Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 4

  • C’était hier : Histoire et mémoire sur la scène chalabroise

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du jeudi 25 décembre 1997.

    antigoneLes cours s’enchaînent sur la scène du théâtre municipal (Photos archives, décembre 1997).

    Parallèlement à l’enseignement de l’art de la comédie prodigué aux enfants et aux adolescents du pays chalabrais, se met en place une structure théâtrale pour adultes. Ceux-ci inventant et recréant une « mémoire de l’imaginaire », sur fond d’une histoire éternelle inscrite dans le répertoire de la tragédie antique. En abordant Antigone de Jean Cocteau, les intervenants, dirigés par Dominique Mauriès, s’exercent à toutes les formes d’une approche dramatique soucieuse d’innovations. Déplacements, exercices sur la voix, répliques, lectures plurielles, mise en confrontation des genres, approche des partenaires : les cours s’enchaînent semaine après semaine, cours s’enroulant petit à petit autour du mythe Oedipien, pierre angulaire soutenant autant le politique que l’angoisse de la condition humaine. Bientôt, le théâtre municipal accueillera une figure inoubliable et résolument actuelle du répertoire tragique : Antigone.

    antigone

    antigone

  • Le marché de Noël a rassemblé sous la halle

    marché de noël chalabre 2017Des enfants heureux dans la maison du Père Noël.

    La place Espérance Folchet qui accueillait tout dernièrement le marché de Noël organisé par le comité des fêtes et sa présidente Annie Gazza, a connu une belle et brillante affluence. De nombreux stands dressés pour l’occasion offraient un choix de cadeaux originaux, à la veille des fêtes de fin d’année.

    marché de noël chalabre 2017Un froid glacial rodait sournoisement autour de la halle, mais il n’aura pas dissuadé les visiteurs, réunis sous l’ancienne halle aux blés décorée pour la circonstance. Pâtissiers, artistes locaux, fournisseurs de spécialités anglo-saxonnes, préposés au filtre à café ou fleuristes, ont ainsi partagé un espace festif rehaussé par la visite du Père Noël. Le vieux bonhomme a pris plaisir a rencontrer les enfants du pays chalabrais, et à enregistrer leurs demandes, au son d’un limonaire animé par Achille. Non loin du stand du comité, qui proposait crêpes, vin chaud et autres douceurs propres à réchauffer les corps.

    Le comité des fêtes remercie les agents communaux pour leur aide, et bien entendu exposants et visiteurs, sans lesquels le marché n'aurait pas eu la même saveur.

    marché de noël chalabre 2017

    marché de noël chalabre 2017

    marché de noël chalabre 2017

    marché de noël chalabre 2017

    marché de noël chalabre 2017

    marché de noël chalabre 2017

    Achille et le Père Noël ont lancé les festivités.

  • Sous le château de Mauléon,... la Place Fluris

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 26 décembre 1997. Vingt ans après la célébration de son Tricentenaire, et en cette année 2017 qui se termine, les 320 bougies de l’anniversaire du Charivari de Fluris n’auront pas été soufflées. Un 13 décembre ordinaire, dans les rues de Chalabre.

    flurisLe cortège fait une halte à la Croix-des-Missions (Photos archives, 13 décembre 1997).

    Le soleil vient de disparaître derrière les collines du Kercorb et dans un crépuscule naissant, les Chalabrois se sont retrouvés afin de célébrer le 300e anniversaire de la mort de Fluris. En ce jour de Sainte Luce, la tradition a donné rendez-vous à l’Histoire : tandis que Paris en termine avec un soulèvement contre la politique fiscale du cardinal Mazarin, un vent de fronde semble souffler à la surface des eaux froides du lac chalabrois. Le Sieur Jacques Fleury en est la cause, collecteur d’impôts de son état, et maître du mystère depuis trois siècles. Le samedi 13 décembre 1997, emmitouflés dans la tradition, les enfants de Chalabre ont consacré un monument à la mémoire de leur héros, un événement qui a mis en lumière la réalité d’une histoire d’amour à l’issue tragique. Fluris était un héros shakespearien, Roméo transis d’amour pour sa Jeanne. Mais les jaloux et les gens mal intentionnés eurent tôt fait de l’envoyer « ad patres ». Fallait-il punir ces empêcheurs d’aimer en rond ? Que seraient aujourd’hui sans eux, nos « arrosegaïres » invétérés ? Pouvons-nous imaginer ce que furent ces galants et secrets rendez-vous et ce qu’il advint du fruit de ces amours ? Fluris mourut-il du péché de chair, Fluris est-il irrémédiablement mort ?

