Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

roland da costa

  • « Remettre l’être humain au cœur de la transformation »

    Délégation Onu.jpg

    François Schmitt, Gheorghe Anton, Anne-Marie Llerena et Roland Da Costa, dans le hall du Palais des Nations.

    De retour de Genève, où elle participait au 3e Colloque International de la coalition des ONG (organisations non gouvernementales), une délégation du pays chalabrais a rendu compte des travaux engagés en faveur du développement durable. Accueillis dans l’enceinte du Palais des Nations par François Schmitt, vice-président de la Coalition des ONG, trois représentants de l’association Liens et initiatives citoyennes en Terre privilégiée (LicTP), ont été invités à faire un bilan des OMD (Objectifs du Millénaire pour le Développement), décidés par les Nations Unies en 2000. Il apparaît que plusieurs objectifs ont été atteints dans certains pays, mais l’essentiel concernant l’autonomie alimentaire reste problématique. Il en est ainsi de la santé, de la misère et de la violence.

    objectifs du millénaire,liens et initiatives citoyennes en terre privilégiée,roland da costa,françois schmitt,anne-marie llerenaPrès de 150 personnes, représentant de nombreuses nationalités et continents, ont pu apprécier les interventions de trente conférenciers, sur le thème commun « d’une approche globale, pour des politiques locales efficaces ». Une journée au terme de laquelle un constat s’est imposé : « Le développement durable devra s’appuyer sur les populations concernées, dans leurs cultures respectives, en valorisant le potentiel humain, source et origine de toute activité économique, politique, sociale et écologique…, conditions requises pour un futur humanisé ».

  • Un colloque en faveur du développement durable

    A l’initiative de l’association Liens et initiatives citoyennes en Terre privilégiée (ALICTP), un voyage à Genève est organisé, afin de participer au 3e Colloque International de la coalition des ONG sur les objectifs du millénaire pour le développement (« Aller Vers le Post 2015… nouveau paradigme pour une sobriété heureuse pour tous »).

    lictp,roland da costaOrganisée par plusieurs organisations non gouvernementales de tout horizon, qui unissent leurs forces afin de contribuer à la mise en place des « 8 Objectifs du Millénaire de Développement » (OMD), cette conférence se tiendra le lundi 15 juin dans le cadre à la fois exceptionnel et symbolique des Nations-Unies.

    Les nouveaux Objectifs du Développement Durable, programme de l'ONU (en cours de validation par les 193 états) y seront évoqués. Quinze ans après l’engagement des pays membres de l’ONU sur ces objectifs, il sera l‘occasion de faire un bilan. Où en est l’extrême pauvreté ? Quelles sont les améliorations recensées dans les domaines de la santé et de l’éducation ? A quelles difficultés ont dû faire face les acteurs des OMD ? Quelles nouvelles actions sont à préconiser et à mettre en place ?

    De retour de Genève, la délégation du pays chalabrais emmenée par Roland da Costa (photo), rendra compte des débats auxquels ils auront participé dans la Salle XII du Palais des Nations.

    Pour toute information complémentaire, contacter le 06 06 69 26 22.

  • Initiatives en transition dans le canton de Chalabre

    roland da costa,circuits courts,initiatives localesInitiateur du projet, Roland Da Costa a enregistré de nombreux échos favorables.

    Le 30 mars dernier, à la demande de son initiateur Roland da Costa, une vingtaine de personnes, dont des élus, ont participé à une réunion sur des initiatives de « Villes en transition ». Force est de constater que les prix augmentent car la majeure partie des denrées fournies viennent de pays lointains, ce qui nécessite l’emploi de carburant  provenant d’énergies fossiles de plus en plus difficile à extraire, donc de plus en plus chères, le tout en émettant du CO2. Par la consommation des produits locaux, il est permis d’agir favorablement sur l’économie. Dans plusieurs villes, que ce soit en France ou dans le monde, il  existe déjà des centaines d’initiatives œuvrant dans ce sens selon les besoins de la communauté. Il est  primordial de réfléchir entre citoyens et de trouver des solutions pour changer nos façons de vivre et consommer différemment. En développant l’agriculture locale dans le canton, ces défis peuvent être relevés et apporter des changements dans le quotidien de chacun, tout en respectant l’homme et  la nature.

    Conscients de cet état de fait, les participants ont dialogué et ont proposé des solutions qui pourraient être mises en œuvre. De Limoux, deux représentants sont venus exposer leurs initiatives en transition. Leur démarche consiste à sensibiliser la population en organisant des débats et des conférences pour identifier leurs besoins (ateliers de récupération, ...) Pour le canton de Chalabre, trois propositions ont été faites : développer la production maraîchère locale, saine sans produits chimiques, instaurer une restauration saine à base de produits frais dans les cantines et pour les personnes âgées, et enfin, installer des formations diplômantes et qualifiantes pour encadrer ces initiatives. Une association avec des statuts ferait le lien entre les comités pilotant chacun des projets. Roland da Costafait appel aux bonnes volontés pour poursuivre le travail engagé dans le cadre de ce mouvement en transition. Une réunion avec les bénévoles inscrits est prévue, à une date restant à définir.