Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Robert Bisiaux n’est plus

    Lundi 18 janvier était accompagné vers sa dernière demeure, Robert Bisiaux, décédé en son domicile du Quartier du Moulin à l'âge de 72 ans. Originaire de la région Nord-Pas-de-Calais, « Bob » était né le 29 décembre 1943 dans les corons de Wallers. Son père est mineur de fond et Robert s’épanouit au sein d’une grande famille de treize enfants. Puis il épouse Thérèse et quatre enfants vont grandir à leurs côtés. Ouvrier qualifié employé dans une entreprise productrice d’amiante-ciment, il y exercera durant vingt-cinq années, avant un licenciement économique et un nouveau départ en Roussillon. Ses compétences en qualité d’électricien, chauffagiste et peintre, lui permettent d’intégrer le lycée Ste Louise-de-Marillac à Perpignan.

    robert bisiauxLe sourire de « Bob » s’est éteint.

    Les premiers ennuis de santé se déclarent, et Robert va découvrir alors le pays audois où il rencontre Marie-Ange et fonde un nouveau foyer. Sa gentillesse et sa générosité font également le bonheur de Benjamin, Judicaëlle et Aubin. Robert est heureux en pays chalabrais où il prête ses services, s’adonne au bricolage et au jardinage. Sa joie de vivre est communicative mais ce père et grand-père aimant et tendre, vient de perdre son combat courageux contre la maladie.

    Un dernier hommage lui a été rendu en l’église St Pierre, avant son inhumation dans le caveau familial. En ces douloureuses circonstances, sincères condoléances à Marie-Ange son épouse, à Benjamin, Marie-Alice, Aubin, Judicaëlle et Corinne, Yvan et Séverine, à toutes les personnes que ce deuil afflige.

    robert bisiaux

    Les ailes du moulin de Robert sous la neige, en janvier 2010.

  • C’était hier : Les champions de hand-ball sont au collège Antoine-Pons

    L’article mis en ligne aujourd’hui avait été publié dans l’Indépendant, édition du jeudi 26 janvier 2006. Il rend compte d’une animation qui s’était déroulée à la veille des vacances de Noël 2015.

    collège antoine-ponsA l’unanimité, les handballeurs du collège se sont autorisé une troisième mi-temps (Photo archives, Décembre 2005).

    Comme chaque année à pareille époque, et selon une tradition solidement ancrée dans les annales du collège Antoine-Pons, élèves et enseignants s’accordent un intermède convivial et sportif, par le biais d’un tournoi de hand-ball. Au cours duquel le petit rond de cuir sert d’intermédiaire pour que les « forces » en présence puissent asseoir leur réputation. Avec une innovation de taille cette année, puisque l’équipe enseignante alignait pour la première fois, une formation féminine composée de Mmes Alibert, Bellego, Carrière, Petitjean et Rault.

    Et dans le groupe de leurs homologues masculins, s’alignaient MM. Callat, Debray, Jobres, Virgil et Rault. Deux équipes de cinq joueurs sur le champ, assurées du soutien alternatif d’un gardien de but commun (ne pas lire ordinaire), en la personne de Gilbert Brunel, chargé de contenir les assauts venus de tous bords. Et des assauts il y en eut, prestations qui allaient arracher de nombreux vivats dévalant du haut de tribunes bondées de supporters.

    Réunis pêle-mêle dans les gradins, les élèves d’Antoine-Pons, leurs parents, voire même certains anciens élèves rattrapés par la nostalgie bon vieux temps. Un public averti qui aura également apprécié l’allure soignée des filles de 3e, entrées sur le périmètre de jeu en tenue de Père-Noël, finement maquillées et arborant bonnets lumineux à souhait, juste assez pour déstabiliser l’adversaire.

    A la lecture des résultats, il apparaissait que la hiérarchie avait été respectée à la lettre, puisque les garçons de 3e l’emportaient sur les 4e (14/10), alors que les « profs » enlevaient leur finale face aux 3e sur le score sans appel de 15 à 5. Un seul match allait rester serré de bout en bout, sans qu’un vainqueur ne puisse être désigné. Une rencontre exclusivement féminine entre les 3e et les « profs », lesquelles se séparaient sur le score final d’un but partout. Après une belle débauche d’efforts, un goûter était proposé à l’ensemble des compétiteurs et de leurs supporters dans un gymnase municipal qui résonne encore des clameurs d’un tournoi passionnant et passionné.

  • Les sapeurs-pompiers réunis pour la Sainte-Barbe

    caserne jean-cabanier,caserne georges-gramontLe lieutenant Stéphane Ferrier a présidé sa dernière Ste Barbe, en qualité de chef de centre.

