Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • C’était hier : Le Critérium cycliste du Cazal a consacré de jeunes talents

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mardi 30 juillet 2002.

    fêtes du cazal 2002Le vainqueur au micro de « RTL Chupito » (Photos archives, Juillet 2002).

    Fort du succès obtenu lors de sa première édition en 1999, le Critérium cycliste du Cazal était, à nouveau, inclus dans le programme des festivités, grâce aux relations étroites que les Festejaïres locaux entretiennent avec le monde pédalier.

    fêtes du cazal 2002

    Au coup de pistolet, les vélos alignés sur la ligne de départ entamaient les hostilités, le peloton arrivait à hauteur de la Bâtisse parfaitement groupé. Jojo prenait les premières bonifications, tandis que Jean Horner gratifiait les nombreux spectateurs d’un répertoire emprunté à Yvette. Comme prévu, la côte du Pont-du-Blau fera très mal, et le Cours Sully verra apparaître un peloton en perdition totale.

    fêtes du cazal 2002

    Heureusement, la perception des musettes à la hauteur du café des Sports va souder la troupe qui se jette alors dans une bagarre réglée au sprint devant le France, avec de nouvelles « bonifs » pour Yvon de l’Ors cette fois. La descente vers le café de la Paix se fera en roue libre, les mains sur les cocottes de frein, nos cyclistes éprouvant le besoin impératif de souffler. Un calme trompeur car le sprint final surprendra les favoris, laissant bouche bée plus d’un spécialiste. Et c’est la Bohème, illustre inconnu superbement emmené sur la ligne par son gregario du team Magicrème, qui enlève l’édition 2002, sous les vivats de spectateurs médusés. Il devenait alors impératif de procéder à la collecte et à l’analyse des éprouvettes.

    fêtes du cazal 2002

  • Du Blau au Chalabreil

    Cinéma sous les étoiles à Montbel.

    fulgurances de l'été 2017

    Le comité des fêtes de Montbel organise vendredi 4 août à 21 h, une soirée ciné-concert. Quatre courts-métrages burlesques de Buster Keaton, avec un accompagnement musical par l'Orchestre de Chambre d'Hôte (Jean-Paul Raffit, guitare électrique, composition, et Olivier Capelle, voix, effets) sont proposés gratuitement sur la plage du lac (entrée libre). En cas de mauvais temps la projection aura lieu à la  nouvelle Maison du lac de Montbel.

    Ateliers d’art et d’artisanat.

    fulgurances de l'été 2017

    Dans le cadre des Fulgurances de l’été (3e festival des arts de Chalabre), une visite d’ateliers d’art et d’artisanat est programmée du mardi 1er août au dimanche 6 août (10 h-12 h 30 et 15 h 18 h). Alain Poincheval, sculpture et peinture (cours Docteur Joseph-Raynaud), Laury Dizengremel, sculpture (photo) (Place Espérance-Folchet), Delphine Meyrignac, poterie (rue St-Antoine), Frédéric Paillard, vannerie (cours Colbert), feront partager leur art au cœur même de leur atelier.

    Salon du livre sous la halle.

    fulgurances de l'été 2017Samedi 5 août (de 10 h à 19 h sous la halle), la remise des prix du Concours de nouvelles, permettra de venir à la rencontre de nombreux auteurs régionaux, réunis dans le cadre du Salon du livre, parrainé par Georges-Patrick Gleize, présent pour l’occasion (photo).

    A l'initiative de la mairie et de la bibliothèque municipale, le programme s’établira comme suit : 10 h ouverture du salon, dédicace des auteurs toute la journée, expo permanente Détectives de romans, 11 h à 11 h 30 et 16 h-16 h 30, lectures pour enfants (Marie-Annick Serrus-Crampagne), 11 h 30 Jean-Jacques Delpoux conteur, 14 h-15 h 30 atelier illustration de BD (Yigaël Coquel), 17 h-18 h 30 conférence débat (Anne-Françoise Volponi), 18 h 30 remise des prix du Concours de nouvelles, 19 h clôture du salon et verre de l’amitié (restauration sur place toute la journée).

