Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 3

  • Tri sélectif : Les caissettes jaunes ont vécu

    caissettes jaunes,ccpa,tri sélectifA partir du lundi 1er octobre prochain, le ramassage des recyclables en caissette devant votre porte sera remplacé par des colonnes aériennes. La collecte du verre passera en colonnes, tout comme la collecte des recyclables. Pour la communauté des communes des Pyrénées audoises, le message est simple : « un geste de tri logique, utile et simple et non contraint à un jour de collecte ». Chacun pourra donc trier et jeter ses déchets recyclables, quand il le veut, et à proximité.

    Le nouveau centre de tri départemental permet un meilleur tri des déchets recyclables, ce changement aura un impact sur la consommation de carburant des camions de collecte et d’émission de CO2, responsable du réchauffement climatique.

    Un plan des emplacements des colonnes sera affiché à la mairie, pour les ordures ménagères, les colonnes verre et recyclables.Des permanences seront mises en place pendant les horaires d’ouverture de la mairie. Plus d’informations sur le site http://www.pyreneesaudoises.fr/tri/

    et https://www.facebook.com/Pyreneesaudoisesofficiel. Une application « Guide du Tri » sera prochainement téléchargeable sur smartphone.

    C'était hier : Tri sélectif : à vos caissettes !

    L’article qui suit avait été publié dans l’Indépendant, édition du 8 septembre 2000.

    caissettes jaunes,ccpa,tri sélectifSéverine Plantié nous explique le tri sélectif (photo archives, Janvier 2000).

    Depuis maintenant quelques mois, près de 1400 caissettes ont été distribuées dans l’ensemble des foyers du canton. Leur arrivée a bouleversé certaines habitudes, et a fait réfléchir sur le devenir des déchets, dans le même temps les poubelles traditionnelles se sont trouvées singulièrement allégées. En optant pour un système de collecte sélective au porte à porte, la communauté de communes du Chalabrais espère réduire à la source la production de déchets qui ne cesse de croître depuis des années (+ 60 % en 30 ans), privilégiant ainsi la valorisation des déchets par réutilisation et recyclage.

    Au terme de trois mois de fonctionnement, la mobilisation des Chalabrois pour trier les divers recyclages a permis de constater des résultats remarquables aussi bien en quantité qu’en qualité. Le jour de collecte sur Chalabre reste fixé au mercredi et si certaines erreurs subsistent encore quant au remplissage de la caissette, il est encore temps d’améliorer le « geste tri ». Il suffit pour cela de prendre contact auprès de Mlle Séverine Plantié, ambassadrice du tri pour le pays du Chalabrais (04 68 69 21 94). A ce jour, l’objectif fixé de 70 % de collecte de caissette est atteint, mais ces résultats peuvent et doivent encore progresser.

    Les présidents de la communauté de communes du Chalabrais font appel au sens civique de chacun, « la réussite de ce projet passe avant tout par l’adhésion et la participation de chaque habitant, le geste individuel aura alors une portée collective ».

  • C'était hier : Le personnel de l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques en goguette

    L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 25 septembre 1998.

    hôtel-dieu saint-jacques chalabreUn agréable moment de détente, bien trop rare pour le personnel de l’hôpital (photo archives, septembre 1998). De gauche à droite, Florence Bernard, Odette Zabouraëff, Patricia Farré, Anne-Marie Amiel, Dominique Martinez, Muriel Fort, Visita Lorca, Anne Danjou, Christine Sanchez, Marie-Do Röösli, Aline Guilhemat, Suzette Ferrier, Viviane Allias,Pascale Fort, Annie Buscail, Joëlle Fort.

    A force de se croiser dans les couloirs, de galoper d’un étage vers l’autre, les filles de l’hôpital local de Chalabre en arrivaient à ne plus se voir, à l’évidence, la communication « inter-personnel » avait un sacré coup dans l’aile. L’heure semblait grave, et dans l’urgence il fut décidé que l’été ne darderait pas ses derniers rayons de soleil, avant que toutes ces fringantes et pimpantes jeunes filles ne s’assoient enfin autour d’une bonne table.

    Ce qu’elles firent dès le premier vendredi venu, mettant le cap sur la vallée du Blau et plus précisément Puivert, où le dépaysement allait être total. Accueillies par de sympathiques Lusitaniens en un lieu convivial nommé « Rio d’Ouro », les ange gardiens de nos grands-mères et grands-pères auront goûté à cette ambiance qui fait battre le cœur de Braga, Guimaraes ou Matosinhos.

    En ce haut-lieu encore méconnu de la gastronomie ibère et portugaise, chacune d’entre elle aura oublié l’espace d’une « zarzuela », ces petits soucis qui nourrissent l’ordinaire. Bien sûr, la nuit fut des plus courtes, mais qu’importe, puisqu’au petit jour venu et avec un cœur gros comme ça, elles allaient retrouver leurs protégés impatients de découvrir par le menu, tous les détails d’une soirée en vérité très réussie.           

