Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Football : Le FCC chute contre le cours du jeu

    FCC-COC II Nov. 2011.jpgLes « bleu et blanc » ne marquent plus.

    La huitième journée de championnat de 1ère division qui se disputait dimanche 27 novembre au stade Lolo Mazon, a vu le FC Chalabre s’incliner face aux visiteurs du CO Castelnaudary II, score final 0 à 1 (mi-temps 0-0). La maigre chambrée réunie sous un ciel de neige, aura pu constater comment les « bleu et blanc » du Kercorb ont une fois encore échoué à trouver le chemin des filets.

    Face à des Chauriens classés en deuxième position, les équipiers de Philippe Lara vont se rendre maîtres du milieu de terrain, sans parvenir à porter un réel danger devant la cage adverse. A l’exception d’un tir de Jonathan Mousseau décoché à la 16e minute, le FCC peine à conclure, face à une défense fébrile créditée de plusieurs sauvetages approximatifs. Chalabre fait le jeu mais pèche toujours dans la finition, et la pause intervient sur un score vierge.

    Dès la reprise, le FCC qui ne gagne plus en championnat depuis le 24 septembre, repart à l’attaque et réussit dès la 49e minute de jeu à tromper le gardien chaurien. Jonathan Mousseau reprenant au second poteau une balle mise en retrait par Fabien Conte, le onze drivé par Olivier Cazas pense avoir fait le plus difficile. C’est sans compter sur une position de hors-jeu qui n’échappera pas au juge de touche visiteur, c’est du moins sur ce jugement que va s’appuyer Daniel Martinez Gonzalez pour refuser le but. Une nouvelle combinaison « Conte-Mousseau » échoue à aller au fond (57e), avant que le FCC ne commence à perdre un peu de son football et de son mordant. Dans le même temps, les visiteurs jusqu’alors transparents semblent refaire surface, avec d’autant plus de mérite qu’ils évoluent sans leur numéro 10. Un disciple de la confrérie des flâneurs du rond central, moins absorbé par le jeu que par le souci d’entretenir une conversation permanente avec l’homme en jaune.

    fc chalabre,co castelnaudaryHélas pour le FCC, diminué par l’absence de son attaquant Gerry Smith blessé au genou lors de la séance matinale, le scénario hebdomadaire va se répéter. Avec un ballon perdu en milieu de terrain à la 61e minute, et exploité par les « rouge et blanc », trop heureux d’ouvrir la marque contre le cours du jeu. Et au final une première défaite à domicile, pour un FCC à présent relégué aux portes de la zone rouge, avec un match en retard. Prochain rendez-vous le 4 décembre à Saissac, club classé derrière Chalabre, avec une victoire, un nul et six défaites.

    Dimanche matin à Lézignan, les moins de 15 ans emmenés par Philippe Gérard ont enlevé la victoire sur le score de 3 à 2, grâce à un « hat-trick » signé Ben Evenden. Un deuxième succès qui leur permet d’occuper la première place en compagnie de Fresquel-Malepère.

  • Les cyclos du président Quério mettent pignons et braquets en pause

    AG CCC Nov. 2011.jpgTout est calé ou presque pour la saison 2012.

    La salle du conseil municipal accueillait tout dernièrement les membres du « Cyclo VTT Club du Chalabrais », invités à tirer le bilan de la saison écoulée. Cette assemblée générale annuelle a permis au bureau des CCC d’accueillir la quasi-totalité des licenciés, issus de Chalabre (13), Puivert (1), Ste Colombe-sur-l’Hers (1), Lavelanet (1), Laroque-d’Olmes (3) et Carcassonne (1). Un peloton cantonal soudé, et souvent renforcé par les compères nîmois.

    Le président Jean Quério souhaitait la bienvenue à chacun et saluait la présence de Christian Guilhamat maire, avant d’excuser Jean-Jacques Aulombard conseiller général. Il soulignait avec plaisir le climat existant au sein d’un club qui vient de souffler trente-deux bougies, en souhaitant que cet esprit perdure, afin notamment d’accompagner la montée en puissance de l’activité VTT. L’occasion de saluer les éclaireurs du CCC, créateurs et responsables de l’entretien des circuits pour vététistes sur le canton, dont l’action régulière participe au bon fonctionnement et à la réputation de l’espace « VTT Aude en Pyrénées ».

