Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

us kercorb xv

  • C’était hier : Mercredi, c’est la fête au lac

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du samedi 11 août 2001.

    us kercorb xv,julien bonneryLe président Bonnéry (à gauche), aux côtés de l’ex junior Benoît Adel et de Yves Mourareau, soigneur de l’USK (Photos archives, juillet 2001).

    Les traditionnelles festivités de l’Assomption débuteront ce mercredi 15 août à 17 h 30 au stade Lolo-Mazon, avec un grand match de rugby opposant les titulaires de l’US Kercorb à une formation composée d’anciens juniors. L’occasion pour le président Julien Bonnéry de retrouver quelques uns de ses jeunes protégés, maternés alors qu’il veillait aux destinées du Stade Lavelanétien. A 19 h, un apéritif concert précédera un repas champêtre préparé par Stéphane et servi sur la place du lac, route de Limoux. Les inscriptions seront prises auprès de Julien Bonnéry (04 68 69 24 67) et Lucien Baillat (04 68 69 27 81), il est conseillé d’apporter son couvert.

    La partie musicale sera assurée à partir de 22 h 30 par « Les Cactus » (photos ci-dessous, archives janvier 2002), une talentueuse formation en devenir qui confirme au fil de ses prestations. Un intermède prévu en milieu de soirée verra le plan d’eau chalabrois s’illuminer de mille feux, grâce aux artificiers du comité des fêtes cher au président Gérald Mourareau. Le meilleur accueil est réservé à tous !

    us kercorb xv,julien bonnery

    Le 1er janvier 2002, Les Cactus animeront le réveillon du Nouvel An au France...

    us kercorb xv,julien bonnery

    ... aux côtés du regretté Bernard Lanes, un fan des Beatles avait prêté sa voix

  • C’était hier : De nouvelles recrues pour le quinze du Kercorb

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du lundi 31 juillet 2006.

    us kercorb xvDe nouveaux visages aux côtés du coach David Gayda. De gauche à droite, Olivier Carbonneau, Jacky Bouichou, Christophe Bach, Bruno Beffara, Eric Serano, Pascal Saint-Pierre, David Gayda, Fabrice Redon, Didier Rossi, Pierre Rossi, Thomas Rossi, Enzo Molini. Accroupis, Romain Sicre, Benoît Danjou, Fabrice Lagarde (Photos archives, juillet 2006).

    A quelques semaines du retour à la compétition, les rugbymen chalabrois étaient invités à se retrouver au club-house de la route de Lavelanet autour du nouveau bureau de l’US Kercorb et de son président Jacky Bouichou. Cette première prise de contact aura permis aux joueurs de faire connaissance avec une équipe dirigeante fortement remaniée qui a fixé ses objectifs pour la saison 2006-2007. Après les mots de bienvenue du président Bouichou, jeune retraité de retour dans sa vallée natale du Plantaurel, Olivier Carbonneau manager du club évoquait la décision prise par le comité de Midi-Pyrénées de repêcher deux équipes ayant terminé à la cinquième place de 3e série, pour les engager en championnat 2e série à la rentrée prochaine. Libre d’accepter ou de refuser l’offre, le bureau de l’USK proposait d’ouvrir le débat afin que chacun puisse s’exprimer sur le thème. Après avoir entendu les arguments des pour et des contres, et au terme d’une discussion très animée, un vote intervenait qui voyait l’option de rester en 3e série adoptée par 22 voix contre 12.

    L’objectif premier sera donc d’emmener le plus loin possible un groupe stoppé la saison dernière en demi-finale du championnat de Midi-Pyrénées par Saint-Sulpice-la-Pointe, juste après avoir éliminé en quarts les Tarnais de Cagnac-les-Mines, futurs champions de France. L’assemblée faisait ensuite connaissance avec les nouvelles recrues appelées à intégrer une formation qui verra son huit de devant particulièrement consolidé. Avec Christophe Bach (3e ligne ex RC Cathare), Bruno Beffara (3e ou 2e ligne ex Bonnac), Mathieu Canal (2e ligne ex RC Mirepoix), Fabrice Redon (pilier ex Quillan), Pascal Saint-Pierre (2e ligne ex Pézenas), Eric Serano (2e ou 3e ligne retour au club), et enfin Olivier Cazas, trois-quart également de retour au club.

