Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Yvan Fleissig a pignon sur rue

    Yvan Fleissig Mars 2012.jpgYvan Fleissig (au centre) a reçu de nombreux messages de félicitations et d’encouragements.

    Une effervescence peu commune animait tout dernièrement les abords de l’ancienne halle aux blés, à l’occasion de l’ouverture officielle d’une galerie d’art permanente au cœur du village. Réunie sous l’ancienne devanture de la Maison Baby, la foule des grands jours avait répondu à l’invitation de l’artiste Yvan Fleissig, célèbre au-delà des frontières du Kercorb et du Plantaurel, qui l’accueillaient voilà bientôt vingt ans.

    Après plusieurs semaines de travaux menés entre les murs de ce qui fut autrefois un commerce prospère et réputé, « L’œil de Chalabre », du nom de cette salle d’exposition, a été officiellement inaugurée, en présence des élus chalabrois et du conseiller général du canton. Christian Guilhamat maire faisait part de sa satisfaction en relevant le caractère prometteur d’une initiative à même de voir la place Espérance Folchet, retrouver son attractivité d’autrefois. Jean-Jacques Aulombard pour sa part se félicitait du succès de cette rencontre, tel un rayon de soleil annonciateur d’un printemps artistique. A la conclusion de ce vernissage, Yvan Fleissig adressait de vifs remerciements à toutes les personnes l’ayant aidé à réaliser son dessein, avant d’offrir à ses invités, un appétissant buffet aux saveurs de sa Roumanie natale.

    Les amateurs d’art peuvent admirer les créations d’Yvan Fleissig au n° 10 de la rue Saint Antoine, le samedi de 9h à 13h, le dimanche de 10h à13h, et sur rendez-vous, en composant le 06 80 51 63 70.

  • Une cérémonie très suivie pour le 50e anniversaire du « Cessez-le-feu » en Algérie

    19 mars 1962,50e anniversaireLes élèves de Louis-Pergaud et la chorale Eissalabra ont pris part à l’hommage rendu.

    La commémoration du « cessez-le-feu » marquant la fin de la guerre en Algérie s’est déroulée le lundi 19 mars en présence des membres du comité cantonal dela Fnaca.Aleurs côtés, les élus de la commune, Jean-Jacques Aulombard conseiller général, et les représentants des amicales des anciens combattants, avec à leur tête les porte-drapeaux Louis Arcizet, Gilbert Barthès, Jacques Brembilla et Manuel Montoro. Cette manifestation rehaussée par une forte participation des enfants de l’école primaire Louis-Pergaud, a pris la direction du monument aux Morts où Christian Guilhamat maire et Gérard Couteau président du comité Fnaca, ont déposé une gerbe avant de prendre tour à tour la parole.

    19 mars 1962,50e anniversaireLe président Gérard Couteau durant son intervention.  

    Un hommage solennel a ainsi été rendu sous une pluie battante, « aux compagnons qui ont donné leur vie pour accomplir les missions que la République leur a imposées ». Le président Couteau poursuivait en invitant chacun à « rechercher le chemin de la compréhension mutuelle, de la générosité et du partage, afin de sauver la Paix par le dialogue, la tolérance et l’amitié ».

    19 mars 1962,50e anniversaireAprès une sonnerie aux Morts impeccablement exécutée par le clairon Gérald Mourareau, la chorale Eissalabra et les petits élèves de Louis-Pergaud entonnaient une vibrante Marseillaise. Le président Gérard Couteau remerciait l’ensemble des participants et tout particulièrement l’équipe éducative de l’école, avant de conclure son intervention en ces termes : « Espérons que le témoignage de votre fidélité, fera prendre conscience à nos grands dirigeants politiques, quelle que soient leurs tendances, qu’après 50 ans de mépris et de dédain, ils comprennent enfin, le message que l’immense majorité des Français nous témoigne à nous, la dernière génération qui a connu les affres, les douleurs, les peurs, les privations de la 2e Guerre mondiale avant notre guerre d’Algérie, nos 30.000 militaires et nos 150.000 harkis tués, et les dizaines de millions de civils européens et arabes, en ayant le courage d’officialiser notre journée commémorative du 19 mars, à l’image des conflits précédents, 11 novembre 1918 et 8 mai 1945 ».

