Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

badaluc

  • Du Blau au Chalabreil

    Avec les Foulées du Kercorb.

    foulées du kercorb,badalucLes coureurs de fond du pays chalabrais invitent à leur assemblée générale annuelle le samedi 30 novembre à 18 h à la mairie, cours Sully (salle du rez-de-chaussée). Cette rencontre est ouverte à toutes les personnes qui souhaitent y participer. A l’ordre du jour, rapport moral et financier, bilan de La 3e Ronde du Kercorb, renouvellement du bureau, projets 2020, questions diverses.

    Carnaval : Badaluc revient en 2020.

    Samedi 30 novembre à 18 h 45 en mairie (salle du 1er étage), le collectif de Carnaval donnera des nouvelles de sa Majesté Badaluc, et évoquera la venue du prince de l’éphémère, prévue au printemps 2020. A la faveur de cette assemblée générale ordinaire, un appel est lancé en direction de tous les bénévoles (jeunes ou moins jeunes), qui souhaiteraient s’investir dans la préparation de l'événement.

    foulées du kercorb,badaluc

    Carnaval 1955

  • Du Blau au Chalabreil

    Avec les Foulées du Kercorb.

    badaluc,foulées du kercorb

    La 3e Ronde du Kercorb, c'est demain dimanche, 17 novembre

    Les coureurs de fond du pays chalabrais invitent à leur assemblée générale annuelle le samedi 30 novembre à 18 h à la mairie, cours Sully (salle du rez-de-chaussée). Cette rencontre est ouverte à toutes les personnes qui souhaitent y participer. A l’ordre du jour, rapport moral et financier, bilan de La 3e Ronde du Kercorb, renouvellement du bureau, projets 2020, questions diverses.

    Carnaval : C’est déjà demain pour Badaluc.

    Samedi 30 novembre à 18 h 45 en mairie (salle du 1er étage), le collectif de Carnaval donnera des nouvelles de sa Majesté Badaluc, et évoquera la venue du prince de l’éphémère, prévue au printemps 2020. A la faveur de cette assemblée générale ordinaire, un appel est lancé en direction de tous les bénévoles (jeunes ou moins jeunes), qui souhaiteraient s’investir afin que la réception de sa majesté Badaluc le 52e, n’ait pas à souffrir de la comparaison avec les éditions précédentes.

    badaluc,foulées du kercorb

    Carnaval sur le Cours Colbert

    Photo Collection Thierry Meynier

  • C’était hier : Les accords parfaits de l’OPVC

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du dimanche 3 mai 1998.

    badaluc,opvcUne passion commune et sans bémol (Photos archives, Avril 1998).

    Le vendredi 16 septembre 1995, l’OPVC soufflait vingt bougies dans un théâtre municipal plein à craquer, et décoré à la gloire du divin Bacchus. En célébrant « leur » fête des vendanges, les musiciens de l’OPVC célébraient surtout vingt années de complicité en compagnie des nombreux amis du pays chalabrais et de ses environs. Amis inconditionnels d’une équipe formidable, qui année après année continue à faire des siennes, à grand renfort de trompette, saxo, caisse claire et autre trombone à coulisse. Cette sympathique longévité ne doit certainement rien au hasard, et permet d’évoquer le souvenir de Gérard et de Robert, qui furent en compagnie de René, les pères fondateurs de l’OPVC. Pour avoir toujours su laisser la porte ouverte, comme le firent leurs aînés, les solistes de cet ensemble musical peu ordinaire n’ont aujourd’hui nul besoin de battre le rappel lorsqu’il s’agit d’assurer le tempo.

    badaluc,opvc

    Le 18 avril dernier, Badaluc XXX posait ses malles en Kercorb, et pour rien au monde l’OPVC n’aurait consenti à manquer le rendez-vous Soutenus dans l’exercice musical, Sophie, Richard, Jean-Paul, Francis, Jeannot, Yvon, Patrick, Joël, Nicolas, Gérald, Jean-Claude, Nanard,… ont une nouvelle fois bénéficié d’un renfort prompt et spontané. Aux premiers accords s’élevant dans le ciel du Kercorb, ont aussitôt répondu la trompette de Christelle, le trombone de Popo, le baryton de Gilles et le saxo de Gérard, les instruments des Frontonnais de la banda « Beni can podi » et d’autres virtuoses qui nous pardonneront de ne pas les nommer.

