Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 5

  • Fête des rues : Une sixième édition en demi-teinte

    Equivita II.jpgLes enfants ont visité la bastide sur la calèche d'Equivita.

    Le samedi 3 juillet était un nouveau jour de fête annoncé sur les cours, à l'occasion de l'édition 2010 de la Fête des rues, organisée par Bernadette Larrue et son équipe d'animation. Depuis le matin les associations participant à l'événement étaient à pied d'œuvre, afin de garantir le meilleur accueil à des invités attendus nombreux aux abords de la halle couverte.

    Dans le même temps, un tournoi de football proposé par le FC Chalabrois assurait une animation sportive au stade Lolo Mazon où huit équipes se disputaient le droit de soulever un trophée aux reflets cristallins.

    Fête des Rues 2010 OPVC.jpg

    La calèche d'Equivita et l'orgue de barbarie de Patrice Bonnevie assureront l'animation en marge du marché hebdomadaire, avant qu'il ne soit l'heure de passer à table. Un menu « chili con carne » proposé par Viviane allait satisfaire une tablée de gastronomes à l'heure où l'horloge de Notre-Dame égrenait les douze coups de midi. Et tandis que les sabots de la jument dépêchée depuis le Pays de Sault poursuivaient leur concert sur les pavés de la bastide, l'arrière boutique des bodegas des associations redoublait d'activité. Après une initiation à la danse country et la prestation des majorettes de Laroque d'Olmes, la musique s'emparait des cours, sous l'impulsion des musiciens de l'OPVC, virtuoses d'une banda intemporelle (photo ci-dessus).   

    Fête des Rues 2010 I.jpg

    Jean-Christophe et Antoine ont bien crû que le chaland ne viendrait pas.

    Les jeunes pousses de l'école de football du FCC ayant damé le pion à leurs aînés, l'animation se déplaçait vers la place Mitterrand et l'Arena Ball où « Tonton Kéké » procédait à une distribution de décibels. Ce dont profitaient les escargots de Jeanine et Jean-Christophe pour se dégourdir les cornes, eu égard au rares mouvements de foule enregistrés sur les cours Colbert, Sully et d'Aguesseau. Car à l'évidence, la fête des rues chalabroises fait de moins en moins recette, la faute certainement à la double désaffection du public et des associations, exception faite de l'Amicale de l'hôpital local (photo ci-dessous), des footballeurs vétérans et du FCC XI. Ce qui n'interdit nullement de formuler de vives félicitations à l'adresse de toutes celles et ceux qui se sont investis pour une fête qui aurait mérité d'être un peu plus belle.  

    Fête des Rues 2010 Paëlla.jpg

     

  • Les championnes ont été récompensées

    Tennis Mairie.JPGSirima Martinez et l'équipe Dames du TCC ont reçu les félicitations des élus.

    Avec l'arrivée de l'été et à la faveur d'une pause observée par les différents clubs du Chalabrais, Christian Guilhamat maire et les conseillers accueillaient dernièrement les sportifs ayant brillé lors de la saison écoulée. C'est ainsi que les Dames du Tennis Club du Chalabrais, championnes de l'Aude 2e division ont reçu les félicitations des élus, au premier rang desquels Bruno Carbonnel, président du TCC. Sophie Pianzola,  capitaine de l'équipe, Laurence Bérenguer, Gaëlle Rosich, Sandrine Denjean, Marjorie Verganzonès, Hélène Manenq et Marie Orélie Bossé ont apprécié une initiative qui a permis de revenir sur le parcours sans faute d'une équipe qui décroche le titre départemental pour la deuxième année consécutive.  

    Le club enregistre également une performance signée Sirima Martinez, jeune espoir du club et championne de l'Aude dans la catégorie 10 ans. Félicitées par une assistance de connaisseurs au sein de laquelle on notait la présence de José Hernandez, entraîneur diplômé, les Dames du TCC ont promis de faire aussi bien sinon mieux, dès la saison prochaine.  

    Lien permanent Catégories : Sport
  • Samedi festif pour la famille Carbonneau

    Carbonneau blog.JPGIls ont pleinement profité de ces instants privilégiés.

