Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • L'année 1995 dans le rétroviseur

    En ce dernier jour de novembre et à quelques jours d'une année nouvelle, pourquoi ne pas prendre le temps d'arrêter le temps ? Juste pour retrouver ce qu'était le quotidien des Chalabrois, voilà bientôt quinze ans (un album-photo "1995 dans le rétro" a été mis en ligne).

    Janvier : Jeu Mille Francs.JPGLes consommateurs du Kercorb constatent avec plaisir la mise en service d'un distributeur automatique de billets sur le Cours Henri d'Aguesseau. Le jeu des Mille Francs fait escale à Chalabre. La doyenne des émissions de France Inter permet aux habitants du pays chalabrais de venir à la rencontre de Lucien Jeunesse (décédé en mai 2008). Vendredi 27 janvier, le Café de la Liberté n'ouvre pas ses portes. Les Chalabrois vont apprendre avec tristesse le décès de Simone Tournois, survenu dans la nuit.Simone.JPG

    Février : Le garage François Gomez et Fils, route de Lavelanet, se dote d'un service de distribution de carburant, à l'usage domestique et automobile. Président du Cyclo-Club du Chalabrais depuis 1990, Roger Théron (décédé le 9 juin 2010) passe le relais à Jean Quério. Les deux stades de la route de Lavelanet disposent désormais d'un éclairage adapté, autorisant entraînements et matches en nocturne. 

     Mars : Le conseil régional des opérations sanitaires et sociales avalise l'augmentation du nombre de lits en long séjour de l'hôpital local. Avec 20 lits supplémentaires, la capacité de la structure va passer à 50 lits. Un pas de plus est franchi dans la réalisation d'un pôle gérontologique en Kercorb. Edouard Gabriel (67 ans) et Paul Bigou (72 ans) sont enlevés à l'affection de leurs familles. Premier bilan pour l'opération programmée d'amélioration de l'habitat (OPAH). Quatre vingt onze propriétaires occupants ont réalisé des travaux d'amélioration de leur logement en 1994. Cinq propriétaires bailleurs réhabilitent treize logements, dont huit anciennement vacants. Le foyer d'éducation populaire traverse une période incertaine. L'équipe dirigeante a abandonné le navire en cours de route, à l'exception de la trésorière Yolanda de Cat (décédée le 21 septembre 2003). L'assemblée générale se déroule en présence de Daniel Iché, responsable de la FAOL, Jacques Montagné, Hubert Carcy et l'abbé Omar Rincon.Yolanda.JPG 

    Avril : Un dignitaire de la Mafia Calabraise vient parrainer un projet annonciateur de liesse et de réjouissances. Par le plus pur des hasards, Badaluc XXVII est également présent sur les cours chalabrois. En sommeil depuis novembre 1994, le club de rugby renaît de ses cendres grâce à une équipe structurée autour de Guy Garros, restaurateur à Ste Colombe sur l'Hers. Un club de rugby à la dimension du canton est ainsi en train de voir le jour. Le FEP a élu un nouveau bureau : présidents Daniel Berthaut, Omar Rincon, Danielle Berthaut, trésorière Stéphanie Pétrini, adjoint Jean-Michel Borie, secrétaire Cathy Autonès, adjoint Paul Lagarde. Jaime Diaz décédé à l'âge de 72 ans est inhumé le 18 avril. Ce même jour sont inaugurées les archives communales de Chalabre. Le Challenge Lolo Mazon fête ses dix ans d'existence.Guy Garros.JPG

    Mai : Fernand Lara pêche un silure de 20,5 kg dans les eaux du lac de Montbel. La liste « Chalabre d'abord » se présente aux Chalabrois : Edmond Arnou, Anne-Marie Bazzo, Daniel Berthaut, Francis Canal, Hubert Carcy, Raymonde Chopineau, Paul Coeffard, Noëlle Danjou, Marie-France Escande, Jeanne Farré, Jacques Montagné, Edmond Razeyre, Robert Roncalli, Roger Rosich, Marie-Louise Saddier.

