Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

voie verte canal du midi à montségur

  • Ouvrages d'art restaurés

    Après les fortes précipitations du mois de janvier dernier, quelques vestiges du passé dressés le long de l’ancienne voie ferrée ont particulièrement souffert des infiltrations d’eau. Au point que certains de ces ouvrages d’art plus que centenaires, se voyaient menacés de mort lente (photo ci-dessous).

    voie verte canal du midi à montségur

    A présent terminés, les travaux de consolidation entrepris en juin par le Conseil départemental, dans le cadre de l’aménagement de l’ancienne voie ferrée Bram-Lavelanet, inspirent un sentiment de sécurité retrouvée. Avec des réalisations accomplies dans les règles de l’art, lesquelles perpétuent la mémoire de ces hommes qui permirent à MM. Jacquerez, ingénieur en chef des Ponts-et-Chaussées et Marquier, conducteur des Ponts-et-Chaussées, de notifier à la Compagnie du Midi, en date du 17 octobre 1903, la livraison des travaux d’infrastructure exécutés par l’Etat.

    voie verte canal du midi à montségur

    voie verte canal du midi à montségur

  • L’association Atout Fruit a besoin de vous

    atout fruit,voie verte canal du midi à montségurDu 15 juillet au 15 septembre, dans le cadre du budget participatif de l’Aude, les citoyens audois de plus de seize ans, peuvent voter pour les quatre projets de leur choix qu'ils souhaitent voir se réaliser sur le département.

    Ainsi l’association Atout Fruit a déposé un projet d'investissement pour le Conservatoire fruitier ouvert sur la Voie Verte qui passe par Chalabre. Comme le souligne Solène Callarec, « Ce budget permettrait à l'association de s'équiper d'un matériel plus performant pour entretenir et pérenniser le conservatoire, ainsi que d'outils pédagogiques, pour réaliser du jus de pommes dans les écoles par exemple ».

    Du Canal du Midi à Montségur, le conservatoire, au service de la sauvegarde du patrimoine fruitier ancien, s'étale sur les 80 kms de Voie Verte. Atout agronomique et ouverture inédite au public, cette implantation linéaire implique une logistique et une rigueur pour l'aménagement végétal et le suivi des arbres. Souvent dépendante du matériel des bénévoles, l'association souhaite gagner en autonomie par l'acquisition de son propre matériel permettant d'optimiser le suivi, les chantiers collectifs, et de proposer des ateliers de sensibilisation et d'éducation à l'environnement plus performants, pour le grand public comme pour les plus petits.

    Les bienfaits du conservatoire en faveurs de l'environnement sont multiples (sauvegarde de la biodiversité fruitière, valorisation paysagère, attractivité touristique bénéficiant à l’ensemble du site, animations saisonnières,… ).

    Pour voter, rendez-vous sur https://bit.ly/atoutfruit, puis créer un simple compte, avant de choisir trois autres projets à soutenir. Il est également possible de faire un don sur : https://www.helloasso.com/associations/atout-fruit/formulaires/1

    Plus d’informations auprès de l’association Atout Fruit – la gare, Z.A. de la Gare à Chalabre (07 81 32 00 11, atout.fruit@gmail.com ou www.atoutfruit.fr).

  • Circulation interdite sur l’ancienne voie ferrée

    voie verte canal du midi à montségurDans les termes de la cession de l’ancienne voie ferrée reliant Bram à Lavelanet, par l’Etat (SNCF) au Département de l’Aude, le 21 avril 1980, il est imposé à ce dernier de conserver ce patrimoine, durant 99 ans, comme réserve foncière non affectée ou de lui donner une affectation publique autre que routière et de caractère révocable.  

    Ainsi et dans le cadre de l’aménagement de l’ancienne voie ferrée Bram-Lavelanet en voie verte, et en date du 24 juin, la Commune de Chalabre a pris un arrêté municipal dont voici les principaux éléments :

    « En raison des travaux qui vont concerner la pose du revêtement final et devant se dérouler de la fin juin à la fin juillet, la circulation dans Chalabre des piétons, des cyclistes et de tout véhicule et engin motorisés sera interdite sur l’ancienne voie ferrée sur les sections comprises entre le PR (16 + 760), le PR (17 + 260), le PR (17 + 280), le PR (17 + 460), le PR (17 + 760), le PR (18 + 320). Ces codes se réfèrent aux plaquettes qui ont été disposées par le Département, tous les kilomètres le long de la voie ferrée, pour déterminer les interdictions.                  

    Cette interdiction ne s’applique pas aux véhicules utilisés pour la gestion, l’exploitation, la recherche, l’entretien, ou pour remplir une mission de service public, ni ayants droit (agriculteurs et riverains).

    Toute contravention au présent arrêté sera constatée et sera poursuivie conformément aux lois et règlements en vigueur. Le présent arrêté est publié et affiché conformément à la réglementation en vigueur dans la commune de Chalabre ».

    voie verte canal du midi à montségur

  • Voie verte : Un site pilote pour la recharge des vélos électriques

    La gare de Chalabre dispose d’une borne à l’attention des randonneurs à vélo.

    voie verte canal du midi à montségur

    Les explications d’Amine Ahsayen (à droite), ingénieur développement chez Colas.

