Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Le chantier de Saint-Pierre est entré dans sa phase finale

    église saint-pierre,mairie de chalabreAux petits soins pour les vieilles pierres.

    A l’automne dernier, les employés communaux s’affairaient au pied du mur d’enceinte de l’église Saint-Pierre et du cimetière communal. Ces travaux de restauration avaient permis de mettre à jour les pierres d’un ouvrage qui peu à peu, retrouve le lustre qui fut autrefois le sien. Le chantier vient de reprendre, et entre dans sa dernière phase, avec l’opération consistant à faire les joints, pierre après pierre.

    L'entreprise Jean-Jacques Pianetti, spécialisée dans la réalisation de façades, s’est vue confier le travail de finition, un travail dans les règles de l’art, qui sera terminé à la fin du mois de juin. Sur le chantier, Cédric, Clément et Yannick profitent des conseils de Jean-Jacques et Sylvain, aux fins d'acquérir les bons gestes et les bonnes techniques.  

    La plus-value esthétique est indéniable, et en s'inscrivant dans le projet d'embellissement du monument aux Morts et du cimetière, cette opération contribue à la préservation du patrimoine communal.

    église saint-pierre,mairie de chalabre

  • Sonnac : Du monde sur le pas de tir

    ball-trap à sonnac sur l'hersLes fines gâchettes se sont testées, par plateaux d’argile interposés.

    Le succès était au rendez-vous à Sonnac-sur-l’Hers, où le comité des fêtes local organisait en ce dimanche 12 juin, le 4e rendez-vous des amateurs de ball-trap. Sous la direction du président Roland Fourcassa, champion d'Europe 2013 de la discipline, l’événement a enregistré une affluence record. Avec la participation de 65 tireurs (45 en 2015), venus d’Alzonne, Carcassonne, Chalabre, Espéraza, et le Pays d’Olmes, le pas de tir a vu filer 3000 plateaux, tirés sous le regard de Thierry Francoual, ancien arbitre national.

    ball-trap à sonnac sur l'hersSoleil timide et léger vent, les conditions météo idéales ont permis le parfait déroulement de cette journée, et l’enchaînement des séries (10 et 20 plateaux). Entre deux salves, chacun a profité du repas de midi, préparé par les dames du comité des fêtes sonnacois. Auparavant, certains tireurs novices, à l’image de Christine Flamand, avaient été invités à tenir le fusil (photo ci-contre).

    ball-trap à sonnac sur l'hersA 18 h, le lieu dit de l’Ile retrouvait son calme, pour la remise des prix. L’occasion pour le président Fourcassa de remercier Alexandre et Jean-Claude Granger (prêt du terrain), la mairie et le comité de l’Aude (autorisations), le Ball-trap club d’Alzonne (matériel), François Chassaing pour son investissement, et l’ensemble des participants. Il souhaitait pour 2017, une équipe de bénévoles plus importante, afin de satisfaire des tireurs toujours plus nombreux.

  • La der de la saison pour le café-philo

    Le dernier rendez-vous de la saison du café-philo de la « Terre privilégiée », aura lieu le vendredi 24 juin (17 h 30 à l'hôtel de France), sur le thème du pain et des jeux. « Panem et circenses. La démence est rare chez les individus, elle est la règle en revanche dans un groupe, un parti, un peuple, une époque » (Friedrich Nietzsche). L'occasion pour les animateurs du café-philo, de fêter leur 100e rencontre.

    café-philo de la terre privilégiée

  • Musique en Kercorb annonce l'arrivée de l'été

    musique en kercorb

    Pour la cinquième année consécutive, les associations Ensemble pour le Calvaire, Rivel Patrimoine, Ste Colombe d’hier et d’aujourd’hui, et Saint-Jean-Baptiste de Sonnac-sur-l'Hers, proposent un programme musical de qualité pendant tout l'été.

    Le premier concert sera donné le dimanche 26 juin à 17 h, en la chapelle Sainte-Cécile de Rivel. L’ensemble « Les cordes des quatre vents » se produira sous la direction de William Hedley, sur des oeuvres de Holst, Telemann, Cherubini et Suk (Entrée 10 €, adhérent 8 €, gratuit pour les moins de 15 ans, apéritif offert après chaque concert).

    L’adhésion à Musique en Kercorb ou à l’une des associations, permet de bénéficier du tarif réduit à tous les concerts. Renseignements au 06 20 71 20 94 ou musique.en.kercorb@gmail.com

  • C’était hier : Le verger du musée du Quercorb a dix ans

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du lundi 19 juin 2006.

    le verger du musée du quercorb(photos archives, juin 2006)

    Le musée du Quercorb, qui met en valeur l’histoire et la culture locale, vient de s’enrichir d’un nouvel atout avec l’aménagement d’un verger au sein duquel trône en bonne place, un superbe alambic d’époque. Initiés en 2005 par la Communauté de communes du Chalabrais, ces travaux auront contribué à la mise en valeur du village de Puivert. L’impact esthétique de cette réalisation est en effet direct, puisque visible depuis la route départementale et sa muséographie un appel aux visiteurs de passage pour une visite du musée.

    le verger du musée du quercorb

    En présence de Roger Rosich, conseiller général du canton de Chalabre, Lucien Clergue, président de la CCC accompagné de ses vice-présidents, Gaston Bauzou maire de Puivert, Christian Guilhamat maire de Chalabre, Jacques Laffont maire de Montjardin, Jean-Pierre Salvat maire de Rivel, Aristide Peyronnie, bouilleur ambulant, Gisèle Sabatier, responsable du musée, le nouvel espace a été officiellement ouvert au public, à quelques jours du début de la saison touristique. Une inauguration au cours de laquelle Lucien Clergue mettait en avant la complémentarité du musée et du verger, appelés à œuvrer pour la conservation du patrimoine en Kercorb.

    le verger du musée du quercorb

    Roger Rosich saluait la politique de développement local menée par le Conseil général, partenaire privilégié dans la réalisation de ces actions à travers le contrat de développement du territoire. Contrat mis en place en partenariat avec les territoires ruraux depuis plus de dix ans, et qui ne cesse de porter ses fruits. Le conseiller général concluait en remerciant Christian Nys et Manuela Crossman, maîtres d’œuvre, avec les entreprises et les employés techniques de la CCC. Une visite guidée du verger en compagnie du maître bouilleur Aristide a permis de conclure cette soirée inaugurale.

    le verger du musée du quercorbAristide Peyronnie a livré à Manuela Crossman, quelques secrets liés à la technique de la distillation.

