Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le nouveau camarade

    A quelques heures d'un grand rendez-vous dans la cour de récré prévu pour le jeudi 2 septembre, JIEL se souvient. 

    Le nouveau camarade

    Dans la cour d’une petite école de village,
    Les enfants excités accueillaient ce matin,
    Événement inhabituel, un nouveau visage.
    En quelques minutes fut adopté le galopin...

    Sans retenue ni calcul comme sont les bambins,
    Chacun voulait partager jeux ou éclats de rire.
    Quand la cloche tinta, tous pour saisir sa main,  
    Trop heureux de pouvoir partager son pupitre.

    Le maître ramena le calme et distilla sa leçon.
    La journée passa ainsi dans une belle euphorie,
    De la présentation au partage avec ce petit garçon.
    A la cloche, la ruée fut mémorable vrai charivari !

    Chacun avait mille choses à raconter à sa famille.
    Le soir au diner ce fut l’unique sujet de conversation,
    Entre courses folles, marelle et pitreries avec Camille,
    Il fut même difficile de se coucher dans l’exaltation.

    Le lendemain, les mamans devant l’école endormie
    Attendaient impatientes celui qui la veille tint la vedette.
    Quand elles virent enfin ce grand sourire de bonhomie,
    Surprise ! car les potaches n’avaient pas décrit ses pommettes.

    Les enfants en effet ne retinrent de ce mioche que l’essentiel,
    Ce qui à leurs yeux méritait d’être raconté et puis voilà !
    Dans leurs histoires ils avaient oublié un détail superficiel,
    Que la peau de Camille était aussi noire que du chocolat.

    JIEL

  • C'est la rentrée

    Avec l'arrivée de septembre, les cours de l’école primaire et du collège vont retrouver une belle animation, prélude à une nouvelle année studieuse. La rentrée à l’école primaire Louis-Pergaud s’effectuera le jeudi 2 septembre à 8 h 30, tandis que le collège Antoine-Pons accueillera les élèves selon les dates et horaires suivants :

    Classes de 6e, rentrée le jeudi 2 septembre à 8 h : appel par la principale, accueil des élèves par le professeur principal pour la matinée. A 8 h 15, accueil des parents par l'équipe de direction et réunion d'information.

    Classes de 5e, 4e, 3e, rentrée le jeudi 2 septembre à 13 h 30, appel par la principale et accueil des élèves par les professeurs principaux. Les élèves devront se munir du matériel correspondant à la matière de ces derniers : 5e : histoire-géographie (Mme Ingrao), 4e : anglais (Mme Lefebvre), 3e : espagnol (Mme Kebli).

    L'après-midi du 2 septembre les classes de 6e découvriront l'établissement, seront initiées au fonctionnement des ordinateurs et procèderont à des révisions en mathématiques.

    Les manuels scolaires seront distribués le 2 septembre. A partir du 3 septembre, les élèves suivront l'emploi du temps élaboré pour l'année scolaire.

    collège antoine-pons

    1963, la classe de 6e a fait sa rentrée au collège

    1er rang : Jean-Pierre Sariège, Jacques Castella, Yves Monestier, Alain Saurel, Jean-Louis Delpech, Michel Mesado, Roland Castelnaud, Michel Brembilla, Gérard Tournois, Denise Denat.

    2e rang : Eliane Saurat, Christiane Sibra, Jacqueline Bigou, Jacqueline Muros, Danièle Calmon, Lydie Jorda, Fabienne Voltes, Michèle Costa, Lorca Visitation.

  • C'était hier : Paella, feu d’artifice et orage se sont invités au programme de la traditionnelle fête du lac

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du lundi 29 août 2011.

    fête du lac 2011Les cuisinières n’ont pas manqué de patience pour assurer le régal des papilles (Photos archives, août 2011).

    Habituellement mise en place par les quinzistes de la Vallée de l’Hers, la fête du 15 août au lac, programmée le 13, s’est finalement déroulée le 14. Cette année encore, comme d’habitude diront certains, les sautes d’humeur de la météo auront contraint l’équipe organisatrice habituée à jongler avec tables et chaises, à composer cette fois avec le calendrier. Si le concours de pétanque parvenait à aller à son terme, moyennant quelques derniers points gagnés sous les prémices de l’orage, l’intermède gastronomique fixé pour 20h sera purement et simplement différé au jour d’après. Fort heureusement, le compte à rebours devant lancer la « paella » était stoppé à quelques secondes de la mise à feu.

    Pour « Tonton Kéké », le D.J attendu le lendemain sous des cieux peut-être plus cléments, la prestation était finie avant de commencer. Et la nuit tombant avant l’heure sur le Kercorb, la place du lac allait se vider en un éclair, seule une poignée d’irréductibles décidait d’excuser les précipitations, résolue à respecter le programme à la lettre. Un programme certes tronqué mais qui n’allait pas faire l’impasse sur le feu d’artifice, tiré vers 22h 30 depuis les berges d’un plan d’eau ayant comme par enchantement refait le plein d’invités.

