Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 4

  • Football : Le FCC rattrapé à Arzens

    fc chalabre football,es arzens Loïc Rosich et Julien Ferrier symbolisent l’Entente Chalabro-Puivertaine chez les Moins de 15 ans.

    Une journée complète de championnat a vu les footballeurs du FCC évoluer loin de leurs bases en ce dimanche 11 mars. En déplacement à Labastide d’Anjou, les Moins de 15 ans drivés par Philippe Gérard n’ont pu débloquer le compteur but et partagent les points avec leurs hôtes, 0 à 0. Un résultat mi-figue mi-raisin qui permet toutefois aux partenaires de Quentin Gérard, de prendre la deuxième place au général, à la faveur d’une défaite des Quillanais, étrillés sur leur herbe par le club de la Malepère (0-5).

     Les réservistes invités à évoluer dans la Piège, ont effectué le déplacement jusqu’à Belpech avec un effectif trop diminué pour espérer rivaliser, face au leader de 3e division. Bien que réduits à neuf éléments durant 90 minutes, les protégés du président et coach Raymond Dumay, ne s’inclinent au final, que d’un tout petit but (1-0).

    Dans le même temps, le onze fanion engagé en championnat de première division évoluait à Arzens, pour le compte de la seizième journée. La formation alignée sur le stade Aimé Amiel, victorieuse du FC Cabardès le dimanche précédent (3-1), affichera d’entrée les mêmes dispositions offensives. Malgré un triangle d’attaque composé de Philippe Lara, Hugues Ferrié et Aurélien Moralès, le score restera vierge jusqu’ à la pause. Les Arzenais proches de la rupture à maintes reprises, vont finalement céder sur un pénalty logiquement sifflé par Maxime Niewiedziala, à la suite d’une faute du dernier défenseur sur Aurélien Moralès. Hugues Ferrié transformera le coup de pied arrêté (1-0) mais sur une mésentente défensive, le FCC va permettre à l’ES Arzens de refaire son retard. Par l’intermédiaire de son avant-centre qui exploitera avec opportunité, une hésitation entre deux défenseurs (1-1). Avec ce résultat nul, le FCC reste dans le ventre mou du général, avant un match en retard face au Limoux-Pieusse FC, programmé samedi 17 mars à 17h 30 au stade de l’Aiguille I, rencontre qui sera dirigée par Youssef Laghrissi.  

    Lien permanent Catégories : Sport
  • Au revoir "Jeannot"

    jean danjou,villefortLe regretté Jean Danjou.

    Triste et inattendue, la nouvelle du décès de Jean Danjou, survenu jeudi 1er mars à l’âge de 81 ans, a plongé dans la peine le pays chalabrais. Né à Marseille le 10 juillet 1930, ses racines familiales étaient à Villefort, petit village en bordure du Chalabreil où il avait choisi de s’établir au terme d’une vie professionnelle très intense.

    Avant de pouvoir donner libre cours à des talents de jardinier connus et reconnus, Jean Danjou, électricien de formation, était entré dans la vie active en 1952. Après avoir exercé dans l’équipe technique des Ets Canat jusqu'en 1970, il s’était installé en qualité d’artisan électricien, et s’était mis ensuite au service d’une fabrique de la cité chapelière basée à Ste Colombe-sur-l’Hers. En 1972, Jean Danjou et sa petite famille embarquent pour l'Afrique du Sud et Johannesburg, où l'entreprise « Iscor » bénéficie de ses compétences. Après trois années vécues dans le difficile contexte politique de l’apartheid, c’est le retour en Europe. Castelnaudary et la coopérative agricole du Lauragais, puis les Nouvelles Galeries à Limoux, ensuite un chantier à Annaba (Algérie) pendant un peu plus d'un an. Au début des années 1980, il prend la responsabilité du service d’entretien de la société T2L Chimie à Chalabre. Dernière étape d’un parcours constant durant laquelle il mettra au point un procédé de conditionnement automatique des résines synthétiques élaborées dans cette entreprise. C’est là qu’il mettra un terme à sa carrière professionnelle, en novembre 1987.

    L’heure de la retraite venue, il restera très actif, partageant son temps libre aux côtés de son épouse Odette, et s’adonnant à la pratique du jardinage sur les arpents d’une terre toujours généreuse. Véritable mine d’anecdotes, rapportées avec talent et souvent agrémentées d’expressions très personnelles, issues de la riche langue occitane, Jean Danjou partageait une amusante et rare complicité avec ses amis à quatre pattes. Grand-père expert et reconnu en binette et autre « palou», « Papy Jeannot » s’évertuait à transmettre les ficelles du jardinage à ses petits-enfants qui le visitaient régulièrement. Figure attachante dotée d’un naturel optimiste, deux deuils cruels auront marqué son existence, avec le décès de son fils Bruno en janvier 1999, puis de son épouse Odette, en mars 2000. 

    Le samedi 3 mars dernier, une nombreuse assistance recueillie s’est réunie afin de manifester sympathie et soutien à ses proches. Un dernier hommage lui a été rendu dans le petit cimetière du Casteillas à Villefort, où il repose aux côtés de son épouse Odette et de son fils Bruno. En ces douloureuses circonstances, sincères condoléances à Philippe, Patrick et Noëlle ses enfants, à Josette sa soeur, à son frère Guy, à ses petits-enfants, à son arrière-petite-fille, à toutes les personnes que ce deuil afflige.  

