Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Tennis : Le TCC engage un retour gagnant

    opération balles jaunes,tc du chalabraisChristian Ballot (à gauche), et le TC du Chalabrais, ont lancé l'Opération balles jaunes.

    Lundi 18 février, dans un gymnase municipal entièrement rénové, Bruno Carbonnel président du TC du Chalabrais, accompagné de Santiago Martinez, Sophie Pianzola, et des jeunes raquettes du club, souhaitait la bienvenue à Christian Ballot, secrétaire général du Comité de l'Aude de Tennis. Cette rencontre cordiale était motivée par le lancement de l'Opération balles jaunes.

    Une telle action réalisée en partenariat avec le conseil général et les collèges de l'Aude, vise à récolter un maximum de balles jaunes usagées, afin de les recycler et de les transformer. Le nouveau matériau ainsi obtenu, sera utilisé afin de réaliser aires de jeux, pistes de sports et bien d'autres revêtements à caractère sportif. En ce qui concerne le département de l'Aude, la création d'une aire de jeux à l'ASM de Limoux (USSAP) est au programme. L'Opération balles jaunes a donc été officiellement lancée en Kercorb, et deux cartons sont d'ores et déjà mis à disposition, l'un se trouve au gymnase, l'autre au club-house de la route de Limoux.

    Côté court, le club du Chalabrais disputait dimanche 17 février, les matches en retard de la deuxième journée de championnat. En déplacement à Névian, l'équipe Messieurs composée de Santiago Martinez, Yves Thébault, Bernard Floch et Bruno Carbonnel, est allée décrocher un bon match nul, score final trois sets partout. Les Dames du TCC quant à elles, accueillaient leurs homologues du TC Gruissan, contre lesquelles elles ont signé un beau succès sur le score de 7 à 0. L'équipe était composée de Sirima Martinez, Sophie Pianzola, Frédérique Falcou et Julie Pianzola. Prochain rendez-vous le dimanche 24 février, le TCC Messieurs accueillera le Tennis-club de Sallèles d'Aude. 

  • Carnaval : Badalux XLV en tournée les 20 et 21 avril

    Les enfants de l'école Louis-Pergaud auront l'honneur de lancer les festivités, dès le vendredi 19 avril. L'imagination sera au pouvoir ! 

    carnaval chalabre,badalucLe comité d'accueil va s'attacher à réviser le protocole dans le moindre détail.

    La date du samedi 20 avril prochain marquera la fin d'une longue période d'incertitude, pour peu que l'on accorde un certain crédit à une information fraîchement tombée d'un télex du centre de contrôle des "Tataoubas". Selon toute vraisemblance, sa majesté Badaluc XLV et sa cohorte de courtisans seront en Kercorb pour une visite réglée au cordeau. Le chef du protocole muselé par le secret professionnel, a consenti à garantir la bonne nouvelle, l'heureux événement aura lieu à une date coïncidant par ailleurs, avec le jour férié des fumeurs.

    44 ans de fidélité     De par sa présence, le prince de l'éphémère fera honneur à ses illustres et regrettés ancêtres, issus d'une lignée quasiment royale. Et au risque de perturber la douillette quiétude de notre cité, sa majesté Badaluc le 45e sera accueillie avec les fastes que quarante-quatre années de fidélité au Kercorb imposent. Une seule incertitude, l'ami Jojo (photo ci-dessous), chauffeur officiel et inamovible de la dynastie des Badaluc sera-t-il de la fête ? Les fuites glanées du côté du cours Colbert laissent entendre que oui.

    Chalabroises, Chalabrois, "Festejaïres" de tous les quartiers, l'imagination devra prendre le pouvoir en ce troisième week-end d'avril. Il reviendra aux enfants de l'école Louis-Pergaud l'honneur de lancer les festivités, dès le vendredi 19 avril. Afin d'éviter les désagréments que pourraient engendrer d'éventuels rectificatifs, le programme détaillé ne sera communiqué que plus tard. 

    carnaval chalabre,badaluc

                      Crise oblige, le cachet de l'ami Jojo a été revu à la baisse.