    Juin : Stella Pizza ouvre ses portes dans la rue du cinéma. Les amateurs de pizza et autres spécialités italiennes vont pouvoir s'en remettre au dynamisme et à la maestria en cuisine de Stéphanie Pétrini et Lydia Morat. La liste « Chalabre vérité » se présente aux suffrages des Chalabrois : Christian Guilhamat, Jean-Yves Avargues, Jacques Brady, Alain Conquet, Jean-Noël Carbonnel, Marie Dombris, Laurence Ferrier, Dominique Martinez, Marie-Dominique Mellado-Roosli, Joseph Ortega, Viviane Pierron, Jean Quério, Yves Roquefort, Jean-Claude Sicre, Elian Teisseyre. Le dimanche 11 juin, la liste « Chalabre d'abord » emmenée par Jacques Montagné est élue au premier tour de scrutin. Thérèse Carcy directrice de l'école Louis-Pergaud dirige son dernier conseil d'école avant un départ à la retraite programmé ... pour les grandes vacances à venir. Le vendredi 9 juin, Roger Dumay quitte la présidence du Football Club Chalabrois. Une association est en train de voir le jour, qui aura pour nom « Il était une fois Chalabre ». Mlle Marie-Antoinette Alzieu quitte les siens à l'âge de 97 ans.

    Thérèse.JPG

     

    Juillet : En poste depuis 1977, le gendarme Robert Adell quitte la brigade chalabroise et se retire en Auvergne. Marie-Jeanne Fabre décède à l'âge de 89 ans. Philippe et Olivier Carbonneau viennent passer le week-end à Chalabre. Ils ont dans leurs valises le Bouclier de Brennus conquis avec le Stade Toulousain. Les fêtes du Cazal président à cette grande fête du rugby. Le 2e Festival du Chien se déroule sous la garenne du château. Jean-Pierre Brzesc président du Syndicat d'Initiative et son équipe, offrent une grande journée d'animation. La première manche des Jeux Intervillages revient à l'Entente Villefort-Puivert.

    Août : Le Café de la Liberté ouvre à nouveau ses portes, après une fermeture de six mois. Le patron s'appelle Thomas et ce lieu public riche en souvenirs porte désormais le nom de  « Café des Sports ». Thomas Cuaresma va veiller aux destinées de l'établissement avec son épouse Marie-Hélène. Le premier Jubilé Roger Dumay se déroule au stade « Jean de Mauléon » (Le 16 avril 2001, Roger Dumay s'éteint à son domicile de Montjardin à l'âge de 79 ans).Jubilé Roger Dumay.JPG

    Septembre : Mémé Louise a 100 ans. Louise Conte née le 6 septembre 1895 à Belvis, célèbre en famille ses cent printemps, en compagnie de cinq générations réunies. Elle quittera les siens le 15 novembre 1996. Etienne Vignuales s'éteint à l'âge de 66 ans. Dominique Bellion préfet de l'Aude visite l'hôpital local, encore installé dans les locaux de l'Hôtel-Dieu Saint-Jacques, et rend hommage à Mme Louise Conte. Les joyeux drilles de l'OPVC fêtent les vendanges et leurs vingt ans d'existence. Une daube et un spectacle sont proposés aux Chalabrois, au théâtre municipal. L'ami Emile en profite pour faire un tabac.

    OPVC 20 Ans.JPG

    Octobre : Les concours de belote reprennent au Café des Sports. Raphaël Silva et Emilien Carbonneau sont les premiers lauréats. La librairie Bourquin du cours d'Aguesseau accueille Guy David, ancien responsable des FFI de l'Aude, venu dédicacer son ouvrage souvenir « Il y a cinquante ans ».