    Samedi 16 janvier, le théâtre municipal accueillait les effectifs des centres de secours Jean-Cabanier et Georges-Gramont, à l’occasion de la célébration de leur sainte patronne. En présence des maires du canton, MM. Jean-Jacques Aulombard (Chalabre), Fédérico Bravo (Gueytes-Labastide), Thierry Couteau (Ste Colombe-sur-l’Hers), Jean-Christophe Gauvrit (Tréziers), Gérard Penando (Courtauly), du lieutenant Antoine Azzi (caserne Gramont Ste Colombe), de Marie-Dominique Ancin-Léza, secrétaire de l’Union Départementale des Sapeurs-pompiers de l’Aude, le lieutenant et chef de centre Stéphane Ferrier a retracé le parcours de ses hommes durant l’année écoulée. Il saluait l’investissement et le savoir-faire de chacun, avec un nombre d’interventions en augmentation, 357 actes en 2015 pour 319 en 2014.

    Au chapitre des dotations pour 2016, il validait l’arrivée d’un nouveau véhicule CCF (camion citerne feu de forêt), avant d’annoncer un passage de témoin qui sera effectif au 1er avril prochain, il transmettra alors le commandement du centre Jean-Cabanier à Jean-Marie Lafitte.

    caserne jean-cabanier,caserne georges-gramontAvant de céder la parole au lieutenant Antoine Azzi (ci-contre), aux élus, à Marie-Dominique Ancin-Léza (ci-dessous), et à Lucien Doumenc président de l’Amicale, Stéphane Ferrier a rendu un hommage appuyé à la mémoire d’Olivier Aubert, ami et soldat du feu disparu tragiquement le 14 décembre 2014.

    caserne jean-cabanier,caserne georges-gramontPour rester efficace, chaque sapeur-pompier se doit de réaliser un minimum d’heures de formation. Chacun peut également solliciter des formations de spécialisations ou permettant le franchissement de grades. La cérémonie s’est ainsi poursuivie avec la remise des grades et diplômes, promotions qui feront l’objet d’un prochain article.  

    caserne jean-cabanier,caserne georges-gramont

    caserne jean-cabanier,caserne georges-gramont

    caserne jean-cabanier,caserne georges-gramont

  • Une étape à l'hôtel de France

    Hotel Chalabre.jpg

    L'hôtel de France assure l’accueil toute l'année au sein de son établissement, idéalement situé à Chalabre au coeur du département de l'Aude. Tourisme vert, randonnée et autres activités touristiques et culturelles sont au programme autour de l'hôtel de France.

    Chambre-Hotel-Chalabre.jpg

    L'hôtel dispose de nombreuses chambres avec tout le confort moderne, que vous soyez seul, à deux ou en famille. De plus, le restaurant de l'hôtel propose plusieurs menus ainsi qu'une carte complète avec des produits locaux et préparés avec amour par le chef. De quoi régaler les papilles en toute convivialité.

    L'équipe de l'hôtel met tout en oeuvre pour que le séjour de chacun soit le plus réussi possible et que chaque instant puisse être savouré. Pourquoi ne pas envisager de découvrir l'Aude et le beau village de Chalabre, avec ses animations et autres monuments historiques, et passer un séjour des plus agréables à l’hôtel de France.

    Pour plus d'informations, le site www.hotel-de-france-chalabre.com ou 04 68 69 68 60.

    Chalabre.jpg

  • Rugby : L’USKBP prend le meilleur sur Castillon

    uskbp xv,castillon-en-couseransBenjamin Defernez au charbon, soutenu par Bastien Garcia et Anthony Rodrigues.

    Le stade Jean Coste du Peyrat-sur-l’Hers accueillait dimanche 17 janvier, une affiche du championnat de 4e série Midi-Pyrénées, phase retour. Opposée à son homologue de Castillon-en-Couserans, l’Entente Kercorb-La Bastide-Le Peyrat a disposé des visiteurs ariégeois sur la marque de 33 à 0 (mi-temps 16-0).

