Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livre - Page 2

  • Puivert : Atelier de lecture participative

    Vendredi 8 mars à l'occasion de la Journée Internationale de la Femme, la MJC en partenariat avec le café associatif Chez Marius, organise un atelier de lecture participative, en compagnie de Dominique Despierre, comédienne et conteuse (photo). Cette dernière a adapté pour la scène, le roman de Jean-Yves Leloup, Une femme innombrable (le roman de Marie Madeleine).

    mjc puivert,Dominique DespierrePour cette médiation en solo, la lectrice narratrice invite le public à devenir acteur du récit, en ouvrant l’oreille entre étonnement et curiosité, à participer au dialogue philosophique en prêtant sa voix, pour donner vie à l’histoire et aux personnages, le temps de quelques répliques sans à priori. Au début de la séance, chaque participant à la lecture reçoit un extrait du texte de la première partie, questions ou dialogue. Dans son propre rôle ou celui d’un personnage, il lira à voix haute à son tour, depuis sa place dans l’assistance.

    Cette approche dynamique fera traverser les premières métamorphoses de Myriam de Magdala, la Marie Madeleine de la légende. De la candeur passionnée de l’adolescente amoureuse à la femme libre, hors des préjugés et des fanatismes de son temps : premiers émois, premiers tourments, nouveau regard, paroles à vivre, l’alchimie du désir partagé. Durée environ 1 h 30, entrée libre, public à partir de 15 ans (réservation au 05 61 69 35 93 ou à la MJC).

  • C’était hier : Les nouvelles perspectives de la bibliothèque municipale

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du dimanche 29 février 2004. L’occasion de saluer les quinze années de présence de la bibliothèque municipale dans les locaux des anciens Bains-Douches, et Noëlle Danjou, animatrice de ce lieu d’échanges.

    bibliothèque chalabre,noëlle danjouNoëlle Danjou est aussi à l’écoute des jeunes lecteurs pour les conseiller dans leurs recherches (photo archives, février 2004).

    Après avoir hébergé en juillet dernier, les œuvres de Camille Amat et Michel Faucheux lors de l’exposition « Fulgurances de l’été », l’édifice des Bains-Douches se découvrait une nouvelle vocation en accueillant en novembre dernier, l’ensemble des ouvrages de la bibliothèque municipale de Chalabre. Ces derniers pouvaient jusqu’alors être consultés au centre socioculturel des Cèdres, dans des locaux devenus bien trop exigus pour des lecteurs candidats à l’évasion.

    Après une remise en état des lieux, réalisée par les employés de la commune, et la dotation d’un mobilier neuf par la bibliothèque centrale départementale, qui assure par ailleurs le renouvellement régulier d’un fonds de lecture, la bibliothèque de Chalabre s’est donné les atouts nécessaires afin de séduire le lecteur. Elle est à présent gérée et animée par Noëlle Danjou, responsable de la promotion d’un lieu de vie mal connu des Chalabrois, invités à rendre une visite au n° 4 de la rue des Boulangers. Au terme d’un premier trimestre d’activités, le bilan présenté en conseil municipal par Noëlle Danjou est des plus encourageants, l’impact sur les inscriptions adultes est très positif.

    Par ailleurs de nombreux contacts ont été pris avec les écoles primaire et maternelle, dans le but de sensibiliser davantage de jeunes lecteurs qui découvrent pour certains, l’existence de cette bibliothèque.

    La municipalité a donc décidé de mettre à disposition de la bibliothèque municipale, un budget annuel pour l’acquisition de nouveaux livres, selon l’actualité de l’édition et le désir des abonnés. En terme financier, cela représentera une participation de 1 € par habitant, pour une commune chalabroise qui en compte 1 040. Les personnes intéressées désirant s’inscrire peuvent contacter Noëlle Danjou au 04 68 69 49 06.             

  • Lecture pour tous à la bibliothèque

    bibliothèque chalabre,diabasis,collège antoine-ponsLes jeunes lecteurs ont trouvé les mots pour présenter leurs choix littéraires.

    Les anciens se souviennent d’une émission littéraire diffusée sur la première chaîne de l’ORTF, de mars 1953 à mai 1968, animée par Pierre Desgraupes, Pierre Dumayet et Max-Pol Fouchet. Mais Lecture pour tous c’était hier. Jeudi 7 février, la rencontre entre deux clubs de lecture au n° 4 de la rue des Boulangers, était facilitée cette fois par Noëlle Danjou, bibliothécaire.

    bibliothèque chalabre,diabasis,collège antoine-pons

    Un cercle s’est ainsi formé, avec les élèves du collège Antoine-Pons et Karine Fridman leur professeure documentaliste (photo ci-dessus), aux côtés des lecteurs du club de l’association Diabasis, créé en janvier 2018. La discussion qui s’est rapidement engagée a permis aux collégiens de présenter tour à tour leurs choix littéraires, et de donner leur avis sur les styles d'écriture.

    bibliothèque chalabre,diabasis,collège antoine-pons

    Cette entrée en matière a révélé un engouement certain pour le manga, avec une richesse d’explications à laquelle les néophytes rompus à des lectures plus classiques, auront été particulièrement attentifs. Attentifs et impressionnés par l’enthousiasme de jeunes élèves volontaires de 6e à 3e, qui participent activement à la vie du club de lecture initié par Karine Fridman.

    Cette rencontre enrichissante, à laquelle étaient également invités des lecteurs de l’Ehpad excusés, s’est poursuivie autour de crêpes et pâtisseries bienvenues.

    bibliothèque chalabre,diabasis,collège antoine-pons

  • La place publique sera au coeur du XIVe concours de nouvelles

    Ecrire. Envie d'imaginer une histoire ? Lancez-vous, le concours est ouvert à tous.

    concours de nouvelles mairie chalabre 2019C’était hier, un ours danse sur le pont du Blau.