    Novembre : Le réseau culturel du Chalabrais « Car'Al'Oulo » voit le jour. Une appellation bien d'ici, qui fait référence à Marie-Pompette. Cette dernière, sonneuse de cloches, invitait au son du carillon,  les cuisinières à mettre un peu plus de viande dans « l'oule » à chaque veille de fête. La société Cartofrance créée en 1992 aménage dans les nouveaux locaux de la Z.A de la Gare. Gabriel Gracia domicilié Porte d'Aval quitte les siens à l'âge de 81 ans. Guy Courdil disparaît à l'âge de 40 ans.

    Roger Théron.jpg

    Décembre : Hubert Carcy principal du collège Antoine-Pons accompagne à Villegly les lauréats du Concours national de la Résistance et de la Déportation, créé en 1961. Elodie Mabru, Nelly Navarro, Elise Soulié et Cécile Boussioux sont primées pour leur excellent travail. Une salle des jeunes est inaugurée au carrefour de la Croix des Missions, dans l'ancien local Nys. Le Club Cyclo du Chalabrais se dote d'une section VTT. A l'occasion du Téléthon, les sapeurs-pompiers de l'adjudant-chef Alain Cayrol font la courte échelle aux cyclos du président Jean Quério. Ils pédalent de concert jusqu'à Campagne sur Aude via Limoux et collectent des fonds pour l'AFM. Le Tome I édité par l'association « Il était une fois Chalabre » est présenté aux Chalabrois. Marcel Nys, à l'origine du projet de construction de l'actuelle résidence « Christina »  décède à l'âge de 82 ans.

    Tome I.JPG
  • André Boussioux n’est plus

    Lundi 15 novembre avait lieu la cérémonie des obsèques religieuses d'André Boussioux, décédé à l'âge de 53 ans. Né à Chalabre le 6 mars 1957, il luttait depuis de nombreux mois contre la maladie. André Boussioux résidait avenue Rhin et Danube et travaillait au sein des effectifs de la coopérative de stockage de blé du Chalabrais, où son sérieux et sa conscience professionnelle étaient très appréciés. Victime d'un grave accident du travail au volant de son camion en juin 1994, il avait repris ses fonctions avec la même application, jusqu'à ce que de graves ennuis de santé ne l'obligent à interrompre toute activité. La nouvelle de sa disparition, survenue au soir du jeudi 11 novembre, a été accueillie avec une profonde tristesse et c'est une assistance nombreuse et recueillie qui est venue lui adresser un dernier adieu en l'église St Pierre. Au terme de la bénédiction célébrée par les Soeurs de la Présentation de Marie, André Boussioux a été accompagné jusqu'au caveau familial où il repose.

    En ces douloureuses circonstances, très sincères condoléances à Evelyne son épouse, à sa fille Audrey, à Colette sa maman, à Geneviève, Rolande, Marie-Claire et Jean-Christophe ses soeurs et frère, à toutes les personnes que ce deuil afflige.  

  • Du Blau au Chalabreil

    Football : Le Kercorb accueille la Malepère.

    Ce dernier dimanche de novembre verra trois rencontres de championnat de l'Aude de football jouées au stade intercommunal Lolo Mazon. Dès 10h 30, les Moins de 17 ans emmenés par Olivier Cazas entameront la deuxième phase du championnat face au Cougaing. Cette rencontre arbitrée par Luc Barreau sera suivie à 13h du match des extrêmes, opposant les réservistes seniors du FCC II, derniers de la poule A de 3e division, à leurs homologues de Pexiora II, leaders invaincus après sept rencontres. Le challenge s'annonce intéressant à relever pour une équipe toujours en quête d'un premier succès. A 15h, le team fanion du Kercorb troisième de la poule A de 1ère division, accueillera le onze de la Malepère, classé en 7e position. Après le faux-pas concédé à Naurouze-Labastide, les joueurs de Philip Brown doivent impérativement signer un bon résultat afin de préserver le contact avec Bram et St Papoul. Patrick Courthieu arbitrera la rencontre.

    Hier après-midi, Philippe Gérard et les Moins de 13 ans accueillaient l'Entente de la Montagne Noire. Au terme d'un match très appliqué, les partenaires de Thibault Laffont enlèvent la rencontre sur la marque de 16 à 0 (photo ci-dessous : Ben Evenden (n° 6) inscrit le 4e but de la rencontre).

