Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fêtes - Page 4

  • C’était hier : La brouette est reine au Cazal

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 20 juillet 2001.

    cazal 2001Une lutte acharnée attend les cracks de la brouette (Photo archives, Juillet 1999).

    Les meilleurs pilotes de la discipline seront ce dimanche 22 juillet sur la place de la Commune libre du Cazal, à l’occasion de la course internationale à la brouette, Ve édition. Comme par le passé, la grille de départ réunira vers 17 h 30 un plateau de cracks fermement décidés à inscrire leur nom sur le superbe trophée mis en jeu par le Wheelbarrow team del Kercorb. Face à l’engouement grandissant, un premier départ réservé aux équipages « Moins de 14 ans » sera donné vers 17 h 45, juste avant le départ des As, prévu à 18 heures. Les concurrents sont informés que le règlement auquel ils devront se conformer n’a subi que très peu de modifications par rapport aux éditions passées. Chaque équipe engagée sera tenue d’amener, de préparer et d’assurer sa propre brouette. La mixité des équipages est autorisée sinon recommandée, et seules seront homologuées les brouettes à une roue (aucune dérogation ou certificat médical ne seront acceptés). Les changements entre partenaires pourront intervenir à n’importe quel moment de l’épreuve mais les équipages surpris à la recherche de raccourcis seront déclarés hors course. Il sera impérativement demandé aux concurrents de respecter les signaux des commissaires de course durant les quatre tours imposés. Les droits d’inscription seront gratuits pour la catégorie des Moins de 14 ans, tandis que les As débourseront 20 francs. Les trois premières brouettes sur la ligne d’arrivée seront primées, les catégories juniors seront toutes récompensées. Une visite des stands peu avant le départ permettra à chacun d’évaluer les forces en présence, et un jury populaire sera invité à décerner le Prix de l’Esthétique. Les cracks de la brouette feront tout pour brandir le Wheelbarrow Trophy, mis en jeu pour première fois en 2000, œuvre d’art signée Jean-Marie, Manu et Titou. Exposé chez l’ami Jean-Paul Subreville, rue Saint-Antoine, cette création originale sera remise en jeu dimanche 22 juillet sur le circuit du Cazal, où le public est attendu nombreux (l’accès au circuit est entièrement gratuit).

    cazal 2001

    Juillet 1999

    cazal 2001

    Juillet 1999

    cazal 2001

    Juillet 1998

    cazal 2001

    Juillet 1998

    cazal 2001

    Juillet 1998

  • Le Hameau du Cazal ne sera pas à la fête

    fêtes du cazal 2021

    (Photo archives, juillet 2019)

    Bis repetita, annus horribilis, les mots sont pesés, à l’image de juillet 2020, les grandes festivités annuelles célébrées en l’honneur de Sainte Marie-Madeleine n’auront pas lieu. Depuis l’année 2019, autant dire depuis une éternité, les « Festejaïres del Cazal » en rangs serrés, se morfondent, lassés de devoir différer un rendez-vous que l’actualité semblait promettre pour le vendredi 23 juillet prochain. Il n’en sera rien hélas, et sous réserve, seul un service minimum de distribution de courrier sera assuré, vraisemblablement par voie aérienne, ou « By air mail ».

    fêtes du cazal 2021

    Si l’habituel service de restauration rapide d’ordinaire assuré sous les lampions avait déjà été annulé, il restait un infime espoir de permettre quelques plaisantes retrouvailles, là-haut au pied du Tatauba. A la lecture du dernier numéro de la gazette du Cazal Libre, il apparaît que le vieil hameau ne bénéficiera en la circonstance d’aucune dérogation, malgré un aller-retour express du vicaire du Cazal dans la cité mariale. La mort dans l’âme et le train d’atterrissage rentré, les « Festejaïres del Cazal » rendus à l’évidence, vous espèrent nombreux en juillet 2022.

  • C’était hier : Le Cazal met ses habits de fête le week-end prochain

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du lundi 16 juillet 2001.

    cazal 2001La Ve édition de la course à la brouette aura lieu dimanche à partir de 17 h 30  (Photo archives, Juillet 2000. Un départ au top pour Jérôme et Thomas, devant le duo de la SNIAS).

