Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

upek - Page 9

  • Du Blau au Chalabreil

    Le court métrage est à la fête.

    fête du court métrage,upek,sérénades d'hiverC’est une manifestation nationale portée par le CNC (centre national du cinéma), la fête du court métrage a lieu partout en France, du 13 au 19 mars. Elle a pour objectif de sensibiliser le grand public à ce genre bien particulier, avec le soutien de l’Agence du Court Métrage.

    A l'initiative de Karine Fridman, professeure documentaliste, le collège Antoine-Pons organise plusieurs projections pour lesquelles la mairie a mis à disposition le théâtre Georges-Méliès. Au programme du jeudi 14 mars (18 h 30), « Le monde tourne court » : quelques degrés de plus et le monde s’arrêtera de tourner, il est temps d’agir ! Il s‘agira de la projection de sept courts-métrages traitant de l’urgence de prendre en compte les problèmes environnementaux, plus quelques courts très courts, avec les réalisations des collégiens (ouvert à tous, à partir de 12 ans, entrée libre, vente du programme au profit du foyer socio éducatif).

    Les débats du café philo.

    fête du court métrage,upek,sérénades d'hiverVendredi 15 mars, le café philo de la Terre Privilégiée propose un nouveau rendez-vous. La discussion s’articulera autour du thème suivant : « Peut-on éduquer la pulsion ? ». Rendez-vous à partir de 17 h 30 au bar de l'Hôtel de France.

    Les rendez-vous de l’UPEK.

    fête du court métrage,upek,sérénades d'hiverSamedi 16 mars à 16 h à la salle des fêtes de Rivel, l’Université Populaire en Kercorb propose un nouveau rendez-vous sur le thème de l’économie non-marchande, ses formes, enjeux et perspectives. La conférence sera animée par le sociologue Benjamin Grassineau, qui évoquera notamment l’émergence des échanges non-marchands. Partout des espaces de gratuité, des boîtes à livre, des magasins gratuits, des réseaux de dons de services (réseaux d’hospitalité) se structurent, se normalisent. Comment caractériser et analyser cette nouvelle économie non-marchande ? Constitue-t-elle une alternative crédible au marché ?

    L’entrée est gratuite pour les adhérents, participation libre pour les non adhérents.

    Indiana Carsin en concert.

    fête du court métrage,upek,sérénades d'hiver

    Dans le cadre des Sérénades d'hiver, Indiana Carsin, jeune chanteuse originaire de Gruissan, se produira  au théâtre Georges-Méliès le samedi 16 mars à 21 h. Elle chante seule en s'accompagnant à la guitare depuis deux ans et présentera son EP (album 6 titres), écrit avec l’aide précieuse de Pascal Bizern, et dont elle a composé la musique. Au programme, des reprises de Tracy Chapman, Amy Winehouse, Otis Redding, Beyonce, des artistes français comme Brel et Barbara mais aussi ses propres compositions (billets en vente à l’entrée).

    Cérémonie du 19 mars 1962.

    fête du court métrage,upek,sérénades d'hiver

    La section Fnaca du canton de Chalabre, invite la population à participer à la commémoration du 57e anniversaire du « Cessez-le-feu » en Algérie. La cérémonie aura lieu le mardi 19 mars, en présence des corps constitués et des élus. Le cortège partira à 11 heures depuis la mairie, cours Sully, en direction du monument aux Morts. Après le dépôt de gerbe, la minute de silence et les sonneries, la lecture du manifeste de la Fnaca sera donnée. Le quintet Batucada assurera la partie musicale et chantée. Un vin d’honneur sera offert en salle du conseil par la municipalité.

  • L’an II de l’université populaire en Kercorb

    upek,claude fressonnetClaude Fressonnet a détaillé le calendrier des rencontres pour 2019.

    La place Charles Amouroux accueillait dernièrement la première conférence de l’année, inscrite au programme 2019 élaboré par le comité de pilotage de l’université populaire en Kercorb. Une rencontre animée par Jérôme Sarre autour des abeilles, qui a permis de connaître un peu mieux ce monde fantastique, grâce à la passion transmise par un conférencier apiculteur (voir lien en bas d'article).

    Auparavant, l’association créée le 30 octobre 2017 a célébré une première année d’existence avec la tenue de son assemblée générale.

    upek,claude fressonnet

    Claude Fressonnet saluait l’assistance et présentait un bilan d’activités satisfaisant, avec une remarquable participation à chacun des rendez-vous d’un programme 2018 ouvert par le paléontologue Jean Clottes. Après l’unanime approbation des rapports, il était l’heure de renouveler un bureau arrivé au terme de son mandat. Claude Fressonnet était reconduite à sa fonction de présidente, accompagnée de Mary Hynes (trésorière), Jean-Baptiste Cazes (secrétaire), membres Gisèle Aboucaya, Nolwenn Baudonnel, Daniel Bouichou, Jean Cotsaftis, Dominique Lafon et Paule Petitjean. Un groupe qui aura pour mission de gérer le programme 2019 et préparer 2020. Trois groupes de réflexion se sont rapidement mis en place, auxquels les personnes qui le souhaitent peuvent envoyer leurs idées de conférences et d'ateliers (comité de pilotage : upek11@laposte.net)

    Prochaine réunion samedi 16 mars à 16 h à la salle des fêtes de Rivel, Benjamin Grassineau sera l’invité de l’UPEK, pour une conférence sur le thème de l’économie non-marchande, formes, enjeux et perspectives.