  • Du Blau au Chalabreil

    Service de portage des repas à domicile.

     

    Jean-Jacques Aulombard Directeur de l’EHPAD « Les Hauts de Bon Accueil » communique : « Depuis novembre 2011, le portage des repas assuré par l’hôpital local est habilité à l’aide sociale. Les personnes résidant sur le canton de Chalabre peuvent dès maintenant bénéficier d’une réduction du coût de leur repas. Pour tous renseignements concernant cette aide, contacter Anne Audouy au 04 68 69 99 73 ou par le biais de l’adresse mail anneaudouy@wanadoo.fr

     

    Amicale du 3e Age.

    Les responsables de l’Amicale du 23e Age font savoir qu'il reste quelques places disponibles pour la sortie vers le Puy du Fou, avec son spectacle nocturne féérique et toutes les attractions programmées en journée. Cette sortie aura lieu les 16, 17 et 18 juin, au prix de 359 € tout compris (voyage, entrées au parc, repas, hébergement et petits-déjeuners). La participation est ouverte à tous, inscriptions au 04 68 69 23 60 ou 04 68 20 25 14 (HR).

    Lien permanent Catégories : Echos
  • Du Blau au Chalabreil

    50e anniversaire du « Cessez-le-feu » en Algérie.

    fnaca,restos du coeurLundi 19 mars prochain sera commémoré le 50e anniversaire du « cessez-le-feu » en Algérie. La cérémonie organisée par le comité cantonal de la Fnaca se déroulera à partir de 11h, au départ de la mairie cours Sully. Comme le rappelle Gérard Couteau, président du Comité, « il incombe aux représentants de la 3e génération du Feu, de maintenir la mémoire de tous ceux qui sont tombés au combat pour la France ». La population est invitée à honorer cette manifestation à laquelle participeront les élèves de l’école Louis Pergaud et l’ensemble vocal « Eissalabra ». Cet anniversaire sera célébré selon le programme établi comme suit : Départ en cortège jusqu’au monument aux Morts, dépôt de gerbe, minute de silence, allocution de Christian Guilhamat maire de Chalabre et de Gérard Couteau, président du Comité de la Fnaca. Chants patriotiques par les enfants des écoles et la chorale de Chalabre, retour à la mairie en cortège où le verre de l’amitié sera offert par la commune de Chalabre. Un repas confraternel suivra cette cérémonie à 13 h à l’Hôtel de France. Inscription avant le mardi 13 mars au 04 68 69 20 73, 06 76 41 41 74 ou 04 68 69 63 55.

    Restos du Coeur.

    Claudie Alegre présidente de l’antenne des Restos du Coeur communique : « Pour la deuxième année consécutive, l'équipe des bénévoles du centre de Chalabre participera à la collecte nationale organisée les 9 et 10 mars. Les stocks s'amenuisant, cette collecte devrait garantir la fin de la campagne hivernale et permettre une aide limitée, au-delà des mois d'hiver, aux plus démunis. Les magasins 8 à Huit de Chalabre et Intermarché de Laroque d'Olmes (Ariège) accueilleront les bénévoles de Chalabre, à tour de rôle, durant ces deux journées. Venez nombreux. On compte sur vous ! ».

    Lien permanent Catégories : Echos
  • Yvan Fleissig ouvre sa galerie rue Saint-Antoine

    Yvan Fleissig Mars 2012 004.jpgYvan Fleissig a choisi l’exposition permanente de ses multiples créations.  

    Voilà bientôt vingt ans, Yvan Fleissig posait marteaux et ciseaux au pied de la vallée du Plantaurel, au terme d’un périple initié au départ de sa Roumanie natale. D’abord installé au centre culturel de La Forge (Ste Colombe-sur-l’Hers), son statut l’amènera à voyager souvent, au hasard d’expositions présentées en de multiples espaces européens. A présent locataire d’une aile de la ferme de Saint-Antoine, ce créateur continue à travailler le bois, le granit, le marbre, ou les minéraux. Il en extrait animaux, danseuses, météorites, et contorsions harmonieuses, dans lesquelles la matière semble se fondre. L’artiste est complet et peint également des huiles, des aquarelles en plusieurs séries, marine, florale, rupestre. Certaines de ses peintures sur cire, technique rare, s’éclairent d’un jeu de couleurs aux aspects originaux.   

    Au terme de deux décennies de résidence intermittente en Kercorb, Yvan Fleissig a choisi de poser son scooter sur la béquille, pour se mettre semble-t-il sous la protection de Saint-Antoine. Depuis quelques jours en effet, ses créations quittent une à une l’ancien corps de ferme de la route de Montbel, pour prendre place dans l’ancienne Maison Baby, sise au n° 10 de la rue également nommée en mémoire d’un saint chrétien.

    L’exposition permanente de ses multiples créations permettra au visiteur de parcourir l’itinéraire artistique d’un ancien rugbyman au talent innovateur. Les passionnés de ballon ovale n’ont pas oublié que l’entraîneur du quinze chalabrois au début des années 1990, était un certain Yvan Fleissig, concepteur de la stèle à la mémoire de Lolo Mazon, dévoilée en 1993 à l’entrée du stade intercommunal. L’inauguration de ce nouvel espace artistique au cœur du village, aura lieu le vendredi 16 mars à 18h.