  • Avec la gaule puivertaine

    L'association la "Gaule puivertaine le Lac" organise samedi 23 février de 8 h 30 à 11 h 30, un concours de pêche à la truite au lac de Puivert. Au préalable, un déversement de 100 kg de truites, ainsi que 20 kg de beaux spécimens sera effectué. Les premiers dans leur catégorie seront récompensés par des coupes, des trophées et des bons d'achats. L'engagement est de 10 € (moins de 12 ans et Dames, 5 €). Une seule canne sera autorisée, avec appâts naturels, tels que vers, teignes ou larves. Pour tout renseignement, contacter le président Maurice Bennes au 04 68 31 76 35 (heures repas).

  • C'était hier : L'interview du champion

    Robert Voltes Journaliste.JPGDe gauche à droite : Inès Rodriguez, Gérard Huillet (Tiston), Serge Murillo, Serge Rey, Eliane Saurat, Jean-Louis Delpech, Richard Conte, Francine Rey et Robert Voltes (micro en main).

    Sous les marronniers de Saint-Pierre, un mois de février chasse l'autre, après avoir fait la part belle à une discipline exigeante appelée cross-country, laquelle donne de belles couleurs aux collégiens. Comme en 1965, lorsque les élèves du GOD (groupe d'observation dirigé), placés sous la responsabilité de Marc Jean-Pierre, en terminaient avec une nouvelle édition. L'arrivée était jugée au bout de l'allée des Marronniers, actuelle allée Pierre Fabre, au terme d'un parcours délimité par Maryse Le Roy, Jean Tarbouriech et Hubert Carcy, professeurs « multicartes » et juges-arbitres à leurs heures. Ce jour-là et comme toujours, les élèves des classes de 6e et 5e (4e puis 3e ne seraient créées qu'aux rentrées 1977 et 1978), avaient donné le meilleur d'eux-mêmes.

    A l'heure où les chronomètres affichaient leur verdict, un peu avant que les sportifs ne dégustent un excellent chocolat chaud bien mérité, un petit « 6e » inscrit sur les tablettes sous le nom de Robert Voltes, se frayait un chemin parmi les potaches du futur collège Antoine-Pons. Le "Géo Trouve-tout" de la rue d'En Plumet avait ainsi recueilli et enregistré les impressions du vainqueur du jour, Serge Murillo, à l'aide d'un matériel entièrement élaboré par ses soins, là-haut près du laboratoire de Louis Monnier, grand-père photographe (photo ci-dessous).

    collège antoine-pons,cross-country

  • Ils nous ont quittés

    joseph pianetti,marguerite barthoulotSamedi 9 février étaient célébrées à Saint-Pierre, les obsèques religieuses de Joseph Pianetti, dit "Peppino", décédé à l'hôpital local à l'âge de 83 ans. Natif de Cameratta, dans la province italienne de Cornelio, où il avait vu le jour le 20 octobre 1929, Joseph Pianetti avait exercé dans le secteur de la maçonnerie, aux côtés notamment de l'entrepreneur local Henri Battle. Des problèmes de santé l'avaient ensuite amené à abandonner un secteur d'activité contraignant. Il fut également membre actif au sein du peloton des Cyclos du Chalabrais, dans les années 1980. La pêche et la chasse étaient également ses passe-temps privilégiés, certains garderont en mémoire l'anecdote liée à un doublé réalisé voilà bien longtemps, du côté de Marseillette. Joseph Pianetti a été inhumé dans le caveau familial où il repose à présent aux côtés de ses parents. Très sincères condoléances à Hermine, Jeannette, Francine et Louis, ses soeurs et frère, ainsi qu'à toute la parenté.

