Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 5

  • Au plus près des jeunes avec la Mission Locale Ouest Audois

    Elle traite les besoins en matière d’insertion et d’emploi, elle a ses permanences au n° 5 de l’avenue de la Gare à Limoux et au n° 53 du boulevard du général Lapasset à Castelnaudary, la mission locale de l’ouest audois dispose à présent d’un van aménagé et informatisé. C’est ainsi que Betty de Coninck, coach en emploi et formation sillonne le territoire et vient à la rencontre des jeunes à partir de 16 jusqu’à 25 ans, afin de leur proposer un accompagnement contractualisé vers l’emploi et l’autonomie.

    Des formations qualifiantes et pré-qualifiantes dans le cadre du plan régional de formations peuvent être prescrites, ou bien un contrat de professionnalisation ou un contrat d’apprentissage, en lien avec les chambres consulaires. De même, un accompagnement pour les jeunes bénéficiaires du RSA peut être assuré, avec période de mise en situation en milieu professionnel, ou encore mise en relation de parrains bénévoles issus du monde professionnel, avec des jeunes de la MLOA en recherche d’emploi.

    De plus, et grâce au Fonds d’aide aux jeunes, dispositif départemental destiné aux jeunes en grande difficulté sociale, la MLOA favorise les recours temporaires face à des besoins urgents (possibilité d’aide financière).

    mloa,betty de coninck

    La mobilité du van aux couleurs de la MLOA profite aussi aux entreprises, de par les mises en relation établies par Betty de Coninck dont le rôle d’interface entre employeur et demandeur d’emploi est probant. Lieu d’accueil et d’écoute, présentant l’avantage d’être gratuit, anonyme et confidentiel, cette bulle itinérante favorise un service public moderne à visage humain. Pour joindre le van de la MLOA : 07 69 62 52 13 ou betty.deconinck@mloa.fr

    mloa,betty de coninck

  • Un jour, deux images

    Entre une saison éclipsée par les exigences du confinement, et une saison à venir dont les contours se dessineront le samedi 12 juin prochain lors de l'assemblée générale annuelle, les derniers essais du tout nouveau barbecue « Made in USCKBP », laissent entrevoir l'imminence d'une homologation en bonne et due forme.   

    usckbp rugby,richard verganzonès

    Le chef Richard entretient le feu sacré

    usckbp rugby,richard verganzonès

    En perpétuelle transformation, les abords de La Cazalette embellissent le stade Lolo-Mazon

  • C'était hier : Comme un trait d’union invisible avec Camerone

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du mercredi 25 mai 2011.

    camerone,capitaine jean danjouLe piquet d’honneur du 4e Régiment Etranger était associé à l’hommage rendu par les anciens de la Légion étrangère (Photos archives, Mai 2011).

    Samedi 14 mai était honorée la mémoire des combattants tombés le 30 avril 1863 lors de la bataille de Camerone. La cérémonie mise en place par l’AALE (Amicale des anciens de la Légion étrangère) a d’abord eu pour cadre l’église St Pierre où une messe a été célébrée par les Soeurs de la Présentation de Marie. Légionnaires vétérans et Chalabrois ont ensuite rejoint le monument aux Morts aux côtés du piquet d’honneur du 4e Régiment Etranger basé à Castelnaudary. Après le salut aux drapeaux et les sonneries parfaitement assurées par le clairon du détachement, Christian Guilhamat maire de Chalabre et Jean-Jacques Aulombard conseiller général procédaient au traditionnel dépôt de gerbe.

    camerone,capitaine jean danjouLa nombreuse assistance ralliait ensuite le coeur du village et la maison natale du Capitaine Jean Danjou où était lu le récit du combat de Camerone. Formés en carré dans l’hacienda mexicaine de « Camaròn de Tejeda », les soixante-trois hommes du Capitaine Jean Danjou tiendront pendant dix heures face aux partisans des colonels Milàn et Gambas. A la tombée du jour, seuls trois légionnaires sont encore debout et seront épargnés, le caporal Louis Maine originaire de Mussidan en Dordogne, les légionnaires Geoffroy Wensel (Nettrich-Prusse) et Laurent Constantin (Bruxelles-Belgique).

    La cérémonie s’est poursuivie dans la maison commune, autour d’un vin d’honneur offert par la municipalité. Auparavant, l'AALE avait remercié les élus et la ville de Chalabre, pour l'accueil réservé.

    camerone,capitaine jean danjou

    Le major Laurentino De Jesus Salgueiro

    camerone,capitaine jean danjou

    camerone,capitaine jean danjou

    camerone,capitaine jean danjou

    camerone,capitaine jean danjou

  • C’était hier : Une semaine non-stop pour les Foulées du Kercorb

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du jeudi 25 mai 2006.

    foulées du kercorbDes fondeurs disposés à passer le relais au pied de la Tour Barberousse (Photos archives, Gruissan, Mai 2006).

