Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jacques montagné

  • C'était hier : Le pays charentais découvre le Kercorb

    L'article mis en ligne aujourd'hui avait été publié dans l’Indépendant, édition du samedi 30 septembre 1995.

    pierre hitier,segonzac,pierre jourda,jacques montagnéL’accueil de la délégation devant le musée du Quercorb.

    Une délégation d’élus charentais conduite par M. Pierre Hitier, vice-président du conseil général de la Charente, se trouvait dans notre région dimanche 24 septembre dernier. Après avoir visité le musée Amphoralis de Sallèles-d’Aude, les représentants de la région de Saintonge ont été accueillis par MM. Jacques Montagné, conseiller général du canton de Chalabre, et Pierre Jourda, maire de Puivert. Au terme d’une visite très fructueuse du musée du Quercorb, M. Pierre Hitier et ses collègues élus de la commune de Segonzac, ont pu apprécier l’ampleur des moyens mis en œuvre par les responsables locaux, désireux de mener à bien leur projet de développement d’un tourisme rural.

    Avant de reprendre la route vers la Charente, l’ensemble de la délégation a fait part du vif intérêt suscité par un trop bref séjour en terre d’Aude, tout en remerciant ses hôtes pour l’excellent accueil réservé à son égard. Cette visite aura peut-être permis de générer des initiatives nouvelles chez nos amis charentais, très attachés comme il est facile de l’imaginer, à la vie et à l’histoire de leur terroir.

  • C’était hier : Les états d’âme du F.E.P.

    L’article mis en ligne aujourd’hui, avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 31 mars 1995.

    Le centre socio-culturel des Cèdres accueillait vendredi 24 mars, les responsables des différentes sections du foyer d’éducation populaire, réunis autour de Mlle Cathy Autones (secrétaire) et Mme Yolanda De Cat (trésorière). Cette assemblée générale annuelle s’est déroulée devant une assistance nombreuse, et en présence de MM. Daniel Iché, responsable de la Fédération audoise des œuvres laïques (Faol), Jacques Montagné et Hubert Carcy, représentant la municipalité.

    fep chalabre,daniel iché,jacques montagné,hubert carcyJacques Montagné, Hubert Carcy, Daniel Iché, Stéphanie Petrini, Cathy Autones, Yolanda de Cat (†) (Photos archives, Mars 1995).

    A l’heure du rapport moral, les responsables ont désiré donner du F.E.P, l’image d’une barque voguant sur un fleuve plus ou moins tranquille. Mais voilà, en 1994 la barque a pris l’eau. Présidente, vice-présidente et la quasi-totalité des membres, ont abandonné le navire, laissant à bord la trésorière, l’animatrice et les deux C.E.S, un équipage à quatre qui n’a eu de cesse d’écoper afin que la barque ne coule pas.

    A l’évidence, elles ont ramé, écopé, et réussi à maintenir à flot une bien fragile embarcation. Le succès de la journée « Portes ouvertes » du 25 novembre dernier a apporté un souffle nouveau, riche de promesses et d’énergies disponibles. Des personnes venues d’horizons divers se sont regroupées, ont soulevé, pesé, analysé, chaque problème posé, ont réglé ceux qui pouvaient l’être, et il s’avère finalement que malgré des difficultés internes, le F.E.P fonctionne bien, les sections poursuivent leurs activités et les finances sont saines.

    fep chalabre,daniel iché,jacques montagné,hubert carcyAu cœur du débat (de gauche à droite : Omar Rincòn, Jacques Montagné, Hubert Carcy, Daniel Iché).

    1994 a permis au foyer de générer ou de participer à des activités telles que les jeux intervillages (vestiges de l’Ard’Hers antique), le gala de danse Hélène Estéban, le spectacle de la compagnie du Lézard bleu (Classé Z), et l’organisation du réseau de diffusion culturelle.

    Un désir de participer à la vie du foyer, à la vie du village, a été émis par une génération nouvelle qui a besoin d’un lieu pour se réunir, pour établir des activités et qui aimerait être soutenue dans ses projets. Visiblement le manque de locaux et une aide insuffisante, sont pour les responsables du F.E.P, les raisons essentielles qui nuisent au bon fonctionnement de la structure basée aux Cèdres.

