Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • C'était hier : Jacques Fleury dit "Fluris", est de retour

    « Ni guerre, ni épidémie, ni occupation n’ont pu interrompre cette bruyante commémoration. Par le seul pouvoir d’une tradition si lointaine et pourtant tellement présente qu’elle réduit le temps à un instant de vie, je me vois sans effort marchant dans les rues de Chalabre au milieu des milliers d’enfants qui au cours des siècles se sont retrouvés dans cet étrange et tonitruant cortège ». Cette évocation de « Fluris », dont l’auteur est bien sûr Chalabrois, est extraite du discours prononcé par M. le substitut général Roger Boutellier, lors de l’audience solennelle de rentrée à la cour d’appel de Toulouse. C'était le 3 janvier 1985. En ce mois de décembre 2020, la tradition va passer son tour. 

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du dimanche 12 décembre 2010.

    fluris chalabreUn bruit sourd et angoissant va monter crescendo dans les rues de la cité (photo archives, 13 décembre 1997).

     

    En ce lundi 13 décembre, jour de Ste Luce, les rues de Chalabre vont s’animer à l’occasion de la 313e célébration de la mort violente de Jacques Fleury, victime d’une mauvaise rencontre au soir du 13 décembre 1697. Inscrit dans la mémoire collective sous le nom de « Fluris », l’homme alimente une polémique vieille de trois siècles, que chaque mois de décembre ressuscite : « Monsieur Fluris, qu’alliez-vous faire dans la rue Porte d’Aval ? ».

     

    Car plus de trois cents ans ont passés, et personne ne sait vraiment qui était Jacques Fleury. Prêtre, braconnier, collecteur d’impôt, une chose est certaine, l’homme aurait séduit une jolie veuve de bonne famille. Cette infamie lui aurait-elle été fatale ? Depuis lors, des générations de Chalabrois se retrouvent en « un tonitruant et pacifique cortège », pour reprendre l'image de Roger Boutellier, qui pour exiger une réhabilitation posthume, qui pour ajouter une bûche supplémentaire dans le feu qui brûle en enfer.

    fluris chalabre

    Photo archives, Fluris 1999

    Josépha Mamet, Bastien Garcia, Yannick Bernard, Morgane Fugère, Brice Garcia

    Comme l’indiquent les affichettes qui ont pu fleurir sur les murs du village, les « arrossegaïres » ont rendez-vous ce soir à 18 h 30 sous la halle. Pour faire du bruit, beaucoup de bruit, seulement  du bruit, car « Vei fan les ans que tueron Fluris ! » Et comme dit l’ami Robert, « Asclaïres, s’abstenir ».

    fluris chalabre

    fluris chalabre

    Photo archives, Fluris Décembre 1993

    Debout : Gilles Courdil, Eric Sanchez, Michel Sanchez, Mickaël Guirao, Delphine Guirao.

    Accroupis : Florence Tur y Tur, Albanie Horte, Emilie Tur y Tur, Virginie Ferrier, Laetitia Planas, Mélanie Discala.

  • Tournée annulée, calendriers disponibles

    centre du kercorb,caserne georges-gramont,caserne jean-cabanier

     

    L’Amicale des sapeurs-pompiers du Centre du Kercorb communique :

    « En ce temps de crise Covid qui affecte chacun d’entre nous, l'Amicale des pompiers du Kercorb informe qu’il n'y aura pas de porte à porte cette année, pour la traditionnelle vente des calendriers.

    Dans un premier temps, nous serons présents samedi 12 décembre place Espérance-Folchet (Chalabre) pour le marché de Noël, où les personnes qui le souhaitent pourront effectuer un don. Depuis mercredi 9 décembre, des calendriers ont pu être déposés chez les commerçants. A Chalabre, A la Bonne saucisse (boucherie Antonio), L'Entrecôte (boucherie Peroni-Rivals), le Fournil de Chalabre, Pizzeria chez Marie, Salon de coiffure chez Cindy, Subreville Primeurs.

    A Sonnac-sur-l'Hers, Les Vergers de la Galante, à Rivel, salle des associations au presbytère. Des permanences seront également assurées à l'entrée du magasin Carrefour express (jours et heures à définir).

    L'Amicale vous remercie par avance et vous souhaite à toutes et tous de bonne fêtes de fin d'année, sans oublier de prendre soin de vous. Merci de partager l'information ».

  • UPEK : Une dernière différée

    upekA son grand regret, l’Université Populaire en Kercorb se voit dans l’obligation d’annuler la dernière rencontre de l’année, en raison des contraintes sanitaires. La conférence sur le thème des femmes artistes en France, initialement prévue samedi 12 décembre avec le concours d’Evelyne Morin-Rotureau, figurera très certainement dans la programmation 2021.

    L’UPEK met tout en œuvre afin de proposer très prochainement un nouveau calendrier de rendez-vous. L’équipe d’animation précise que « Les conférences qui n'ont pas pu avoir lieu en 2020 sont reportées à 2021, avec de nouveaux sujets. Elle souhaite d’excellentes fêtes de fin d'année à toutes et tous ».