  • L’entente a été cordiale sur le hameau du Cazal

    cazal 2017Gaulois et légionnaires ont signé la Pax romana des deux mains. 

    Les festivités annuelles célébrées en l’honneur de Sainte Marie-Madeleine, ont réservé une surprise de taille aux Chalabrois, déconcertés par l’arrivée en leurs murs, d’une cohorte de lointains descendants tout droit venus des forêts profondes des Tataoubas. Progéniture illégitime de la tribu des Kercorbates, fondatrice en des temps immémoriaux de la cité lacustre du Cazal, ces héritiers ont fait circuler leur chaudron magique sur les cours Sully, Colbert et d’Aguesseau. Auparavant, cette clique pacifique avait satisfait au rite des ablutions dans les eaux thermales établies tout au long du parcours, bains supposés propices au renfort de la ceinture abdominale.

    A l’heure dite, chacun rejoignait les alignements mégalithiques du Cazal pour un festin dont Arnaud, Joël et Mathieu perpétuent le secret dans une hutte oubliée des hommes. Au cœur d’un village gaulois tolérant les refrains de son barde et la compagnie romaine, les temps forts se seront succédés, pour donner au millésime 2017, un caractère très chaleureux.

    Compliments aux éléments du FC Chalabre et aux « Festejaïres del Cazal », qui ont offert le temps d‘une fin de semaine, un dépaysement intégral dans l’antre d’irréductibles cazaliens.

    cazal 2017

    cazal 2017

    cazal 2017

    cazal 2017

    cazal 2017

    cazal 2017

    cazal 2017

    cazal 2017

    cazal 2017

    cazal 2017

    cazal 2017

    cazal 2017

    cazal 2017

    cazal 2017

  • Cérémonie du souvenir au col de La Flotte

    col de la flotte

    A l’initiative de la municipalité de Sonnac-sur-l’Hers, un hommage sera rendu dimanche 6 août, à Louis Bages (dit Leclair), Thomas Helmut, André Laffont, Fernand Prétal et Paul Vernières, cinq maquisards tués lors d’une embuscade le 27 juillet 1944, au sommet du col de la Flotte. Rendez vous au pied de la stèle à Sonnac-sur-l’Hers, route de Courtauly, à 9 heures.

  • C’était hier : Les as de la brouette s’affrontent sur la piste du Cazal

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mercredi 30 juillet 1997. Il rendait compte de la toute première course internationale à la brouette du Cazal.

    course à la brouette 1997Mais où vont-ils chercher tout ça ? (Photos archives, Juillet 1997)

    Dimanche 20 juillet aux alentours de 18 h, pilotes et co-pilotes s’affairent autour de leur machine, il faut parer à l’ultime détail, le drapeau à damier est sur le point d’être abaissé. Requis pour les besoins de la cause, notre premier magistrat Jacques Montagné va très spontanément remplir le rôle délicat de starter, délivrant à l’heure prévue une douzaine d’équipages fermement disposés à inscrire leur nom au palmarès de cette première édition de la course internationale à la brouette du Cazal.

    course à la brouette 1997

    Malgré la chaleur accablante qui cerne le Kercorb, le public est là, venu de tous les horizons de la ville afin de voir ce spectacle qui en définitive va tenir ses promesses et au-delà même de tous les espoirs fondés par les organisateurs. Au terme de quatre tours rythmés par plusieurs arrêts aux stands afin que les concurrents puissent déguster les spécialités cazaliennes, les Villefortois Lydie Taupin et Jean-Luc Cathala dament le pion aux locaux et s’adjugent la victoire finale, devant le team des semi vétérans chalabrois, Michel Brembilla et Jean Martinez.

    course à la brouette 1997

    En marge de ces résultats, il faut saluer la performance de trois jeunes équipages volontaires et débordant d’imagination, qui ont présenté aux commissaires de course, de superbes prototypes. Gageons qu’à l’avenir, Manu, Dominique, Thierry, Stéphane, Bruno ou Joël inscriront leurs noms sur les tablettes. Félicitations à tous et à l’année prochaine, un nouveau parcours et une amélioration du règlement sont d’ores et déjà à l’étude.

    course à la brouette 1997

    course à la brouette 1997

    course à la brouette 1997