    « Le maire s’effondre en plein discours, les Martiens débarquent, les joueurs de pétanque complotent, les racontars vont bon train à la terrasse du café… Le défilé militaire est suspendu, le marché est ensanglanté, accidents, crimes, scandales, évènements bouleversants, petits et grands drames, la place publique, carrefour de village, est la scène du plus grand théâtre de la vie, brassant ordinaire et extraordinaire ». Après le succès des douze précédentes éditions, la mairie invite les nouvellistes à promener leur inspiration « Sur la place publique », thème de ce nouveau concours.

    Tous les genres acceptés     La place publique et tout ce qui est susceptible de s’y dérouler, en plein jour au vu de tous, ou dans les recoins plus obscurs, y compris ceux de l’âme humaine. Ces nouvelles peuvent être fantastiques, policières, romanesques, dramatiques, allégoriques voire même spirituelles. Jean-Marc Lofficier (jmlofficier@yahoo.com) est le coordinateur du concours, Philippe Ward, auteur régional, qui a notamment écrit le roman policier Meurtre à Aimé Giral assurera la présidence du jury.

    Les participants ont jusqu'au 1er mars 2019, cachet de la poste faisant foi, pour envoyer leur texte de 20.000 signes (12 pages de 25 lignes) à Concours de Nouvelles 2019, c/o Jean-Marc Lofficier, 18 cours Colbert, 11230 Chalabre. A l'issue du concours, les meilleurs textes seront primés et bénéficieront d'une publication en recueil. De plus, les auteurs des trois premières nouvelles recevront des chèques-livres d'une valeur de 100 € pour le premier, 80 € pour le deuxième et 60 € pour le troisième.

    Ce concours est gratuit et ouvert à tous, le règlement complet est disponible à la bibliothèque municipale ou http://bibliotheque-chalabre.org/reglement-du-concours-de-nouvelles.html

  • Un Salon du livre riche en auteurs

    salon du livre chalabre 2018Le caricaturiste Laurent Malard a participé à ce 2e rendez-vous littéraire.

    Samedi 4 août, la halle chalabroise accueillait la deuxième édition du Salon du livre, organisé à l’initiative de la bibliothèque municipale et de l’association Diabasis.

    salon du livre chalabre 2018

    Un nouveau rendez-vous littéraire parrainé par Hélène Legrais (photo ci-dessus), pour aller à la rencontre de trente-neuf auteurs de la région Occitanie, trois éditeurs et deux associations. Cette journée proposait des lectures pour enfants (association Lire et faire lire), un atelier calligraphie avec François Gonse, un atelier reliure avec Catherine Robin et une exposition « Haïku », prêtée par la bibliothèque départementale. Présent également sous l’ancienne halle au blé, le caricaturiste Laurent Malard avait délaissé son atelier de la Cité, pour venir croquer le minois des nombreux visiteurs lecteurs.

    Une pause méridienne plus tard, confiée aux bons soins d’Adeline et Yoan, l’animation s’est poursuivie avec des échanges souvent chaleureux autour de thèmes allant du roman noir à l’humour, en passant par l’essai, l’histoire médiévale ou contemporaine, la bd, la fiction, la poésie. Félicitations à l’équipe organisatrice de cette 2e édition, à Hélène Legrais sa marraine, et rendez-vous en 2019.

    salon du livre chalabre 2018

    salon du livre chalabre 2018

    salon du livre chalabre 2018

    salon du livre chalabre 2018

  • D'un Livre à l'Aude : Les collégiens à la rencontre d’un auteur

    2018 Février BM Collège-Fradier.JPGLes jeunes lecteurs ont pu échanger avec Malika Tamdjrit, Catherine Fradier et Cécile Jodlowsky.

    Vendredi 9 février, la bibliothèque municipale ouvrait ses portes aux élèves du club lecture du collège Antoine-Pons et à Karine Fridman, leur professeure documentaliste. Accueillis par Noëlle Danjou, bibliothécaire, ils ont fait la connaissance de Catherine Fradier, auteure d’Une petite chose sans importance, livre sélectionné pour le prix littéraire des ados, D’un Livre à l’Aude. Egalement présentes sous la verrière de l’ancien local des bains-douches, Malika Tamdjrit (Bibliothèque départementale de l'Aude), Céline Guelton Thomasset et Cécile Jodlowsky (directrice Occitanie Livre et lecture).

    Une rencontre passionnante, avec des élèves très intéressés qui avaient préparé nombre de questions sur le livre, mais qui étaient aussi très curieux de tout connaître sur Catherine Fradier et sa vie d’écrivain. Romancière à l’écoute, cette dernière a su captiver son auditoire en livrant des pans de sa vie personnelle. Auteur et élèves sont repartis ravis et enrichis de cette rencontre.

    Il faut rappeler que ce prix littéraire est soutenu par le Département et organisé par la Bibliothèque départementale de l’Aude, l’association Languedoc-Roussillon livre et lecture, et l’atelier CAnopé de l’Aude, avec la collaboration des bibliothèques-médiathèques du réseau départemental, des documentalistes des lycées et collèges, et des libraires. L’objectif du prix étant de promouvoir la lecture auprès des adolescents du département âgés de 14 à 18 ans, en leur proposant la participation à un prix récompensant un roman de littérature francophone. Le collège Antoine-Pons et la bibliothèque municipale participent au prix et les jeunes lecteurs s’engagent à lire les quatre romans et à voter pour leur livre préféré (La sélection pour 2018 : Les mystères de Larispem de Lucie Pierrat-Pajot, Bleu, blanc, sang de Bertrand Puard, Songe à la douceur de Clémentine Beauvais, Une petite chose sans importance de Catherine Fradier).