Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

il était une fois chalabre

  • Voilà un quart de siècle, Il était une fois Chalabre voyait le jour

    il était une fois chalabreLa galette et les résolutions ont conclu cette rencontre de début d'année.

    Samedi 25 janvier, les membres de l’association Il était une fois Chalabre participaient à l’assemblée générale, à l’invitation du président Michel Brembilla. Ce dernier présentait les voeux du bureau avant de revenir sur les temps forts d’une année marquée par la parution du Tome XIV (268 recueils placés à ce jour), et le déplacement de la stèle de Fluris. Un transfert de la place du Lac vers la Halle, souhaité par l’association et gracieusement réalisé par l’entreprise Escande, que chacun tient à remercier. La participation au Salon du livre et au festival des Sérénades en août, a permis d'augmenter la visibilité de l'association, et les ventes de ses livres. Malgré l’absence du trésorier retenu, les bilans étaient approuvés, et le bureau démissionnaire se voyait reconduit dans son intégralité, à l’exception de sa secrétaire Marie-Annick Saddier, fidèle partenaire désireuse de souffler un peu, aux côtés de ses amis.

    En cette année qui verra une équipe soudée, souffler les vingt-cinq bougies de son anniversaire, la volonté d'éditer un nouveau tome a été réaffirmée, parution programmée en novembre prochain. S’il est permis de révéler que le sommaire du Tome XV est arrêté, une certaine discrétion anime l’équipe, qui concède toutefois qu’un bel épisode concernant Madame de Chalabre figurera en bonne place.

    Le concours photo organisé en partenariat avec la bibliothèque municipale, sera mis cette année en demi sommeil, et une conférence sur la vie et l’œuvre de l'artiste peintre chalabroise Camille Amat, sera proposée en août lors des Sérénades. Elle sera animée par André Faucheux, neveu de Camille. Enfin, la stèle commémorant la mort de Fluris (Jacques Fleury, contrôleur au grenier à sel assassiné le 13 décembre 1697), portera une plaque proposant un récit de ce personnage de légende. Un livret plus complet sera également édité, en collaboration avec Patrick Lasseube, auteur d'un remarquable travail sur le sujet.

    Pour 2020, « Il était une fois Chalabre » sera emmenée par l’équipe suivante : présidente d’honneur, la ville de Chalabre, président actif Michel Brembilla, vice-président Christian Morales, trésorier Daniel Lopez, adjoint Yves Bachère, secrétaire Jacques Mamet, adjointe Viviane Papaïs, relations publiques et auteur Josette Taffet Brzesc, responsable des recherches historiques Jean-Pierre Boulbès, Roland Combes, Francis Garcia, membres actifs, Mmes Odile Bachère, Marie-Claude Fortier, Marie-Annick Saddier, MM. Jean-Claude Fortier, Jean Lorca.

    il était une fois chalabre

    Décembre 1995, sortie du Tome I

  • La stèle de Fluris a rejoint la halle

    fluris,ets escande,il était une fois chalabreCédric, Bernard et Jérôme ont assuré la mise en place de la stèle.

    En décembre 1997, la place du lac accueillait un superbe monolithe destiné à célébrer le Tricentenaire de la mort, à 48 ans, de Jacques Fleury, contrôleur au grenier à sel de Chalabre.

    fluris,ets escande,il était une fois chalabre

    La stèle sur la Place du Lac (photo archives Juin 2007)

    Mise en place à l’initiative de l’association Il était une fois Chalabre, cette cérémonie inaugurale avait alors permis aux « arrossegaïres » (tireurs de traîneaux), de remplacer une tombe absente par un tombeau symbolique, où le nom de Fluris, tels que les Chalabrois le nomment, serait inscrit. Et chaque 13 décembre, depuis 22 ans maintenant, la stèle faisant face au donjon du château de Mauléon, recevait la visite nocturne et bruyante des artisans du charivari de Fluris.

    Mais à la fin de l’automne 2019 et à quelques semaines d’un 322e rendez-vous avec la tradition, la décision était prise de déplacer le symbole en granit vers le centre de la cité et la halle. Là-même où Jacques Fleury, aurait « détourné sur chaque minot de sel vendu, un peu de sel qu’il vendait aux gens de Limoux et Mirepoix au prix fort ». Il est utile de rappeler qu’en ce temps là, « le sel était à Chalabre le moins cher de toute la province du Languedoc. Certains contrôleurs en poste à la chambre à sel de Chalabre ne purent résister à la tentation de tirer profit de cette situation particulière » (Patrick Lasseube, 1987).

    fluris,ets escande,il était une fois chalabre

    Et c’est ainsi que par les bons soins de Jérôme Escande, assisté de Cédric Courdil et Bernard Sariège, des services techniques municipaux, la stèle destinée à pérenniser le souvenir de Fluris, a quitté son socle originel, pour se dresser désormais Place Espérance Folchet. Une stèle entièrement et gracieusement restaurée par l’entreprise Escande, à laquelle l’association Il était une fois Chalabre adresse de chaleureux remerciements, ainsi qu’à la municipalité.

    fluris,ets escande,il était une fois chalabre

    fluris,ets escande,il était une fois chalabre

  • Il était une fois Chalabre prépare 2020

    Il était 1 fois Novembre 2019.JPGL’association s’apprête à souffler vingt-cinq bougies.

