Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 3

  • Le message des Enfants de Badaluc

    carnaval 2016 chalabreAu terme d’une fin de semaine consacrée à honorer sa Majesté Carnaval, « les Enfants de Badaluc », branche historique Saint-Martin, communiquent :

    « Après plusieurs mois à bricoler, à peindre, le train en provenance du Brésil direct Carnaval de Chalabre a pu faire sa sortie. Les enfants âgés de 5 à 17 ans ont pu fièrement défiler à bord de leur locomotive dans les rues du village, précédant ainsi leur cher et regretté Badaluc. Mais tout cela n’aurait pu être possible sans des adultes, qui ont donné tant sur le plan humain que matériel. C’est donc tout naturellement qu’ils tiennent à les remercier.

    Des remerciements particuliers à Pascal Farré pour la mise à disposition de son tracteur, à Jacques Plantier pour le prêt d’une remorque, à la Famille Couteau qui pour deuxième année consécutive, a laissé à disposition une partie des bâtiments pour la construction. Un grand merci aussi à David Rodrigues, conducteur de prestige, qui a prit soin de nous pendant les deux jours de fête. Félicitations aux enfants, qui cette année encore ont confectionné leur char, à leur image, coloré, animé et rempli d’amitié ».

    carnaval 2016 chalabre

    carnaval 2016 chalabre

    carnaval 2016 chalabre

    carnaval 2016 chalabre

  • Rendez-vous autour de la BD

    Dans le cadre de l’opération organisée par la Bibliothèque départementale de l’Aude, intitulée « Sortie de case », et en coopération avec la bibliothèque municipale de Chalabre, l’association « Grain d’art » animera un atelier « Flip-book ». Il s’agira d’aller à la découverte du cinéma d’animation, à  travers la création d’un « flip-book », un petit livre dessiné qui donne l’illusion du mouvement quand il est feuilleté rapidement.

    Cet atelier aura lieu dans les locaux de la bibliothèque, rue des Bains-douches, le mardi 26 avril de 13 h 30 à 15 h et de 15 h à 16 h 30. Atelier de 6 à 99 ans, gratuit, sur inscription (15 personnes maximum), au 04 68 69 49 06.

  • Cérémonie à la mémoire des internés du camp de Rivel

    arac,ardiep,camp de rivel

    Le rendez-vous annuel organisé à l’initiative de Serge Pagès pour l’Arac (association républicaine des anciens combattants) et Andrée Zdrojower pour l’Ardiep (association des résistants, déportés, internés et emprisonnés politiques) aura lieu samedi 23 avril, sur le site de l’ancien camp de Rivel. Situé à quatre kilomètres de Chalabre, au lieu-dit « la scierie de la Prade » (« le moulin de l’évêque » est une appellation plus récente), l’endroit était jusqu'en 1939, la propriété de Guy Pierre, résidant à Toulouse. Le gouvernement français ayant alors ordonné aux préfets du sud de prévoir une arrivée massive de réfugiés, le terrain situé à 200 mètres de la gare de Rivel-Montbel (ligne Bram-Lavelanet), se transformera en un centre de séjour surveillé, placé sous la garde du lieutenant François-Paul Bonnet. Les travaux commencés en octobre 1939 seront terminés à la fin de l’année 1940 et le camp clôturé de plaques de ciment surmontées de barbelés accueillera 253 « indésirables ». Nom donné à des syndicalistes et communistes, parmi lesquels Roger Garaudy, lesquels seront transférés le 28 janvier 1941 vers Saint Sulpice-la-Pointe dans le Tarn, avant un nouveau départ vers l’Afrique du Nord, en mars 1941. Le camp de Rivel accueillera ensuite des Allemands fuyant le régime nazi, et des juifs de toutes nationalités ayant cru trouver en France une terre d’asile. En août 1942, le jour de la « rafle du Vel d’hiv » , tous seront transférés à Bram, les uns étant ensuite dirigés vers Rivesaltes, les autres subissant la déportation vers Auschwitz, via le camp de Drancy.  

    Cette cérémonie du souvenir se déroulera à partir de 10 h 50 au pied de la stèle bâtie en 1996 par les Limouxins Michel Salinas et Gaston Delpech. Jean-Pierre Salvat, maire de Rivel, accueillera les représentants des associations d’anciens combattants, leurs porte-drapeaux et les élus. L’assemblée se rendra ensuite au monument aux Morts de Rivel, avant un retour vers la table du restaurant du Moulin de l’évêque.

    arac,ardiep,camp de rivel

    Andrée Zdrojower et Serge Pagès, coordinateurs de cette cérémonie du souvenir.

  • Journée de la Déportation

    La commémoration du souvenir des victimes et des héros de la Déportation sera célébrée dimanche 24 avril à 11 h 30, au monument aux Morts. Cette journée intégrée dans le cadre des cérémonies dites mémorielles, permettra de délivrer un message de paix, aujourd’hui indispensable, pour lutter contre la résurgence des discours racistes, antisémites et xénophobes. Jean-Jacques Aulombard maire de Chalabre, invite les citoyens chalabrois et les corps constitués, à se retrouver au monument aux Morts. La cérémonie sera clôturée par un vin d’honneur à la mairie.

    journée de la déportation

    Dimanche 28 juin 1925, inauguration du Monument aux Morts.

  • Pétanque : le championnat préparé au mieux

    L’Union bouliste du Kercorb a organisé une journée amicale avec 30 licenciés. Utile rendez-vous avant les qualificatifs du 24 avril.

    union bouliste du kercorbRencontres conviviales sous les platanes de la place Amouroux.

    Pour la deuxième année consécutive, le club de l’Union bouliste du Kercorb rassemblait mercredi 13 avril, près de trente licenciés issus de plusieurs clubs voisins. Les parties de pétanque qui ont animé une bonne partie de cette journée amicale, avaient valeur d’entraînement bienvenu, dans la perspective des prochains qualificatifs pour le championnat de France. Pour le secteur de Quillan, il se déroulera à Chalabre ce dimanche 24 avril, place Charles Amouroux.

    Un club-house « relooké »     Les retrouvailles et les échanges ont permis de confirmer la participation aux différents concours et animations programmés et organisés par le club durant la saison 2016. Le nouveau look du club-house, fraîchement réalisé par les employés de la commune a été copieusement apprécié par les clubs visiteurs. Comme le précise le bureau dirigeant de l’UBK, « Cette journée s’inscrit dans un cadre sportif, mais nous la souhaitons également promotionnelle, et nous nous y emploierons pour valoriser tous les atouts possibles du bien vivre ensemble ».