    Christian Courdil secrétaire, revenait sur une nouvelle saison dédiée à la petite reine, faite de balades doublées de séances d’entraînement appliquées. Les couleurs du club auront ainsi été très présentes sur les cyclosportives régionales telles que l’Albigeoise, la Castraise et l’Ariégeoise. S’ils savent « faire le métier », les CCC savent aussi se ménager quelques sympathiques parenthèses, tels les stages touristiques permettant de découvrir de nouveaux dénivelés, et les menus adaptés. 2011 aura été l’année de la Toscane, pour un séjour en deux temps, partagé avec chasseurs de sanglier et partisans de l’Olivier, et conclu dans l’intimité du monastère de Volterra. Au chapitre VTT toujours, Christian Courdil revenait sur certains disfonctionnements évoqués lors de l’assemblée 2010. Un retour à la normale devrait intervenir rapidement, avec le remplacement du panneau d’information du cours d’Aguesseau, et le règlement imminent du litige concernant le droit de passage permettant de rallier Chalabre à Montbel via le Bourdil. Cette dernière information était fournie par Christian Guilhamat, qui confirmait aussi le passage du Tour de France le dimanche 15 juillet prochain. 

    cyclo vtt club du chalabraisEn sa qualité de trésorière, Monique Rault présentait un bilan largement positif, ouvrant notamment la voie à la confection de nouvelles tenues.   

    Les perspectives pour 2012 porteront sur le renouvellement du balisage de l’espace « VTT Aude en Pyrénées », la réalisation d’un nouveau circuit sur Puivert, et la mise en oeuvre de la liaison Kercorb-Razès. Avec la perspective d’un week-end sur la côte ibérique et d’un séjour estival en Alsace, le bureau sortant mettait son mandat en jeu, avant d’être reconduit à l’unanimité. Les CCC devaient terminer leur réunion de travail chez Marielle et Didier, au pied de la cheminée de l’hôtel de France.

  • L’Armistice de 1918 a été commémoré

    11 novembre à chalabreLa mémoire des enfants de Chalabre tombés au combat a été honorée.

    Le 93° anniversaire de la fin du premier conflit mondial a été célébré vendredi 11 novembre à l’occasion d’une cérémonie qui a rassemblé les anciens combattants de Rhin et Danube et de la Fnaca, Christian Guilhamat et son conseil municipal, Jean-Jacques Aulombard conseiller général, et une délégation du centre de secours Jean Cabanier, conduite par l’adjudant-chef Stéphane Ferrier. La brigade de gendarmerie était représentée par l’adjudant Michel Canilhac et Pierre-Marie Moutte, maréchal des logis chef. Le cortège ouvert par les porte-drapeaux Louis Arcizet (Prisonniers de guerre) et Lazare Hernandez (Fnaca) a fait une première halte devant la maison natale du docteur Joseph Raynaud, avant de se diriger vers le monument aux Morts, aux accents parfaits du quintet de la formation Batucada.

     11 novembre à chalabre

    Ce rendez-vous solennel a permis de saluer la mémoire des soldats «Morts pour la France», et de rendre un hommage tout particulier aux 64 enfants de Chalabre envoyés au front et qui ne sont jamais revenus. Après le dépôt de gerbe et les sonneries, le cortège se rendait au mémorial du cimetière St Pierre, où une rose rouge est venue fleurir chacune des onze tombes du carré militaire. Le cortège a ensuite rallié le cours Sully en musique, avant qu’une aubade offerte par les solistes de Mirepoix (photo ci-dessous), n’apporte la note finale à cette journée du souvenir, à laquelle les jeunes générations n’étaient pas associées. Christian Guilhamat remerciait les porte-drapeaux, et invitait l’assistance à rejoindre la salle du conseil municipal pour le traditionnel vin d’honneur.

    11 novembre à chalabre

  • Football : Le FCC accueille Castelnaudary

    Ce dernier dimanche de novembre permettra aux footballeurs du FCC de retrouver la pelouse du stade intercommunal. Olivier Cazas et les seniors du FCC I (7e) seront à l’épreuve des Chauriens du COC (2e), rencontre de 1ère division de district. Coup d’envoi à 15h au stade Lolo Mazon, le match sera dirigé par Daniel Gonzalez Martinez. Après leur succès en coupe Favre dimanche dernier à Salles-sur-l’Hers (2-3), les partenaires d’Eric Sanchez devront impérativement récidiver afin de maintenir un écart raisonnable avec le trio de tête et le leader St Papoul.

    fc chalabreAlexandre Pereira, Eric Sanchez et Hugo Defernez seront dans le onze de départ.

    Ce matin à 10h et dans le cadre du championnat 2e division (2e phase), Philippe Gérard et les Moins de 15 ans seront au stade des Roumenguières à Lézignan, où ils seront opposés à leurs homologues de l’AS Lézignan Foot. La rencontre sera dirigée par Sofiane Arradi Alaoui.

