Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

villefort aude

  • Villefort invite au loto

    Samedi 19 octobre à 21h à la salle des fêtes de Villefort, se tiendra le loto du comité des fêtes. Les amateurs de quines sont invités à venir enlever paniers garnis, fromages, fruits, bons d’achat (80 €, 120 €, 150 €) et une consolante. 15 € les six cartons, 10 € les quatre (quines, doubles quines et cartons pleins).

    villefort aude

  • Marc Rivals élu maire de Villefort

    Villefort Conseil municipal élu mars 2014 bis.jpgLe conseil municipal de Villefort est en place.

    Après le retrait de Jeanine Cabanié, à la tête de la municipalité durant deux mandats successifs, une équipe remaniée sollicitait les suffrages des Villefortois. Un seul tour aura suffi afin de pourvoir les onze postes de conseillers, installés vendredi 28 mars. Au chapitre des projets (liste non-exhaustive), l'aménagement et l'entretien du cimetière, la gestion de l'exploitation des bois communaux, l'entretien de la voirie, et l'effacement des lignes électriques, projet en continuité avec l'ancienne municipalité.

    Elu au poste de premier magistrat, Marc Rivals (agent hospitalier) travaillera aux côtés de Sébastien Danjou, premier adjoint (ouvrier), Stéphanie Rousé-Marsé, deuxième adjointe (assistante sociale), Francine Zarcos (retraitée), Maurice Solera (retraité), Michèle Robledillo (femme au foyer), Marie-Paule Jacouton (aide-soignante), Virginie Rivals (vendeuse en téléphonie), Fanny Bequet (aide-soignante), David Rodrigues (ouvrier), Anthony Rodrigues (ouvrier). Onze élus qui remercient l'ensemble de la population, pour la confiance accordée.

  • Joseph Rodrigues n'est plus

    Joseph Rodrigues,villefort audeLa petite église de Villefort accueillait tout dernièrement parents et amis, venus rendre un dernier hommage à Joseph Rodrigues, décédé à l'âge de 83 ans. Né à Chalabre le 26 juillet 1929, Joseph Rodrigues était devenu Villefortois de par son union avec Jeannette, jeune fille résidant à la ferme du Rey. Ses premières expériences dans la vie active l'emmèneront d'abord vers Toulouse où il fera quelques remplacements dans un abattoir de la ville, avant d'intégrer les effectifs de la manufacture de chaussures Canat à Chalabre. Il signera là un bail de quarante-et-un ans, au cours duquel il vivra l'évolution des techniques, depuis la vulcanisation à chaud, jusqu'à la mise en place des fameuses Canamatics, au rythme des "trois-huit". Dans le même temps, il apporte son concours à la bonne marche de la petite exploitation familiale, et s'adonne au travail du bois, réalisant de superbes meubles dans la plus pure tradition de l'ébénisterie. Egalement passionné de grand air et de chasse, Joseph Rodrigues retrouvait régulièrement ses compagnons de battue, sur les hauteurs de la campagne villefortoise.

    La cérémonie religieuse, célébrée par Soeur Odette assistée de François Terris, a permis de lui adresser un dernier adieu, accompagné par les chants de l'ensemble vocal Eissalabra. Au terme de l'office, Joseph Rodrigues a été inhumé dans le petit cimetière du Casteillas.

    En ces douloureuses circonstances, sincères condoléances à Jeannette son épouse, à Michel, Danièle et Nicole ses enfants, à ses petits-enfants, et arrière petits-enfants, à toutes les personnes que ce deuil afflige.