    En ce jeudi de l’Ascension, les coureurs de fond des vallées du Blau, de l’Hers et du Chalabreil réunies, effectueront un pèlerinage sportif jusqu’à Notre-Dame du Cros, chapelle du pays minervois. Présents sur la ligne dès 9 h 30 à Caunes-Minervois, ils prendront le départ de la toute première édition des Foulées de l’Argent-Double, course de 11,1 km organisée par l’équipe des Groles Trotteurs et leur président Jacques Francisco. Après cette balade au pays du marbre incarnat, les candidats aux dénivelés mettront le cap sur Belcaire où ils participeront, samedi 27, au 2e Trail du Pays de Sault (14 h). Une course de 28 km à travers bois et routes forestières, mise sur pied par l’équipe d’Adrien Giupponi et Bernard Boyé. Les candidats seront invités à prendre un peu de hauteur pour accéder à une altitude de 1 700 m, via Niort-de-Sault, la forêt de Niave et la station de ski de Camurac.

    Une belle promenade de santé en perspective qui mettra un terme à une semaine sportive commencée le samedi 20 mai à Gruissan, où un trio aux couleurs du Kercorb participait à la 12e édition de la Bamba. Sur un circuit de 12 km tracé entre mer et étang, aux portes des marais salants et au pied du massif de La Clape, nos représentants ont apporté leur contribution à une épreuve à but humanitaire, placée sous le signe de la solidarité, pour le développement rural du Mali et du village de Bamba. Infiltrés au cœur d’un peloton de 338 concurrents, Guillaume Pons se classe 47e en 46’ 48’’, devant Christian Moralès 88e en 50’ 14’’ et Hervé Taurin 107e en 52’ 13’’. Après la course, fondeurs et supporters ont fait la jonction au pied de la Tour Barberousse où ils ont apprécié un pique-nique reconstituant.

    foulées du kercorb

    Ultime ligne droite pour Guillaume Pons

    foulées du kercorb

    Hervé Taurin au finish

    foulées du kercorb

    foulées du kercorb

    Les Masters de l'Indépendant, Mai 2006

  • Montjardin : Le mardi 23 mai 1944, à la ferme du Roudié

    2021 Augsute Cathala 001 bis.JPGLes proches d’Auguste Cathala ont fleuri la stèle du souvenir.

    Le destin tragique d’Auguste Cathala, assassiné par l’occupant nazi à la ferme du Roudié, a été évoqué dimanche, au pied de la stèle érigée à l’entrée du village par les FTPF (Francs-tireurs et partisans français). Cette journée du souvenir a été commémorée en présence de la famille d’Auguste Cathala, de Francis Routelous et Jacques Boulbès, maire et adjoint de Montjardin. Une cérémonie intime qui a permis de raviver la mémoire et de rappeler la chronologie des événements qui allaient précipiter le destin du fils aîné de Marius et de Marie Cathala, âgé de 19 ans. Harcelé par ceux qui seront bientôt ses bourreaux et qui le poussent sur le chemin devant les conduire jusqu’aux résistants, Auguste Cathala sait qu’il faut gagner du temps. Il choisira d’abord d’ignorer le chemin le plus court, puis, arrivé dans une clairière, il signale sa présence. Ainsi alertés, les membres du maquis « Faïta », établis dans la ferme du Roudié, échapperont aux griffes de la 5e compagnie du capitaine Nordstern.

    Les témoignages et les photographies retrouvées, ne laissent aucun doute quand à la manière dont les « hordes nazies », firent payer à Auguste Cathala un comportement qui permettait aux soldats de l’ombre, d’échapper à un piège tendu avec la complicité des miliciens chalabrois. La veille, dans la ferme familiale des « Vinsous », Auguste Cathala avait partagé le repas familial avec Paul Alcantara, André Riffaut, Lolo Mazon, et l’imminence d’un débarquement avait été évoquée. Le 25 mai, Auguste Cathala était inhumé dans le petit cimetière de Montjardin, et à la nuit tombée, sa sépulture recevra la visite d’un groupe de maquisards venus déposer un bouquet de fleurs orné d’un ruban tricolore.

    Soixante et dix-sept années ont passé mais ce cruel souvenir qui symbolise la générosité jusqu’au don de soi reste intact dans les mémoires. « Les meilleurs émergent de partout. Ils ne relèvent ni d’une caste, ni d’une tradition, ni d’une émission de diplômes. Ils émanent d’un acte de leur conscience et de leur énergie » (juillet 1946 André Rousseaux). 

    2021 Augsute Cathala 002.JPG

    2021 Augsute Cathala 003.JPG

    auguste cathala,montjardin

    Photo Maurice Mazon