    Hier samedi 26 novembre, les Moins de 11 ans drivés par Jacques Rosich étaient au stade Henri Milhau de Castelnaudary, pour un nouveau tournoi triangulaire face au COC et au Cougaing. Les réservistes seniors du FCC II qui en ont terminé dimanche dernier avec la première phase du championnat de 3e division, seront au repos, dans l’attente du calendrier de la 2e phase.

  • C'est la vie de château!

    L'article qui suit avait paru dans le journal L'Indépendant, édition du lundi 19 novembre 2001. Voilà maintenant dix ans, la vieille demeure propriété des descendants des Comtes de Bruyères, ouvrait à nouveau ses portes, après la signature d'un bail emphytéotique de 50 ans, intervenue entre Mme Anne de Villette (†), héritière de la famille de Mauléon, et Gilles Roméro. Au cours d'une réunion publique tenue au théâtre municipal le 14 septembre, le nouveau responsable des lieux avait expliqué aux Chalabrois son intention de transformer le vieux manoir, en un parc de loisirs historique et participatif. Projet original dont le but était également de "rendre le château aux habitants". Un appel aux volontaires avait donc été lancé, afin de pourvoir au nettoyage et au rafraîchissement du "noble vieillard". Investissement qui conférait aux bonnes volontés, le droit de devenir membre d'honneur de l'association des "Chevaliers du Kercorb". Le 30 mars 2002, ce concept unique dans la région était inauguré, sous le parrainage de Jane Manson et Hugues Aufray, tous deux adoubés dans la salle d'armes du château-fort. 

    château de mauléon,château-chalabreLa statue de Thomas de Bruyères semble apprécier le travail de ses chevaliers (photo archives, Novembre 2001, de gauche à droite, associé de Gilles Roméro, Gilles Roméro, Jean-Marie Courdil, Christian Courdil).

    Ils avaient été engagés en septembre dernier, les travaux de restauration du château de Mauléon se poursuivent chaque fin de semaine avec une régularité que le froid ne réussit pas à entamer. Il faisait d’ailleurs très froid samedi au lever du jour, lorsque la première équipe sur pied se voyait confier la délicate mission de remplacer tout ce que la demeure ancestrale compte de carreaux cassés. Aux côtés de Gilles Roméro, nouveau locataire du « Château de Chalabre » (voilà comment il faut désormais l’appeler), les vitriers amateurs ont enchaîné avec aisance et assurance le remplacement des ouvertures de la grande salle à manger, tout comme celles des appartements de Monseigneur l’évêque.

    Ainsi armés jusqu’aux dents, à grand renfort de marteaux, ciseaux, escabeaux et mastic, les « Chevaliers du Kercorb », nom donné à ces bricoleurs volontaires, ont stoppé tout net, le moindre courant d’air. Ce qui ne fut pas une mince affaire, au vu de l’impressionnant dédale de couloirs centenaires. Le repas de midi partagé dans les habitations de Madame la Comtesse et auprès d’un bon feu de cheminée, permettra à chacun de retrouver l’usage de doigts engourdis et meurtris. Un détail qui met en valeur la performance de nos vitriers, lesquels ont remplacé une bonne centaine de carreaux sans en casser un seul. Pour l’heure, les « Chevaliers du Kercorb » ont rendu leurs outils, dans l’attente d’un nouveau chantier. Les personnes désirant participer à ces journées, peuvent contacter le 04 68 69 37 85.

    Ci-dessous, la voûte de la chapelle du château.

    château de mauléon,château-chalabre

  • Les sapeurs-pompiers sur le front des inondations

    Le caporal Yannick Lara et les pompiers Océane Azam, Alexis Fontaneau et Arnaud Molini sont allés renforcer les équipes de la région PACA. 

    centre de secours jean cabanier,inondations varLe caporal Yannick Lara a encadré les renforts venus du Kercorb (photo archives, Inondations Corbières et Pays narbonnais, novembre 1999, ici à Villedaigne. De gauche à droite, Pascal Mellado, Ludovic Garros, Yannick Lara, Jean-Louis Sebanne).

    Mobilisés quelques heures seulement après l’annonce des premiers bulletins météo, plaçant les départements du Var et des Alpes-Maritimes en alerte orange, quatre pensionnaires du centre de secours Jean Cabanier ont rejoint leurs collègues du sud-est de l’hexagone. Partis au volant d’un véhicule CCF, le caporal Yannick Lara, les sapeurs-pompiers Océane Azam, Alexis Fontaneau et Arnaud Molini sont allés renforcer les équipes déjà engagées sur le front des intempéries.