    Le lundi 11 février était accompagnée vers sa dernière demeure, Marguerite Barthoulot née Hillat, domiciliée cours Sully et décédée à l'âge de 87 ans. Originaire de Périgueux où elle était née le 27 octobre 1926, elle avait découvert la cité chalabroise dès sa prime jeunesse, se rapprochant ainsi d'une partie de sa famille installée en Kercorb. Elle avait ensuite fondé un foyer aux côtés du regretté Hubert Barthoulot, originaire du Doubs, qu'elle seconda dans les travaux de la ferme, successivement au Canabaïrou, à la Mouillère, à la Piche, et enfin au Bourgat, où ils cessèrent les activités agricoles pour s'installer à Chalabre. Marguerite Barthoulot laisse le souvenir d'une personne prévenante et attentionnée, impliquée notamment dans le groupe du secteur paroissial du Kercorb. La cérémonie des obsèques religieuses, célébrée en l'église Saint-Pierre, a permis de lui adresser un dernier hommage, avant son inhumation au cimetière du Casteillas à Villefort. En ces douloureuses circonstances, sincères condoléances à Thérèse sa fille, à Marlène et Mélanie ses petites-filles, à ses petits-enfants, à son frère Charles, à toutes les personnes touchées par ce deuil.

  • Les "Entre-Nous" préparent l'arrivée du printemps

    banda entre nousDes fa dièse et des si bémol, comme s'il en pleuvait.

    Ils sont musiciens, fédérés par un maître point commun, ils lisent les mêmes partitions. Voilà comment les solistes de la banda "Entre-Nous" se retrouvaient tout dernièrement entre eux, afin de préparer les nombreux rendez-vous inscrits au programme de l'année festive 2013.

    C'était au théâtre municipal, et nos instrumentistes certainement inspirés par les bas-reliefs symbolisant la Musique et la Danse, ont exécuté une répétition des plus sérieuses, pour le plus grand plaisir de leur président, Serge Sibra. Dans la perspective de l'arrivée annoncée autour du 20 avril prochain de sa Majesté Badaluc, certains airs classiques ont naturellement bénéficié d'une attention particulière. Cette révision des gammes n'aura pas fait l'impasse sur les accords qui font vibrer les festivaliers dans leur intérieur le plus profond. Car les "Entre-Nous" seront présents au 41e Festival de Bandas de Condom (10-11-12 mai), avant d'animer les grandes fêtes du Cazal en juillet.

    Cette première véritable répétition, à laquelle n'auront pu participer Sophie, Charlène, Emilie, Jean et Patrick, s'est poursuivie autour d'un apéritif dinatoire, offert par un président pleinement satisfait. Les rencontres vont à présent s'enchaîner, car les "Entre-Nous" savent qu'ils sont impatiemment attendus sur les boulevards.

  • Football : Le FCC vise une place en quart

    FCC Annonce 8e Coupe Favre 2013.jpgHors-course en championnat, le FCC doit jouer son va-tout en coupe.

    Aujourd'hui dimanche 17 février, les seniors du FCC I feront une pause dans le championnat de première division, pour disputer un 1/8e de finale de coupe Georges Favre, face au onze de Naurouze-Labastide. Si les deux formations évoluent dans la même division, le FCC I avant-dernier du championnat, se retrouvera dans la peau du challenger, face à des Labastidiens classés en quatrième position. Le 6 janvier dernier, le FCC avait validé son billet face au FC Villegly après prolongations (2-0), tandis que les Verts de Naurouze-Labastide se défaisaient du FC Villedubert (2-1). La rencontre sera disputée au stade Loubatières de Labastide-d'Anjou, et arbitrée par Abdelhafid El Ghourraf (15 h).

    Dans le même temps, le FCC II accueillera à Lolo Mazon, la formation de l'OS Saint-Papoul III, dans le cadre de la 11e journée de championnat de 3e division. Le 3e accueille le 2e, et un match serré en perspective, qui sera dirigé par Smael Ollive à 15h.

    Hier samedi 16 février, les Moins de 11 ans se déplaçaient à Saint-Hilaire pour une rencontre triangulaire qui les opposait à La Vallée du Lauquet (11h) et au Trèbes FC III (11h 30).

    Les rugbymen de l'Entente de la Vallée de l'Hers observeront une journée de repos.