    Vainqueur à l’aller (10-22), le quinze du président Jacques Cunillera a brillamment renouvelé une prestation toute en domination, avec une présence permanente dans les 22 mètres des Couseranais. Les visiteurs cantonnés en défense retarderont l’échéance, avant l’ouverture du score sur une pénalité convertie par Eliot Floch à la 22e minute (3-0). A la 30e, un essai de Mickäel Vergès entre les perches, transformé par Eliot Floch, concrétise la domination de l'Entente de la Vallée de l'Hers (10-0). Deux nouvelles pénalités signées peu avant la pause par Eliot Floch, portent le score à 16-0.

    uskbp xv,castillon-en-couserans

    Le break sera confirmé dès la reprise, avec un essai de « Jef » Toustou, intercalé, et qui signe un beau retour au poste d’arrière (photo ci-dessus). Frédéric Noy transforme (23-0), avant un nouveau franchissement de la ligne par Maxime Batistella à la 50e (28-0). Dans le dernier quart d’heure, Frédéric Noy signe le dernier essai de la partie, dirigée par Jean-Marie Massat (33-0). Ce succès bonifié remet l’Entente en jeu pour la qualification (5e), à trois petits points de Sainte Croix-Volvestre, avant le rendez-vous du dimanche 14 février, sur la pelouse du Mas-d’Azil. Un succès que les quinzistes du Kercorb et du Plantaurel ont dédié à Thomas Huillet, partenaire gravement accidenté le jour de Noël.

    uskbp xv,castillon-en-couserans

    uskbp xv,castillon-en-couserans

    uskbp xv,castillon-en-couserans

    uskbp xv,castillon-en-couserans

    uskbp xv,castillon-en-couserans

    uskbp xv,castillon-en-couserans

  • C’était hier : Amère déception pour les Pupilles du FCC

    L’article mis en ligne avait été publié le vendredi 19 janvier 1996.

    fc chalabre football,philippe cassagnaud

    De gauche à droite, debout : Olivier Beauvais, Mickaël Padet, Aurélien Pierron, Jérémy Roncalli, Mathieu Cassagnaud, Benoît Baby, Mathieu Canal, Eric Sanchez, Philippe Cassagnaud. Accroupis : Sébastien Romero, Michel Sanchez, Claude Cnocquart, Fabien Conte, Grégory Opel (Photo archives, Janvier 1996).

    Seule équipe en lice en ce dimanche de coupe, les footballeurs pupilles emmenés par Philippe Cassagnaud se rendaient à l’Aiguille pour y disputer face à leurs homologues limouxins, un premier tour de coupe. Transcendés par le privilège de jouer en ouverture d’une superbe affiche de coupe de la Ligue (FC Limoux-FC Sète), les petits Chalabrois allaient rapidement mener au score. Benoît Baby, auteur du coup du chapeau, et Fabien Conte, portaient la marque à 4 à 0. Les représentants du Kercorb vont alors commettre un excusable mais fatal péché de jeunesse, et cet après-midi en terres limouxines, va leur démontrer qu’un match n’est jamais fini avant le coup de sifflet final : la vaillance et la ténacité des petits Limouxins vont faire basculer la partie, égalisation à 4 partout dans la dernière minute et séance fatale des penalties (3-2) pour les protégés de Philippe Cassagnaud.

    Le retour aux vestiaires a bien sûr provoqué quelques drames, et l’encadrement du F.C.C. a éprouvé beaucoup de mal pour parvenir à réconforter de petits footballeurs effondrés. La coupe n’est plus à leur programme, mais le souvenir de ce match devrait occuper, nous n’en doutons pas, une place privilégiée dans le « vécu » déjà riche de nos futurs champions.             

  • Du Blau au Chalabreil

    Le coin des philosophes.

    café-philo de la terre privilégiée,association pour la rénovation de la chapelle du calvaire chalabLa prochaine séance du café philo de la « Terre privilégiée » se tiendra le vendredi 22 janvier sur le thème de la non-violence. « La violence et la vérité ne peuvent rien l’une sur l’autre » (Blaise Pascal). « La violence a coutume d’engendrer la violence » (Eschyle). Les personnes souhaitant participer au débat ont rendez-vous à 17 h 30 au bar de l'hôtel de France.

    Chapelle du Calvaire.

    Le président Gérard Canal informe que l'Association pour la Rénovation de la Chapelle du Calvaire tiendra son assemblée générale annuelle le vendredi 22 janvier à 14 h 30, salle du rez-de-chaussée de la mairie. A l'ordre du jour, bilan moral et financier, perspectives pour 2016, élection du bureau.

    café-philo de la terre privilégiée,association pour la rénovation de la chapelle du calvaire chalab

    Le réseau des services de proximité s’enrichit.

    café-philo de la terre privilégiée,association pour la rénovation de la chapelle du calvaire chalabIl est opérationnel depuis quelques jours déjà, un nouveau service vient d’être créé pour tout ce qui traite de la rénovation d’habitation. Grâce à une palette très étendue de connaissances, « Art & Déco » se tient à votre disposition pour tout travaux (neuf et rénovation), revêtement sol et mur, peinture, ravalement de façade, cire décorative et enduit ciré. Contact au 06 87 92 84 55.