Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 3

  • Le 50e anniversaire du « Cessez le feu » se prépare

    Les anciens combattants d'Algérie se sont réunis en comité cantonal pour définir les grandes lignes du cinquantenaire du 19-Mars.

    fnaca chalabre,16 mars 1962Gérard Couteau (à droite) a présidé une nouvelle assemblée de la Fnaca.    

    Les anciens combattants du comité cantonal de la Fnaca étaient réunis dernièrement en leur siège de la mairie de Chalabre, accueillis par le président Gérard Couteau. Après avoir salué avec plaisir la présence d’une assistance venue nombreuse, ce dernier ouvrait l’assemblée générale concernant l’exercice 2011. La présentation du rapport moral et du bilan d’activités, énoncés par le secrétaire-adjoint Yves Bachère, précédait un exposé de la situation financière donné par François Grauby, trésorier. Quitus était donné au bureau, démissionnaire, conformément aux statuts.

    François Grauby salué     Le président a remercié du fond du cœur le dévouement de son équipe, « qui a assuré les activités et la présence du comité, partout où il devait être », ainsi que le climat amical régnant au sein du collectif des anciens d’Algérie et d’Afrique du Nord. Il revenait également sur l’action de François Grauby, dont l’investissement de nombreuses années durant, aura permis de maintenir un comité « qui a survécu, grâce à lui ».

    Après un appel à candidat, resté sans réponse, le bureau était renouvelé à l’unanimité, dans une ambiance excellente. Le débat général qui s’instaurait alors permettait aux anciens appelés du contingent de revenir sur une réalité imparable : les Anciens d’Algérie seront bientôt les seuls représentants du monde combattant. Le devoir de mémoire devra donc être le thème essentiel des actions à mener, « afin de faire prendre conscience aux jeunes générations de ce qu’ils doivent à tous ceux qui ont fait le sacrifice de leur vie, pour assurer l’avenir du pays ».

    Une seule date historique : le 19 mars     L’assemblée concluait ses travaux sur un accord commun : « comme pour les deux conflits précédents, la commémoration de notre guerre d’Algérie doit se faire le 19 mars, jour de la signature du cessez le feu ». Comme devait le souligner le président Couteau, « c’est la seule date historique que reconnaissent près de 400 000 adhérents de la FNACA. Ce qui n’empêche pas d’associer, dans ce souvenir les victimes des débordements criminels, émanant de tous bords, qui ont succédé au 19 mars, tout comme cela s’est passé dans les conflits précédents ».

    La population associée     Dans la perspective du 50e anniversaire du « Cessez le feu », le comité cantonal et Christian Guilhamat maire de Chalabre, invitent la population, les représentants des associations, les écoles, les élus municipaux et cantonaux, la gendarmerie et les pompiers, à les rejoindre le lundi 19 mars prochain à 11 heures devant la mairie cours Sully. Le cortège se rendra au monument aux Morts, pour procéder à un dépôt de gerbe et honorer le souvenir de tous ceux qui ont donné leur vie pour la France. A l’issue de la cérémonie, tous les participants  seront invités à partager le verre de l’amitié à la mairie.

  • Rencontres Inter-Caps : C’était hier, c’était il y a 45 ans

    C’est dimanche et il est un peu plus de midi sur le pont du Blau. Les jeunes crossmen chalabrois sont de retour de Montréal, théâtre de rencontres « inter-caps » organisées au pied de la Collégiale. Adossés à la façade de l’actuelle résidence du « cantaïre del Pount del Blau », ils ont bouclé une nouvelle journée consacrée à l’exigeante pratique du cross-country.