    Improvisée, la fête est toujours belle. Il se trouve que l’OPVC cultive l’art de l’improvisation.

    badaluc,opvc

    badaluc,opvc

    badaluc,opvc

    badaluc,opvc

    badaluc,opvc

    badaluc,opvc

    badaluc,opvc

    badaluc,opvc

    badaluc,opvc

  • C’est déjà demain pour le Comité de Carnaval

    badaluc,carnaval 2018 chalabreLe contact va être établi avec Badaluc L, mais le thème a été choisi à huis clos.

    Les gardiens de la tradition étaient samedi 2 décembre en mairie, profitant de l’ouverture du cours Sully, pour clore l’année 2017. L’ordre du jour de cette assemblée générale, respecté à la lettre, a permis à Romain Sicre président sortant, de faire le point sur les retombées de la visite effectuée en avril dernier, par un magnat houppé descendant des Père pèlerins de la Nouvelle-Angleterre. Une réussite sur toute la ligne, malgré le bémol apporté par Jean-Paul Subreville, commissaire aux comptes contraint d’abaisser la note à « A -2+1 ».

    Plutôt que de glacer l’ambiance, cette décision aura enflammé une jeune équipe, certes dispersée mais qui garde le cap, avant tout préoccupée par l’avenir de Badaluc l’éphémère. Lequel célèbrera en 2018 avec ses amis du Chalabrais, un demi siècle de liaisons ardentes. A l’orée d’une nouvelle année, il est permis d’annoncer que l’événement aura lieu le samedi 21 et dimanche 22 avril prochains. Les cuivres remisés dans les greniers, vestiges d’une Lyre chalabroise qui assura l’accueil musical des ancêtres de sa Majesté, font d’ores et déjà l’objet des meilleurs soins ammoniaqués.

    Avant de libérer l’assemblée, était évoqué le problème récurrent qui se pose, quant à l’absence d’un local pour le stockage du matériel et la fabrication. Difficulté de taille que va s’employer à résoudre le nouveau bureau : président Loïc Rosich, vice-président Pierre Rossi, secrétaire Clément Pradel, adjoint Quentin Gérard, trésorier Jean-Paul Subreville, adjoint Hugo Mellado. Atelier construction Jérémy Roncalli, atelier peinture Thierry Roncalli, atelier musique et musiciens Gérard Boulbès et Francis Amouroux.

    badaluc,carnaval 2018 chalabre

    Carnaval 1976, les Rois du pétrole sont descendus au Café de la Paix

    (De gauche à droite, Serge Bazzo, René Berland, François Lopez).

  • Badaluc XLIX confirme sa venue les 15 et 16 avril prochains

    badaluc,carnaval 2017 chalabre« Fais du feu dans la cheminée, Badaluc revient chez nous » (Carnaval 1999, Badaluc XXXI, l'Indien).

    La joyeuse compagnie des solistes de l’OPVC, de retour en Kercorb au terme d’une tournée triomphale dans les capitales européennes, n’a pas voulu garder le secret plus longtemps. A la faveur d’une conférence de presse tenue au pied même de l’avion qui les ramenait depuis les Iles Badalucques jusqu'au tarmac de la piste de Saint-Antoine, nos virtuoses de la croche et du contre ut ont offert aux Chalabrois une incroyable révélation : « Badaluc existe, nous l’avons rencontré ! ». Pour preuve, Badaluc le 49e de la lignée, a accordé une interview exclusive aux artistes chalabrois. Les exigences en espèces sonnantes et trébuchantes de ces derniers étant abusives (comme d'habitude !), seuls quelques extraits ont pu être monnayés, portés à la connaissance de toutes et tous.

    badaluc,carnaval 2017 chalabre

    (Carnaval 2003, Badaluc XXXV, le Juge)

    OPVC : « Son éminence nous fera-t-elle l’honneur d’une visite sur les cours chalabrois en 2017 ? ». Badaluc : « Cette question ! Chaque année vous me faites flamber, mais vous savez bien que je brûle toujours du désir de revenir dans votre belle ville de Chalabre. Et cette complicité entre la musique et les masques, c’est un pur bonheur ! ».

    badaluc,carnaval 2017 chalabre

    (Carnaval 2000, Badaluc XXXII, le Magicien)

    OPVC : « Vous devez avoir beaucoup de frais avec tous ces déplacements ? ». Badaluc : « Ne m’en parlez pas. De Limoux à Santa Cruz de Tenerife, de Rio à Nice, de Venise à Chalabre, je me ruine en billets d’avion. Sans parler des costumes, que je ne met qu’une fois puisque c’est toujours la même histoire avec vous, je finis sur le gril. J’ai heureusement une incomparable équipe de costumiers, Lagerfeld peut aller se rhabiller. Quant à vous, les musiciens, je peux dire que vous me revenez plutôt cher : et vas-y que je me costume, que je me maquille, que je me désaltère, et bien sûr c’est moi qui paye ! ».

