Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 4

  • Marc Boulbès n'est plus

    Mardi 14 novembre nous parvenait de Montazels, la triste nouvelle du décès de Marc Boulbès, survenu à l'âge de 53 ans. Très connu et estimé en pays chalabrais où il avait grandi, Marc eut notamment le plaisir de porter le maillot de l'US Chalabre XV, dans les années 1990. Un dernier hommage lui a été rendu vendredi 16 novembre à Montazels où il repose. En ces douloureuses circonstances, très sincères condoléances à ses proches et nombreux amis.

    marc boulbès

    USC XV Janvier 1997. De gauche à droite. Debout : Gérald Mourareau, Marc Boulbès, Olivier Cazas, Philippe Franot, Richard Grassaud. Accroupis : Stéphane Ferrier, Patrice Dassé, José Cardaillac, Emmanuel Izart, Francis Gracia, Santi Martinez.

    Ci-après, l'hommage rendu par ses amis de la Haute-Vallée, où il résidait.

    Boulbès Marc.jpg

  • Actions autour de la Croix des Missions

    gilets jaunes chalabre

    Ce samedi 17 novembre au matin, la cité chalabroise décidait de se joindre au mouvement national de protestation initié par le collectif des « gilets jaunes ». A partir de 10 h, le rond-point de la Croix-des-Missions a fait l’objet d’un blocage symbolique, initié par un collectif composé d’une grande majorité de retraités, épaulés par des actifs.

    gilets jaunes chalabre

    Le barrage filtrant s’est opéré en toute sérénité au carrefour des routes de Limoux, Mirepoix et Lavelanet, sous l’oeil d’une délégation de la brigade territoriale autonome de Chalabre. Aux douze coups de midi, les gilets du matin étaient relayés par une nouvelle équipe, présente sur le site jusqu'aux environs de 14 h.

    gilets jaunes chalabre

    gilets jaunes chalabre

    gilets jaunes chalabre

  • Voyage sans visa, paroles d’exilés

    voyage sans visa,boubacar ndiayeBoubacar Ndiaye  et ses musiciens.

    Samedi 10 novembre, le théâtre Georges-Méliès accueillait Boubacar Ndiaye (conteur, chanteur et danseur), Pape Amath N’Diaye dit Paamath (guitares) et Baye Cheikh Mbaye (percussions). Pour un conte musical qui aura permis au très nombreux public, de partir à la rencontre des arts de la parole, de la famille et de la Teranga sénégalaise.

    voyage sans visa,boubacar ndiayeAu fil d‘un spectacle intitulé Voyage sans visa, Boubacar Ndiaye a partagé son rêve de jeune Sénégalais, aspirant à un changement vers un monde meilleur. Invitant à une prise de conscience de ce que peut engendrer l'exil, et le fait de quitter sa terre natale. Fils de griot, gardien de souvenirs, Boubacar Ndiaye a partagé des paroles provenant de son histoire, pour livrer son regard sur le monde. « Que signifie « sans papier » ? Ne venons-nous pas de quelque part ? ». Embarqué sur la pirogue de Boubacar Ndiaye, le théâtre Georges-Méliès a initié un voyage sans visa, espérant lui aussi mettre le cap vers un monde de partage.

    voyage sans visa,boubacar ndiaye

    Une résidence de médiation, menée par Boubacar Ndiaye sur trois journées auprès des élèves de l'école primaire Louis-Pergaud, avait précédé ce rare rendez-vous, proposé par la Claranda, dans le cadre des Culturelles en Pyrénées Audoises, en partenariat avec la mairie de Chalabre.

    voyage sans visa,boubacar ndiaye

    voyage sans visa,boubacar ndiaye

  • Carnet noir

    Camille Boussioux 2 août 2015.JPG

    La cérémonie des obsèques religieuses de Monsieur Camille Boussioux, décédé samedi 17 novembre à l’âge de 93 ans, sera célébrée mardi 20 novembre à 10 h, en l’église Saint-Jean-Baptiste de Sonnac-sur-l’Hers, suivie de l’inhumation au cimetière du village.

  • L’hommage des enfants de la maternelle envers les Poilus

    Bleuet Louis-Pergaud.JPGLes petits élèves ont présenté leur création en mairie, avec leurs enseignants (Photos Michel Brembilla).

    Dans le cadre des commémorations du Centenaire de la fin de la Grande Guerre, les élèves de la toute petite et moyenne section maternelle de l’école Louis-Pergaud, ont apporté une contribution des plus touchantes, avec la création d’un bleuet soigneusement personnalisé. Ce symbole de la mémoire et de la solidarité à l’égard des anciens combattants, revisité par les protégés de Geoffrey Coussinoux et Muriel Noy, de l’équipe éducative de l’établissement, était exposé en mairie. Figurant en bonne place aux côtés des dessins de Pierre Dantoine, présentés par l’association Il était une fois Chalabre et la bibliothèque municipale.

    Après avoir abordé en classe l’histoire et ce que fut le quotidien des Poilus, les petits écoliers ont finalisé un travail collectif, pour exprimer leur perception d’un événement douloureusement inscrit dans le siècle dernier, et qu’ils pourront retrouver dans les manuels scolaires de CE et CM2. Ils auront alors l’occasion d’évoquer une nouvelle fois, la mémoire de Louis Pergaud, sergent mobilisé en août 1914 au 166e régiment d’infanterie, cantonné à Verdun, porté disparu le 6 avril 1915 dans le secteur des Eparges près de Verdun, et qui a donné son nom au groupe scolaire chalabrois.

    école louis pergaud

    Les classes de CP et CE2, emmenées par Isabelle Boulbet, ont également rendu une visite à l'exposition.

    école louis pergaud