    Lien vers l’enregistrement de la première conférence d’UPEK de 2019 :

    https://www.apiculteur-bio.fr/wp-content/uploads/2019/02/conference-abeilles-2019.mp3*

  • Les abeilles : hier, aujourd’hui … et demain ?

    upek,jérôme sarre

    Photo archives, Nicolas Serano en action le 29 avril 2016

    L’université populaire en Kercorb (Upek) propose un nouveau rendez-vous, le 12e depuis sa création, programmé demain dimanche 17 février à 16 h, place Charles Amouroux à Chalabre (ancien abattoir). Il s’agira d’une conférence animée par Jérôme Sarre : « Des abeilles, hier, aujourd’hui … et demain ? ».

    Jérôme Sarre a rencontré les abeilles, puis a eu ses premières ruches au début des années 1970, près des garrigues où son grand père en avait eu longtemps auparavant. Ensuite, installation dans la Haute-Vallée de l'Aude, construction d'une première miellerie à Arques, participation à la création d'Apicop, formations aboutissant au BPREA apicole et au statut d'agent sanitaire apicole, tout en étant en bio. Il déménage et construit une deuxième miellerie à Villelongue-d'Aude, créant une boutique en ligne (mielbio.fr) pour ses miels et un blog (apiculteur-bio.fr). Un blog mis au repos forcé (travail, enfants..), qui vient d’être relancé.

    upek,jérôme sarre

    La rencontre commencera par un petit exposé de ce que l'on sait des abeilles, de leur histoire passée et actuelle. Puis du cheminement de Jérôme Sarre avec elles, de leur vie, de leur communion avec la nature. Et du développement des pesticides, du Varroa (ayant vécu l'avant, et maintenant l'avec..) du frelon asiatique, mais aussi du changement climatique... Il sera ouvert à toutes les questions concernant les abeilles et l'apiculture, après mais aussi au cours de cette conférence.

    Un moment de convivialité clôturera la manifestation à 18 h avec des boissons offertes.

    L’entrée est gratuite pour les adhérents, participation libre pour les non adhérents. Contact : upek11@laposte.net   Blog : http://upek.over-blog.com

    En ouverture de la conférence, l'Upek tiendra son assemblée générale 2018 à partir de 14 h. A l’ordre du jour, rapports statutaires, rapport moral, rapport d’activités, rapport financier, projets pour 2019, élection du conseil d’administration, questions diverses, groupes de réflexion.

  • Une conférence sur l’eau réussie

    upek,patrice gastineauPatrice Gastineau a détaillé les particularités du bassin versant de l’Hers.

    L’Université populaire en Kercorb (UPEK) avait choisi de boucler son cycle annuel de conférences en proposant d’aborder le thème de la ressource en eau du bassin de l’Hers dans le Kercorb. Un public venu nombreux au théâtre Georges-Méliès a bénéficié des informations apportées par Patrice Gastineau, hydrologue ingénieur consultant, installé à Ste-Colombe-sur-l'Hers.

    Après avoir donné une information générale sur cet élément indispensable à la vie sur terre, Patrice Gastineau est revenu sur la particularité du Bassin de l'Hers, véritable réservoir qui a notamment permis la réalisation du lac de Montbel (550 ha). L’occasion d’effectuer un retour vers le passé, lorsque cette force hydraulique gratuite et maîtrisée, avait favorisé l’essor d’une chaîne artisanale importante autour des petits métiers. Activités disparues avec l'apparition et le développement des énergies fossiles, au détriment d'une énergie naturelle et gratuite.

    upek,patrice gastineau

    Au premier rang des questions posées par l’assistance au terme de l’exposé, l'arrosage à des fins agricoles, le devenir du lac de Montbel, et des choix d'avenir, de plantes moins gourmandes, par rapport aux déficits hydriques répétés depuis une quinzaine d'années. Egalement évoqué, le projet d'adduction d'eau complémentaire pour le lac de Montbel et le débat public en cours, relatif à une éventuelle déviation du Touyre. Une éventualité qui a semblé générer beaucoup de scepticisme dans la salle. Avant une dernière question, liée à la centrale nucléaire de Golfech et un possible renfort en eau pour la Garonne, depuis le lac de Montbel. Une hypothèse non fondée pour Patrice Gastineau, a qui revenait le privilège de conclure la première année d’existence de l’UPEK.

    La saison 2019 débutera le dimanche 17 février à Chalabre, avec un premier thème choisi par le public adhérent et non adhérent : Les abeilles, hier, aujourd'hui et demain ?

  • Patrice Gastineau, invité de l’UPEK sur la ressource en eau

    Le onzième et dernier rendez-vous de l’année 2018, proposé par l’université populaire en Kercorb (Upek), aura lieu aujourd'hui vendredi 7 décembre à 20 h 30, au théâtre Georges-Méliès et non place Charles-Amouroux comme annoncé par erreur. Patrice Gastineau animera une conférence sur le thème de la ressource eau du bassin de l’Hers dans le Kercorb.