Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 3

  • C'était hier : Chroniques chalabroises

    Les deux articles mis en ligne ci-dessous, avaient été publiés dans L'Indépendant, au cours de l'année 1994 (juillet et mai).

    Un coq aimait une pendule.

    coq-et-poule.jpg

    En mai dernier, un éleveur local déplorait le vol d'une partie de son cheptel dans la plaine du Chalabreil, sous la garenne du château de Mauléon. Aujourd'hui, tout est rentré dans l'ordre, et un magnifique troupeau de brebis vient paître à loisir dans le cadre idyllique des abords du lac de Chalabre.

    La reine Marie-Antoinette aurait certainement apprécié un tel tableau. Mais elle aurait aussi été la seule. Ces charmants ovins portant individuellement une cloche à leur cou, les riverains de l'avenue Rhin-et-Danube additionnent les nuits blanches passées à écouter les sonnailles. Ce à quoi il faut ajouter les sautes d'humeur intempestives d'un coq fâché avec la pendule et qui donne le tempo à ses congénères à quatre pattes.

    En comptant les minutes qui s'égrennent au cadran, certains Chalabrois souhaitent ardemment qu'il soit coq au vingt... Comme le chantait le regretté Claude de Toulouse. (Article publié le vendredi 29 juillet 1994)

    U.S.C. XV : Le président Richard Conte s'en va !

    Rugby 1994.JPG

    L'assemblée générale de l'Union Sportive Chalabroise de Rugby à XV s'est déroulée le vendredi 13 mai dans la salle polyvalente des Cèdres en présence d'une nombreuse assistance de jeunes et d'anciens venus manifester l'intérêt qu'ils portent à la balle ovale. Les rumeurs faisaient état de nombreux départs au sein de l'équipe dirigeante, et l'énoncé du rapport moral est venu officialiser les démissions du président Richard Conte, du trésorier Edmond Arnou, de Lucien Baillat et Claude Fernandez, membres très actifs.

    La non-qualification pour les phases finales eût été un moindre mal si les points perdus l'avaient été sur le terrain avec une équipe au complet et soudée dans l'adversité. Comme pouvait le faire remarquer " Momon " Arnou, dont le départ est très symbolique après 32 années de service du XV du Kercorb, le peu d'assiduité de certains joueurs aux entraînements n'a pas permis d'effectuer un vrai travail en profondeur, et l'espoir d'obtenir de bons résultats s'est amenuisé au fil des dimanches. Paradoxalement, le déclic aurait pu se produire lors du match à domicile face au leader Narbonne-Plage. Est-ce à cause d'un mauvais choix tactique, d'un manque d'initiative face à des Narbonnais aguerris, les " bleu et blanc " passent à côté du match et dans la foulée, à côté de leur saison, à l'image de cette rencontre.

    Il est à présent urgent de reconstituer un ensemble pour lequel la grande priorité sera de prendre des engagements pour la saison 1994-1995, qui pourrait voir Chalabre évoluer dans le comité des Pyrénées. (Article publié le samedi 21 mai 1994)

  • Elagage d'antan

    Elagage.JPG

    Quelques mètres seulement séparent les endroits depuis lesquels ces deux photos ont été prises. Pour ce qui relève de l'espace temps, c'est une toute autre histoire.

    Travaux d'élagage en noir et blanc, installation des décorations de Noël en couleur. Deux prises de vue qui offrent l'occasion de constater combien les moyens de prendre de la hauteur diffèrent selon les époques.

    Elagage Nov. 2014 002.jpg

    (Photo Jacqueline Sarda, lundi 10 novembre 2014)

  • Football : Le FCC peut nourrir des regrets

    Lauquet-FCC Cup Favre 16 Nov. 2014 014.jpgLe onze du Kercorb n'a pas assez cru en ses chances.

    Dimanche 16 novembre, le troisième tour de coupe Georges Favre emmenait l'équipe fanion du FCC à Saint-Hilaire, où sa confrontation face à la Vallée du Lauquet s'est soldée par une défaite sur la marque de 3 à 2 (mi-temps 1-0). Ce match à quitte-ou-double, mettait aux prises deux équipes qui s'étaient déjà rencontrées le 19 octobre dernier, dans le cadre du championnat de première division, et qui avait déjà permis la victoire des locaux (3-1).

    fc chalabre football,vallée du lauquet

    Cette fois pourtant, le onze entraîné par Stéphane Morin avait de réelles possibilités de décrocher un billet qualificatif, gâchées par une addition de maladresses lourdes de conséquences. Cueillis à froid dès la 3e minute par un but de la tête d'Alain Robert (1-0), les Chalabrois vont ensuite réussir à faire jeu égal avec les " orange et noir ", avant de se procurer deux belles occasions non concrétisées. Il faudra attendre la 69e minute, et une faute commise sur le plus Australien des Chalabrois, pour voir le FCC égaliser, grâce à un pénalty transformé par Romain Peille (1-1). Mais dans la foulée, le local Ripoll va exploiter un mauvais dégagement pour redonner l'avantage à des Saint-Hilairois qui pensent avoir forcé la décision (2-1). A la faveur des arrêts de jeu, un coup-franc à l'entrée de la surface permet au capitaine Fabien Conte de loger le cuir dans l'équerre, synonyme d'égalisation (photo ci-dessous).

    fc chalabre football,vallée du lauquet

    L'entame des prolongations voit un FC de la Vallée du Lauquet plongé dans le doute, mais une nouvelle maladresse de la défense chalabroise à la 110e minute, offre à David Lagresle une balle de match inespérée (3 à 2). Avec au bout du suspense, une qualification pour le onze du Lauquet, et des regrets pour le FCC.

    fc chalabre football,vallée du lauquet

    fc chalabre football,vallée du lauquet

    fc chalabre football,vallée du lauquet

    Lien permanent Catégories : Sport
  • Qui a vu Friska ?

    friska,puivertLa petite Friska est très affectueuse.

    Cette petite chienne de race boarder collie a disparu du jardin de ses maîtres, à Puivert, entre le 11 et le 12 novembre dernier. Au grand désespoir d'un petit Nicolas de cinq ans, qui commence à languir sa compagne de jeu. L’animal très affectueux, à robe marron et blanche, est âgé de huit mois et répond au nom de Friska.

    Toute personne susceptible d’apporter des informations serait bien aimable de contacter le 04 68 20 15 94.

    Lien permanent Catégories : Echos
  • Un jour, une image

    Il est des matins où on en oublierait la casserole de lait sur le feu. Comme en ce vendredi 14 novembre 2014, lorsque le jour se lève sur Chalabre et le donjon du château de Mauléon.

    14 Nov. 2014 Blog.JPG

                                      (Photo Thierry Noy, Vendredi 14 novembre 2014)