Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Bonjour et bienvenue à Loan

    Loan.jpgLa famille réunie autour de la petite Loan.

    La bonne nouvelle est parvenue en Kercorb depuis la maternité de Carcassonne où une jolie petite fille prénommée Loan a vu le jour le 22 juin dernier. Cette naissance comble de bonheur ses parents Coralie Tandou et Florian Guilhemat domiciliés à Castelnaudary et auxquels nous adressons de chaleureuses félicitations. Elle fait également la fierté de son grand-père Alain Guilhemat, résidant cours d'Aguesseau à Chalabre, de ses arrières grands-parents Aline et Robert Guilhemat, et de ses arrières arrière grands-parents, Yvonne et Julien Guilhemat et Berthe et Jean Colombiès de Villenouvelle (31). Cinq générations au sein des familles Guilhemat et Colombiès se sont ainsi retrouvées autour du petit berceau de Loan, réunion exceptionnelle qui mérite de sincères compliments. Meilleurs voeux de santé et bonheur à la petite Loan.  

  • Commémoration de la prise de la Bastille

    14 juillet 2009 002.jpgCélébrée mardi 14 juillet, la fête de la liberté réunissait Chalabroises et Chalabrois auxquels s'étaient joints pour l'occasion quelques estivants. Le cortège ouvert par la musique de Mirepoix, les porte-drapeaux, les représentants des anciens combattants, le maréchal des logis Christian Fauré représentant la brigade de Chalabre et les élus du conseil municipal a rejoint en musique le monument aux Morts où Odile Bachère et Evelyne Garros ont effectué un dépôt de gerbe. Un moment de recueillement a été observé, avant une intervention de Christian Guilhamat maire et le retour vers le cours Sully où le premier magistrat invitait l'assistance à entrer dans la maison commune. Le traditionnel vin d'honneur clôturait cette 220° célébration de la prise de la Bastille.14 juillet 2009 001.jpg

    Le cortège a rendu hommage au Docteur Joseph Raynaud.

    En soirée l'animation se déplaçait vers la place Charles Amouroux où une sélection de fins palais annonçait les résultats du IX° concours de « tougnol ». Pour la deuxième année consécutive, Jean-Pierre Rey jeune retraité de la Côte du Château décroche le premier prix, avec un pain à l'anis et au beurre qui obtient les suffrages d'un jury réputé pour avoir la dent dure. L'assistance se retrouvait ensuite autour d'un méchoui, avant que la piste ne se libère, laissant place au bal du 14 juillet, animé par l'orchestre Baïlamor.  

  • L’Aude a enfin son second salon littéraire, après Limoux

    Le samedi 11 juillet, la municipalité inaugurait son premier salon littéraire régional, sis sous la halle de la ville, en conjonction avec  une bourse aux livres anciens, et la remise des prix de son 4e concours de nouvelles sur le thème écologique des « Lendemains Verts ». Etaient présents plusieurs micro-éditeurs régionaux renommés, venus de l'Aude mais aussi de l'Ariège voisine, dont L'Atelier du Gué, le Libre feuille, les éditions Cepadues et le Chasseur abstrait. L'association littéraire « Il Etait Une Fois Chalabre » était représentée aux côtés de l'Institut des Etudes Occitanes.

    Salon littéraire.jpg

    Randy Lofficier a présenté un recueil de cuisine américano-audois.

    Parmi les auteurs présents figuraient plusieurs Chalabrois, tels Randy Lofficier, dont le récent recueil de cuisine américano-audois venait d'être dédicacé la veille à la bibliothèque municipale, Lise Astruc-Guilhamat et Régine Brzesc-Colonges, présentant son dernier recueil fantastique. Une dizaine d'écrivains régionaux s'étaient également déplacée, dont les talentueux Nicolas Ancion, Mireille Bernard, Jean-Louis Sanchez, Henri Laleman, Serge Anirepoque, Helen March, Christine Clairmont, Joan Baptista Fournié, Marie Soumeillan, Vérino Piedigrossi, Josée Taffet-Brzesc.Salon Livre & Montaillou 2009 001.jpg

    Cet après-midi sous la halle fut l'occasion de nombreux échanges entre un public continu et les auteurs,  enchantés de discuter de leurs oeuvres avec confrères et lecteurs.   