    Depuis plusieurs semaines, bulldozers, tractopelles et autres engins de chantier s’affairent sur une portion de l’ancienne voie ferrée, située entre Sainte-Colombe-sur-l'Hers et Chalabre. Ces travaux, lancés par le Département de l'Aude, s’inscrivent dans le projet de construction de la voie verte du Canal du Midi à Montségur, en coopération avec le Département de l'Ariège. L’aménagement de ce premier tronçon, engagé en septembre dernier, devrait être terminé au printemps, le chantier se déplaçant ensuite vers les tronçons reliant Tréziers à Escueillens, puis Bellegarde-du-Razès à Cailhau, et enfin Cailhavel à Bram.

    Promeneurs, cyclotouristes et cavaliers pourront alors s’engager sur une voie sécurisée, en pleine nature et au cœur du pays cathare. Avec un petit plus pour les adeptes du vélo électrique, qui pourront recharger les batteries de leur cycle sur des bornes installées à cet effet. Vendredi 21 février, la gare de Chalabre accueillait une délégation conduite par Christine Téqui, présidente du département de l’Ariège, et André Viola, président du Département de l'Aude. Un rendez-vous auquel étaient conviés de nombreux élus, et qui a permis à chacun de découvrir le fonctionnement du Watway pack, système innovant développé par la société Colas, et qui garanti une autonomie conséquente pour les utilisateurs de vélos électriques. Ainsi, et grâce à l’énergie solaire, captée par les dalles Wattway, le pog de Montségur et le canal du Midi n’auront jamais été aussi proches.

    « Engagé dans une politique de maîtrise des énergies et de développement durable, le Département a fait le choix d'investir 3,4 M € dans ce projet à la fois touristique et favorable aux déplacements doux, lequel s’inscrit dans le plan départemental vélo 2018-2022 ».

    Au terme de la rencontre, l’association Atout fruit, qui protège et développe les variétés fruitières du territoire de la vallée de l’Hers sur la voie verte, a proposé une dégustation à base de jus de fruits.

    voie verte canal du midi à montségur

    voie verte canal du midi à montségur

  • Chantier en cours pour la voie verte du Canal du Midi à Montségur

    conseil départemental de l'aude,voie verte canal du midi à montségurLe calendrier des travaux a été présenté aux élus concernés par le linéaire de la voie verte.

    Le pont métallique sur l’Hers, l’ancienne gare ou le tunnel du Falgas, laissent imaginer quelle fut l’activité ferroviaire dans la vallée pendant la première moitié du XXe siècle. Cette voie qui traversait le canton de Chalabre reliait les villes de Lavelanet à Bram, où s’effectuait la jonction avec l’axe Toulouse-Carcassonne. Initiée en toute fin du XIXe siècle, la construction de la ligne amena un changement radical dans la vie des Chalabrois à partir de 1903. Sept décennies plus tard, cet axe sera définitivement déclassé par le Secrétariat aux transports et un décret en date du 24 février 1975.

    conseil départemental de l'aude,voie verte canal du midi à montségur

    Photo archives, Octobre 2016

    Si l’ancienne voie ferrée offre aujourd’hui aux sportifs et à l’ensemble des habitants des villages traversés, un bel espace de détente, elle bénéficie également de travaux destinés à valoriser sa configuration et renforcer son attractivité. Initiés et financés par le Département, les chantiers de restauration menés à terme fin 2016 pour les ouvrages d’art dans le secteur du Chalabrais, vont à présent concerner la partie revêtement, à réaliser pour la partie audoise.

    conseil départemental de l'aude,voie verte canal du midi à montségur

    Photo archives, Avril 2017

    Vendredi 6 septembre, le planning prévisionnel de ces travaux était présenté en mairie, en présence d’André Viola, président du conseil départemental de l’Aude, venu à la rencontre des maires concernés par le linéaire de la voie verte. A ses côtés, les responsables du service aménagement du département ont détaillé un calendrier de travail devant se conformer à des règles environnementales, pour des raisons de préservation de la faune et de la flore.

    Le premier des quatre tronçons à faire l’objet d’aménagements sera celui de Sainte-Colombe-sur-l’Hers à Sonnac-sur-l’Hers, de septembre 2019 à février 2020. Suivront ensuite les portions de Tréziers-Escueillens (septembre 2020-février 2021), Bellegarde-Cailhavel (septembre 2021-février 2022), Villeneuve-les-Montréal-Bram (septembre 2022-février 2023). Pendant la durée de ces chantiers, la circulation sur la voie ferrée sera interdite aux piétons et aux cyclistes, tandis que l’utilisation de la voie par les engins agricoles sera définie au cas par cas.

    conseil départemental de l'aude,voie verte canal du midi à montségur