Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

il était une fois chalabre

  • Un Tome XV, des souvenirs, et un anniversaire

    il était une fois chalabre« Il était une fois Chalabre » a présenté sa dernière publication.

    Dans sa quête permanente du temps passé, l’équipe du président Michel Brembilla n’aura pas vu le temps passer, si bien que la remise officielle de son dernier ouvrage en date, s’accordait avec une date anniversaire et vingt-cinq années d’existence. Un beau quart de siècle pour l'association « Il était une fois Chalabre », qui ne fait pas son âge, et qui était très heureuse de rencontrer samedi ses adhérents, afin de leur proposer le fruit des dernières recherches.

    il était une fois chalabre

    En ce dernier jour de juillet, les retrouvailles dans les salons de la maison commune auront permis aux fidèles lecteurs de découvrir un Tome XV au fil duquel ils vont aller à la rencontre de Madame de Chalabre, vivre le Coup d’état de Napoléon III sous le ciel chalabrois, puis entrer dans les dernières vignes du Kercorb. Egalement évoqués, la métairie de Falgas, le portrait d’Abel Anouliès garde-champêtre, les origines du puit sur le Cours de la Treille, des articles du journal politique et littéraire autour de 1800. Des thèmes à la conclusion desquels ils trouveront inséré le traditionnel et très prisé album de photos d’hier.

    Un exemplaire de cette nouvelle réalisation, tirée dans les ateliers de l'imprimerie Cano et Franck à Limoux était remis à Jean-Jacques Aulombard, maire de Chalabre, symbolique épilogue de deux années passées en immersion dans le Chalabre d’hier. Au terme de cette journée, un peu plus de 100 exemplaires ont trouvé leur place dans l’intimité des chaumières. Un chiffre hélas toujours plus en deçà, qui n’altère aucunement la motivation d'un collectif qui s'est déjà remis à l'ouvrage.

    Pour l’heure, les expéditions vers les adhérents « expatriés » se poursuivent, mais le Tome XV est également disponible au secrétariat de la mairie, chez Mireille Sanchez, maison de la presse rue du Capitaine Danjou, ou auprès d’un membre du bureau.

    il était une fois chalabre

    Le trait d'union est établi entre les rivières du Neponset et du Blau

    il était une fois chalabre

    L'abbé Bruno Garrouste figure bien sur le listing de « Il était une fois Chalabre »

    il était une fois chalabre

  • Le Tome XV est dans les cartons

    il était une fois chalabreVendangeurs au pied du Calvaire, dans les années 1960 (Assis, Vincent Alegre, debout de gauche à droite : Berthe Rey, Marie-Thérèse Guinchard (masquée), Louise Peyre, Mimi Courtade (Marinette, épouse de Roger Dombris), Thérèse Jean (épouse Trujillo), Jeannette Courtade, Georges Peyre).

    L’été 2020 devait permettre à l’association Il était une fois Chalabre de célébrer ses 25 ans d’âge, avec la publication d’un nouveau recueil dédié au passé de la cité. Mais l’actualité sanitaire prédominante a fatalement relégué un tome XV en arrière-plan, tome XV qui a su faire le dos rond pour revenir en cet été 2021 à la rencontre des lecteurs. Depuis le 20 décembre 1995 et la publication du tout premier volume de sa collection, l’équipe de « Il était une fois… » partage un passionnant travail de mémoire collective avec le plus grand nombre. Comme l’indique le président Michel Brembilla, « 25 années que nous travaillons à cette tâche pour notre plus grand plaisir, et nous espérons également le vôtre. ».

    Le sommaire nouveau permettra d’aller à la rencontre de Madame de Chalabre, de vivre le Coup d’état de Napoléon III sous le ciel chalabrois ou d’entrer dans les dernières vignes du Kercorb. Egalement évoquées, les origines du puit sur le Cours de la Treille, des articles du journal politique et littéraire autour de 1800, la métairie de Falgas, le portrait d’Abel Anouliès garde-champêtre,… autant de thèmes variés à la conclusion desquels le lecteur retrouvera un album de photos d’hier. La remise officielle de l’ouvrage aura lieu samedi 31 juillet à partir de 10 heures, salle du conseil à la mairie, cours Sully.

  • C’était hier : Souvenirs, souvenirs : Tome II

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 26 avril 1996.

    il était une fois chalabreIls espèrent avoir bien travaillé (Photo archives, Novembre 1995).

    Samedi 20 mars se tenait au centre socio-culturel des Cèdres, l’assemblée mensuelle des membres de l’association « Il était une fois Chalabre ». Avant de présenter l’ordre du jour, le président Michel Brembilla saluait l’assiduité de ses « troupes » chargées de rassembler documents et témoignages relatifs à la vie chalabroise du début de ce siècle. Et à l’évidence, le méticuleux travail de recherches qui se poursuit depuis le mois de janvier porte ses fruits, puisque le deuxième tome tant attendu devrait prochainement voir le jour, certainement vers le début de l’été.