    Le pack de l’US Kercorb sera entraîné par David Gayda (ex Limoux), seul point d’interrogation, la venue au club de Fabrice Calvène et Benoît Rabaud, deux joueurs pouvant évoluer en 1ère ligne et dont la décision est attendue. Pour l’heure, les joueurs sont invités à goûter encore à quelques jours de vacances, avant de se retrouver samedi 12 août au stade Lolo-Mazon pour un premier stage de préparation.        

  • C'était hier : Thomas Cuaresma quitte la présidence de l'US Kercorb XV

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mardi 20 juin 2006.

    us kercorb xvThomas Cuaresma a décidé de passer la main. De gauche à droite, accroupis, Thomas Cuaresma, Francis Amouroux, le bouclier de Champion, Jean-Claude Sicre, Henri Sancho. Debouts, Jean Plauzolles, Bernard Cnocquart, René Boussioux  (Photos archives, 8 mai 2005, Finale USK vs Ramonville).

    Beaucoup de monde dernièrement au théâtre municipal où le club de rugby du Kercorb tenait son assemblée générale annuelle sous la présidence de Thomas Cuaresma. Ce dernier remerciait joueurs, dirigeants et sympathisants de l’USK pour leur fidélité, avant de confirmer son retraite de la présidence du club, une décision annoncée de longue date. Motivé par des raisons professionnelles, ce départ boucle une période d’investissement commencée en juin 1996, lorsque Thomas Cuaresma avait intégré le club alors présidé par le regretté Guy Garros. Elu à la présidence l’année suivante, il cède ensuite sa place à Julien Bonnery et occupe le poste de vice-président. En 2003, il succède à Julien Bonnery, en 2005, il décroche à la tête de l’USK, le titre de champion de 3e série de Midi-Pyrénées. Sa dernière saison aux commandes de l’USK verra le XV chalabrois se qualifier pour les quarts de finale de Midi-Pyrénées en battant Cagnac-les-Mines, futur finaliste du championnat de France. Un parcours qui se terminera sur une courte défaite en demi-finale, face au futur champion de 3e série de Midi-Pyrénées, Saint-Sulpice-la-Pointe.

    us kercorb xv

    Devant la guitoune du stade Lolo-Mazon, de gauche à droite,

    Martine Sicre, Pierre Fonta, Lucien Baillat, Colette Gracia, Jean-Marie Courdil

    Photo 19 mars 2006

    Après le compte-rendu moral d’une saison qui voit l’USK tourner une nouvelle page, il revenait au duo d’argentiers Pierre Fonta et Jean-Marie Courdil de dresser un bilan financier très satisfaisant. Ces derniers annonçaient à leur tour leur intention de prendre du recul avec les responsabilités. Egalement désireux de céder la place, Yves Mourareau soigneur, Raymond Rivals et Patrick Séris, membres du bureau, annonçaient leur départ en semi retraite. L’assemblée abordait ensuite le thème des effectifs où il apparaît que seuls deux départs sont confirmés, ceux de Thierry Cnocquart et Cédric Crochard, pour raisons professionnelles. En ce qui concerne l’encadrement sportif du groupe, le trio Olivier Carbonneau, Thierry Garros, Olivier Saint-Martin, sera opérationnel dès le mois de juillet prochain. Pour l’heure, le club est à la recherche d’un successeur à la présidence, d’ores et déjà Magali Barra et Dominique Bigou ont accepté d’occuper les fonctions de trésorières. Les rugbymen ont à présent rendez-vous le samedi 24 juin au stade annexe du Cazal, pour la 2e édition du « Tournoi Bruno Danjou », compétition de jeu au flag. Au terme de l’assemblée, joueurs et dirigeants se sont déplacés vers la mairie, invités par la municipalité à un vin d’honneur de clôture.

  • C’était hier : Rugby : Emmanuel Izart marque des essais

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mercredi 29 mai 1996.

    us kercorb xvDouze essais à l’actif du trois-quart aile Emmanuel Izart (Photo archives, Mai 1996).