  • Les toiles d’Irene Gerken à la bibliothèque municipale

    Le n° 4 de la rue des Bains-douches accueille depuis quelques jours les toiles d'Irene Gerken, citoyenne américaine installée Cours Colbert depuis l'automne 2007. Originaire de New York où elle naît en 1923, elle s'intéresse très tôt à la langue française, qu'elle apprend à l'université. La deuxième guerre mondiale interrompt ses études, elle travaille alors dans les communications pour l'armée américaine.

    Irene Gerken.jpgElle déménage ensuite à Philadelphie où elle rencontre son premier mari. Parallèlement à sa carrière de mère de famille (deux filles), elle  réalise en autodidacte un certain nombre de sculptures et de bustes en bronze qui lui vaudront de nombreux éloges. Attirée par la beauté des formes et des couleurs, Irene Gerken enchaîne avec des études d'art et réalise une série de tableaux, natures mortes, paysages et portraits, à l'huile ou aux acryliques, dont l'un fut choisi pour illustrer l'affiche et le recueil du concours de nouvelles 2009, sur le thème des « Lendemains verts ».

    En 1978 elle quitte Philadelphie pour aller vivre en Californie et travailler pour la marine américaine. En 2007 et après le décès de son second mari, elle décide de quitter les Etats-Unis pour venir vivre à Chalabre près de Randy l'une de ses filles.

    Irene Gerken est venue chercher en Kercorb de nouvelles sources d'inspiration (photo).

    Les cimaises de la bibliothèque municipale accueillent ses toiles jusqu'au 24 juillet. Noëlle Danjou informe que la bibliothèque municipale sera ouverte du 1er au 31 août, du mardi au vendredi de 15h 30 à 18h 30.

  • « De la graine à la chaise » avec la Charte forestière du Chalabrais

    La Charte forestière du Chalabrais (CFC) et son animateur Sébastien Irola proposaient tout dernièrement aux écoliers du groupe Louis Pergaud une séquence de trois animations autour du bois. Poursuivant sa vocation à faire découvrir la gestion forestière et ses bénéfices pour le territoire à l'ensemble de la population du Chalabrais, la CFC a permis à la classe de cours moyen de Maud Vergilino d'effectuer une sortie dans la forêt du Bac, où les enfants, par de petites animations ludiques, ont appris à reconnaître les arbres (photo) et à différencier un milieu forestier « naturel » d'une plantation.photo -sens ton arbre-a.JPG

    Une seconde animation organisée en classe avec la participation de Matthieu Chanut, technicien du centre régional de la Propriété Forestière de l'Aude, a eu pour but de présenter la gestion et l'exploitation forestière, avec entre autre, un support vidéo de travaux forestiers locaux. Les questions furent nombreuses et très variées, et l'on s'aperçoit que la santé des arbres fait partie des grandes préoccupations des enfants.

    Enfin, une troisième animation a emmené les enfants à la rencontre d'Olivier Foursin, menuisier à Chalabre (photo ci-dessous), qui leur a permis d'entrevoir la diversité des réalisations possibles avec le bois, ainsi que l'une de ses mises en pratique, la fabrication de fenêtres notamment.

    Ces animations ont permis de tester la capacité de la charte forestière, subventionnée sur cette action par le CG 11 et la Communauté de Communes du Chalabrais, à se positionner en tant qu'actrice de l'éducation locale à l'environnement. Les enfants ayant été très actifs et intéressés, l'expérience s'est montrée concluante. D'autres projets, d'ampleur annuelle, pourront donc être travaillés avec les instituteurs ou professeurs motivés.CFC Pergaud.JPG

  • Treize ans et des brouettes pour les Masters du Cazal

    La treizième édition de la course internationale à la brouette se déroulera comme prévu aujourd'hui sur les hauteurs du Cazal où les écuries en course ont dressé leur stand, à l'abri du regard des curieux. L'incertitude planait avant-hier encore, après le rappel volontaire et à titre préventif de tous les prototypes, un retour sur les chaînes de montage exigé par le WTC, fabricant exclusif de brouettes. En cause, un tout petit vice de forme incompatible avec le cahier des charges, et que les commissaires de course connus pour leur extrême intransigeance n'auraient jamais laissé passer. Il faut en effet savoir que le règlement impose des brouettes constituées de deux brancards, d'une roue au minimum, et d'une roue au maximum, et que la brouette doit être poussée roue vers l'avant.