    C’était un dimanche de janvier 1967 et des minimes aux seniors, tout le monde avait tenu à poser devant l’objectif de Maurice Mazon. Debout de gauche à droite : Jacques Adrados (professeur EPS), Paul Benet, Serge Murillo, Jean-Denis Navarro, Henri Sancho, André Huillet, au second plan les Frères Gomez (cafetiers Cours Colbert), Jean-Pierre Rey, William Murillo, Serge Rey, Daniel Delpech, Jean-Pierre Brzesc, Georges Cazas (Le Père), devant semi-accroupi Alain Laguerre, Aimé Catrier (correspondant L’Indépendant). Accroupis : Inès Rodriguez, Marie-France Sancho, Anne-Marie Sola, Catherine Martinez, Anne-Marie Raynaud, Patrice Rodriguez, Jean-Louis Delpech, Guy Sanchez (coupe), Christian Boyer, Christian Moralès, Jean-Claude Baby, Jean-Luc Mot, José Navarro.

    cross inter caps,maurice mazon

    Ecartés dans un premier temps de la photo officielle, les fidèles compagnons du locataire de la maison Manaut, avaient certainement négocié la faveur de poser devant l’objectif de leur photographe préféré.

     

    cross inter caps,maurice mazon

  • La toiture d’un vestige industriel part en fumée

    L'ancienne usine de cartonnage, en cours de démolition, a pris feu.

    Incendie ex Ets Franzone 17 Février 2012 001.jpgLes soldats du feu ont stoppé la propagation de l'incendie.   

    Il était un peu moins de 10 heures, vendredi, lorsqu’une épaisse colonne de fumée s’élevant au-dessus du Pont-Neuf, est venue barrer la perspective vers les pics de Soularac et Saint-Barthélémy. Un sinistre localisé aux abords des berges du Chalabreil venait de se déclarer dans l’ancienne entreprise des cartonnages Franzone, rue du Pont-Vieux.

    Aussitôt alertés, les pensionnaires de la caserne Jean Cabanier se rendaient sur place afin de circonscrire un incendie qui ravageait la toiture de la vieille bâtisse.

    Des poutres centenaires     Une toiture en partie détruite après les intempéries de l’hiver 2010, définitivement anéantie cette fois, sous l’effet des flammes. Attisé par des courants tourbillonnants, favorisés par les nombreuses ouvertures en façade, le feu a rapidement réduit en cendres les vieilles poutres centenaires, témoins d’une activité industrielle révolue. L’intervention de deux véhicules CCF de Chalabre et de la grande échelle dépêchée depuis le centre de secours de Limoux, aura permis de venir rapidement à bout des flammes, sans que les habitations voisines ne soient inquiétées. En présence de Christian Guilhamat, maire de Chalabre, la sécurisation des lieux s’est poursuivie avec le concours des représentants de la brigade de gendarmerie. Aux alentours de 12h, tout était rentré dans l’ordre. 

    Incendie ex Ets Franzone 17 Février 2012 003.jpgLa toiture s'est embrasée à une vitesse foudroyante.        

    Si l’origine de l’incendie semble difficile à déterminer, l’hypothèse d’un court-circuit est peu probable puisque cette construction désaffectée et acquise par la commune, faisait depuis peu l’objet de travaux de démolition.

    Une autre fin plus spectaculaire     Autre supposition, l’épisode hivernal qui vient de prendre fin, est peut-être venu jouer un rôle obscur dans cet accident aux conséquences très relatives. A moins que le vieux bâtiment, témoin des riches heures de l’industrie chalabroise, et condamné à finir sous les coups de boutoirs d’une entreprise de démolition, n’ait choisi de s’offrir une fin autrement plus spectaculaire.  

    Incendie ex Ets Franzone 17 Février 2012 002.jpgL'ancienne usine de cartons avalée par les flammes. 

    Un album-photos Incendie aux Ets Franzone a été mis en ligne.

    Lien permanent Catégories : Echos
  • Le week-end de nos sportifs

    Adeline Cros aux interrégionaux de cross à Aramon.

    Photo Cédric Adeline.jpgAdeline Cros sur le podium, aux côtés des lauréats masculins, Marcel Camicci et Yves Lopez (Sigean), Erick Chiffre (ASC). (photo Cédric Caumes).

