Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Musique en Kercorb au Calvaire

    Pierre Bouyer Juillet 2005.jpgPierre Bouyer s’était produit en juillet 2005 à l’église Saint-Pierre.

    Dimanche 30 juillet à 17 h en la chapelle du Calvaire, Pierre Bouyer au pianoforte et Nicole Tamestit au violon, emmèneront leur auditoire à Vienne, pour une soirée musicale en compagnie de Mozart, de Beethoven, et de musiques d'Europe centrale.

    Nicole Tamestit et Pierre Bouyer forment un duo violon et piano depuis une trentaine d'années. Tous deux ont eu des trajets comparables, d'abord virtuoses de leurs instruments traditionnels, puis explorant les mondes plus anciens du violon baroque et du clavecin, avant de se centrer sur le répertoire et les instruments de la période dite classique : le violon, tels que l'ont connu Mozart, Beethoven et Paganini, et le pianoforte, nouvel instrument qui se crée à cette époque et qui va évoluer vers le piano actuel.

    « Sur des instruments d’époque…, la violoniste Nicole Tamestit et le pianofortiste Pierre Bouyer font des miracles de poésie, d’intelligence partagée et de sensibilité accordée (…) Ils suivent avec allégresse et sensibilité les pleins et les déliés avec un sens de la ligne et de la pulsation qui n’a rien à envier à Goldberg-Lupu (Decca), voire Grumiaux-Haskil, dans une interprétation moderne » (Revue Diapason).

    Sonates de Mozart, Beethoven , Jan Ladislaw Dussek, et évocation de la musique hongroise, aux racines de l’oeuvre de Franz Liszt et du répertoire tzigane, forment le programme de ce nouveau rendez-vous proposé par Musique en Kercorb et l’association Ensemble pour le Calvaire. Entrée 12 €, adhérent 8 €, gratuit pour les moins de 15 ans (pour ceux qui le souhaitent, repas partagé à l'issue du concert, apportez votre pique-nique).

    Pierre Bouyer Juin 2005.jpg

  • Concours de pétanque

    L’Union Bouliste du Kercorb invite les amateurs de pétanque à son grand rendez-vous de l’été, place Charles Amouroux. Deux des temps forts de la saison sont en effet programmés les 29 et 30 juillet, avec le concours officiel « Grand Prix de la Ville de Chalabre ». Samedi 29 juillet en triplette et par poule (1000 € + mises), dimanche 30 juillet en doublette et par poule (500 € + mises). Début des parties 14 h 30, arrêt à 19 h 30 et reprise à 21 h (possibilités de restauration).

    Lien permanent Catégories : Sport
  • Manifestation contre la fermeture du SMUR à Quillan

    Les élus du conseil communautaire des Pyrénées Audoises réunis lundi 24 Juillet, ont adopté à l’unanimité une délibération visant à s’opposer à la fermeture du SMUR de Quillan. « Considérant que la fermeture de ce service, d’une façon ponctuelle, nuit gravement à la sécurité médicale des habitants des Pyrénées audoises, les élus demandent le rétablissement, sans délais, de la continuité du service public d’urgence médicale à l’antenne de Quillan ».

    Afin d'appuyer cette décision, une manifestation est organisée à Quillan le vendredi 28 juillet à 10 h sur la D118, à hauteur du siège de la CCPA, et la population est invitée à se joindre aux élus.

  • 16 Mars à Montségur

    Patrick Lasseube et la bibliothèque municipale ont le plaisir de vous inviter au vernissage de l’expo photos : « 16 Mars à Montségur » (Photos de Patrick Lasseube), le mercredi 26 Juillet à 17 h 30, dans les locaux de la bibliothèque municipale. L'expo sera visible jusqu'au 4 août prochain, aux horaires d'ouverture de la bibliothèque (lundi, jeudi, vendredi : 9 h-12 h et 14 h-16 h et mardi : 9 h-12 h et 16 h 30-18 h 30).

    patrick lasseube,bibliothèque chalabre

  • Les notes magiques du quatuor « Cordes et Ames »

    Cordes et Ames,rivel patrimoine,musique en kercorb,

    Un beau succès pour cet ensemble classique.

    Dimanche 16 juillet dans la chapelle Sainte Cécile de Rivel, l'association Musique en Kercorb accueillait le quatuor à cordes « Cordes et Ames ». Issus de l'orchestre du Capitole de Toulouse, ces quatre musiciens d'exception, déjà invités en 2014, ont interprété avec fougue et énergie, des oeuvres de Mozart, Chostakovitch et Schubert.