  • Patrice Rodriguez n’est plus

    patrice rodriguezA la veille de la journée nationale des sapeurs-pompiers, un émouvant adieu a été adressé à Patrice Rodriguez, décédé mercredi 8 juin à l’âge de 61 ans. Le cortège précédé par les drapeaux de l’Amicale des pompiers de l’Aude et les pensionnaires de la caserne Jean Cabanier, s’est recueilli en l’église Saint-Pierre, où une bénédiction a permis de rendre un dernier hommage à Patrice, personnalité très attachante de la cité chalabroise.

    Né le 11 janvier 1955, Patrice aura marqué de son empreinte la vie sportive et associative du village, par un investissement permanent qui le verra porter les couleurs de l’USC XI. Brillant ailier au sein d’une génération de talent, il est également jeune clairon au sein de l’harmonie de l’Avenir du Kercorb. Crossman le matin, footballeur l’après-midi, Patrice diffuse gaieté et humour, en parfaite harmonie avec ce qui sera et reste l’esprit des « Festejaïres del Cazal ». Son entrée dans la vie active l’emmène vers l’industrie textile, puis il rejoint l’équipe des employés de la commune.

    patrice rodriguez

    Le 20 mai 1973 à Belvèze-du-Razès, Patrice et le FCC II disputent la finale de la Coupe de l'Aude. De gauche à droite. Debout : Alain André, José Bivia, Jean-Louis Garcia, Henri Rouby, Jean-Marc Almécija, Michel Mesado, José Garcia. Accroupis : Thierry Crovetti, Pierre Llopis, Patrice Rodriguez, Bivia Junior, François Lorca.  

    Le 19 novembre 1976, il signe un contrat auprès de Roger Laffont, chef du corps des sapeurs-pompiers de Chalabre. Au terme de vingt-cinq années de bénévolat et de loyal dévouement, après avoir multiplié les interventions (plan Orsec en 1986), il est décoré en décembre 2000, de la symbolique cordelière aux couleurs de la Légion d’honneur. En décembre 2001, l’adjudant Patrice Rodriguez opte pour la retraite de sapeur-pompier, et pour une présence désormais plus constante auprès de Martine, son épouse.

    patrice rodriguez

    Mars 1996, lors du départ à la retraite de Christian Clarac.

    patrice rodriguezDans le même temps, Patrice participera à la création du Tennis-Club du Chalabrais (1996), pour lequel il reste le président historique. Il est aux côtés des fondateurs du club des Foulées (1997), puis il rejoint dans les années 2000, le bureau de l’US Kercorb XV, avec lequel il célébrera le titre de Champion des Pyrénées (2005, photo ci-contre). En janvier 2015, Patrice néo retraité, rend les clefs de son camion, et rejoint sur le boulodrome de la place Charles Amouroux, ses amis de l’Union Bouliste du Kercorb. Une trêve méritée, que la maladie soudaine aura injustement brisée.

    En ce triste vendredi 10 juin, toute une communauté a pleuré le sourire et le souvenir de Patrice, qui repose désormais aux côtés de Manuel et Maria ses parents, et de son frère Hubert. En ces douloureuses circonstances, très sincères condoléances à Martine son épouse, à Inès sa sœur, à ses neveux et nièces, à toutes les personnes que ce deuil afflige.

    patrice rodriguez

    Juin 1999, Patrice clôture une nouvelle saison avec le Tennis-Club du Chalabrais, aux côtés de Martine, Bernard Lanes et Roland Fourcassa. 

    patrice rodriguez

    Août 1977, pause glace sur les côtes anglaises (Photo Jean Plauzolles).

  • Un jour, une image

    2000 Septembre Vétathlon Chalabre.jpgDe gauche à droite : Jérôme Escande, Aymeric Lanes, Zonzon Frédéric Lacanal, Pascal Ilhat, Jérôme Fransioli (Photo archives, Septembre 2000).

    Le dimanche 17 septembre 2000 se déroulait sur le Champ Legrand, la finale du Trophée Fun Sport de vétathlon, organisée par le Cyclo-Vtt Club du Chalabrais. Tous les favoris de l’épreuve étaient là, invités à couvrir 5,8 km à pied, 18 km à VTT, et malgré la beauté des sites traversés, nul n’aura eu le cœur à s’attarder. A l’exception peut-être d’un quatuor de rugbymen, profitant d’un week-end au cours duquel le ballon ovale faisait relâche, et signalé loin derrière, en perdition totale au beau milieu du lac de Montbel.

    Confondant vétathlon et triathlon, deux activités sensiblement différentes, nos quinzistes auront bel et bien piqué une tête dans le lac, dont le niveau était apparemment au plus bas. Qu’importe, puisque Zonzon, capitaine de route impeccable (déjà), ramènera les siens sur la ligne d’arrivée dans les délais,… qui ne furent pas les plus brefs. Ce qui n’enlève rien à leur performance. Un vieux souvenir déjà, mais un souvenir que l’on rappelle avec un plaisir certain.