    Samedi 9 novembre, l’hôtel de France accueillait les membres de l’association Il était une fois Chalabre, réunis à l’initiative du président Michel Brembilla. Une rencontre mise à profit pour évoquer la nouvelle année qui vient, au cours de laquelle sera célébré un quart de siècle consacré à ranimer un peu du passé de la cité chalabroise.

    Créée en septembre 1995, l’association qui a publié en juillet dernier son Tome XIV, n’a pas laissé retomber la pression et travaille sur un nouveau recueil qui devrait être présenté vers la fin du troisième trimestre 2020. Comme à l’habitude, Il était une fois Chalabre espère le concours des Chalabrois qui détiennent des trésors de souvenirs en photos ou cartes postales, récits originaux, susceptibles de figurer dans les tomes en préparation. L'occasion de remercier les personnes qui ont collaboré par leur travail ou par le prêt de leurs documents, à la rédaction des quatorze premiers ouvrages.

    En passe d’être bouclé, le sommaire du Tome XV proposera des textes évoquant Madame de Chalabre, le coup d'État du 18 décembre 1851 à Chalabre, les dernières vignes, la naissance du puits royal, la suite de Chalabre en ses écarts (Falgas et Baratte), le Diable rouge, le journal politique et littéraire de la Révolution française à 1869, sans oublier un album de photos d’hier, que les fidèles lecteurs plébiscitent.

    Après avoir évoqué la célébration prochaine du charivari de Fluris (vendredi 13 décembre), que précédera un diaporama présenté le vendredi 29 novembre au théâtre Georges-Méliès par Patrick Lasseube, la réunion de travail s’est poursuivie autour d’une excellente table partagée devant la cheminée du France.

  • Jour de fête pour Il était une fois Chalabre

    il était une fois chalabre,tome xivLe Tome XIV est arrivé dans les kiosques avec l’été.

    Elle puise son énergie dans la nostalgie, l’équipe réunie autour du président Michel Brembilla, présentait en ce dernier samedi de juillet, le quatorzième recueil de sa collection de souvenirs. L’association qui fêtera un quart de siècle d’existence en 2020, a pris plaisir à rencontrer ses lecteurs, invités à découvrir dans la maison commune, le sommaire d’un recueil édité sur les presses de l’imprimerie Cano et Franck à Limoux.

    il était une fois chalabre,tome xiv

    1953, les hommes du centre de secours aux côtés de Jean Cabanier (debout 1er à gauche)

    Parmi les nombreux thèmes abordés, les chevaux dans la Guerre de 1914-1918, les voyages de l’architecte et dessinateur topographique Melling, les pérégrinations d’une caserne de gendarmerie, l’histoire des soldats du feu en pays de Kercorb, un portrait de Camille Amat, la biographie du docteur André Malacan, un sujet sur le caricaturiste Pierre Dantoine, une étude sur la ferme de Roques, et bien d’autres sujets, assortis du traditionnel album photos.

    il était une fois chalabre,tome xiv

    A l’heure où près de 110 recueils avaient déjà trouvé leur place dans l’intimité des chaumières, un exemplaire était remis à Jean-Jacques Aulombard, maire. Puis Michel Brembilla saluait la fidélité des adhérents et remerciait l’équipe de rédaction, avant d’inviter l’assemblée à partager le verre de l’amitié. Ce nouveau recueil est à présent disponible chez Mireille Sanchez à la maison de la presse, au secrétariat de la mairie, cours Sully, ou auprès d’un membre de l’association. Laquelle sera également présente le samedi 17 août autour de la halle, dans le cadre du 2e festival Chalabre en Sérénade.

    il était une fois chalabre,tome xiv

    il était une fois chalabre,tome xiv

  • Concours photo : Le 1er prix pour le Blagnacais Alain Artigues

    concours photo 2019,il était une fois chalabre,bibliothèque chalabreLe ciel de Blagnac a inspiré le lauréat 2019.

