Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 5

  • Football : Le FCC perd pied à Quillan

    fc haute-vallée,fc chalabre footballLes " jaune et bleu " ont réussi à museler Fabien Conte et ses partenaires.

    Dimanche 9 novembre, la sixième journée du championnat de 1ère division mettait aux prises le FC Chalabre au FC Haute-Vallée, sur la pelouse du stade Jean Bourrel à Quillan. Cette rencontre entre mal classés, s'est soldée par une victoire des locaux, sur la marque de 2 à 1 (mi-temps 0-0).

    Dans un match plutôt équilibré, le déclic n'interviendra qu'après les citrons, lorsqu'un appel sur l'aile gauche, permettra aux Quillanais de prendre l'avantage, sur une frappe en pleine course (47e). Emmenés par Mickaël Lemoine, Zacharia Farissi et Gianni Gruchet, anciens pensionnaires du FCC, les représentants des Trois Quilles enfonceront le clou à la 87e minute, grâce à une demi-volée-feuille morte, qui viendra lober le dernier rempart chalabrois (2-0). Dans l'intervalle, les partenaires du capitaine Fabien Conte se seront invariablement heurtés à un gardien quillanais en état de grâce. Lequel va tout de même s'incliner à la 89e minute, lorsqu'un ballon repris par Christophe Pierron permet au FCC de revenir au score, mais trop tard. 

    fc haute-vallée,fc chalabre football

    Bloqué en fin de classement avec une seule victoire pour cinq défaites, le team fanion du Kercorb n'aura pas réussi à inverser la tendance, face à un FCHV qui doit au final une fière chandelle à son gardien. Dimanche 16 novembre, place à la coupe Georges Favre (3e tour), le FCC se rendra à Saint-Hilaire pour disputer un billet à la Vallée du Lauquet.

    En déplacement à Pexiora, les réservistes du FCC II ont enlevé le gain du match sur le score de 1 à 0 (but de Théo Rosich). Un succès qui conforte leur place sur le podium de deuxième division.

    Lien permanent Catégories : Sport
  • Premiers pas réussis pour le Bambino Bagarre Orchestra

    Bambino Bagarre Orchestra.jpgLes enfants ont réussi leur immersion dans l'univers de la musique et du spectacle.

    Ils avaient accepté le pari audacieux de monter sur les planches, les jeunes élèves du Regroupement Pédagogique Intercommunal de Ste Colombe-sur-l'Hers et Rivel (RPI), avaient rendez-vous avec le public, vendredi 7 novembre, sur la scène du théâtre municipal.

    bambino bagarre orchestra,skeleton band,arts vivants 11,l'ouvre-boîte production,rpi de ste colombe-sur-l'hers et rivel

    Une initiative inédite, et réussie, grâce au concours des artistes et musiciens du Skeleton Band, parrains de luxe et partenaires d'une matinée qui aura laissé le champ libre à l'imagination. Tour à tour musiciens et chanteurs, les artistes en herbe et sans complexes, ont fusionné avec leurs aînés, pour donner vie à un original Bambino Bagarre Orchestra. Entité certes éphémère, pour un concert unique assurément révélateur de vocations.

    bambino bagarre orchestra,skeleton band,arts vivants 11,l'ouvre-boîte production,rpi de ste colombe-sur-l'hers et rivelA la conclusion de ce projet mené par "Arts Vivants 11" (association départementale pour le développement du spectacle vivant) et "L'Ouvre-Boîte production", les quatre artistes montpelliérains du Skeleton Band ont emmené l'auditoire dans leur univers, grinçant, cabossé, touche finale d'un divertissement rafraîchissant. Avec de vifs compliments à l'adresse de l'équipe éducative du RPI de Ste Colombe-sur-l'Hers et Rivel, et de leurs élèves.

    bambino bagarre orchestra,skeleton band,arts vivants 11,l'ouvre-boîte production,rpi de ste colombe-sur-l'hers et rivel

    bambino bagarre orchestra,skeleton band,arts vivants 11,l'ouvre-boîte production,rpi de ste colombe-sur-l'hers et rivel

    bambino bagarre orchestra,skeleton band,arts vivants 11,l'ouvre-boîte production,rpi de ste colombe-sur-l'hers et rivel

    bambino bagarre orchestra,skeleton band,arts vivants 11,l'ouvre-boîte production,rpi de ste colombe-sur-l'hers et rivel

    bambino bagarre orchestra,skeleton band,arts vivants 11,l'ouvre-boîte production,rpi de ste colombe-sur-l'hers et rivel

    bambino bagarre orchestra,skeleton band,arts vivants 11,l'ouvre-boîte production,rpi de ste colombe-sur-l'hers et rivel

    bambino bagarre orchestra,skeleton band,arts vivants 11,l'ouvre-boîte production,rpi de ste colombe-sur-l'hers et rivel

    bambino bagarre orchestra,skeleton band,arts vivants 11,l'ouvre-boîte production,rpi de ste colombe-sur-l'hers et rivel

    bambino bagarre orchestra,skeleton band,arts vivants 11,l'ouvre-boîte production,rpi de ste colombe-sur-l'hers et rivel