    La saison de cross-country est entrée dans sa dernière ligne droite, avec la tenue dimanche 19 février des championnats interrégionaux Sud-Est qui se disputeront à Aramon, banlieue de Nîmes. Une dernière marche avant la qualification pour le championnat de France, que tentera de franchir la Sonnacoise Adeline Cros, licenciée à l’AC Limoux, club d’athlétisme présidé par Pascale Panighel. Après La Digne, La Cité, Cruscades, Sigean et La Nautique (deux fois), Adeline Cros s’élancera à 15h 05 au cœur de la campagne gardoise, dans l’espoir de décrocher, au bout des 6060 m à parcourir, le précieux sésame. Un challenge tout à fait à sa portée, d’autant qu’elle bénéficie des conseils avisés de son coach David Cabanas. Avant cela, notre vétérane compétitrice dans l’âme, était dernièrement à Carcassonne où se déroulait la grande fête de l’athlétisme, organisée par l’ASC du président Gérard Laterrasse. Classée en tête du Challenge de Cross dans la catégorie Vétéran II, elle a reçu un superbe trophée Top Chrono 11, venu couronner une saison bien remplie et un tempérament tenace. 

    Football : Place à la coupe.

    Olivier Cazas Août 2011.jpgA la faveur d’un redoux bienvenu, les footballeurs du FCC renoueront avec la compétition, dimanche 19 février, dans le cadre de la coupe Georges Favre. Les joueurs du coach Olivier Cazas (photo archive, 20 août 2011) se rendront dans les Corbières où ils seront opposés à l’AS Lézignan Foot, club de promotion honneur. Ce huitième de finale sera arbitré par Jean Olivera au stade Gaujac, chemin de Fabrezan, à partir de 14h 30. Les réservistes du FCC II  qui devaient accueillir dans le même temps leurs homologues du FC Haute-Vallée II à Lolo Mazon (3e division), sont invités à poursuivre la trêve hivernale.

    Rugby : Le stade Lolo Mazon impraticable.  

    Image64.jpg

    La sixième journée de la phase retour du championnat 2e série de Midi-Pyrénées, programmée dimanche 19 février au stade Lolo Mazon, ne sera pas disputée. Après les reports face à Labastide Beauvoir (29 janvier) et Lavernose Lacasse (5 février), la venue de l’ARC (Aussonne Rugby Constellation), deuxième du général à quatre points derrière Bonnac Olympique, est elle aussi reportée à une date ultérieure.

    Lien permanent Catégories : Sport
  • Derniers sursauts de l’hiver ?

    Neige St Valentin 2012 .jpgLa descente du Pont-Neuf a été rendue à la circulation (photos 14 février 2012).

    Après la première vague neigeuse venue blanchir le pays chalabrais le dimanche 5 février dernier, c’est dans la nuit de la Saint Valentin qu’une armada de flocons est revenue à la charge. Pour doubler la mise d’abord, mais aussi et surtout pour transformer les nombreuses plaques glacées en autant de pièges pour le chaland. La nuit aura donc été courte pour les employés municipaux, dépêchés à la première heure sur les artères du village.

    Neige St Valentin 2012 002 bis.jpgLe bassin du Cours d'Aguesseau attend la débâcle.

    A l’aide de tracteurs munis d’une étrave et d’une trémie de salage, les cours et les rues menant vers la halle ont été sécurisés par l’équipe de François Tur y Tur. De même que tous les secteurs pavés rendus particulièrement dangereux. Les travaux de dégagement se sont déplacés ensuite vers la montée de Bon-Accueil et la rampe menant à l’hôpital local, laquelle a cette fois encore fait l’objet de toutes les attentions. Les quartiers en périphérie du centre du village n’ont pas été oubliés, depuis le quartier des Genêts jusqu’au lotissement du lac et la zone artisanale de la Gare.

    Neige St Valentin 2012 025.jpgLa cascade de La Piche joue à cache-cache.

    A l’heure qu’il est, les températures ont amorcé un mouvement de bas en haut, lequel devrait venir compléter les efforts des services techniques de la commune. Indice révélateur, nos amis volatiles recommencent à gazouiller dans les branchages encore chargés de neige. Une communauté qui a payé un lourd tribu au général Hiver, et que l'on continuera à observer avec bienveillance et considération (photos Aurélien Moralès)

    neige et froid à chalabre

    neige et froid à chalabre

     

    neige et froid à chalabre