Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 4

  • Départementales 1er tour : Les résultats pour la commune de Chalabre

    Dép. 1er tour 22 mars 2015 001.jpg

    A l'issue du premier tour de scrutin des élections départementales, la commune de Chalabre enregistre les résultats suivants :

    INSCRITS     794

     

    VOTANTS     476

    EXPRIMES     433

     

    1

    Caroline DUFLOT

    Rémy DUSSAUD

    FN

    103

    2

    Jean-Louis BOUSQUET

    Nadine L'HENORET

    AUDE

      57

    3

    Elodie BRET-DIDAT

    Pierre CASTEL

    UMP

    127

    4

    Anne-Marie BOHIC-CORTES

    Francis SAVY

    PS

    146

    Dép. 1er tour 22 mars 2015 002.jpg 

    Pour l'ensemble des résultats sur le canton de Quillan, le 2e tour de scrutin s'effectuera sous la forme d'une triangulaire opposant les trois binômes suivants :

    Anne-Marie Bohic-Cortès et Francis Savy PS                (33,75%)
    Elodie Bret et Pierre Castel UMP                                 (23,98%)
    Caroline Duflot et Rémy Dussaud FN                          (24,87%)

    Avec 17,40% des suffrages, Jean-Louis Bousquet et Nadine L'Hénoret pour la liste AUDE, seront absents du 2e tour, le dimanche 29 mars prochain.

  • Football : Le FCC à quitte ou double

    En ce dimanche 22 mars, et à la faveur d’une journée consacrée à la coupe de l’Aude, le District de l’Aude de football a inscrit une journée de rattrapage, concernant les différents championnats départementaux. Avec un match de retard dans leur calendrier, les footballeurs seniors du FCC, auront l’occasion de marquer des points précieux, grâce à deux rencontres programmées cet après-midi au stade Lolo Mazon.

    fc chalabre football,as villepinte,as saissac-cabardèsA 12 h 30, les réservistes du FCC II, classés en deuxième position au général de 2e division, accueilleront l’équipe première de l’AS Villepinte (4e). L’occasion pour les partenaires d’Adrien Lognon (photo ci-contre), de confirmer l’excellent résultat enregistré dimanche dernier à Alzonne, face au leader jusqu’alors invaincu (0-3).  Régis Ferrié arbitrera la rencontre.

    fc chalabre football,as villepinte,as saissac-cabardèsA 15 h, le FCC I (10e) engagera une rencontre décisive face à l’AS Saissac-Cabardès (9e). Ce match entre mal classés sera en effet déterminant, dans la perspective du maintien en première division. Les partenaires du gardien Alexandre Cassagnaud (photo ci-contre), auront la faveur du terrain, et devront saisir l’opportunité de quitter enfin la zone de relégation. Le duel sera supervisé par Nasser Khichane.  

    Lien permanent Catégories : Sport
  • Choses vues

    Eclipse solaire 20 mars 2015.JPG

    20 mars 2015, fin d'éclipse dans le ciel chalabrois

    Fenêtre Pavillon du château.jpg

    Fenêtre sans rideaux au pavillon du château

    Attelage abandonné.jpg

    La ferme de Lauraguel et son attelage abandonné

    CavitéTuilerie.jpg

    Les sous-sols de la colline d'En crème

  • C'était hier : Rugby : Initiales B.B.

    L'article mis en ligne aujourd'hui, avait été publié dans l'Indépendant, édition du jeudi 24 mars 2005, après un match de rugby du Tournoi des VI Nations, que les Chalabrois avaient suivi avec un intérêt tout particulier. A l'affiche de ce samedi 12 mars 2005, Irlande-France, et une première sélection en équipe de France de rugby, pour Benoît Baby. Sur la pelouse de Lansdowne Road à Dublin, Benoît s'était mesuré au très "Irish fighting-spirit" (Photo archives, Avril 2001, 1ère sélection Equipe de France Moins de 18 ans).

    benoît baby,xv de franceInitiales B.B, comme Benoît Baby, qui en dix jours sera passé par tous les stades de l’émotion, appelé sur le banc des remplaçants du XV de France, titularisé dans le XV de départ, libéré après une course de cinquante mètres, fâché sur une mêlée ouverte, cité à comparaître, sanctionné pour quatre longues semaines.

    « Dura lex sed lex », la loi est dure mais c’est la loi, et Benoît paie un instant d’égarement répréhensible, mais pour lequel il ne mérite pas d’être accablé. Et comme le plaisir de donner vaut mieux que celui de recevoir, Benoît aura comblé ses plus fidèles supporters, en leur offrant 80 minutes de bonheur total sur la pelouse de Lansdowne Road.

    Initiales B.B, comme Brian et comme Benoît, face à face dans le grand bain du Tournoi des VI Nations, invités à faire plus ample connaissance à quelques jours de la Saint Patrick. Un « tête à tête » sévère et sans concession, que Benoît n’oubliera pas, parce que c’était le premier et parce que son vis-à-vis s’appelait Brian, artiste et fair-play. Alors bien sûr l’horizon de Benoît s’est un peu voilé dans le smog londonien, où siègent les instances du rugby européen. Mais ici, dans la cité chalabroise, personne ne doute que Benoît reviendra, plus attentif encore, pour définitivement exorciser cette mêlée ouverte de la 47° minute d’Irlande-France, un certain samedi de mars 2005 à Dublin. 

  • Andrée Murillo n’est plus

    andrée murilloLe sourire d’Andrée s’est éteint.

    Mardi 10 mars était accompagnée vers sa dernière demeure, Andrée Murillo née Huillet, décédé à l’hôpital des Hauts-de-Bon-Accueil à l’âge de 88 ans. Issue d’une famille chalabroise, elle avait vu le jour le 2 juin 1926 à Sète, où son père exerçait la profession de journaliste au quotidien l’Eclair. En 1939, et avec le début de la guerre, ses parents reviennent en Kercorb, Andrée le découvre et ne le quittera plus.

    Elle travaille d’abord à la chapellerie Garrouste, puis rencontre Antoine Murillo, son futur mari. Le 20 mars 1946, Antoine et Dédée unissent leurs destinées et auront le bonheur d’élever Geneviève et Serge, leurs deux enfants. Dans le même temps, elle apporte son soutien aux sœurs de St Joseph de Cluny, en gardant les enfants de l’école maternelle à l’Hôtel-Dieu St Jacques.

    Généreuse, toujours souriante, et très pieuse, Dédée régalait de sa belle voix, les offices du dimanche, à Saint-Pierre ou Notre-Dame. En mai 2008, elle rejoindra l’hôpital local où elle s’est éteinte aux premières heures du samedi 7 mars. Un dernier adieu lui a été adressé lors de la bénédiction célébrée en l’église Saint-Pierre. Andrée Murillo repose à présent aux côtés d’Antoine, son mari, décédé en 1990.

    En ces douloureuses circonstances, très sincères condoléances à Geneviève et Serge ses enfants, à Laurent et Lionel ses petits-enfants, à Anaïs son arrière-petite-fille, à toutes les personnes que ce deuil affecte.

    andrée murillo

    Andrée Murillo et ses amies du comité pastoral, lors de la kermesse annuelle.