    fluris

    Torturée depuis trois siècles, l’âme de Fluris aura peut-être trouvé le repos au pied de cette stèle inaugurée samedi à une portée de mousqueton des tours du château. Magistralement entouré par les virtuoses de l’OPVC et les superbes voix de la chorale Eissalabra, le comité du Tricentenaire et un mystérieux revenant ont dévoilé un granit propre à pérenniser le charivari de Chalabre, sur cette place qui porte désormais le nom de Fluris. Le soir, à l’heure dite et 300 ans plus tard, plus de trois cent « arrosegaïres » ont investi les rues chalabroises en un tonitruant et pacifique cortège. Il faut imaginer Fluris heureux.

    fluris

    Les chœurs d'Eissalabra

    fluris

    Inauguration de la stèle à la mémoire de Fluris

    fluris

    Un mystérieux revenant en ce jour anniversaire

    fluris

    Le Comité du Tricentenaire au pied de la stèle

    fluris

    « Vei fan les Ans que tueron Fluris ! »

    fluris

    Le tonitruant cortège s'engage sur l'avenue Auguste-Cathala

    fluris

    Au pied de la stèle, un « arrosegaïre » harangue ses compagnons de charivari

    fluris

    Camille Amat a fait ressurgir toute la magie du mythe de Fluris 

  • La Sainte-Barbe a rassemblé les soldats du feu

    Ste Barbe 2017 001.JPGDiplômes, médailles et avancement pour les promus 2017.

    Samedi 2 décembre, le traditionnel rendez-vous en l’honneur de leur sainte patronne a permis aux pensionnaires du centre de secours du Kercorb, de se retrouver en famille autour des lieutenants Jean-Marie Lafitte et Antoine Azzi, chefs de centre (fusion des casernes Jean-Cabanier et Georges-Grammont en 2010). Une fête très chaleureuse, de par les liens spécifiques qui unissent une belle équipe de bénévoles, mais une fête célébrée en l’absence de nombreux invités, empêchés pour raisons diverses et météorologiques. En présence de quelques élus et de l'adjudant Franck Dessimoulie, commandant la BTA de Chalabre, le lieutenant Jean-Marie Lafitte (photo ci-dessous) souhaitait la bienvenue à toutes et tous et exposait les conditions dans lesquelles évoluent ses hommes, l’occasion de saluer leur engagement. Avec un bilan opérationnel du centre d'intervention pour les onze mois de l'année 2017 qui s’élève à 342 interventions, contre 380 en 2016, 357 en 2015, 319 en 2014.

    Ste Barbe 2017 006.JPGCe rendez-vous traditionnel a permis aux maires du canton, MM. Bruno Carbonnel (adjoint au maire Chalabre), Federico Bravo (Gueytes-Labastide), Gérard Penando (Courtauly) et Francis Routelous (Montjardin), de remettre les médailles d'honneur pour 15 ans d'ancienneté, décernées aux sergents Arnaud Molini, Lucien Doumenc, Aurélien Pierron, Benjamin Defernez, Christophe Gabriel, Damien Hillat, et au caporal-chef André Mamet. Egalement honorés, Nicolas Mangel et Johan Rivals qui décrochent l’appellation sapeur 1ère classe, validant la fin de leur formation initiale.

    Un hommage était rendu aux camarades disparus, puis des remerciements étaient adressés aux maires de Chalabre, Ste Colombe-sur-l’Hers et Montjardin, qui facilitent la disponibilité des communaux sapeurs-pompiers pouvant être sollicités, grâce à la signature de conventions avec le SDIS. Conventions proposées en décembre 2016 à la Communauté de Communes des Pyrénées Audoises et au Département, toujours en attente de signature.

    Les sapeurs-pompiers du Chalabrais remercient les habitants du canton pour l’accueil chaleureux réservé lors de la présentation du calendrier 2018, et leurs souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année. Ils vous donnent rendez-vous le samedi 10 février 2018, pour leur loto annuel.