    Sensiblement différent du Tome I qui faisait la part belle aux cartes postales anciennes, et vendu à ce jour à plus de 500 exemplaires, le second ouvrage permettra d’évoquer des thèmes plus précis : origine des monuments, fêtes traditionnelles, naissance des associations sportives, vie scolaire, état des commerces, gastronomie locale, le tout illustré bien sûr par de nouvelles cartes postales et clichés.

    Présenté aux Chalabroises et aux Chalabrois dans les derniers jours de décembre 1995, le premier tome avait obtenu un brillant succès auprès des nombreux souscripteurs. Résultat très encourageant pour les membres de « Il était une fois Chalabre », qui espèrent faire aussi bien à l’occasion de leur deuxième publication. Le pari est engagé et l’équipe du président Michel Brembilla vous donne rendez-vous aux alentours de la Saint Pierre. 

  • C’est peut-être demain pour Il était une fois Chalabre

    il était une fois chalabreComme lors des tomes précédents, l’album photos réservera quelques bonnes surprises (Photo Maurice Mazon).

    Avec la fin du mois de mars, l’association emmenée par son président Michel Brembilla a tenu son assemblée générale annuelle. A situation inhabituelle, date inhabituelle, c’est ainsi que les membres de l’association entièrement dévolue au passé chalabrois, ont fait une petite entorse à la tradition et usé de la visioconférence.

    Un comble, pour un bilan 2020 rapidement survolé, le bilan financier laissant quant à lui apparaître un compte positif, avec des félicitations à distance pour Daniel Lopez chargé de la trésorerie. L’occasion également d’adresser des remerciements et un clin d’oeil amical aux Bisontins écrivains à quatre mains, auteurs de « Meurtres à Chalabre », véritable best-seller qui va connaître une suite, espérée de tout cœur par un lectorat clairement à l’arrêt.

    Les échanges se sont ensuite portés sur le Tome XV dont la sortie est prochaine, et sur les vingt-cinq bougies d’anniversaire que l’association devait souffler en 2020. Dans l’attente, les rédacteurs à pied d’œuvre pendant le confinement ont réalisé un sommaire prêt à être soumis à son imprimeur, avec un bel épisode consacré à Madame de Chalabre.

    Le renouvellement du bureau n’a pas engendré de surprises, et pour 2021, « Il était une fois Chalabre » sera emmenée par l’équipe suivante : présidente d’honneur, la ville de Chalabre, président actif Michel Brembilla, vice-président Christian Morales, trésorier Daniel Lopez, adjoint Yves Bachère, secrétaire Jacques Mamet, adjointe Viviane Papaïs, relations publiques et auteur Josette Taffet Brzesc, responsable des recherches historiques Jean-Pierre Boulbès, Roland Combes, Francis Garcia, membres actifs, Mmes Odile Bachère, Marie-Claude Fortier, Marie-Annick Saddier, MM. William Boulbès, Jean-Claude Fortier, Jean Lorca, Frédéric Paillard. Un courrier sera adressé aux adhérents, les informant de la sortie du prochain tome de « Il était une fois Chalabre ».

  • C’était hier : En promenade sur la toile

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du lundi 26 mars 2001.

    il était une fois chalabre,jean-marc brissaudJean-Marc Brissaud réalise les travaux de restauration (Photos archives, Mars 2001).

    Le 26 mai 2000, Mme Veuve Jean Mamet, issue d’une ancienne famille chalabroise, faisait don d’une peinture sur toile représentant la cité du Kercorb au temps jadis. Heureuse bénéficiaire, l’association Il était une fois Chalabre a décidé de confier à un spécialiste, le soin de restaurer cette œuvre qui pour l’heure est anonyme. Une souscription lancée en juillet 2000 auprès des membres permettait la rapide mise en œuvre du projet, et samedi dernier, Michel Brembilla accompagné de son équipe était invité à « réceptionner la première tranche des travaux ».

    Ce paysage historique de Chalabre, peut-être peint par un pensionnaire du Couvent des Capucins du Cours Sully, offre une succession de vues, comme autant de tableaux dans lesquels Camille Amat et ses amis ont flâné en compagnie de Jean-Marc Brissaud, restaurateur à Cenne-Monestiés. Ce dernier redonne couleurs et vie à une oeuvre qui révèle toujours plus de détails instructifs, permettant ainsi au tableau de recouvrer peu à peu toute sa mémoire. Encore quelques semaines d’un travail minutieux, cette toile pourrait alors dévoiler le nom de son créateur mais surtout témoigner des riches heures de la vie chalabroise. La restauration d’art restant très onéreuse, les personnes qui souhaitent s’associer à cette entreprise peuvent adresser leurs dons au siège de l‘association Il était une fois Chalabre, mairie de Chalabre (11230), Cours Sully.

    il était une fois chalabre,jean-marc brissaud