    Les rues de Rivel étaient animées en ce samedi festif qui voyait les membres de la famille Carbonneau une nouvelle fois réunis au creux de la vallée du Riveillou. Présents dans le village où leurs racines sont solidement ancrées, c'est avec un réel bonheur qu'ils ont renoué le contact. Un vin d'honneur sous la halle couverte célébrait ces sympathiques retrouvailles, chacun ayant une pensée pour les êtres chers disparus. Le plaisir d'échanger actualité et souvenirs allait monter crescendo, avant une brève mais nécessaire suspension qui permettait de poser pour la traditionnelle photo de famille, prise à proximité du bassin de leur enfance et de l'église Ste Cécile.

    De trop rares instants partagés qui se sont prolongés autour d'une bonne table au Moulin de l'Evêque. Au terme d'une longue et belle journée en famille, rendez-vous a été pris pour l'année prochaine, avec cette fois la participation des Appelous, cousins exilés entre Auvergne et  Forez et qui seront là, ils l'ont promis.   

     

  • L’artisanat paysan s’expose à l’OTI du Quercorb

    Blog II.JPGLe vernissage s'est déroulé le vendredi 25 juin.

    L'association Kercorb Patrimoine, dont la vocation est la promotion et la transmission de l'artisanat paysan, ainsi que la découverte du patrimoine naturel du Kercorb, par le biais de randonnées à thèmes (plantes médicinales, géologie,....) expose à l'office de tourisme depuis le 22 juin, jusqu'au 11 juillet.

    Son animateur, Frédéric Paillard, bien connu de tous dans le Chalabrais, présente les créations des élèves des stages de vannerie et du travail du bois, ainsi que des photos prises au cours des randonnées.

     Fred Paillard.jpgFrédéric Paillard est également un spécialiste du saxophone (photo Fête des Rues 3 juillet 2010).

    De plus, vous pourrez y voir le « Kercorb vu du ciel », puisque ce passionné de vol en ULM, a réalisé une belle série de photos aériennes au-dessus de la région, offrant ainsi une autre façon de découvrir le territoire. L'exposition est visible aux heures d'ouverture de l'office, du lundi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 19h, et le dimanche matin de 10h à 13h. Pour tout renseignement complémentaire, contacter l'OTIQ au 04 68 69 65 96, site www.quercorb.com, Association Kercorb Patrimoine, 11230 Chalabre, 06 33 55 14 80.

  • Retour à Beille pour les cyclos

    L'Ariégeoise, cyclosportive organisée au départ de Tarascon sur Ariège, a battu des records de participation pour sa seizième édition. Ce rendez-vous annuel sur lequel les cyclosportifs en manque de dénivelé ne font jamais l'impasse proposait deux circuits avec tracés à cheval sur Aude et Ariège. Entre autres difficultés, se dressaient les cols de Babourade, Sept Frères et Marmare, avant la redoutable ascension finale vers le village lapon de Beille.

    Sur le premier parcours, long de 165km, Jean-Claude Astoury sociétaire du Cyclo Club Chalabrois se classe 697e en 7h 40'. Parmi les 944 concurrents en lice, trois anciens membres du CCC tirent également leur épingle du jeu, il s'agit d'Eric Fayet 101e en 5h 56', Jean Navarro 258e en 6h 27' et Jean-Christophe Garros 694e en 7h 38'.

    RégisTuchan 2008.jpgRégis Resplandy (à droite) et ses partenaires ont parfaitement représenté les couleurs des CCC (archives octobre 2008 Tuchan).

    Au départ de La « Mountagnolo », dénomination choisie pour le parcours plus court, 117 km tout de même, 1778 concurrents coupaient la ligne de la station perchée à 1785 mètres d'altitude. Thierry Soula qui disposait d'un bon de sortie depuis son magasin de Castillanes à Laroque d'Olmes termine en 45e position avec un chrono de 4h 19'. Laurent Garcia prend la 169e place en 4h 46', suivi de Rémi Resplandy 775e en 5h 43', Régis Resplandy 787e en 5h 44' et Guillaume Plauzolles 801e en 5h 44'. Serge Murillo champion de cross-country licencié à l'AS Carcassonne dans les années 1960 termine 1103e en 6h 10', Roger Garros ancien trois-quart aile du Stade Lavelanétien prend une 1185e place en 6h 17', enfin le britannico-puivertain Martyn Pickering termine en 1216e position avec un chrono de 6h 21'. Félicitations à tous, l'heure est à présent venue de mouliner et de récupérer de ces efforts consentis sous une chaleur éprouvante, pour le plaisir d'accéder au belvédère de Beille.  

    Lien permanent Catégories : Sport