    72 heures d'intervention

    Une intervention d’une durée de 72h, commencée le mardi 8 novembre et à laquelle ils ont pris part, aux côtés de plus de 900 de leurs collègues sapeurs-pompiers volontaires. Aux premières heures du jeudi 10 novembre, et à la faveur d’une décrue nettement amorcée, la préfecture du Var annonçait la fin de l'alerte météo. Et le temps d’un repos mérité, l’équipe mixte de l’adjudant-chef Stéphane Ferrier rentrait au bercail, munie du rapport circonstancié d’un séjour particulier sur la côte.

    centre de secours jean cabanier,inondations varUne image d'après, qui témoigne de la puissance des éléments naturels (photo archives, Inondations Corbières et Pays narbonnais, novembre 1999, ici à Villedaigne).

    Toujours sur la brèche, les sapeurs du Kercorb vont à présent procéder à la traditionnelle visite dans les foyers. Ils adressent par avance leurs remerciements aux Chalabrois et aux habitants du canton, pour l’accueil qu’ils voudront bien leur réserver à l’occasion de la présentation du calendrier 2012. Avant la grande réunion familiale de Sainte-Barbe, cérémonie annuelle qui sera célébrée le samedi 17 décembre à partir de 20h à la caserne, plaine de la gare.

  • Rugby : L’Entente coiffe Labarthe dans les arrêts de jeu

    USCKBP-Labarthe Nov. 2011.jpgMalheureux au pied, Sébastien Roméro a équilibré en inscrivant deux essais.

    La septième journée de championnat de 2e série de Midi-Pyrénées, disputée dimanche 20 novembre au stade Jean Coste du Peyrat-sur-l’Hers (Ariège), aura été la bonne pour le groupe drivé par le duo Jean-François Laffont-Xavier Pinho-Teixeira. Face à Labarthe-sur-Lèze, invité du jour et classé 4e au général avec trois victoires, un nul et deux défaites, l’Entente de la Vallée de l’Hers a enfin signé son premier succès sur la marque de 19 à 16 (mi-temps 0-3).

     Au coup d’envoi sifflé par Nicolas Léris, les Labarthais adossés à un vent marin amadoué par le massif du Plantaurel, vont investir le camp de l’USCKBP. Cette dernière parfaitement soudée en défense repousse la vague bleue, d’autant mieux que les visiteurs vont vendanger par deux fois et par mauvais choix, l’occasion de franchir la ligne. Muselé au sol, le RCLL réussit à ouvrir la marque sur une pénalité très aérienne bottée en coin à la 14e minute (0-3).

    Insensiblement, les partenaires de Romain Sicre vont reconquérir un mètre après l’autre, pour s’installer dans le camp adverse. Le jeune groupe « rouge et blanc » bataille ferme mais à l’image des matchs précédents, sa domination reste improductive. La mi-temps intervient avec un débours de trois points, face à des visiteurs qui vont repasser la ligne médiane à la 47e  minute, juste pour inscrire une nouvelle pénalité (0-6). Dans les secondes qui suivent, l’Entente repart à l’offensive et sur une passe délivrée par Olivier Carbonneau, Sébastien Roméro passe à la corde et remonte pour aplatir sous les poteaux. Peine perdue pour « Sinou », qui dévisse sa frappe et manque la transformation (5-6). Décidés à jouer avec les nerfs de leurs hôtes, les visiteurs vont revenir inscrire une troisième pénalité, tandis qu’une bronca descend des tribunes en direction du directeur de jeu, les mouchoirs blancs commencent à sortir des poches (5-9).

    usc kercorb la bastide le peyrat,labarthe sur lèzeChristophe Servant et les "rouge et bleu" ont été intraitables en défense.

    Omniprésent sur la pelouse, le soigneur Yves Mourareau est à court d’éponges, tandis que les Labarthais gèrent leur avance sans sourciller. Ils vont même enfoncer le clou en plaçant un contre à la 70e minute, conclu par un essai transformé (5-16). Une pénalité de Sébastien Roméro heurte le poteau droit et le spectre d’une nouvelle défaite parcourt la main courante. Le meilleur reste pourtant à venir, avec une échappée côté droit signée Olivier Carbonneau qui passe tout le monde en revue pour un essai qu’il se charge de transformer (12-16). Le RCLL est alors loin d’imaginer que ce qui s’apparente à un baroud d’honneur, n’est que le prélude à une belle désillusion. Et sur un coup de patte de vieux briscard délivré après la sirène par Olivier Carbonneau, Sébastien Roméro aplati sous les barres et crucifie un quinze labarthais médusé. Carbonneau transforme et l’USCKBP récolte enfin les fruits de 560 minutes de ténacité et de constance, score final 19 à 16. Prochaine rencontre le dimanche 4 décembre à Lolo Mazon face à Montastruc, tombeur du leader Aussonne Rugby Constellation (25-0).