Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 3

  • Du Blau au Chalabreil

    Football : Le FCC à l’heure du bilan.

    fc chalabre football,comité des fêtes de chalabre

    Assemblée générale du FCC, Juin 1996 (photo archives juin 1996).

    Au terme d’une saison bien remplie, les footballeurs du Kercorb se retrouveront samedi 18 juin à 11h pour l’assemblée générale du club. Ce rendez-vous annuel aura pour cadre le club-house de la route de Lavelanet, où le président Olivier Cazas souhaite retrouver l’ensemble des joueurs et dirigeants. A l’ordre du jour, bilan financier, bilan sportif seniors, point sur l’école de football, compte-rendu d’activités, organisation de la saison 2016-2017, questions diverses.

    Fête de la Musique.

    fc chalabre football,comité des fêtes de chalabre

    Samedi 25 juin et sur le thème des Iles, la halle vibrera au rythme de la fête de la musique, grâce à un programme élaboré par l’équipe du comité des fêtes et sa présidente Annie Gazza. Les festivités commenceront à partir de 18 h, sous la forme d’une scène ouverte qui permettra de découvrir et d’encourager les artistes en devenir. La fête se poursuivra à partir de 22 h, avec DJ Fany M. Buvette, soirée cocktails, restauration sur place, renseignements au 06 30 47 59 76.

  • C'était hier : Ingratitude sans bornes

    Sous ce titre, l’article mis en ligne aujourd’hui, avait été publié dans l’Indépendant, édition du 16 juin 1996. Cette année-là, la DDE coupe les virages du col du Bac. Elle supprime et enterre en même temps les bornes « mythiques » de la D620.

    col du bacUne façon originale d’additionner les kilomètres (Photos archives, Juin 1996).

    Il était facile de les imaginer sorties de terre, tant leur présence sur le bas-côté de nos belles routes départementales était devenue familière à des générations d'automobilistes, certains même passaient sans les voir, elles faisaient partie intégrante du paysage. Appréciée par le randonneur pédestre trouvant là un siège de fortune, guettée du coin de l'oeil par le cyclotouriste en perdition dans les lacets du col du Bac, nos vieilles bornes kilométriques ont vécu. Déjà remplacées par des panneaux métalliques à l'esthétique contestable, leur sort est scellé. Elles sont condamnées à disparaître sous des tonnes de terre et cette pyramide blanche et jaune contribuera à assurer la stabilité d'un nouveau virage en voie de modification sur la route sinueuse de Saint-Benoît.

    col du bac

  • Une belle fresque pour les pensionnaires de l’Ehpad

    ehpad hauts de bon accueil,florence canalLes résidents du PASA, Charline et Christine les assistantes de soin, et Sylvie Soinnard, directrice de l’Ehpad, posent devant une partie de la fresque de Florence Canal.  

    Depuis juillet 2014, l’Ehpad des Hauts-de Bon-Accueil bénéficie d’un nouvel espace de vie, à l’attention des résidents de l'hôpital ayant des difficultés spécifiques, troubles modérés au niveau de la mémoire ou du comportement. Ce pôle d’activités et de soins adaptés (PASA), s’est enrichi tout dernièrement d’une superbe fresque en trompe l’œil, créée par Florence Canal, artiste peintre. Ainsi les activités proposées chaque jour par des assistantes de soin en gérontologie, se déroulent dans un cadre qui voit défiler la gare de Chalabre, l’église Saint-Pierre, le château de Mauléon, ou encore un chat, adopté depuis par les pensionnaires. Et de la cuisine à la salle-à-manger, assis auprès de la cheminée, les résidents se sentent encore plus sereins, entourés, et rassurés dans leurs mouvements.

    ehpad hauts de bon accueil,florence canalUn bien-être au quotidien, rehaussé par une œuvre artistique dont le financement a été rendu en partie possible grâce à la Fondation des Hôpitaux de France que préside Bernadette Chirac. Et par le biais de l'opération « + de Vie », laquelle soutient chaque année les projets conçus par des équipes hospitalières, visant à améliorer le quotidien des personnes âgées hospitalisées.