    Ste Barbe 2017 002.JPG

    Ste Barbe 2017 003.JPG

    Ste Barbe 2017 004.JPG

    Bruno Carbonnel épingle Johan Rivals  et Nicolas Mangel

    Ste Barbe 2017 005.JPG

  • Rugby : L'Entente boucle l'année à Rieucros

    Les rugbymen de l’US Kercorb-Bastide-Peyrat, deuxièmes du championnat de 4e série de Midi-Pyrénées (avec deux matches de retard), effectueront le dernier déplacement pour l’année 2017, dimanche 17 décembre à Rieucros (Ariège). Cette rencontre face au CO Rieucrosain viendra clôturer la phase des matches aller.

    Après quatre semaines de repos, le groupe des présidents Cunillera et Servant aura la possibilité de retrouver son fauteuil de leader, à la condition de forcer le verrou ariégeois du COR, troisième au général à quatre points de l’Entente et un match de mieux. Le coup d’envoi sera sifflé à 15 h par Jérôme Gilbert (SC Graulhet), en présence du représentant fédéral Gérard Brefel.

    usckbp rugby,co rieucros

    Photo Patrick Pierron, archives Usckbp vs RC Castelginest 29 octobre 2017

  • Le Père Noël est descendu par la grande échelle

    centre de secours georges grammont,centre de secours chalabreLes enfants sages ont été choyés par un invité de marque.

    L’espace Georges-Gramont de Ste Colombe-sur-l’Hers accueillait samedi 9 décembre, les enfants des sapeurs-pompiers du centre de secours du Kercorb. Le son distinctif d’une sirène confirmait les espoirs des enfants, mis dans la confidence quelques jours auparavant, et heureux de courir à la rencontre d'un vieux patriarche arrivant toute barbe dehors.

    Petits et grands ont très facilement brisé la glace avec ce globe-trotter venu du froid, et selon un protocole parfaitement réglé, une hotte débordante de cadeaux est venue combler une belle compagnie de sapeurs juniors. En présence des lieutenants Antoine Azzi et Jean-Marie Lafitte, les enfants comblés n’avaient plus qu’à vérifier si leurs courriers avaient bien été décryptés par les lutins du Père Noël.

    centre de secours georges grammont,centre de secours chalabre

    centre de secours georges grammont,centre de secours chalabre

    centre de secours georges grammont,centre de secours chalabre

    centre de secours georges grammont,centre de secours chalabre

    centre de secours georges grammont,centre de secours chalabre

    centre de secours georges grammont,centre de secours chalabre

    centre de secours georges grammont,centre de secours chalabre

    centre de secours georges grammont,centre de secours chalabre

  • Rugby : 2017 est une année charnière pour les Badalucs

    Entre souvenirs et amitié.

    AG Badalucs 1er décembre 2017.JPGLes vétérans quinzistes ont à présent rendez-vous le 31 décembre.

    Vendredi 1er décembre, le cours Sully accueillait l’assemblée générale des rugbymen rassemblés sous la bannière des Badalucs, et emmenés par le président José Sanchez et Thierry Cnocquart, secrétaire. Dans une atmosphère sentant bon l’embrocation, les anciens de l'USC XV ont fait le bilan de l’année 2017 et commenté quelques temps forts, tels que la visite chez les Cissous Boys de Montpellier en mai, la remise en jeu du Bouclier Raymond-Fort en juillet (Cazal) ou le stage en altitude réussi en septembre sur les rives du lac de Matemale. Une petite incursion dans le passé permettra de saluer les instigateurs d’une belle aventure amorcée en 1986, sous la présidence de Raymond Fort, aux côtés de Bernard Cnocquart (secrétaire) et Daniel Calbo (trésorier), et relancée il y aura bientôt dix ans (création du Bouclier Raymond-Fort, du Challenge Roger-Raynaud et partenariat avec les Festejaïres del Cazal).

    Bilan moral et financier adoptés à l’unanimité, le bureau annonçait sans surprise son souhait de passer le témoin. Un désir exprimé en début d’année, et comblé par un groupe en construction, qui sera animé par Frédéric Boussioux, Carine Rossi, Jacques Mamet, René Aldo Boussioux, avec l'appui inconditionnel des démissionnaires. L'assemblée relancée a confirmé l'organisation du réveillon de la Saint-Sylvestre au théâtre Georges Méliès (inscriptions chez José au 04 68 69 24 16), avant de conclure autour d'un pot amical.

    badalucs,cissous boys,bouclier raymond-fort,challenge roger-raynaud

    Supportrices en déplacement à Montpellier 

    badalucs,cissous boys,bouclier raymond-fort,challenge roger-raynaud

    Quand la cravate fait le Badaluc, sur le banc du Cazal