    Le rideau est tombé sur la saison 1995-1996 et pour nos rugbymen, l’heure du bilan a sonné. Après une longue année de mise en sommeil, l’Union Sportive du Quercorb emmenée par son président Guy Garros, aura eu le mérite de réaliser un parcours des plus honorables dans le championnat de 4e série des Pyrénées. Prématurément éliminés lors des phases finales, les joueurs du Quercorb ont tout de même animé de bout en bout le challenge de l’Offensive et du Fair-Play, organisé par le comité départemental du rugby. Et si le palmarès officiel n’est pas encore connu,  il est d’ores et déjà possible d’annoncer le résultat définitif du challenge du meilleur marqueur d’essais, enlevé de fort belle manière par Emmanuel Izart, trois-quart aile de l’US Quercorb. Ce dernier s’impose avec un total de douze essais, devant son homologue Jérôme Falbat du Haut-Salat, formation qui a stoppé nos Chalabrois dans la course au titre du championnat des Pyrénées.

    En adressant nos chaleureuses félicitations à « Manu » Izart pour son réalisme et sa combativité, nous saluerons les brillantes prestations que chacun des « bleu et blanc » a offertes toute la saison durant aux nombreux supporters de l’US Quercorb. L’assemblée générale du club s’est tenue ce samedi 25 mai au centre socio-culturel des Cèdres, le nouveau bureau dirigent devrait être connu  aujourd’hui mercredi 29 mai en fin de soirée.

  • C'était hier : Rugby : La Vallée de l’Hers abandonne ses dernières illusions à Brignemont

    L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du jeudi 14 avril 2011.

    us kercorb xvLe dernier essai de la saison pour Jérémy Roncalli (Photo archives, 27 mars 2011, USK vs ECCM).

    Le hasard des rencontres de barrage emmenait dimanche 10 avril, les rugbymen de la Vallée de l’Hers jusqu’à la lointaine cité de Brignemont, sise aux portes du Gers. Une bourgade administrativement affiliée à la Haute-Garonne, et dont le point commun avec Chalabre, est d’avoir été bâtie sur un ancien oppidum celte, par la tribu des Volques Tectosages. Ce lointain lien de parenté, n’aura toutefois pas pesé lourd entre deux équipes invitées à en découdre aux fins d’obtenir un billet pour les quarts de finale du championnat de 2e série de Midi-Pyrénées. Au final et sans le moindre état d’âme, les Brignemontains s’imposent sur le score de 13 à 7 (mi-temps 10-7).

    Cette rencontre à quitte ou double, aura été à l’image des copies rendues par les « bleu-blanc-rouge » tout au long de la saison, copies marquées par un déficit de constance qui pardonne rarement à l’heure critique des phases finales. Le Brignemont Athlétic Club ouvrira la marque sur pénalité à la 5e minute (3-0), avant d’inscrire un essai transformé au terme d’une chevauchée quasiment solitaire (10-0). La réaction des joueurs coachés par le duo Pinho-Teixeira-Laffont interviendra à la demi-heure de jeu, grâce à un essai de Jérémy Roncalli, transformé par Julien Bachelard (10-7). Sollicité à maintes reprises sur son aile, Jérémy Roncalli aura également essuyé un nombre conséquent de charges dévastatrices, heureusement sans conséquences.

    Trois petits points d’écart à la pause et le coup reste jouable mais la deuxième mi-temps ne verra pas le « planchot » évoluer, malgré l’énergie déployée par un huit de devant dominateur, confronté à la ténacité du pack local. Assidus dans le combat mais trop mal récompensés cette fois, Frédéric Boussioux, Fabrice Calvène et Fabrice Redon auront échoué à emmener leurs partenaires vers le succès. D’autant qu’à la 78e minute un drop de Brignemont brisera les derniers espoirs du quinze de la vallée de l’Hers (13-7). Ce dernier bénéficiera bien d’une pénalité en toute fin de partie, que l’arbitre retournera, validant ainsi un résultat qui qualifie le BAC pour les quarts, et qui envoie les troupes des présidents Roig-Nègre-Sarda en vacances.