabreA quelques jours d’échéances électorales qui verront les Chalabroises et les Chalabrois se déplacer vers l’isoloir du Cours Sully (dimanche 15 mars), un petit flash-back en images permettra de faire une brève incursion dans un passé proche. Les plus anciens se souviendront certainement des mandats effectués tour à tour par Augustin Maugard (1959-1971) et René Boyer (1971-1989). En 1989, une liste conduite par Jacques Montagné était élue au premier tour, et en juin 1995, la liste « Chalabre d'abord », emmenée par Jacques Montagné, était élue au premier tour, face à la liste « Chalabre Vérité », conduite par Christian Guilhamat.

    municipales chalabre

    La liste « Chalabre d'abord », élue en juin 1995

    En 2001, Morgan se présentait en candidat indépendant, tandis que Jacques Brady s’engageait avec la liste « Chalabre ensemble ». Face à eux, deux autres listes, «  Chalabre d’abord » (Jacques Montagné) et « Chalabre autrement » (Christian Guilhamat). Cette dernière obtenait 11 sièges sur 15 et installait un nouveau conseil municipal.

    municipales chalabre

    Chalabre autrement

    municipales chalabre

    Chalabre d'abord

    absente sur la photo Jeannine Boulbès

    En 2008, l’équipe sortante s’en remet aux électeurs, avec la liste « Ensemble pour Chalabre ». Face à eux, une liste d’opposition emmenée par Roger Rosich, « Chalabre un nouvel espoir », laquelle échouera à inverser la tendance.

    municipales chalabre

    Ensemble pour Chalabre 

    municipales chalabre

    Chalabre un nouvel espoir

    En 2014, Jean-Jacques Aulombard et la liste « Chalabre pour tous » l’emportent face à la liste « Avançons ensemble », emmenée par Evelyne Garros.

    municipales chalabre

    Chalabre pour tous

    municipales chalabre

    Avançons Ensemble

  • Lettre ouverte des contribuables citoyens de la Communauté de Communes des Pyrénées Audoises

    Le regroupement des quatre anciennes communautés de communes devait favoriser les économies de gestion, aussi bien du point de vue des frais de gestion, que de la mutualisation des moyens techniques.

    Au terme du premier mandat, force est de constater que les frais de personnel ont sensiblement augmenté. A la fin de cette dernière mandature, quatre maires représentant plus de la moitié des administrés, ont saisi la Chambre régionale des comptes Occitanie, pour suspicion de mauvaise gestion. Le rapport de la Chambre régionale des comptes est accablant, et met en lumière « des écritures budgétaires insincères, et si nombreuses, qu’il est impossible de les énumérer ».

    Trois exemples suffiront à mieux appréhender la situation, le premier d’entre eux étant d’une indéniable actualité, avec les recettes du budget Ordures ménagères (une augmentation de 47 % que vous avez tous constatée), et qui ne figurent pas au budget général. Par ailleurs, les biens que s’apprête à vendre la CCPA dans le but d’équilibrer ses comptes, figurent en prévision de 250 000 €, alors que la Chambre régionale des comptes les estime à 20 000 €. Quant à la subvention d’équilibre de l’Office de Tourisme, à hauteur de 745 000 €, aucune trace non plus dans le budget général.

    Au final, ces acrobaties financières se traduisent par un déficit global de fonctionnement de plus de 1 million 170 000 €, et plus de 500 000 € en investissement.

    Madame, Monsieur, rapprochez-vous de vos candidats aux municipales pour en parler !