    L’intervention de Jacques Montagné, assurait le F.E.P de l’attachement que la commune porte depuis de nombreuses années à ce centre d’activités qu’est le foyer. Etait ensuite évoqué le projet d’aménagement des locaux du carrefour de la « Croix des missions », projet qui devrait permettre de répondre en partie, aux doléances des membres du bureau du foyer d’éducation populaire. La conclusion revenait à Yolanda De Cat, dynamique trésorière d’un F.E.P qui a failli arriver à un point de non-retour, mais que des bonnes volontés vont faire repartir sur de nouvelles bases. Une équipe neuve est en train de s’organiser, et cette assemblée générale qui aura peut-être aidé à estomper quelques incertitudes, s’est terminée autour d’un sympathique pot de l’amitié, bienvenu.

  • C'était hier : Le FCC soigne sa tenue

    L'article mis en ligne aujourd'hui avait été publié dans l'édition de l'Indépendant du samedi 29 janvier 1994.

    FCC Janvier 1994.JPGLa région et le département ont manifesté leur soutien au club du président Roger Dumay (De gauche à droite, Antoine Salas, Christophe Campedel, Roger Dumay, Yves Bastié, Jacques Montagné, Fabrice Canal, Nicolas Discala. Photo archives Janvier 1994).

    La période des cadeaux que l'on croyait terminée n'en finit pas de jouer les prolongations. Après les rugbymen de l'U.S.C XV, vêtus de neuf par le conseil général en début d'année lors d'une réception chez Guy et Nelly à l'hôtel de France, voici venu le temps des étrennes pour les footballeurs du Kercorb.

    Samedi à 18 h, le café Tournois, siège du F.C.C depuis toujours, était le point de ralliement des membres du club. En présence des dirigeants et des joueurs, MM. Jacques Montagné et Yves Bastié ont offert au F.C.C, deux superbes jeux de maillots au nom du conseil général de l'Aude et du conseil de région Languedoc-Roussillon. Un geste apprécié à sa juste valeur par la très grande famille du ballon rond, réunie autour de son président Roger Dumay, qui a tenu à remercier chaleureusement MM. Montagné et Bastié, pour l'intérêt et le soutien qu'ils ont ainsi manifesté à l'égard de la "Ronde du Kercorb". Nul ne démentira la passion que ces deux élus nourrissent pour la chose sportive, tous deux ayant récemment sacrifié au port d'un plâtre pour avoir trop voulu goûter à des joies pourtant bien saines.

    Voilà nos manchots équipés de pied en cap pour la deuxième phase du championnat, qui débutera dimanche 30 janvier sur la pelouse du stade intercommunal, route de Lavelanet. La venue du F.U. Narbonne permettra espérons-le à l'équipe fanion de poursuivre sa marche en avant, c'est ce que le coach André Alcoser souhaite pour le club chalabrois, et bien sûr pour tous les bénévoles qui s'emploient sans compter pour le ballon rond.

  • Les 20.000 jours de Raymond Dumay

    20.000 jours.jpgUn anniversaire célébré en altitude pour le président Raymond Dumay (à gauche).

    A quelques semaines du coup d'envoi du championnat de l'Aude saison 2010-2011, Raymond Dumay s'est retrouvé bien loin du périmètre engazonné sur lequel il fit les beaux jours du « Feuceuceu », voilà bientôt trente ans. Présent à des milliers de kilomètres du pays de Kercorb, l'actuel président du F.C Chalabre XI a réalisé un objectif qu'il s'était fixé depuis bien longtemps, souffler les bougies de son anniversaire sur les hauteurs du Piton de la Fournaise. Accompagné dans cette aventure originale par son ami Daniel Lopez, Raymond Dumay a ainsi célébré 20.000 jours d'existence, à 2631 mètres d'altitude, tout près du Bory et du Dolomieu, les deux cratères sommitaux du fameux volcan de l'Ile de la Réunion. 20.000 bougies, correspondant à n'en pas douter à la puissance dégagée par le « Grand Brûlé » à chacune de ses éruptions.

    Les deux compères, grands amateurs de champignons et donc rompus à l'exercice physique, ont réalisé l'expédition avec d'autant plus de facilité qu'ils ont été accueillis au pied de l'avion par un guide hors-pair, en la personne de Jacques Montagné, aujourd'hui installé sur ce petit paradis posé dans l'Océan Indien. Bien loin des turbulences, le trio a atteint le sommet avec le jour naissant. A la faveur d'une pause bienvenue et après avoir converti des milliers de jours en leur équivalent de printemps, Raymond, Jacques et Daniel ont pris plaisir à lever leur verre en direction d'un horizon superbe et prometteur.