  • Le monument aux enfants de Chalabre morts pour la France

    jean magrou,monument aux morts de chalabreL’ouvrage d’art réalisé en 1923 par Jean Magrou.

    Avec la signature de l’Armistice à Rethondes, la Grande Guerre prend fin le lundi 11 novembre 1918. A la veille de la commémoration du 96e anniversaire de la suspension des hostilités, il est un monument qui semble dressé là depuis toujours, tant les conflits meurtriers n’ont cessé de jalonner l’histoire et d’habiter la mémoire collective.

    jean magrou,monument aux morts de chalabre

    C’est en 1919 que les vétérans des armées de terre et de mer de Chalabre lanceront une souscription pour construire un monument à la mémoire de leurs compagnons de combat tombés au champ d’honneur : « Pour remplacer leur tombe absente par un tombeau symbolique, où leurs noms seront inscrits ». Les appels d’offre seront lancés par voie d’affiche et après avoir procédé à l’adjudication en mairie le 29 avril 1923, la réalisation de l’ouvrage d’art sera confiée au sculpteur Jean Magrou, pour une somme de 44.360 francs. Au terme de la même année, le maire Joseph Amiel et son conseil municipal présideront à la cérémonie inaugurale. La statue en marbre de Carrare posée sur un socle de pierre taillée représente une femme drapée à la romaine, s’appuyant sur un faisceau de licteur.

    C’est au pied de ce symbole des sacrifices consentis pour la liberté que chacun viendra le mardi 11 novembre prochain afin d’honorer la mémoire des enfants de Chalabre victimes de la guerre 1914-1918. Le rassemblement devant la mairie est prévu à 11h, le cortège se rendra au monument aux Morts pour le traditionnel dépôt de gerbe et la visite au carré militaire. Jean-Jacques Aulombard et le conseil municipal invitent leurs administrés à s’associer nombreux à cette journée du souvenir.

  • C'était hier : Le nouvel hôpital sort de terre

    L'article mis en ligne aujourd'hui, avait été publié dans le journal l'Indépendant, le dimanche 21 novembre 2004.

    Chantier Hôpital Novembre 2004 002.JPGLa future structure va s'insérer dans le décor de Roquefère (Photos Archives novembre 2004).

    L'activité bat son plein sous la colline de Roquefère où l'entreprise Dijol de Sallèles-d'Aude (photo ci-dessous, Janvier 2007), a lancé en juin dernier, les travaux de construction du futur hôpital rural. Après le coulage des fondations réalisé durant l'été, la structure sort peu à peu de terre, laissant déjà apparaître l'esquisse d'un établissement dont la livraison est prévue pour février 2006.

    hôpital local chalabre

    Pour l'heure les travaux se déroulent normalement, comme peuvent le constater les différents intervenants impliqués dans cette réalisation, réunis chaque semaine aux côtés de Jean-Jacques Aulombard, directeur de l'hôpital, et Christian Guilhamat, maire de Chalabre. Le nouvel ensemble qui s'élèvera bientôt sur une parcelle de terrain de 15 370 m² cédé pour l'euro symbolique par la municipalité, respecte les plans conçus par le cabinet d'architecture Tognella de Narbonne, conformément au programme établi par SCIC Développement, mandataire de l'hôpital. Ces travaux sont également supervisés par le cabinet Icare, filiale de la caisse de dépôts et consignation.

    Chantier Hôpital Novembre 2004 001.JPG

    L'Hôtel-Dieu Saint-Jacques, qui héberge les services de l'actuel hôpital désormais hors norme (les derniers grands travaux datent de 1973), reste le plus important fournisseur d'emplois sur le village et un appel d'offre a été lancé pour une extension de vingt lits. De plus, le conseil d'administration a décidé de demander la création de douze lits de médecine, le dossier sera présenté avant la fin de l'année. Dix ans après la fusion maison de retraite et cure médicale, visant à la création d'un pôle de gérontologie entre Chalabre et la Haute-Vallée, l'Hôtel-Dieu Saint-Jacques tournera bientôt une dernière page.

    hôpital local chalabre