    Ben.JPG  

    Hébergement temporaire à l'hôpital local.

    Jean-Jacques Aulombard, directeur de l'EHPAD de Chalabre  informe que l'établissement d'accueil des personnes âgées dispose désormais de trois lits d'hébergement temporaires. Ces séjours de répit permettent ainsi aux familles qui s'occupent de personnes âgées, de pouvoir  se reposer un certain temps. D'autant qu'il est difficile et onéreux de trouver des personnes diplômées pour une garde de nuit. Ce service d'hébergement temporaire est une réponse au désarroi de certaines familles. Le tarif est de 59 € par journée de 24 heures pour les prestations suivantes : hébergement, repas, surveillance, animation, blanchisserie. Les personnes intéressées peuvent obtenir plus de renseignements au 04 68 69 20 52 ou sur le site des Hauts de Bon-Accueil, à l'adresse suivante :sante.cathare@wanadoo.fr

    Avec les Restos du Coeur.

    Claudie Alègre, présidente de l'antenne chalabroise des Restos du Coeur informe que la campagne 2010-2011 des Restos du Coeur débutera le mardi 30 novembre. Une équipe de bénévoles s'activera pour servir au mieux les bénéficiaires du canton de Chalabre. La distribution se fera tous les mardis après midi de 14 h 30 à 17 h, dans l'ancien local Nys, au rond-point de la Croix des Missions.

  • Ces chiens qui disparaissent

    Depuis plusieurs jours déjà, un chasseur chalabrois est à la recherche d'un chien griffon vendéen, perdu en action de chasse, au cours d'une battue qui se déroulait le samedi 30 octobre. Après maintes recherches et dans l'attente d'un coup de téléphone permettant de localiser l'animal, plus aucune nouvelle, jusqu'au mardi 2 novembre. Notre chasseur reçoit ce jour-là un appel depuis Ste Colombe-sur-l'Hers, l'informant que deux chiens appartenant à sa meute, égarés eux aussi au cours du week-end prolongé de Toussaint, sont gardés en sûreté dans un enclos. Une fois sur place, notre nemrod constate que le chien perdu le 30 octobre manque toujours à l'appel. Son frère est bien là, mais quid du « frangin » ? Le chasseur de Ste Colombe informe alors son collègue que le chien en question a été récupéré le samedi même par une équipe de Nébias, et mis à l'abri dans un chenil avec nourriture et eau. 72 heures se sont écoulées et personne n'a relayé l'information jusqu'à Dédou, qui file aussitôt sur Nébias via le col du Boyer. Arrivé sur les lieux indiqués, il apparaît que l'enclos est fermé mais vide, le chien perdu demeure introuvable. Vingt-six jours après, ce chien griffon vendéen porteur d'un collier rouge sur lequel sont mentionnées les coordonnées de son maître, n'a toujours pas réapparu. Toute personne susceptible d'apporter des informations peut appeler au 04 68 69 29 61 ou au 06 75 20 70 15.

    (Photo archives, partie de chasse en janvier 2010, sur les hauteurs de la ferme d'En Crème)

    Image1.jpg

  • Charlemagne en Chalabrais

    Ou la Charte forestière expliquée aux étudiants du Legta carcassonnais.

    CFC I.JPGLes étudiants de Charlemagne s'intéressent à la forêt.

    Depuis deux ans maintenant, la commune de Peyrefitte du Razès accueille les étudiants du BTS Gestion et Protection de la Nature du LEGTA Charlemagne de Carcassonne. Pour les élèves en première année, cette sortie est l'occasion de rencontrer l'animateur de la Charte forestière du Chalabrais et de découvrir ainsi un exemple local d'accompagnement à la gestion de la nature, et plus particulièrement de la forêt. Pendant un peu plus de deux heures, Sébastien Irola leur a présenté les rouages de son travail et ses applications concrètes sur le terrain. Ce fût l'occasion pour les élèves de poser de nombreuses questions, de manière à mieux appréhender cette façon de travailler. A en juger par l'intérêt porté par ces jeunes, nul doute que le Chalabrais restera gravé dans leurs mémoires. Cette sortie a été encadrée par Mme Serrière et M Ribaut. Elle a été rendue possible grâce aux financements du Conseil général de l'Aude et de la communauté de communes du Chalabrais. 

