Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 4

  • La VIIIe édition du concours de nouvelles est lancée

    Le thème retenu cette année : les trésors. Concours gratuit ouvert à tous.

    Illustration 2013.jpgL’illustration de cette VIIIe édition a été réalisée par Pascale Boulbès.

    Au mois d’août dernier, Jean-Marie Calvet de Labastide-d’Anjou, recevait le premier prix du concours de nouvelles organisé par la bibliothèque municipale, pour son ouvrage "Les pétrifiés". L’heure est à présent venue pour ses successeurs, de se pencher sur une nouvelle page blanche, dans la perspective d’une huitième édition dont la trame vient d’être révélée. Les nouvelles présentées auront pour thème les "Trésors", en tant que concept historique et régional, aujourd'hui ou à travers l'histoire, voire dans le futur, omniprésents dans l'imaginaire de l'humanité. Elles pourront présenter un caractère policier, fantastique, romanesque, dramatique ou humoristique.

    « Enfouis sous les montagnes... cachés dans les châteaux... tous les trésors sont inestimables... Et pourtant, il ne s'agit pas toujours de pièces d'or ou de joyaux. Pas besoin de cartes, ni d'énigmes pour les découvrir... Sésame, ouvre-toi ! ». Philippe Ward, auteur régional, qui a notamment écrit le roman policier « Meurtre à Aimé Giral », et les thrillers « Le Chant de Montségur » et « Mascarades », assurera la présidence du jury.

    Dernier délai : 1er mars     Les participants ont jusqu'au 1er mars 2013 pour envoyer leur texte de 20.000 signes (12 pages de 25 lignes) à la bibliothèque municipale. A l'issue du concours, les meilleurs textes seront primés et bénéficieront d'une publication en recueil. De plus, les auteurs des trois premières nouvelles recevront des chèques-livres d'une valeur de 100 € pour le premier, de 80 € pour le deuxième et de 60 € pour le troisième. Ce concours est gratuit et ouvert à tous. Chaque participant ne peut envoyer qu'un seul texte. Il devra être anonyme et ne comportera aucun élément permettant d'identifier l’auteur (Envoi des textes : Bibliothèque municipale, Concours de nouvelles 2013, Cours Sully, 11230 Chalabre. Adresse électronique de la bibliothèque municipale: bmchalabre@orange.fr Notification des auteurs publiés dans le recueil, début juin 2013, remise des prix, juillet 2013). Le jury invite les candidats à consulter le règlement complet auprès de la bibliothèque municipale ou sur le site http://www.randylofficier.com/concours.htm

    Par ailleurs, Noëlle Danjou informe qu’une exposition intitulée « Tam Tam, voyage africain », est visible à la bibliothèque municipale jusqu’au vendredi 26 octobre. L’occasion de découvrir quinze pays africains.  

  • Vincent Desjardins n’est plus

    V incent Desjardins.JPGVincent Desjardins avait joué sous les couleurs du FC Chalabre (photo archives, Octobre 1995).

    Les Chalabrois accompagnaient tout dernièrement Vincent Desjardins, décédé subitement en son domicile rue de la Mairie, à l’âge de 39 ans. Originaire de Beauvais (Oise), où il était né le 15 mars 1973, il avait découvert le pays du Kercorb aux côtés de ses proches, installés à Chalabre au début des années 1990. Il s’était très vite intégré à la vie locale, par le biais notamment de son investissement au sein du Football-club-chalabrois. Joueur complet, il pouvait évoluer à la pointe de l’attaque ou en défense, au poste de gardien de but.

    Travailleur infatigable, Vincent Desjardins possédait une formation dans le domaine de l’agriculture et louait régulièrement ses services. Au terme d’une émouvante cérémonie civile, célébrée dans le cimetière de Saint-Pierre, parents et amis lui ont adressé un dernier adieu.

    En ces douloureuses circonstances, très sincères condoléances à Mélissa sa fille, à Bernard et Annie ses parents, à Philippe, Anita, Bruno, Alex, Ludovic et Laëtitia ses frères et sœurs, à toutes les personnes que ce deuil afflige. 

    vincent desjardinsVincent Desjardins assurait également avec le maillot de gardien de but (photo archives, Avril 1996 à Pennautier).

  • Rugby : L'Entente atomisée à Quint-Fonsegrives

    usckbp rugby,quint-fonsegrives,3e série midi-pyrénéesL’Entente a été emportée par le tourbillon quintfonsegrivois.