  • « Le Pech de Bugarach ero pas capelhat »

    Bugarach Mars 2012 019.jpgUne place au soleil pour la cordée du Kercorb.

    Ils voulaient débuter 2012 comme ils avaient terminé 2011. Les randonneurs du Kercorb ont repris de l’altitude, chargeant leur sac à dos pour une balade qui les a emmenés à hauteur des 1230 mètres du pic de Bugarach. Guidée par un Maître Jean chevronné, invariablement pacha ou sherpa, la cordée a entamé une ascension tranquille vers le sommet de l’imposant massif qui surplombe les vallées de la Salz et de la Blanque. Au carrefour des trois voies proposées, nos marcheurs choisiront l’approche la plus technique, essentiellement dans sa partie finale.

    Au terme d’une petite heure et demie d’ascension, et au détour d’un taillis de buis, la colonne sera en vue de la fenêtre. Une superbe ouverture naturelle, creusée dans la roche monumentale du pic audois, et qui va permettre aux randonneurs de souffler un peu, tout en admirant un impressionnant ballet planant de vautours. Réglé au millimètre, petit pas petit pied, le tempo permettra aux neuf marcheurs d’atteindre le sommet du Pech à midi juste.

    Après avoir mis sac à terre, chacun va superbement ignorer la petite faim qui tenaille, pour profiter d’une vue imprenable sur les Petites Pyrénées. Interminable coup de périscope, depuis le Mont Fourcat, le Roc Blanc, le Tarbezou, le massif de Madres, jusqu’au superbe massif du Canigou. Avec tout de même une petite déception, puisque la Méditerranée était absente au rendez-vous, masquée par un voile de brume sournois.

    Assurés d’avoir pris leurs marques et face à un vent de force zéro, les randonneurs sacrifieront finalement à la traditionnelle pause casse-croûte, sous le regard énigmatique d’un mandarin en faction sur la partie sommitale du Bugarach. Tels des touristes embarqués dans un bus à impériale, nos excursionnistes munis de leur serviette, bénéficieront alors d’une visite guidée à la jumelle. Voyage semi virtuel qui les transportera notamment vers les châteaux de Quéribus et Peyrepertuse, et le moulin du boulanger de Cucugnan.

    Le soleil commençant à décliner sérieusement, la descente vers le col du Linas était logiquement envisagée. Chacun se promettant de revenir découvrir et redécouvrir les trésors d’une flore exceptionnellement riche. Sur les flancs d’un pic qui, « d’un point de vue géologique, n’a rien à faire là où il est », parole d’expert.

    Un album-photo Pech de Bugarach est en ligne (photos Aurélien Moralès).

  • Affiches sportives en Kercorb

    Football : Championnat à Lolo Mazon.

    fc chalabre football,usc kercorb la bastide le peyratLe capitaine Fabrice Canal et ses partenaires n’ont pas le droit à l’erreur.

    Dimanche 25 mars, le stade intercommunal du Kercorb accueillera trois rencontres officielles du championnat de district. A partir de 10 h, Philippe Gérard et les Moins de 15 ans, classés en 3e position, accueilleront leurs homologues de l’AS Lézignan Foot (6e). Après une sortie manquée face au Fresquel, les équipiers de Ben Evenden doivent se remettre impérativement dans le sens de la marche. Nicolas Mechambre arbitrera la rencontre.