    Le jour d’après sera à peine moins maussade et la sagesse invitait à un repli stratégique vers l’ancienne halle aux blés. Un à un les fourneaux étaient rallumés, et redonnaient vie aux trésors de la mer, encore étourdis après la longue nuit offerte par le gîte de la Galante. La confection de la « paella » allait enfin pouvoir aller à son terme, pour le plus grand bonheur d’un parterre d’amateurs toujours prêts à se mettre à l’heure espagnole. A l’heure de vérité, une noria ininterrompue d’assiettes confirmera le succès du challenge gastronomique relevé grâce à un « tour de main » bel et bien hérité de Maria Gracia et de son Andalousie natale.

    fête du lac 2011

    Le jour d’après sous la halle

    Au final, fête de l’Assomption réussie et contrat rempli pour l’Entente de la Vallée de l’Hers, qui aura réussi à mobiliser le Kercorb malgré un temps automnal. Les rugbymen ont à présent rendez-vous sur le terrain pour un début de saison imminent, dans le cadre du championnat 2e série de Midi-Pyrénées.

    fête du lac 2011

    fête du lac 2011

  • Louis Calvet n’est plus

    louis calvetVendredi 20 août, la communauté chalabroise accompagnait vers sa dernière demeure, Louis Calvet décédé subitement à l’âge de 86 ans. Né le 3 janvier 1935 à Quillan, il avait suivi sa famille à Chalabre quand l'industrie chapelière était florissante, prenant ses marques en Kercorb depuis la rue des Pénitents Blancs, à quelques mois d’un nouveau conflit mondial. Témoin en mai 1944 d’une descente de la gestapo chez Adrien Fournié, à la veille du supplice d’Auguste Cathala au Roudié, il vivra également au plus près la rafle du 23 juillet 1944 avec des occupants tirant tous azimuts à l'arme automatique. Ce jour-là, son cousin Pierre Fabre sera fauché à 16 ans par une rafale de mitrailleuse installée sur la tour du château de Mauléon.

    Ces souvenirs évoqués avec émotion avaient forgé son attachement au devoir de mémoire, et l’avaient amené à intégrer l’ARAC de l’Aude (Association républicaine des anciens combattants), dont il était membre aux côtés de son ami Serge Pagès.

    Entré dans la vie active, Louis Calvet fera preuve de ses compétences en qualité de plombier-chauffagiste, connu et reconnu sur un large secteur régional. Professionnel maîtrisant son sujet, toujours animé par des idées novatrices, il avait mis au point à l’automne 1979, une « cheminée anti-gaspi », termes propres à une époque aspirant déjà aux économies d’énergie.

    Membre du parti communiste fortement impliqué dans la vie de la cité, il avait siégé durant deux mandats dans l’équipe municipale, de 1971 à 1983. Adjoint au maire aux côtés de René Boyer, il s’était également investi dans le comité de défense lors des événements de 1975, lorsque l’usine Canat-Hutchinson menaçait de fermeture.

    Le métier n’aura jamais quitté l’artisan de la place du Pont-rouge, retraité mais concerné encore et toujours par la chose publique, l’actualité des énergies nouvelles, et notamment la défense de la ressource hydraulique. Cette volonté sera pourtant mise à mal par des ennuis de santé, puis par deux deuils cruels, avec les disparitions de ses fils, Henri en 2017 et Jean-Louis en 2019. Louis Calvet laisse le souvenir d’un citoyen intègre, préoccupé par l’humain et son devenir.

    En ces douloureuses circonstances, très sincères condoléances à Maryse son épouse, à son petit-fils Grégory, à toutes les personnes que ce deuil afflige. 

    Le dernier billet de Louis

    Un message nous était parvenu mardi 3 août dernier, qui n’avait pas encore été publié. Un ultime billet en guise d’au-revoir, signé par le militant que Louis Calvet n’aura jamais cessé d’être, et que nous saluons : 

    « Reste t’il encore assez de forces vives pour s'opposer à la destruction massive du service public ? Destruction organisée par le pouvoir qui se targue de 23% d'électeurs, tandis que 50 % semblent satisfaits puisque s'abstenant aux consultations ? Après la perception, les permanences hebdomadaires obtenues pour la sécurité sociale, les services fiscaux, sociaux, l’emploi,… le voilà qui s'attaque maintenant à notre bureau de poste, bureau indispensable. Les anciens disparaissent, le peuple du Kercorb va t'il continuer à rester les pieds sous la table ? ». Louis Calvet

  • Rugby : L’USCKBP peaufine sa rentrée

    Au sortir d’une saison 2020-2021 réduite à la plus simple expression, avec seulement trois rencontres au compteur (AC Labastide-Beauvoir, JS Caraman, ESP Villenouvelloise), les troupes des présidents Didier Rossi et Jean-Claude Astoury sont en ordre de marche. Engagé en Poule 2 de 2e série de Ligue Occitanie, le Quinze de l’Entente ouvrira la saison le dimanche 26 septembre prochain, avec un déplacement à Labruguière (Tarn). Cette première confrontation officielle depuis le dimanche 18 octobre 2020, mettra aux prises l’Entente Kercorb-Plantaurel à l’équipe de l’Olympique Labruguière (retour 19 décembre). Dans le même temps, les voisins entreront également en lice, le RC Couiza-Espéraza recevra la JSE SP Caraman, tandis que La Tour-du-Crieu-Verniolle II accueillera l’US Castelnau-Bastide.

    us chalabre xv

    Composition des quatre poules de 2e série

    us chalabre xv

    Dans l'attente d'un coup d'envoi imminent, petit rappel en paroles de ce que fut l'hymne de l'USC XV dans les années 1950, sous le titre « l'Equipe Chalabroise »., à chanter sur l'air des Gars de la Marine.

    us chalabre xv

    L'équipe chalabroise 002.JPG

    L'équipe chalabroise 003.JPG

    L'équipe chalabroise 004.JPG