Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

monument aux morts de chalabre

  • La terre a tremblé... un peu

    monument aux morts de chalabre

    Samedi 29 août, un léger frémissement a été ressenti route de Mirepoix, à la hauteur du monument aux Morts. En réalité, et renseignement pris, la secousse a été d’une très faible intensité. Quasi égale au degré zéro, soit la poussée nécessaire et suffisante pour faire basculer deux bancs de pierre et les dissocier de leur socle.

  • Cérémonie du 19 mars 1962

    Monument restauré 27 février 2015.jpgLe monument érigé en 1923, a été entièrement rénové. 

    Le comité Fnaca et son président Gérard Couteau, invitent la population à participer à la commémoration du 53e anniversaire du « Cessez-le-feu » en Algérie. La cérémonie aura lieu le jeudi 19 mars, en présence des corps constitués et des élus. Le cortège partira à 11 heures devant la mairie, cours Sully, avant l’inauguration des travaux de restauration du monument aux Morts. Ces travaux engagés au quatrième trimestre 2014 par les employés communaux, ont été finalisés tout récemment avec la pose de nouvelles plaques sur lesquelles sont gravés les noms des enfants de Chalabre tombés au combat. Travaux réalisés par l’entreprise Escande et Fils. 

    Après le dépôt de gerbe, la minute de silence et les sonneries, Gérard Couteau donnera lecture du manifeste de la Fnaca,. Le quintet Batucada et la Chorale Eissalabra assureront la partie musicale et chantée. Un vin d’honneur offert en mairie par la municipalité clôturera la cérémonie.

    ets escande,monument aux morts de chalabreEn 1923, le maire Jean Amiel et son conseil municipal président à la cérémonie inaugurale. La statue en marbre de Carrare posée sur un socle de pierre taillée, représente une femme drapée à la romaine, s’appuyant sur un faisceau de licteur (sculpture Jean Magrou).

  • Le monument aux enfants de Chalabre morts pour la France

    jean magrou,monument aux morts de chalabreL’ouvrage d’art réalisé en 1923 par Jean Magrou.

    Avec la signature de l’Armistice à Rethondes, la Grande Guerre prend fin le lundi 11 novembre 1918. A la veille de la commémoration du 96e anniversaire de la suspension des hostilités, il est un monument qui semble dressé là depuis toujours, tant les conflits meurtriers n’ont cessé de jalonner l’histoire et d’habiter la mémoire collective.

    jean magrou,monument aux morts de chalabre

    C’est en 1919 que les vétérans des armées de terre et de mer de Chalabre lanceront une souscription pour construire un monument à la mémoire de leurs compagnons de combat tombés au champ d’honneur : « Pour remplacer leur tombe absente par un tombeau symbolique, où leurs noms seront inscrits ». Les appels d’offre seront lancés par voie d’affiche et après avoir procédé à l’adjudication en mairie le 29 avril 1923, la réalisation de l’ouvrage d’art sera confiée au sculpteur Jean Magrou, pour une somme de 44.360 francs. Au terme de la même année, le maire Joseph Amiel et son conseil municipal présideront à la cérémonie inaugurale. La statue en marbre de Carrare posée sur un socle de pierre taillée représente une femme drapée à la romaine, s’appuyant sur un faisceau de licteur.

    C’est au pied de ce symbole des sacrifices consentis pour la liberté que chacun viendra le mardi 11 novembre prochain afin d’honorer la mémoire des enfants de Chalabre victimes de la guerre 1914-1918. Le rassemblement devant la mairie est prévu à 11h, le cortège se rendra au monument aux Morts pour le traditionnel dépôt de gerbe et la visite au carré militaire. Jean-Jacques Aulombard et le conseil municipal invitent leurs administrés à s’associer nombreux à cette journée du souvenir.