Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 5

  • La banque verte offre un nouvel accueil

    L'agence du crédit agricole du cours d’Aguesseau est la première agence en milieu rural de la caisse régionale du Languedoc, à être transformée. C’est ainsi que les usagers ont pu découvrir tout dernièrement, un nouveau concept, caractérisé pour l'essentiel par la suppression des espèces en surface, et l'installation d'un coffre tronc accessible durant les heures d'ouverture de l'agence.

    Désormais les collaborateurs du crédit agricole travaillent dans un espace rénové et plus spacieux, grâce à « Essentiel », un concept très pratique et fonctionnel qui cible vers le zéro papier, et une signalétique mobile.

    Après quelques jours de fonctionnement, les clients semblent séduits par un agencement plus accueillant, plus dynamique, et sécurisés par l'absence de manipulation d'espèces.

    Nul doute que les clients du pays chalabrais s'adapteront très rapidement, prêts à franchir le pas vers la modernité, à l’image de leur agence rurale.

    crédit agricole du languedocAnne Gonzalez directrice de l'agence Limoux, Thierry Zajac, Violetta Pompa-Menon, Julien Borja et Eric Housset, directeur de l'agence, lors de la mise en place de ce nouveau concept.

  • C’était hier : Un coin tranquille au bord de l’eau

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mercredi 5 juin 1996.

    lotissement du lac chalabreUne réalisation unanimement appréciée dans le cadre idyllique du lac (Photos archives, mai 1996).

    En juin 1995, le conseil municipal relayé par la compétence des employés communaux, avait mis en place plusieurs espaces de loisirs, destinés aux enfants, notamment aux abords du plan d’eau, route de Limoux.

    La mise en valeur du site du lac de Chalabre se poursuit avec l’aménagement d’une placette située à l’entrée de la digue. Un endroit plaisant qui aura la vocation de lieu de repos et de détente, à présent que les travaux de finition, confiés conjointement à l’entreprise Rescanières de Moulin-Neuf et à l’équipe de Jean-Luc Bénet (Art et Nature), sont terminés.

    lotissement du lac chalabre

    Cette réalisation qui s’inscrit dans le projet municipal d’amélioration du cadre de vie, était inaugurée samedi 25 mai dernier, en présence de l’équipe municipale, emmenée par Jacques Montagné et l’ensemble des résidants du lotissement du lac. Une sympathique manifestation au cours de laquelle chacun a pu lever son verre, et porter un toast à la réussite de l’ouvrage, pensé par M. Bouichou, architecte. La nombreuse assemblée réunie dans le cadre idyllique du lac, a également tenu à remercier Hubert et Thérèse Carcy, lesquels offraient gracieusement l’apéritif d’inauguration.

    lotissement du lac chalabre

  • Carnet noir

    suzon poinchevalVendredi 3 juin, un dernier hommage sera rendu à Suzon Poincheval, née Alègre,  décédée mardi 31 mai. La levée de corps aura lieu à 9 h 30, à la chambre funéraire, rue d’En Plumet, avant la cérémonie d’incinération, prévue au crématorium de Trèbes, à 11 h. Les personnes qui le souhaitent peuvent adresser des dons aux Restos du cœur (une urne sera mise à disposition au funérarium).

  • Sur la route avec les briscards de la Classe 48

    classe 48 chalabreSous les ordres du starter. 

    Tandis que les pointures du peloton cycliste des CCC partaient en excursion vers Villefort et les hauts du Mont-Lozère, la vieille garde, dépositaire des traditions et intrépide, se proposait de boucler une excursion frisant les 60 kms. Il revenait à « Papy rhum-pschitt », muni d’une dispense et d’un pistolet à bouchon, de donner le départ au bas de la Côte du Château, direction Villefort.

    En démonstration sur les goudrons rugueux des routes du canton, le club des cinq franchira le col des Tougnets puis le col de Festes, avant de s’engouffrer dans la vertigineuse descente conduisant à Bouriège. En danseuse sur des vélos emmenés à coups de braquet grands comme ça, le quintet atteindra La Serpent et son église dédiée à Saint-Etienne.

    Une pause naturelle plus tard, il était temps d’entrer dans Antugnac puis Espéraza, en compagnie d’une fine bruine, lâchée dès les premières pentes du col des Tougnets. Faciles à Rouvenac, hardis aux Burgades, les quarante-huitards réglaient leur retour vers le cours d’Aguesseau en file indienne et sans bavardages. Il suffisait de remiser les cycles entre la montgolfière, le carrosse de Cendrillon ou le Mirage 3000, et nos cyclistes en avaient terminé avec l’immuable sortie de l’Ascension (Merci à l'ami Marc Pont, exilé du côté de Montfort-l'Amaury, et qui a inspiré ces lignes).