    La troisième journée de championnat de 3e série de Midi-Pyrénées, disputée dimanche 7 octobre en Haute-Garonne, s’est soldée par une très sévère défaite, concédée sur la marque de 92 à 0 (mi-temps 42-0). Face au deuxième de la poule, la jeune et inexpérimentée équipe de l’Entente de la Vallée de l’Hers n’a eu d’autre recours que celui de proposer sa vaillance et son courage. En dépit de quelques ballons gagnés en mêlée et en touche, et l’envie de créer du jeu, les «bleu et blanc » n’auront pu à aucun moment, endiguer la déferlante amorcée par le quinze de Quint-Fonsegrives. Au final, les "men in black" franchiront la ligne à quatorze reprises, et aligneront onze transformations. A la décharge du groupe « audo-ariégeois », deux sorties pour carton jaune, et vingt minutes en infériorité numérique, ainsi que le k.o subi par Hervé Jaumandreu. Déstabilisé par une belle équipe locale, et en dépit d’un considérable débours de points, le quinze de l’Entente n’aura jamais démissionné. L'équipe était composée comme suit : Kiess, J.C Nozières, Lionel Jaumandreu, Martial Fourcassa, Bastien Garcia, Christophe Servant, Caux, Estebanez, Frédéric Lacanal, Julien Garros, Christophe Razeyre, Tournois, Hervé Jaumandreu, Boulbès, Joris Fourcassa. Remplaçants, Clanet, Balussou, Martin, Claude Cnocquart.

    Une rencontre qu’il va falloir oublier au plus vite, avant une nouvelle échéance prévue le dimanche 21 octobre prochain. L’Entente accueillera Castelnau-Bastide à 15 h au stade Louis Coste, au Peyrat-sur-l’Hers. 

  • Football : Le FCC s’incline sur terrain adverse

    fc chalabre,salles-sur-l'hers,saint martin lalandeUne journée sans, et une grosse déception pour les supporters du FCC.

    Les deux formations seniors du FC Chalabre se déplaçaient dimanche 7 octobre, dans le cadre du championnat de district. Attendue dans la Piège, l’équipe fanion du Kercorb a subi la loi du onze de Salles-sur-l’Hers, et perd sur le score de 0 à 2. Vainqueurs des deux premières rencontres, les partenaires de Romain Cantos n’ont pu réaliser la passe de trois et rétrogradent à la 2e place au général de 1ère division, partagée avec l’adversaire du jour. Le championnat fera relâche dimanche 14 octobre, pour laisser place à la Coupe Victor Lopez. Un troisième tour que le FCC disputera en Corbières, face à l’UF Lézignanais, sur la pelouse du stade Gaujac (14h 30).

    Dans le même temps à Saint Martin-Lalande, les réservistes ont eux aussi essuyé le premier revers de la saison, et s’inclinent sur la marque de 0 à 1. Dominateurs en première mi-temps, les partenaires de Mathieu Milanese ont ensuite cédé sur la seule action dangereuse à l’actif des locaux. Cette rencontre de 3e division, disputée sans arbitre officiel, a vu des Chalabrois contraints de jouer sans remplaçant. Les doublures du FCC partagent à présent la deuxième place, avec leurs tombeurs du jour, et Bram III. A noter que la saison des jeunes de l’école de football à commencé samedi 6 octobre, avec les Moins de 9 ans entraînés par Martyn Pickering, et les Moins de 11 ans, entraînés par Olivier Cazas.             

  • Une récré en noir et blanc pour les élèves de Louis-Pergaud

    yvan fleissig,l'oeil du kercorbYvan Fleissig a tout expliqué à ses jeunes admirateurs (photos Yves Saddier).

    Les élèves de la classe de CE1-CE2 de l’école Louis-Pergaud, accompagnés de leur maîtresse Isabelle Boulbet, rendaient tout dernièrement visite à la galerie d’art du peintre et sculpteur Yvan Fleissig. Accueillis à leur arrivée par l’artiste, installé au n° 10 de la rue Saint-Antoine depuis mars dernier, les élèves ont pu apprécier un environnement entièrement dédié au noir et au blanc. Face à un éventail de créations originales, les écoliers auront eu toutes les raisons de mettre à mal la théorie selon laquelle le noir et le blanc, ne sont pas des couleurs.

    yvan fleissig,l'oeil du kercorb

    Après avoir dialogué avec le locataire de la galerie « l’Oeil de Chalabre », les enfants ont poursuivi la visite, et confirmé leur intérêt pour cette symbolique bicolore. Tout en partageant un excellent goûter, offert par leur hôte.

    L’exposition reste visible aux heures d’ouverture, le samedi de 9h à 13h, le dimanche de 10h à13h, et sur rendez-vous au 06 80 51 63 70.

  • Octobre 2002 dans le rétro

    Une petite rétrospective, sur l'actualité de la commune, en octobre 2002 (photos archives Octobre 2002).  

    Juliette Danjou née Galaup, décède à l’hôpital local à l’âge de 90 ans.

    octobre 2002 rétrospectiveLe foyer d’éducation populaire s’enrichit d’un nouvel atelier qui fleure bon la gouache et l’acrylique. Les séances d’initiation sont assurées par Lise Guilhamat, dont les œuvres ont régulièrement l’honneur des cimaises.

    octobre 2002 rétrospectiveC’est la dernière rentrée pour Lisette Richou, accompagnée dans la dernière ligne droite, par les élèves du CP.

    octobre 2002 rétrospectiveTiti et Charly sont les premiers supporters du FCC. Thierry Ferrier et Charly Morin offrent un jeu de maillots aux footballeurs du président Raymond Dumay.