    Tout comme à l’été 2005, lorsque la « Bernadine », nom de baptême d’un minibus, fut livrée devant l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques. Un véhicule toujours opérationnel, pour le plus grand plaisir de nos aînés.

    ehpad hauts de bon accueil,florence canal

    ehpad hauts de bon accueil,florence canal

    ehpad hauts de bon accueil,florence canal

    ehpad hauts de bon accueil,florence canal

    ehpad hauts de bon accueil,florence canal

    ehpad hauts de bon accueil,florence canal

  • Tennis : Et de deux pour Fabien Marvielle

    Lauréats 2016.jpgLes lauréats de l’Open 2016 aux côtés du président Bruno Carbonnel.

    La quinzaine annuelle du Tennis-Club du Chalabrais a pris fin en ce premier dimanche de juin, avec une dernière finale qui a permis à l’Ariégeois Fabien Marvielle, sociétaire du TC Laroque-d’Olmes et vainqueur du Limouxin Maxime Garrouste, de doubler la mise après un premier succès signé lors de l’Open 2015.

    tc du chalabrais

    tc du chalabrais

    En dépit d’une météo peu fair-play, la quinzaine mise sur pied par l’équipe des bénévoles du président Bruno Carbonnel est passée entre les gouttes, pour satisfaire 105 sportifs venus se mesurer sur les courts du lac. A la conclusion de cette belle fête sportive, la remise des prix a permis à Bruno Carbonnel de remercier l’ensemble des compétiteurs et de son équipe, et à Jean-Jacques Aulombard, maire, d’annoncer la réfection prochaine du deuxième court. Les joueurs ont à présent rendez-vous à Limoux pour l’Open qui se déroulera du 13 juin au 2 juillet.

    Le palmarès 2016 : Vainqueur Messieurs : Fabien Marvielle (TC Laroque-d’Olmes), finaliste Maxime Garrouste (TC Limoux), demi-finalistes, Miguel Marieiro (TC Mirepoix), Joris Fourcassa (TC Chalabre). Vainqueur Dames : Sirima Martinez (TC Chalabre), finaliste Maéva Izart (TC Limoux), demi-finalistes, Laurence Bérenguer (TC Chalabre), Vanessa Czekata (TC Limoux). Vainqueur 13-14 ans : Thibault Santoro (TC Laroque-d’Olmes), finaliste Paco Izart (TC Limoux), demi-finalistes, Mathis Boccara (TUC Toulouse), Mathis Laffont (TC Laroque-d’Olmes). Vainqueur 15-16 ans : Gauthier Hernandez (TC Quillan), finaliste Florian Fages (TC Foix). Vainqueur 13-14 ans Dames : Maéva Izart (TC Limoux), finaliste Aure Thomas (TC Limoux). Vainqueur 12 ans : Paco Izart (TC Limoux), finaliste Mathis Laffont (TC Laroque-d’Olmes). Plus de 45 ans : vainqueur Santiago Martinez (TC Chalabre), finaliste Didier Rochet (TC Limoux).

    Vainqueur repêchage Messieurs : Yvan Soulet (TC Bram), finaliste Jérémy Roncalli (TC Chalabre). Vainqueur repêchage Dames : Céline Amiel (TC Chalabre), finaliste Marie-Coline Auer (TC Quillan). Consolante 4e série Messieurs : vainqueur Jérôme Escande (TC Chalabre),finaliste Fabien Conte (TC Chalabre). Une mention était également décernée à Patrice Grandjean, au titre de spectateur le plus assidu.

    tc du chalabrais

    Patrice Grandjean, salué à juste titre pour son assiduité dans les tribunes

    tc du chalabrais

    Fabien Marvielle, Maxime Garrouste et Joris Fourcassa

    tc du chalabrais

    Sirima Martinez, Maéva Izart et Laurence Bérenguer

    tc du chalabrais

    Yvan Soulet et Jérémy Roncalli

    tc du chalabrais

    Jérôme Escande et Fabien Conte

    tc du chalabrais

    tc du chalabrais

    Paco Izart et le président Bruno Carbonnel

    tc du chalabrais

    Maéva Izart et Aure Thomas

    tc du chalabrais

    Paco Izart et Mathis Boccara

    tc du chalabrais

    Santiago Martinez et Pascal Garrouste pour Didier Rochet

    tc du chalabrais

    Petite ramasseuse de balles, oubliée dans le palmarès et donc déçue, Pippa n'a pas pipé mot.

