Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bouclier raymond-fort

  • Rugby : 2017 est une année charnière pour les Badalucs

    Entre souvenirs et amitié.

    AG Badalucs 1er décembre 2017.JPGLes vétérans quinzistes ont à présent rendez-vous le 31 décembre.

    Vendredi 1er décembre, le cours Sully accueillait l’assemblée générale des rugbymen rassemblés sous la bannière des Badalucs, et emmenés par le président José Sanchez et Thierry Cnocquart, secrétaire. Dans une atmosphère sentant bon l’embrocation, les anciens de l'USC XV ont fait le bilan de l’année 2017 et commenté quelques temps forts, tels que la visite chez les Cissous Boys de Montpellier en mai, la remise en jeu du Bouclier Raymond-Fort en juillet (Cazal) ou le stage en altitude réussi en septembre sur les rives du lac de Matemale. Une petite incursion dans le passé permettra de saluer les instigateurs d’une belle aventure amorcée en 1986, sous la présidence de Raymond Fort, aux côtés de Bernard Cnocquart (secrétaire) et Daniel Calbo (trésorier), et relancée il y aura bientôt dix ans (création du Bouclier Raymond-Fort, du Challenge Roger-Raynaud et partenariat avec les Festejaïres del Cazal).

    Bilan moral et financier adoptés à l’unanimité, le bureau annonçait sans surprise son souhait de passer le témoin. Un désir exprimé en début d’année, et comblé par un groupe en construction, qui sera animé par Frédéric Boussioux, Carine Rossi, Jacques Mamet, René Aldo Boussioux, avec l'appui inconditionnel des démissionnaires. L'assemblée relancée a confirmé l'organisation du réveillon de la Saint-Sylvestre au théâtre Georges Méliès (inscriptions chez José au 04 68 69 24 16), avant de conclure autour d'un pot amical.

    badalucs,cissous boys,bouclier raymond-fort,challenge roger-raynaud

    Supportrices en déplacement à Montpellier 

    badalucs,cissous boys,bouclier raymond-fort,challenge roger-raynaud

    Quand la cravate fait le Badaluc, sur le banc du Cazal

  • Le quinze des Trois Clochers enlève le Bouclier Raymond Fort

    bouclier raymond-fortAlice Fort entourée des Badalucs « historiques », fidèles au rendez-vous du souvenir.

    Le rendez-vous de l’été proposé par les Badalucs dans le cadre des fêtes du Cazal, a vu le stade Lolo Mazon se parer des couleurs fétiches du pays chalabrais. De fait, le traditionnel match de rugby organisé pour l’attribution du Bouclier Raymond-Fort a permis de sportives et amicales retrouvailles entre vétérans de l’US Chalabroise XV, et la jeune garde de l’US Kercorb-Bastide-Peyrat.

    bouclier raymond-fort

    Toutes générations confondues, fédérées par un même ballon ovale, ont pris plaisir à produire du beau jeu, faisant fi des mines chagrines exhibées par Henri, Jean-Denis, René, Michel et Bernard, observateurs dépêchés par la fédération de la « Ressègue » (photo ci-dessus). L’affrontement des deux sélections sur une pelouse parfaite, donnera un résultat final mettant dos-à-dos ou presque les Badalucs et l’USCKBP, cette dernière faisant valoir en dernière minute, son atout jeunesse pour décrocher la XIIIe édition du Bouclier Raymond-Fort.

    bouclier raymond-fort

    Malgré l’absence cumulée de Mathieu Canal, Joël Laffite et Arnaud Molini, réquisitionnés pour la « mounjetado » du soir, les Badalucs auront crânement relevé le défi, arbitré par Romain Sicre. Deux bémols toutefois à signaler, avec les blessures de Fabien Conte (entorses) et Bastien Garcia (fracture tibia-péroné, photo ci-dessus), certainement absents au rendez-vous de septembre.

    bouclier raymond-fort

    bouclier raymond-fort

    La remise des récompenses permettra au président Jacques Cunillera, de remettre un bouquet de fleurs à Alice, tandis que Christophe Servant recevait le Bouclier Raymond-Fort des mains de Francis Amouroux (photos ci-dessus). Ultime accessit de l’après-midi, le trophée de la « Passe de maçon » était décerné à Jérôme Bernard. Tel était le prélude à une soirée festive et gastronomique, sur la grand-place du hameau du Cazal.

    bouclier raymond-fort

    bouclier raymond-fort

    bouclier raymond-fort

    bouclier raymond-fort

    bouclier raymond-fort

    bouclier raymond-fort

    bouclier raymond-fort

    bouclier raymond-fort

    bouclier raymond-fort

    bouclier raymond-fort

  • Bouclier Raymond-Fort : Sous le signe de la renaissance

    bouclier raymond-fortUne attaque plein champ du néo vétéran Jean-Louis Sanchez.