  • Du Blau au Chalabreil

    Expo à la bibliothèque.

    Depuis le 10 septembre et jusqu’au 12 octobre, la bibliothèque municipale accueille une exposition sur le thème de la botanique. Dessins crayon aquarelle, huiles, acryliques, sont présentées par Laetitia Gergaud. Les visites se font aux horaires habituels d’ouverture de la bibliothèque, pour tout renseignement contacter le 04 68 69 49 06.

    Les débats du café philo.

    Le rendez-vous bimensuel du café philo de la Terre Privilégiée, propose une discussion sur le thème de l'immortalité. « Je n’ai pas peur de mourir, mais je trouve ça trop con ! » (Cavanna). Rendez-vous vendredi 28 septembre à partir de 17 h 30 au bar de l'Hôtel de France (participation 3 €).

    bibliothèque chalabre,café-philo de la terre privilégiée

  • L'agenda des sportifs

    Football : Le FCC accueille Souilhe et Le Cougaing.

    Aujourd’hui dimanche 23 septembre, les deux formations seniors du FC Chalabre évolueront au stade Lolo Mazon, dans le cadre du championnat de l’Aude de football. A 12 h, les réservistes du FCC II accueilleront le onze de la Vallée du Cougaing, pour le compte du championnat de D4 (2e div.). Un premier match pour les doublures du team fanion, qui sera dirigé par Khaled Harakate.

    A 15 h, le FCC I sera opposé au FC Souilhe, pour le compte du championnat D2 (1ère div.). Opposées dimanche dernier en coupe Lopez sur terrain lauragais, les deux formations se retrouvent pour un deuxième duel, arbitré par Mohamed Boucetta.

    fc chalabre football,fc souilhe,usc kercorb-la bastide-le peyrat,rc cruxéen

    Année 1962 à Limoux

    Debout : Georges Fabre, Jean Montoro, Michel Alegre, Christian Sicre, Yves Cazas. Devant : Jean Lorca, Jean-Pierre Sanchez. Accroupis : Claude Alabert, José Planas, François Baylac.

    Rugby : L’Entente se déplace en Volvestre.

    La 2e journée de championnat Ligue Occitanie de 3e-4e série emmènera l’USCKBP jusqu’aux portes du Couserans et Sainte-Croix-Volvestre, où elle sera opposée aux locaux du RC Cruxéen. Coup d’envoi aujourd’hui dimanche 23 septembre à 15 h.

    fc chalabre football,fc souilhe,usc kercorb-la bastide-le peyrat,rc cruxéen

    Usckbp-RC Pratéen 16 septembre 2018 (Photo Patrick Pierron)

  • La place publique sera au coeur du XIVe concours de nouvelles

    Ecrire. Envie d'imaginer une histoire ? Lancez-vous, le concours est ouvert à tous.

    concours de nouvelles mairie chalabre 2019C’était hier, un ours danse sur le pont du Blau.

    « Le maire s’effondre en plein discours, les Martiens débarquent, les joueurs de pétanque complotent, les racontars vont bon train à la terrasse du café… Le défilé militaire est suspendu, le marché est ensanglanté, accidents, crimes, scandales, évènements bouleversants, petits et grands drames, la place publique, carrefour de village, est la scène du plus grand théâtre de la vie, brassant ordinaire et extraordinaire ». Après le succès des douze précédentes éditions, la mairie invite les nouvellistes à promener leur inspiration « Sur la place publique », thème de ce nouveau concours.

    Tous les genres acceptés     La place publique et tout ce qui est susceptible de s’y dérouler, en plein jour au vu de tous, ou dans les recoins plus obscurs, y compris ceux de l’âme humaine. Ces nouvelles peuvent être fantastiques, policières, romanesques, dramatiques, allégoriques voire même spirituelles. Jean-Marc Lofficier (jmlofficier@yahoo.com) est le coordinateur du concours, Philippe Ward, auteur régional, qui a notamment écrit le roman policier Meurtre à Aimé Giral assurera la présidence du jury.

    Les participants ont jusqu'au 1er mars 2019, cachet de la poste faisant foi, pour envoyer leur texte de 20.000 signes (12 pages de 25 lignes) à Concours de Nouvelles 2019, c/o Jean-Marc Lofficier, 18 cours Colbert, 11230 Chalabre. A l'issue du concours, les meilleurs textes seront primés et bénéficieront d'une publication en recueil. De plus, les auteurs des trois premières nouvelles recevront des chèques-livres d'une valeur de 100 € pour le premier, 80 € pour le deuxième et 60 € pour le troisième.

    Ce concours est gratuit et ouvert à tous, le règlement complet est disponible à la bibliothèque municipale ou http://bibliotheque-chalabre.org/reglement-du-concours-de-nouvelles.html