    Samedi 27 juillet se déroulait la remise des prix du concours-photo, cinquième du nom, proposé par l’association Il était une fois Chalabre, en partenariat avec la mairie. Ce rendez-vous inscrit au programme des Fulgurances de l’été, sous l’égide de Fabienne Canal, a permis de récompenser les amateurs invités à composer sur le thème du patrimoine industriel d'hier et d'aujourd'hui. Un résultat que chacun avait pu découvrir en avant-première en mairie, où les photos étaient exposées.

    concours photo 2019,il était une fois chalabre,bibliothèque chalabre

    Accueillis par Michel Brembilla, président, et Jean-Jacques Aulombard, maire, les photographes ont tous été félicités pour leurs créations, par la voix de Henriette Brembilla, présidente du jury. Après avoir motivé les choix arrêtés par un trio longtemps indécis, face à une belle palette de photos anonymes, il était l’heure de saluer les lauréats.

    concours photo 2019,il était une fois chalabre,bibliothèque chalabre

    Premier prix du concours 2019 (200 €), Alain Artigues de Blagnac, est primé pour un cliché original, offrant l’image d’un avion effleurant de ses ailes, la voilure d’un moulin à vent assoupi. Le 2e prix (160 €) revient au Quillanais Nico Roelofs, pour les restes ferrés des mines de Bentaillou (Ariège), le 3e prix (120 €) étant décerné à Martine Gibert de Lagord, et aux vestiges d’une briqueterie en Charente-Maritime.

    concours photo 2019,il était une fois chalabre,bibliothèque chalabreLe prix spécial du public étant attribué à Jacques Blum (lauréat en 2018), pour son moulin au fil de l’eau (photo).

    En conclusion, le président Brembilla saluait le concours efficace et apprécié de Noëlle Danjou, bibliothécaire et coordinatrice de l’événement. Avant d’évoquer le thème du concours 2020, pour l’instant illustré par un point d’interrogation.

    concours photo 2019,il était une fois chalabre,bibliothèque chalabre

    Le 2e prix pour le Quillanais Nico Roelofs

    concours photo 2019,il était une fois chalabre,bibliothèque chalabre

    Henriette Brembilla présente le 3e prix, décerné à Martine Gibert

  • « Il était une fois Chalabre » continue à explorer le temps

    il était une fois chalabre,tome xivUne partie d‘échecs entre Louis Monnier et le docteur André Malacan (Photo archives Louis Monnier).

    Depuis le 20 décembre 1995 et la publication du premier volume de sa collection, l’association Il était une fois Chalabre ne cesse de prospecter dans les vieilles malles et les tiroirs, en quête d’un passé qui lui, ne cesse de livrer ses secrets. L’envie renouvelée de partager un travail de mémoire collective avec le plus grand nombre, offre aujourd’hui à l’équipe du président Michel Brembilla, le plaisir d’annoncer la présentation du Tome XIV, samedi 27 juillet. L'heure est venue de laisser reposer les rotatives de l'imprimerie limouxine Cano et Franck, et de découvrir un nouveau recueil, riche d’un sommaire que les transcripteurs du passé de la Prima Kercorbis Civitas, sont impatients de soumettre à la curiosité de chacune et de chacun.

    Ce nouveau recueil propose des thèmes de lecture multiples, avec les chevaux dans la Guerre de 1914-1918, les voyages de l’architecte et dessinateur topographique Antoine Melling, l’histoire des soldats du feu en pays de Kercorb, un portrait de Camille Amat et la biographie du docteur André Malacan, la suite de l’étude sur les écarts avec la ferme de Roques, et bien d’autres sujets, accompagnés du traditionnel album photos.

    Cette rencontre avec Chalabre d’hier permettra aussi de remettre les prix du 5e concours-photo proposé par l’association en partenariat avec la bibliothèque municipale, qui portait cette année, sur le thème du patrimoine industriel d’hier et d’aujourd’hui. L’exposition des photos ayant participé au concours est toujours visible à la mairie. Les fidèles adhérents de Il était une fois Chalabre seront accueillis sur le cours Sully samedi 27 juillet, de 10 h à 15 h.

  • Le concours photo est clos, l’expo est ouverte

    il était une fois chalabre

    Le patrimoine industriel d'hier et d'aujourd'hui sous l’objectif des amateurs (photo Yves Saddier).

    Ils avaient jusqu'au 26 mai dernier pour envoyer leurs créations, les candidats au cinquième concours photo organisé par l'association Il était une fois Chalabre, en partenariat avec la mairie, ont vu leurs clichés confiés aux appréciations du jury. Ce dernier doit finaliser un choix parmi une gamme de photos illustrant le patrimoine industriel d'hier et d'aujourd'hui.

    Pour l’heure, toutes les photos en lice sont exposées à la mairie, Cours Sully. Noëlle Danjou et Michel Brembilla, coordinateurs du concours, invitent le public à venir les découvrir, et à désigner un lauréat, à titre symbolique. Les trois meilleures photos recevront un prix équivalent à 200 € (1er), 160 € (2e) et 120 € (3e). Les lauréats seront prévenus dans les jours à venir et la remise des prix aura lieu en mairie le samedi 27 juillet prochain (12 h), date à laquelle sera également présenté le Tome XIV d'Il était une fois Chalabre.

    Pour rappel, l’exposition « Les Artistes de la Route », créations de David Compston, est visible à la bibliothèque municipale, aux heures d’ouverture.

    il était une fois chalabre