Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 5

  • Des travaux sur le Pont-Neuf

    2001 Février Pont-Neuf 005.jpg

    Photos Collection Dominique Sancho

    En février 2001, un duo de maçons oeuvrait sur la descente du Pont-Neuf, pour reconstruire une partie du mur de pierre qui descend vers le quai du Chalabreil. Là même où se dressait un lieu public que le conseil municipal emmené par Maurice Samitier, maire de Chalabre, avait décidé d’ériger. Une délibération en date du 22 février 1958, signée par MM. Samitier, Maugard, Mme Pons, MM. Abat, Conquet, Bonnet, Boutellier, Courdil, Fournès, Huillet, Quimeso, Raynaud, Rolland, Roudière, Sans (absents excusés, Tescou, Mme Mamet), avait acté une proposition de Monsieur Maugard, adjoint au maire, « dans un but d’assainissement du Chalabreil ».

    Voilà vingt ans, les pierres retrouvaient leur place, grâce aux compétences de Jean-Marie Barra et Francis Amouroux, oeuvrant au service de la municipalité.

    2001 Février Pont-Neuf 003.jpg

    2001 Février Pont-Neuf 001.jpg

    2001 Février Pont-Neuf 002.jpg

    2001 Février Pont-Neuf 004.jpg

    2001 Février Pont-Neuf 006.jpg

  • C’était hier : Challenge Lolo-Mazon : Toujours la même passion

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mardi 23 avril 1996.

    challenge lolo-mazonMme Andrée Mazon remet la coupe aux vainqueurs (Photos archives Avril 1996).

    La XIe édition du Challenge Lolo-Mazon réservée aux poussins a réuni sur la pelouse chalabroise une centaine de petits rugbymen, heureux d’évoluer sous le regard averti de nombreux passionnés de balle ovale. Répondant à l’invitation de l’équipe emmenée par le président Francis Routelous, le tournoi mettait en lice les écoles de Laroque-d’Olmes, Foix, Prat-Bonrepaux, Les Arlequins d’Olmes, Saint-Jean-du-Falga, Rieucros et Chalabre. En présence de personnalités au premier rang desquelles les anciens compagnons de jeu de Lolo Mazon, Mme Andrée Mazon, épouse de Jean Mazon, déposait une gerbe au pied de la stèle érigée le 24 avril 1993 à la mémoire de celui qui fit au service du sport jusqu’au bout de ses forces.

    challenge lolo-mazon

    Le souvenir reste intact

    De gauche à droite, Georges Escande, Jean-Joseph Roméro, Andrée Mazon, Edmond Arnou, Aldo Quaglio, Francis Routelous, Jean Garros.

    Une confrontation aussi amicale qu’engagée s’est alors déroulée tout au long de l’après-midi, avec en point d’orgue une finale opposant les équipes de Foix et Chalabre. A l’heure des récompenses et malgré une belle débauche d’énergie, les petits passionnés de l’ovale étaient toujours aussi enthousiastes et prêts à renouveler l’expérience. Rendez-vous en 1997 pour une nouvelle fête du rugby et félicitations à toute l’équipe dirigeante de l’école de rugby de Chalabre (ERC), qui a assuré le très bon déroulement de cette journée placée sous le signe de l’amitié et du souvenir.

    Une tombola était organisée par l’ERC, voici la liste des heureux gagnants : 1er prix Magali Barra, 2e prix Anne Huillet, 3e prix Pierre Silvestre, 4e prix Fabienne Siérakowski.

  • Le temps heureux de l'internat

    L'un n'existe plus, l'autre est en baisse de popularité, mais il est prouvé que service militaire et internat figurent en très bonne place dans la mallette des souvenirs. Privées du service obligatoire, il restait aux jeunes filles l'expérience du pensionnat pour espérer rivaliser avec les garçons.  

    Les images d'aujourd'hui ramènent vers l'école primaire supérieure de jeunes filles de Limoux pour l'année 1935-1936. Un lieu où de nombreuses générations de Chalabroises furent invitées à faire leurs humanités, et qui brûla en grande partie, une nuit de l'hiver 1967. Toutes les pensionnaires furent très vite prises en charge et mises à l'abri dans l'un des dortoirs voisins, occupé par leurs homologues masculins du lycée nationalisé mixte (aujourd'hui lycée Jacques-Ruffié). Grands seigneurs, les garçons avaient laissé leur place sans hésitation aucune, permettant à une procession en robe de chambre de récupérer de ses émotions.  Nul doute que cette nuit des plus mouvementées soit venue s'inscrire au rayon des souvenirs de certaines potaches chalabroises, confrontées cette nuit là à une froide nuit limouxine. Depuis, l'établissement situé 14 Rue Blanquerie est devenu un immeuble municipal multi fonctions (bibliothèques, médiathèque, foyer restaurant du 3e âge, salles de réunion,...).

    1935-1936 Rose Garros Internat Limoux 001.jpg

    1935-1936 Rose Garros Internat Limoux 002.jpg

    1935-1936 Rose Garros Internat Limoux 003.jpg

    1935-1936 Rose Garros Internat Limoux 004.jpg

    1935-1936 Rose Garros Internat Limoux 005.jpg

    1935-1936 Rose Garros Internat Limoux 006.jpg

    1935-1936 Rose Garros Internat Limoux 007.jpg

    1935-1936 Rose Garros Internat Limoux 008.jpg

    Au moins une Chalabroise est recensée sur cette photo. D'autres y figurent certainement.

    Rose Garros se trouve au dernier rang en haut, 2e en partant de la droite.