    Les grandes festivités en l’honneur de Sainte-Marie-Madeine se dérouleront les 20, 21 et 22 juillet prochain. Vendredi à 18 h, les Festejaïres  del Cazal effectueront une sortie sur les cours à l’occasion de laquelle ils viendront à la rencontre des Chalabrois. Dès 22 h sur la grand place du Cazal, bal disco avec Pompon le D.J. détonant. Le samedi 21 juillet sera placé sous le double signe du sport et de la gastronomie avec un grand match de rugby opposant l’USK à la formation toulousaine du TCMS. Un apéritif sera animé par la troupe des Festejaïres, puis, aux alentours de 20 h 15, la traditionnelle moungetado sera servie (inscriptions obligatoires auprès de MM. Francis Amouroux et Jean-Paul Subreville). A 22 h 30, grande soirée dansante avec l’orchestre De Michel.

    cazal 2001

    La tension monte sous l'arche de départ

    Dimanche 22 juillet à 10 h 30, grande messe en la chapelle Sainte-Marie-Madeine du Cazal. A 11 h 30, tour de ville en musique avec les Solistes de l’Avenir du Kercorb, suivi du traditionnel apéritif concert offert par les virtuoses de l’OPVC. A 17 h 30, Ve édition de la course internationale à la brouette, rassemblement des équipages et contrôles médicaux sur la place de la Commune Libre du Cazal. Un premier départ sera réservé au moins de 14 ans, les seniors seront sous les ordres du starter à 18 heures précises. Pour l’occasion, Mathieu Bedin et Pierre Laoudedj, vainqueurs de l’édition 2000, remettront le trophée en jeu. A 19 h 30 remise des prix et apéritif concert avec De Michel, suivi du grand bal de clôture à 22 heures.

    Le comité des fêtes de Chalabre et les Festejaïres  del Cazal vous attendent nombreux, le meilleur accueil est réservé à tous.

    cazal 2001

    A quelques secondes du compte à rebours 

    cazal 2001

    Mathieu Bedin et Pierre Laoudedj, vainqueurs de l’édition 2000

    cazal 2001

    Jamais vainqueur mais toujours sur le podium, l'équipage du Tic Tac Night, vice champion 2000

  • Célébration du 14 juillet 1789

    14 juillet chalabre

    A l'occasion de la célébration de la fête nationale, Jean-Jacques Aulombard, maire, et son conseil municipal, invitent les Chalabroises, les Chalabrois et leurs invités, à se retrouver devant la mairie, le mercredi 14 juillet à 11 h. Le cortège constitué cours Sully, se rendra au monument aux Morts pour un dépôt de gerbe, avec un accompagnement musical assuré par la formation Batucada (Photo archives, 14 juillet 2015).

  • C’était hier : Un violent orage s’est abattu sur la Fête des rues

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mercredi 5 juillet 2006.

    fête des rues chalabreLes chanteurs basques d’Egoa ont rendu le sourire aux festejaïres (Photo archives, Juillet 2006).

    C’est une journée synonyme d’amitié et de festivités, deuxième édition de la Fête des rues, qui n’aura pas connu le succès espéré en raison d’un ciel excentrique. Le déploiement d’attentions à mettre à l’actif du trio organisateur composé de Sarah Opel, Michel Alegre et Olivier Carbonneau aura été noyé par le violent orage qui éclatait à l’heure où les groupes d’animation s’apprêtaient à investir les cours chalabrois.

    fête des rues chalabre

    Les Grapp’s del Negret de Fronton ont eux aussi assuré malgré la tourmente

    Bandas, chanteurs basques, danseuses brésiliennes, jazz band, saltimbanques et bateleurs allaient rester confinés dans des vestiaires de fortune tandis qu’un véritable déluge s’abattait sur le Kercorb. Là-bas, sur la pelouse du stade Lolo-Mazon, la finale du 2e Challenge Bruno-Danjou opposant les Ecrevisses de Villefort aux Lauragais de Villefranche, se terminait sous les trombes d’eau.

    A Chalabre, où il était 18 heures et où il faisait déjà nuit, auvents et porches du cours Sully et d’Aguesseau étaient pris d’assaut, avant que les « bodegas » n’ouvrent enfin leurs portes. Les chanteurs basques d’Egoa étaient les premiers à braver les averses, bientôt suivis de la banda de Fronton, Les Grapp’s del Negret, et des artistes de l’association ADAPT, accompagnés d’un invité de marque en la personne d’El Quijote. Cette soudaine contre offensive allait décourager les éléments et le tempo musical regagnait une à une les rues de la bastide, enfin rendues à la fête et à ses « festejaïres ».

    Sous l’ancienne halle aux blés, Christof et l’orchestre Bailamor attaquaient une symphonie de tangos et de pasos dobles, la Fête des rues deuxième du nom était cette fois vraiment lancée. Bien au sec dans l’intimité des bodegas, chacun allait se remettre de ce flot d’émotions, et faire honneur à une 2e édition « Fête des rues », mise en œuvre par un comité passionné et à la peine, qui mérite de vives félicitations.

    fête des rues chalabre

    L'orage ne s'est pas encore invité à la fête du XV

    fête des rues chalabre

    fête des rues chalabre

    Les Foulées du Kercorb proposaient des rondes autour du lac

    fête des rues chalabre

    Les quinzistes de Villefort, finalistes du Challenge Bruno-Danjou

    fête des rues chalabre

    La remise des trophées sous la halle

    fête des rues chalabre