    octobre 2002 rétrospectiveLe latin fait son entrée au collège Antoine Pons. Sous l’impulsion de Daniel Wagner, principal de l’établissement, la rentrée s’est déroulée de manière très satisfaisante. Avec en prime, une nouvelle option offerte aux forts en thème.

    octobre 2002 rétrospectiveLe centre de secours Jean Cabanier accueille un stage de formation aux premiers secours. Sous la direction de Thierry Cnocquart et Lionel Calbo, formateurs, de Stéphane Rouzaud, André Mamet et Aurélien Pierron, aide-moniteurs, un groupe à très forte majorité féminine apprend le geste qui sauve.  

    octobre 2002 rétrospectiveDimanche 13 octobre, le FCC I accueille Cuxac-d’Aude, en championnat de première division. Malgré deux buts de David Chalou et Fabien Conte, et un but refusé à Nicolas Discala, les joueurs de Tony Colomer s’inclinent sur le score de 2 à 3.

    octobre 2002 rétrospectiveLa « Compagnie du Chat noir » propose au théâtre municipal, quelques unes des "batailles multiples", écrites sous les plumes de Jean-Michel Ribes et Roland Topor. Un réel plaisir pour un auditoire embarqué sur un frêle esquif rappelant un certain radeau de la Méduse, mais surtout l’occasion pour Lise Gonzalez de se produire pour première fois devant « son public ».

    octobre 2002 rétrospectiveDeux siècles à l’hôtel de ville, comme si vous y étiez. A l’initiative de l’Aspaak et de sa présidente Marie-Louise Saddier, Serge Fournié présente au théâtre municipal, une galerie de portraits des premiers magistrats ayant forgé l’histoire du pays de Kercorb.

    Passation de témoin à la pharmacie de la Terre Privilégiée, où le docteur Pierre-Henri Franzone succède à Philippe Siegel.

    octobre 2002 rétrospectiveLes maisons de Chalabre ont les bons numéros, et dans l’ordre. A l’initiative des élus, les citoyens chalabrois améliorent leur carte de visite. En ajoutant un petit complément d’information sur le libellé de leur adresse de résidence. L’opération est confiée à Francis Amouroux, qui va effectuer un long porte à porte, sans commettre un seul impair.

    octobre 2002 rétrospectiveLes « Foulées du Kercorb » se rendent à Malves-en-Minervois où ils participent à la IXe Ronde des Châtaignes et du Vin primeur. Organisée de main de maître par l’équipe du président Patrick Missène, les Chalabrois vont glaner quelques places sur le podium.octobre 2002 rétrospective 

    Fernande Papaïs est enlevée à l’affection des siens à l’âge de 78 ans.

    octobre 2002 rétrospectiveLes cyclos roulent dans le sillage de Jaja. Seize membres du club sont à Carcassonne, aux côtés de 1250 amoureux de la petite reine, venus aider Laurent Jalabert à suspendre son vélo au clou, lors de la 9e édition de la « Jalabert ».  

    octobre 2002 rétrospectiveDu nouveau dans le commerce de proximité. Georges et Colette Bisbardi, en provenance de Draguignan, succèdent à Elian et Sophie Cordani.

  • Pêche électrique dans le canal de la Mécanique

    La mairie de Ste Colombe-sur-l’Hers souhaitant faire des travaux sur le canal, il fallait d'abord mettre les truites en sécurité avant de l'assécher.  

    aappma du quercorb,christian courdilLe canal a été vidé de la totalité de ses pensionnaires.

    Le canal de la mécanique à Ste Colombe-sur-l’Hers, est depuis toujours, classé en réserve. Aleviné en truitelles il y a environ cinq ans, il est peuplé de nombreuses truites d'excellente qualité. La mairie de Ste Colombe-sur-l’Hers souhaitant effectuer sur ce canal des travaux de réparation des berges, il devenait nécessaire de le mettre à sec. Afin de mettre à l’abri la faune piscicole, l’AAPPMA du Quercorb et son président Christian Courdil, organisaient le mercredi 26 septembre, une pêche électrique de sauvegarde, opération menée avec le concours du technicien de la fédération.

    Un précieux renfort phocéen     Une journée très physique, compte tenu de la distance à parcourir, du niveau d'envasement du canal, et du manque habituel de volontaires. Fort heureusement, deux citoyens de la cité phocéenne, venus en curieux et promptement mis à contribution, ont apporté un concours efficace et apprécié.

    De nombreuses truites de toutes tailles ont ainsi pu être récupérées, lesquelles ont aussitôt retrouvé les eaux vives de l'Hers, et par la même, renforcé le potentiel existant. Seule une magnifique truite arc en ciel de belle taille, égarée dans une cache du canal, à été sacrifiée. En guise de modeste récompense, à l’attention de deux valeureux Marseillais, qui ont promis de lui réserver le meilleur sort. 

    Les travaux de réparation une fois effectués, le canal sera à nouveau aleviné en truitelles, cette opération s’inscrivant dans le cadre de la sauvegarde du patrimoine piscicole de l’AAPPMA du Quercorb. 

    aappma du quercorb,christian courdil