    Samedi 18 juillet, le stade Lolo Mazon accueillait une nouvelle édition du Bouclier Raymond- Fort, un rendez-vous de la mémoire qui a également permis de jauger la cuvée 2015-2016. Et avec un retour officiel de la balle ovale annoncé pour septembre, l’envie était très présente, bien que le périmètre de jeu soit transpercé par les rayons du soleil.

    bouclier raymond-fort

    Avant le coup d’envoi, Bernard, Henri, Jean-Denis, ambassadeurs de l’USC XV des années 1970, et leurs invités, avaient une pensée pour Raymond Fort, leur regretté président. A leurs côtés, Alice et ses filles, dont la présence était saluée avec la remise d’un bouquet de fleurs, par le président Jacques Cunillera.

    bouclier raymond-fort

    Deux sélections riches en pointures et renforcées par un trio venu d’Arles-sur-Tech, se sont ensuite affrontées sous la direction de Romain et Sébastien (photo ci-dessus), préposés au sifflet, et suppléant au pied levé, Christian Laffont alité. Avec un résultat final mettant dos-à-dos ou presque, les Badalucs, et le XV nouveau de l’USCKBP.

    bouclier raymond-fort

    Tandis que les vétérans auront joué cartes sur table en ouvrant à tout va, les candidats à la titularisation en septembre, auront essayé de se montrer à leur avantage, sous les yeux du duo d’entraîneurs Manenti-Pichéric (photos ci-dessous). Du beau jeu, et plusieurs essais de belle facture signés de part et d’autre, auront rehaussé cette XIe édition, parfaitement réussie.

    bouclier raymond-fortbouclier raymond-fort

    bouclier raymond-fort

    bouclier raymond-fort

    Un seul incident à déplorer au cours du match, la blessure du pilier des Badalucs. Avec une grosse suspicion d'entorse dans la région ombilicale.  

    bouclier raymond-fort

    Un album-photos Bouclier Raymond-Fort 2015 a été mis en ligne.

  • Levée de boucliers pour les fêtes du Cazal

    Cette fête annuelle du ballon ovale a été célébrée avec émotion en présence de "pointures" quinzistes venues du Grand Sud.

    bouclier raymond-fort,badalucs,cissous boysAlice Fort, entourée de Benjamin Vila, Olivier Carbonneau et Julien Vila.

    Après les cours de la bastide, et avant la place du Cazal, le stade Lolo Mazon accueillait la chambrée des grands jours, à la faveur d'un rendez-vous unissant sport, fête et nostalgie. La X° édition du Bouclier Raymond-Fort, aura ainsi permis à de vénérables rugbymen, de s'adonner à une passion qu'ils cultivent au nez et à la barbe de leur arthrose.

    bouclier raymond-fort,badalucs,cissous boys

    Cette fête annuelle du ballon ovale, a été célébrée en présence de Julien et Benjamin Vila, doubles champions de France et du Roussillon de 3e série avec l'Entente Vallespir. A leurs côtés, Olivier Carbonneau, qui voilà juste vingt ans soulevait le Bouclier de Brennus avec son frère Philippe et le Stade Toulousain, et Benoît Baby, international venu se ressourcer sur la pelouse de ses débuts.

    bouclier raymond-fort,badalucs,cissous boys

    L'affiche du jour offrant un duel opposant les " Cissou Boys " de Montpellier aux " Badalucs " du Kercorb, les supporters avisés notaient la présence dans les rangs héraultais, de Bernard Gallay, ancien joueur du Racing Club de France. Mais aussi international junior, 3e ligne dans le XV du Bataillon de Joinville et navigateur solitaire comptant deux Vendée Globe à son actif.

    bouclier raymond-fort,badalucs,cissous boys

    Avant le coup d'envoi donné par Jean-Jacques Aulombard, maire et Montpelliérain à ses heures, Titou Cnocquart, président délégué des Badalucs, rendait hommage aux amis disparus. Un superbe bouquet de fleurs était ensuite remis à Alice Fort, fidèle marraine de l'événement, entourée par sa famille. Le coup d'envoi sifflé par Christian Laffont servira de prélude à un bel après-midi de rugby, durant lequel chacun des acteurs va régaler le public. Et au final mais sur le fil, les " Badalucs " ravissent le " Bouclier Raymond-Fort " au quinze du président Pierre Caussil.

    bouclier raymond-fort,badalucs,cissous boys

    Invités à remettre les récompenses, les membres du " Club de la Ressègue " attribueront le très convoité trophée de la " Passe de maçon " à Benjamin Vila, tandis que Bernard Gallay, alias Vasco de Gama, alias le Poulpe, recevait le trophée du " Crochet dévastateur ". Il était l'heure de rejoindre les "Festejaïres del Cazal", sur la grand-place où allaient présider au grand festin, un chapelet de trophées.

    bouclier raymond-fort,badalucs,cissous boys

    Un résumé complet de ce match est en ligne sur le site de la Fête au Cazal, via le lien suivant : http://feteaucazal.over-blog.com/

                    Un album-photos "Bouclier Raymond-Fort 2014 " a été mis en ligne.