    Le problème étant résolu, les concurrents vont enfin pouvoir se consacrer à la course, rien qu'à la course. Autres points essentiels du règlement, les brouettes thermiques ou chinoises sont bien évidemment interdites, les équipages seront composés d'un pousseur et d'un poussé, il n'y aura pas de zone de changement. Les prétendants au titre 2009 garderont à l'esprit que l'on est au Cazal et que la course est réalisée dans le seul but de passer un bon moment ensemble. Le fair-play sera de mise, avec la sécurité des participants et des spectateurs.

    Un premier départ sera donné pour les juniors aux alentours de 17h 30, avant que les féminines ne soient invitées à investir une piste sur laquelle le « Trophée J.C Sicre » détenu par Christine Sanchez et Sophie Molini sera remis en jeu. Alors et alors seulement, les « boys » et leurs petits bolides rangés en épi se mettront à leur tour sous les ordres du starter. Présents sur la ligne, Julien Franot et Simon Laffont seront bel et bien là, déterminés à défendre leur titre et un fabuleux trophée créé en juillet 2000 par Titou Cnocquart, Manu Izart et Jean-Marie Lafitte (photo).Trio Wheel 2000.JPG

  • Le Cazal remet ses habits de fête

    Mariniers I.jpgLes grandes festivités célébrées en l'honneur de Ste Marie-Madeleine débuteront aujourd'hui vendredi 17 juillet à 18h avec le retour des « Festejaïres del Cazal », tout juste délivrés d'un éprouvant stage en apesanteur. L'ambiance descendra sur les cours à l'heure de l'angélus du soir, coup d'envoi donné depuis le clocher de St Pierre d'un week-end entièrement dédié à la fête. A la nuit tombée "DJ Mach 09" sera  aux manettes pour un bal prévu sur la grand-place dès 22h.

    Samedi 18 juillet à 11h, opération « Vé'libre » sur les boulevards, avec final sur la grand place du Cazal, suivie à 16h de la V° édition du Challenge Raymond Fort, match de rugby opposant une sélection de l'U.S.C.K XV aux vieilles gloires des « Badalucs » (stade Lolo Mazon). A 20h, pantagruélico-gargantuesque mounjetado, inscriptions obligatoires auprès de Jean-Paul Subreville au 04 68 69 20 44 ou Francis Amouroux au 04 68 69 23 73 (prière d'amener les couverts). A 22h, grande soirée avec "D.J. La Furgue".

    Cazal Henri IV.jpg
    Henri et Serge, fers de lance des Badalucs soulèveront-ils le Trophée Raymond Fort ?

    Dimanche 19 juillet, messe en l'église Sainte Marie Madeleine à 11h, suivie à 11h 30 d'une exhibition de la batterie fanfare de "l'Avenir du Kercorb" pour un tour de la commune libre en musique. Un apéritif réunira aux alentours de midi les Cazaliens et leurs invités. A 17h 30 sera donné le départ de la XIII° édition de la Course internationale à la brouette. Le « Wheelbarrow Team del Cazal » réservera deux départs pour les équipages juniors et féminins (trophée remis en jeu par Christine Sanchez et Sophie Molini), avant que le drapeau ne délivre les candidats masculins, en quête d'un trophée remporté en 2008 par Julien Franot et Simon Laffont. La remise des prix se fera en musique avec la contribution de la banda "Les Baladins" laquelle animera également un coucher de soleil prévu cette année au-dessus de la colline de Roquefère (possibilité de restauration sur place). Un grand bal animé à partir de 22h par "Mach 09" clôturera les festivités 2009.

    Le comité des fêtes de Chalabre et les « Festejaïres del Cazal » vous attendent nombreux et recommandent de consulter photos et infos sur le site www.feteaucazal.com

     

    Pression avant le départ.jpgCourse à la brouette : dans l'intimité des stands et à quelques secondes du départ, la tension est à son comble.