  • Tout savoir sur le compteur Linky

    Le collectif regroupé sous le sigle « LicTP » (Liens et initiatives citoyennes en Terre privilégiée), propose une réunion d’informations et de débat citoyen, aujourd'hui samedi 11 juin à 18 h au théâtre municipal, sur le thème du compteur Linky.

    Avec la participation du Collectif « Touche pas à mon compteur-09 » (Info.linky@gmx.fr ou 05 61 65 23 43), ce rendez-vous permettra d’aborder toutes les problématiques des compteurs dits intelligents (sécurité, surveillance, augmentation des factures, santé,…). Venez vous informer, la rencontre est gratuite.

  • Lettre ouverte de M. Gérard Couteau

    La cérémonie célébrée le 22 mai dernier à Montjardin, rendant hommage à Auguste Cathala, assassiné par l’occupant nazi, a motivé le texte mis en ligne ci-dessous. Il a été adressé à M. le président national de la FNACA, et à M. le président de l’Aude de la FNACA, par Gérard Couteau, président du Comité FNACA de Chalabre.

    « Parmi les obligations des membres des comités cantonaux, l’une des plus justifiées, est de rendre hommage et maintenir la mémoire tous les ans aux résistants qui se sont sacrifiés, face aux forces d’occupation et ont largement contribué à la libération de la France, en créant d’importants handicaps aux occupants, au prix de risques énormes, pour eux et leurs familles. Ce sont des héros que la nation ignore.

    En tant que, désormais, seuls anciens combattants encore existants, nous sommes amenés à rendre hommage et à honorer tous ces résistants, héros de la le 2e guerre mondiale, massacrés par les nazis.

    Ces hommes, ces femmes, ces adolescents, sont allés jusqu’au bout de leur héroïsme, en conjurant leurs peurs, pour contribuer à la libération et relever l’honneur de la France, avec l’ensemble des forces armées de libération.

    En ce qui concerne les membres du comité de Chalabre, au cours des cérémonies aux stèles où ont été massacrés ces hommes et ces femmes, nous sommes scandalisés de constater que la quasi-totalité de ces héros n’ont reçu aucune distinction à titre posthume.

    Je pense que ces sentiments sont ressentis par l’ensemble des combattants de la 3e génération du feu.

    Si au niveau national, tout l’hexagone s’y mettait, on pourrait contraindre les pouvoirs publics et les élus à promulguer une loi pour passer outre à la forclusion.

    A l’origine, la Légion d’Honneur avait été créée en reconnaissance d’actes héroïques ! Il est donc impérieux que tous ensembles, dans toute la France, nous intervenions pour réparer cette honteuse injustice, en mettant la pression auprès de nos élus de tous bords.

    Il est des moments, où s’il le faut, il faut avoir le courage de quitter le politiquement correct.

    Respectueuses amitiés.  

                          Gérard Couteau.           Ancien officier de réserve 1955-1958 ».

  • Montjardin : Le démenti des élus

    Après publication du compte-rendu de l’assemblée générale de l’association le Cri du vent (voir journal et blog l’Indépendant du 6 juin dernier), le conseil municipal de Montjardin souhaite démentir certaines informations et communique : « Contrairement à ce qu’affirme le président du Cri du vent, le conseil municipal n’est pas revenu sur sa position, concernant le projet éolien sur la commune de Montjardin. Il y est toujours favorable, avec sa délibération du 5 août 2014 ».