     

  • C’était hier : Un second souffle pour l’usine de chimie

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du dimanche 10 décembre 2000.

    idfLaurent Thierry (au micro) a présenté le projet d’extension concernant IDF (photos archives, Décembre 2000).

    Le projet d’extension de la structure IDF installée au pied de l’usine du Calvaire a été présenté vendredi aux Chalabrois, réunis au théâtre municipal à l’invitation de Laurent Thierry, président directeur général de l’entreprise. A ses côtés, MM. Jacques Montagné maire de Chalabre, Hubert Carcy et Roger Rosich premiers adjoints, et Jean-Marie Averseng pour la communauté des communes du Chalabrais.

    En venant au-devant des Chalabrois, Laurent Thierry souhaitait présenter dans le détail, le vaste plan de transformation concernant une unité aussi discrète qu’efficace, implantée en Kercorb en 1991. Depuis lors, IDF n’a cessé de progresser, elle caracole à présent dans le peloton de tête de sa spécialité, l’ingéniérie de flocage de tissus (à destination des équipements automobiles et de l’ameublement).

    Après avoir vu ses efforts pour la qualité couronnés en janvier 2000 par l’obtention de la certification ISO 9001, label qui lui assure la reconnaissance internationale, IDF exposait pour la première fois au salon Décosit de Bruxelles, c’était en septembre dernier. Laurent Thierry et son équipe ont pu alors mesurer leur capital notoriété par le biais de contacts prometteurs, qui se sont concrétisés, d’où le projet d’extension présenté vendredi.

    Création d’emplois     A court terme, les bâtiments rasés après le sinistre de T2L Chimie (vendredi 13 novembre 1987), seront reconstruits tandis que l’accès à l’usine sera entièrement corrigé afin de faciliter le passage des gros porteurs. Egalement envisagée, la construction d’une station d’épuration propre à l’entreprise, destinée à traiter les grandes quantités d’eau nécessaire aux opérations de teinture. Au total, 6.5 M de francs seront engagés pour l’aménagement des nouveaux locaux, l’achat en matériel nécessitera un investissement de 23.5 M de francs. Le bouclage du financement sera assuré pour une part par IDF, et les aides allouées par le Département d’autre part.

    idf

    Présenté devant une assistance peu fournie où l’on notait la présence de riverains, pêcheurs et associations écologistes, ce projet très prometteur favoriserait très rapidement la création de nouveaux emplois, les prévisions avancées par Laurent Thierry portent sur un effectif total de cent personnes. En réponse aux nombreuses questions concernant les risques de pollution induits, Laurent Thierry s’est déclaré favorable à la transparence la plus élémentaire, une prochaine réunion sera d’ailleurs proposée aux Chalabrois, dès que l’enquête publique sera terminée.

    Renouer avec sa vieille tradition industrielle serait un challenge avantageux pour le pays de Kercorb, avant l’entrée dans le IIIe millénaire.

     

    idf

    Avril 2000, Céline Morata, responsable assurance qualité de la firme depuis 1997, et Laurent Thierry, PDG de IDF, officialisent l'obtention de la certification ISO 9001

  • Atout fruit

    atout fruitLes nombreux bénévoles qui devaient participer à la plantation des fruitiers sur le Conservatoire fruitier de la Voie Verte hier mardi 8 décembre, ont remisé leurs outils en attendant des jours meilleurs,... et moins pluvieux.

     

    Cette animation reportée d'une semaine se déroulera mardi 15 décembre. Rendez-vous au local d'Atout Fruit (ancienne gare de Chalabre) à 9 h.

  • Marché de Noël sous la halle

    2020 Marché Noël.jpg

    A l'initiative de l'association Chalabre en Sérénade, une nouvelle édition du marché de Noël se tiendra le samedi 12 décembre sous la halle, place Espérance-Folchet, de 10 h à 16 h. Nombreux stands et animations, restauration buvette. Autour de 11 heures et en provenance de la Russie éternelle, le grand-père Noël Ded Moroz accompagné de sa petite fille Snégourotchka, viendront à la rencontre des enfants du pays chalabrais afin d’enregistrer leurs demandes.

    Snego.JPG

    Ded Moroz et Snégourotchka, en décembre 2019

  • C'était hier : Deux commerces qui n’en font qu’un

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du vendredi 10 décembre 2010.

    josé sanchez,mireille sanchezJosé Sanchez a pris ses quartiers, rue du Capitaine Danjou (Photo archives Décembre 2010).

    Le changement s’est opéré en milieu d’automne et à la faveur d’une fin de semaine prolongée, afin de perturber le moins possible la clientèle de deux commerces qui désormais n’en font qu’un. Le débit de tabacs et journaux de José Sanchez, a ainsi été transféré en direction du carrefour de la route de Puivert et du four à pain de Frédéric Benoist.

    Au terme d’une période de rodage, la nouvelle « Boutique » propose les services à l’identique, concentrés dans un cadre remanié et très fonctionnel. Par ailleurs, José Sanchez et Frédéric Benoist tiennent à remercier leur clientèle pour la fidélité témoignée durant une période d’adaptation qui aura été plus longue que prévue. Un nouveau commerce de proximité a posé son enseigne dans la rue du Capitaine Danjou, où José perpétue les bonnes habitudes en réservant le meilleur accueil à chacun.