Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 5

  • Soirée musicale avec « Tous à l’Asso »

    Tous à l'asso.jpgLa jeune équipe de « Tous à l'Asso » vous invite à la fête.

    L'équipe d'animation « Tous à l'Asso » organise ce samedi 6 mars à partir de 20h au foyer rural de Ste Colombe sur l'Hers, son troisième événement festif,  le tout premier de la saison 2010. Aux côtés de Joan Pierre, de Bastien Azzi secrétaire et de Samuel Cheyns trésorier, une équipe particulièrement motivée invite la foule audo-ariégeoise à tendre l'oreille, taper du pied et bouger des hanches. Le tout sur les rythmes de Semilla Negra (Rock Hispano), Andoll (Hurdy Gurdy Beat Box) et Kéryda (classique médiéval). L'ouverture du concert se déroulera autour d'un apéro-slam. La participation aux frais est de 5 € et un stand restauration-buvette est prévu. Pour tout renseignement complémentaire, prendre contact avec l'association à l'adresse électronique tousalasso@yahoo.fr, téléphone 06 77 98 02 72, ou sur le site www.myspace.com/tousalasso. « Tous à l'Asso,  c'est michto ! »       

  • L’UMP en campagne pour les élections régionales

    DSCF2146 bis.JPGLes candidats UMP ont avancé leur programme.

    Les candidats UMP aux élections régionales avaient rendez-vous avec les électeurs du Chalabrais, le lundi 1er mars à 20h 30 au théâtre municipal. En l'absence de Raymond Couderc chef de file de la majorité présidentielle pour le Languedoc Roussillon, Michel Py maire de Leucate, Emmanuel Bresson maire de Belcaire et Gilles Icher ont présidé aux débats, accompagnés de leurs colistiers. Face à une assemblée fournie et attentive, chacun a exposé ses motivations et l'engagement qui était le sien dans la perspective d'un nouveau rendez-vous avec les électeurs. La présentation publique du programme UMP pour la région Languedoc Roussillon s'est terminée par un échange avec le public.DSCF2144 bis.JPG

     

  • Football : Le FCC battu à St Papoul

    St Papoul-FCC.JPGGaël Planas, Eric Sanchez, Alexandre Cassagnaud et le FCC I ont connu une journée sans.

    La mise à jour du calendrier de première division programmée en ce dernier dimanche de février a vu le team fanion du Kercorb s'incliner à St Papoul sur le score de 0 à 1. Les Lauragais plus inspirés ont réussi à disposer du leader de la poule A, grâce à un but inscrit sur pénalty, le deuxième de l'après-midi. Malgré quelques bonnes occasions en tout début de rencontre, les Chalabrois ne parviendront pas à inquiéter des St Papoulais mieux en place. Au final une défaite logique, pour un FCC qui cède le fauteuil de leader à Saissac, vainqueur de Bram. Dimanche 7 mars, le FCC accueillera l'Entente Naurouze-Labastide (15h), tandis que le FCC II sera opposé en ouverture au FC Haute-Vallée II.

    Samedi les Moins de 15 ans étaient à Fanjeaux où ils l'ont emporté sur le score de 6 à 2. Les protégés du coach Olivier Cazas poursuivent leur belle série et totalisent sept victoires en huit rencontres. Prochain rendez-vous dimanche 7 mars à 10h au stade Lolo Mazon, face à la Vallée du Cougaing.

  • Rugby : L’USCK renoue avec le succès face à Castillon

    US CK-Castillon.JPGLe jeu aura été trop souvent oublié au cours de ce face-à-face heurté.  

    Le quinze de l'USC Kercorb accueillait samedi 27 février son homologue de Castillon-en-Couserans, pour le compte de la quatorzième journée du championnat de promotion honneur Midi-Pyrénées. Cette rencontre enlevée par les « bleu et blanc » sur la marque de 28 à 7 (mi-temps 21-0) aura permis aux joueurs du capitaine Mathieu Canal de remettre l'équipe dans le sens de la marche et de réactiver un compteur victoire bloqué depuis le 13 décembre dernier.