    OPVC : « Cher Badaluc, quelle sera la date de votre arrivée ? ». Badaluc : « J’ai prévu de séjourner à Chalabre les 15 et 16 avril prochains, j’y serai chez moi, aux côtés des miens, de ceux qui respectent la fête et la tradition et qui ne se sont jamais nourris de rancunes. Longue vie aux Fécos, à très bientôt, j’arrive ! ».

    badaluc,carnaval 2017 chalabre

    (Carnaval 1994, Badaluc XXVI, le Touriste)

  • C’était hier : Vingt ans de Carnaval

    L’article mis en ligne aujourd’hui avait paru dans l’Indépendant, édition du lundi 18 mars 1996.

    badaluc,carnaval chalabreRoger Raynaud, René Berland, André Conte, un trio de magistrats qui fit rarement preuve de clémence (Photos archives mars 1996).

    La cour intérieure des Cèdres résonnait samedi en fin d’après-midi aux accords des musiciens de l’O.P.V.C qui bouclaient un tour de ville en musique à l’attention des Chalabrois, invités à venir découvrir une exposition entièrement consacrée à Badaluc, prince du Carnaval. Montée à l’initiative de Jean Martinez (photo ci-dessous), trompettiste du groupe, cette expo retrace les grandeurs et les servitudes de sa Majesté Badaluc au cours de ses vingt dernières années de règne en Kercorb.

    badaluc,carnaval chalabre

    Vingt fois accueilli avec faste et honneur, ce monarque très courtisé, n’a pourtant jamais réussi à résider plus de deux jours à Chalabre. Tantôt roi du pétrole, jardinier ou bien cosmonaute, prenant les traits du diable ou les défroques du capitaine Crochet, Badaluc n’est jamais parvenu à s’attirer la sympathie des magistrats chargés de veiller à son avenir. Pourtant une évidence s’impose, Badaluc est bon prince, et n’a pas la rancune tenace, puisqu’il a accepté de revenir cette année encore dans nos murs.Nul ne sait si le tribunal fera cette fois une exception, la lune de mars incitera peut-être les magistrats à plus de clémence.

    badaluc,carnaval chalabre

     

  • C’était hier : De l’Ecossais au Sicilien, Badaluc et l’OPVC vous emmènent en balade

    L’article mis en ligne aujourd'hui, avait été publié dans l’édition de l’Indépendant du jeudi 7 mars 1996.

    badaluc,carnaval chalabreUn touriste en Kercorb, c’était en 1995. Badaluc ayant été victime d’un mauvais coup en 1993, la vigilance était de mise sur les cours. De jour comme de nuit, Richard, Francis et Jean veillent au grain (photo archives avril 1995).

    Certainement moins connus que les musiciens de Brême, les compères qui instrumentent depuis des lustres au sein de l’OPVC, ne sont pas moins heureux d’annoncer qu’ils fêteront samedi 9 mars prochain, leurs noces de porcelaine. En effet voilà vingt ans, l’équipe de l’OPVC et Badaluc décidaient d’unir leur destin pour le pire et plus certainement pour le meilleur.

    Afin de fêter l’événement, les jeunes mariés invitent les Chalabroises et les Chalabrois à venir effeuiller leur album de famille, à l’occasion d’une exposition qui se tiendra du 9 au 17 mars, au centre socio-culturel des Cèdres, rue du Capitaine Danjou. Dès 18 h ce samedi, les pros de la croche et du contre ut donneront l’aubade dans les rues de Chalabre, ils donnent rendez-vous à tous les amoureux de Carnaval pour un « vernissage » en musique et autour du verre de l’amitié.

    Le prince de l’éphémère tiendra la vedette pendant une semaine entière, ne perdez pas l’occasion unique d’aller consulter l’album photos tous les jours du 9 au 17 mars, salle des Cèdres.