    A 13h, le FCC II calé en cinquième position au général de 3e division, accueillera son homologue de Salles-sur-l’Hers II (2e). Youssef El Ghourraf officiera au sifflet. Le choc de la journée est programmé à 15 h, avec la rencontre opposant le FCC I au onze de l’ES Fanjeaux. Cette rencontre comptant pour le championnat de 1ère division verra le huitième accueillir le second, et sera arbitrée par Daniel Martinez Gonzalez. A la lutte pour le gain du fauteuil de leader, les visiteurs l’avaient  emporté à l’aller sur le score sans appel de 3 à 0. Les joueurs drivés par Olivier Cazas et à la recherche de points devront s’employer pour museler des « jaune et noir » très mobiles.

    Ce samedi matin à 10h, Jacques Rosich et les Moins de 11 ans seront à St Hilaire, où ils disputeront une triangulaire face à la Vallée du Lauquet et au FA Carcassonne-Villalbe. Par ailleurs, les responsables de l’école de football du FC remercient les amateurs de loto qui ont assuré le succès de leur soirée récréative annuelle.  

    Rugby : L’Entente de la Vallée de l’Hers reçoit Labastide Beauvoir.

    fc chalabre football,usc kercorb la bastide le peyratLes vétérans seront sur le bord de touche pour encourager leurs cadets.

     

    Cette rencontre initialement programmée le 29 janvier dernier se disputera demain dimanche 25 mars sur la pelouse du stade Jean Coste du Peyrat-sur-l’Hers. Deux journées avant le terme des phases qualificatives, l’USCKBP écartée de la lutte finale essaiera de faire front face à des visiteurs classés en 3e position et en quête de précieux points. Pour rappel, l’Entente s’était inclinée à l’aller sur le score de 16 à 41. Benoît Trillou du Comité Midi-Pyrénées sifflera le coup d’envoi à 15h. Afin d’assurer la mise à jour d’un calendrier fortement perturbé par les intempéries, la dernière rencontre du championnat de 2e série contre Brignemont, a été reportée au dimanche 1er avril prochain.

    Lien permanent Catégories : Sport
  • Extension programmée pour la crèche « Vanille et Chocolat »

    vanille et chocolatPour Martine Raynaud et Yves Ettori, la mission première de la crèche est de répondre à la demande exprimée par les familles.

    L'association « Vanille et Chocolat », gestionnaire de la crèche intercommunale, tenait dernièrement son assemblée générale dans les locaux de la crèche, rue St Pierre, en présence d’une assistance représentant les adhérents et le personnel. Les élus locaux avaient également répondu à l’invitation, Jean-Jacques Aulombard conseiller général, Jean-Pierre Salvat, Daniel Lefebvre et Lucien Clergue, président et vice présidents de la communauté de communes du Chalabrais (CCC), Christian Guilhamat et Yves Bachère, maire et maire-adjoint de Chalabre.

     Le président Yves Ettori et Martine Raynaud, directrice de l’établissement, abordaient les deux points principaux proposés à l'ordre du jour, le vote du budget 2012, et la création d'une annexe à la crèche. Il apparaît ainsi que le budget 2012 prévoit le maintien de l’activité soutenue, constatée en 2011 (39 000 heures réalisées, pour un taux d’occupation de 78% sur 24 places). Il correspond  aux dépenses et aux prévisions d'activité inclues dans le contrat Enfance-Jeunesse 2011-2014.

    Au chapitre des projets, et après confirmation du pic de saturation atteint par la crèche (effectifs au complet jusqu'en juillet 2012), la création d’une annexe prend forme. Justifiées par l’augmentation de la demande, dix places seront créées dans les locaux de l’école maternelle de Ste Colombe-sur-l’Hers. Comme le précisait Yves Ettori, la  réalisation sera assurée par la communauté de communes, et l’association « Vanille et Chocolat » sera responsable de la gestion. Ce projet devrait être rapidement finalisé, sous réserve de vérification de la viabilité financière et technique par la CAF, la PMI et la CCC.

     Vingt places seraient alors disponibles en Kercorb, et dix sur le Plantaurel, grâce à une extension qui permettrait non seulement de répondre à la demande et de donner plus d’espace à la crèche de Chalabre, mais aussi de redonner vie à des locaux scolaires pour l’heure fermés.