    Le succès se dessinera très vite puisque Paul Franzone signait une première pénalité dès la 3e minute de jeu, suivie cinq minutes plus tard d'un essai à l'actif du pack (8-0). Paul Franzone plaçait son tee pour deux pénalités supplémentaires, et une transformation consécutive à un essai de Julien Bachelard.USC K-Castillon.JPG

    21 à 0 à la pause, l'affaire semblait entendue d'autant que le périmètre de jeu ressemblait toujours plus à un ring de boxe. Les échauffourées succédaient aux échauffourées, avec de temps à autre une phase de rugby conclue notamment à la 65e minute de jeu par un troisième essai signé Christophe Baltiéri. Paul Franzone ajustait une dernière fois les pagelles, tandis que les Couseranais inscrivaient leurs premiers points en fin de match, avec un essai sous les poteaux (28-7). Yacin Lala pouvait siffler la fin d'une rencontre à oublier.

    Badalucs.JPGLes Badalucs en ont encore sous la semelle.

    En ouverture, l'Amicale des Badalucs et son homologue du Couserans auront offert une prestation beaucoup plus enlevée, remportée par les partenaires de Titou Cnocquart sur le score de 5 essais à 3. Une nouvelle sortie sous le signe du fair-play pour des vétérans plutôt gaillards, conclue en soirée autour d'un lunch partagé par les deux équipes, place Charles Amouroux. A noter l'arbitrage tatillon de M. Christian Laffont et la mise en route laborieuse du dénommé "Gégé".

    Bad alucs.JPG

  • Réunion extraordinaire du comité des fêtes

    Le vendredi 19 février dernier se tenait l'assemblée générale du comité des fêtes. Une dizaine de personnes y étaient présentes. Les bilans moral et financier ont été présentés et adoptés à l'unanimité. Dans les deux cas, les résultats sont très positifs. Le bureau au complet a remis sa démission et quelques personnes ont fait savoir qu'elles ne continueront plus.

     A l'issue de la réunion, l'équipe emmenée jusqu'à présent par Bernadette Larrue, présidente sortante, a émis le communiqué suivant : « Pour que le comité des fêtes puisse poursuivre son excellent travail, il faut trouver de nouveaux bénévoles. Le comité fait appel à vous et vous invite à sa prochaine réunion le lundi 8 mars prochain à 20 h 30 à la mairie. Certaines animations d'envergure comme l'Ascension, la fête des rues et la fête du Cazal exigent de l'aide ponctuelle. S'il n'y a pas de nouveaux membres, le comité sera obligé d'arrêter ses activités en 2010. Ce serait dommage, après plus de trente ans de fonctionnement. Venez apporter votre support à la réunion pour sauver le comité. L'avenir du village est en jeu ».

    Phacochères.jpgEn juillet 2007, les Phacochères de Montréal avaient assuré l'animation lors de la IIIe Fête des Rues.

  • La « dictada occitana » a inspiré le Cercle occitan del Quercorb

    Occitanes.jpgSophie, Raymonde et Christine sont à bonne école.

    L'atelier de langue du « C.O.Q », animé par son président Robert Roncalli, accueille chaque mardi après-midi, un groupe d'élèves studieux et passionnés par l'étude de la « lenga mairala ». Ce rendez-vous hebdomadaire se déplaçait tout dernièrement à Pennautier, plus précisément dans la salle « Na Loba » où étaient accueillis les candidats à la dictée occitane proposée par l'I.E.O de l'Aude. Maître Robert présentait pour l'occasion trois de ses protégées, invitées à plancher sur un extrait de "Lo livre dels grands jorns" de Joan Bodon, grand auteur occitan. Les candidats devaient ensuite répondre à un questionnaire de culture générale, "Qui ba sap", afin de départager les éventuels ex aequo.

    Un exercice délicat mais particulièrement réussi pour Sophie Jacques de Dixmude qui se classe première de la classe, suivie de très près par Raymonde Chopineau, deuxième, et Christine Vanbatten qui décroche la cinquième place. Il va sans dire que ce résultat a pleinement satisfait celui que ses amis de la chorale Eissalabra appellent amicalement « Le cantaïre del pount del Blau ». Après l'annonce des résultats, les candidats étaient invités à visionner un document DVD conçu par Sophie Jacques et réalisé par Stéphane Valentin, intitulé « Bodega, Buf de vida » (Cornemuse, souffle de vie). Un travail de recherche consacré à la « boudègue », instrument emblématique de la Montagne Noire. De retour en Quercorb, les lauréates ont fêté l'événement comme il se doit, en compagnie de leurs camarades et d'un maître de classe comblé.  

    badaluc 2007.jpgUn Roncalli peut en cacher un autre (archives Carnaval 1997). Notre maître occitaniste a toujours eu plusieurs cordes à son arc.