    Après le quatuor de Mozart, issu de la série « Les Milanais », oeuvres de jeunesse du compositeur, la pièce maîtresse en fut le quatuor n° 8 de Chostakovich, compositeur ayant vécu sous le régime stalinien, dénonçant excès et méfaits au travers de sa musique. Une présentation du musicien et du morceau en question, où se mêlent la petite et la grande histoire, permit de rentrer dans l'oeuvre et de l'appréhender avec recul. Oeuvre expressive et austère qui toucha le public, invité à se remettre de ses émotions à la faveur de l'entracte. Le quatuor « Rosamunde » de Schubert pour clôturer le concert, ainsi qu'un petit bis de Bach, et le public, ravi et conquis, pouvait partager sous le soleil de fin d'après-midi, le verre de l'amitié, offert par l'association Rivel Patrimoine.

  • La Légion d’Honneur remise à Gilles Taffet

    Gilles Taffet 001.JPGUn grand moment d’émotion pour Gilles Taffet.

    La célébration de la fête nationale revêtait un caractère exceptionnel en ce vendredi 14 juillet, journée particulière pour Gilles Taffet, ancien lieutenant de l’Armée française, Croix de guerre et vétéran de la guerre d'Indochine. En présence d’un piquet d'honneur du 3e RPIMA de Carcassonne, de la population chalabroise et de nombreux invités, Gilles Taffet a reçu la cravate de Commandeur de la Légion d’honneur, des mains du Général Pierre Barbaud, ancien chef de corps au 4e Régiment Etranger de Castelnaudary.

    Instant solennel venu ranimer au pied du monument aux Morts, le souvenir de la sanglante bataille de Diên Biên Phu (13 mars-7 mai 1954), dans laquelle Gilles Taffet se trouva engagé, et dont le dénouement allait entraîner le désengagement de la France en Indochine.

    gilles taffet,cravate de commandeur de la légion d’honneur,général pierre barbaud

    gilles taffet,cravate de commandeur de la légion d’honneur,général pierre barbaud

    gilles taffet,cravate de commandeur de la légion d’honneur,général pierre barbaud

    Ce moment fort en émotion, partagée par l’assistance, a ouvert une cérémonie traditionnelle qui s’est poursuivie par une allocution de Jean-Jacques Aulombard, maire de Chalabre, avant un dépôt de gerbe et un défilé vers le centre du village, aux accents des musiciens de Mirepoix. De retour place Espérance-Folchet, le Général Pierre Barbaud adressait un message de félicitations et de reconnaissance au nouveau promu, rappelant la valeur symbolique de la distinction reçue. Avec émotion, Gilles Taffet rendait hommage à ses compagnons de combat, évoquant le destin tragique partagé lors du siège du camp retranché de Diên-Biên-Phu, voilà soixante-trois ans.

    gilles taffet,cravate de commandeur de la légion d’honneur,général pierre barbaud

    Pour conclure, Jean-Jacques Aulombard remettait au Général Pierre Barbaud, une collection des ouvrages édités par l’association Il était une fois Chalabre, avant d’inviter l’assemblée à prolonger autour d’un vin d’honneur. L’occasion pour chacun, de témoigner sympathie et respect au récipiendaire de la promotion du 14 juillet 2017.

    gilles taffet,cravate de commandeur de la légion d’honneur,général pierre barbaud

    gilles taffet,cravate de commandeur de la légion d’honneur,général pierre barbaud

    gilles taffet,cravate de commandeur de la légion d’honneur,général pierre barbaud

    gilles taffet,cravate de commandeur de la légion d’honneur,général pierre barbaud

    gilles taffet,cravate de commandeur de la légion d’honneur,général pierre barbaud

    gilles taffet,cravate de commandeur de la légion d’honneur,général pierre barbaud

    gilles taffet,cravate de commandeur de la légion d’honneur,général pierre barbaud

    gilles taffet,cravate de commandeur de la légion d’honneur,général pierre barbaud

  • Les Fulgurances de l'été, du 25 juillet au 27 août

    Cette troisième édition du festival des arts de Chalabre va permettre d’accueillir, entre autres, des expositions, des visites d'ateliers, un salon du livre, ainsi que quatre concerts : musique classique par deux fois dans le cadre de Musique en Kercorb, un concert de musique des Caraïbes autour du chanteur Vinx, et une création de l'enfant du pays, Christophe Roncalli.

    Les trois coups seront frappés au théâtre Georges Méliès, avec deux pièces de théâtre proposées par la compagnie Bouquets de chardons. Le jeudi 27 juillet, départ vers un monde presque imaginaire, grâce à la pièce de l'auteur uruguayen Carlos Liscano : Ma famille. Une plongée dans un cercle plus intime sera proposée le vendredi 28 juillet, avec « Et Ling rencontra Wang Fô », adapté d'une nouvelle de Marguerite Yourcenar, Le jour où Wang Fô fut sauvé.

    Pour tout renseignement sur ce riche programme : www.chalabre.fr