  • Football: Rouvenac 1- Chalabre 1

    L'article ci-dessous avait paru dans l'édition de l'Indépendant du 4 décembre 1996. Ce petit retour en arrière permet de saluer les sportifs qui représentaient les couleurs du pays chalabrais voilà soixante et dix ans. Leurs successeurs seront dimanche 28 novembre sur l'ancien pré Jean de Mauléon. Le FCC I et FCC II accueilleront respectivement le FC Malepère (15h) et le FC Pexiora II (13h). Demain samedi à 15h, les Moins de 13 ans accueilleront les représentants de la Montagne Noire. La bonne nouvelle extra sportive du jour, c'est que le chien Pitou a été retrouvé en parfaite santé, sur les hauteurs du Pays de Sault.

    Ce jour-là et comme à leur habitude, les représentants du sport en Kercorb avaient hardiment enfourché leur bicyclette afin de basculer de l'autre côté du redoutable col des Tougnets où les attendaient les footballeurs de Rouvenac. C'était un dimanche après-midi de l'année 1940 et cette affiche aujourd'hui révolue s'était soldée par un résultat nul, un partout, Paul Lagarde, frère de Lucette Théron avait signé le but chalabrois. Nos footballeurs qui n'étaient engagés alors dans aucune compétition officielle, étaient motivés par le seul le plaisir de courir derrière un ballon. Par la suite, certains choisiront une autre voie, après avoir été gagnés par la passion du ballon ovale. Ce sera le cas de Sylvain Saurel, dit « Fioulette » ou encore Roger Raynaud baptisé  le « Ravageur » par ses amis treizistes et qui s'illustrera sur de nombreux terrains, sous le maillot carcassonnais aux couleurs « jaune et noir » de l'ASC notamment. En peloton aussi soudé à l'aller comme au retour, les footballeurs chalabrois ne se déplaçaient jamais sans la compagnie de quelques fidèles supporters invités à poser avec eux devant l'objectif du photographe local. Photo : Le onze chalabrois et ses supporters sur la pelouse de Rouvenac.

    Rouvenac.JPG

    De gauche à droite : Debout : Jeannot Rey, Roger Tanière, M. Vernet (?), Joseph Biart, Roger Caux, Paul Lagarde, René Berland, Roger Raynaud, Christophe Martin, Sylvain Saurel. Accroupis : Justin Navarro, Charles Franzone, Louis Amat. 1er rang : Yves Fournès, Louis Bauzil, Jean Carbonne, Auguste Jaud, Emile Pous.

  • Qui a vu Pitou ?

    Pitou.jpg

                                        Pitou est tatoué (puce électronique n° 250 269 600 509 745).

    Il a été perdu entre Limoux et Chalabre, Pitou chien croisé setter ne s'est plus manifesté auprès de ses maîtres depuis le mercredi 17 novembre dernier. Au grand désespoir de Laura Teisseyre et Teddy Vialle, qui ont tissé des liens particulièrement affectifs avec Pitou. En effet, les aboiements de ce dernier leur avaient très certainement permis d'éviter le pire, c'était dans la nuit du 29 au 30 décembre 2008. Leur appartement mansardé du Quai du Chalabreil était la proie des flammes et Pitou avait réveillé ses maîtres dans leur sommeil, lesquels avaient juste eu le temps de sortir avant que l'habitation ne soit totalement dévastée par l'incendie. Les personnes susceptibles de le croiser peuvent contacter le 06 89 58 97 69. 

    Lien permanent Catégories : Echos