Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 5

  • Football : Le FCC II confirme, le FCC I trébuche encore

    Alex Descamps.jpgLe FCC II et Alexandre Decamps ont souvent pris les Massogiens de vitesse.

    Le stade Lolo Mazon accueillait  dimanche 4 novembre, une journée de championnat de district, mettant en lice les deux formations du club du Kercorb. En ouverture, les protégés de Mathieu Milanese engagés en 3e division, accueillaient leurs homologues du Mas-Stes-Puelles. Les Chalabrois leaders de leur groupe, ont brillamment confirmé leur statut, en disposant des Lauragais, classés en 5e position, sur le score de 6 à 0 (mi-temps 2-0). En conservant un ascendant permanent sur les Massogiens, les « bleu et blanc » et leur gardien Bruno Desjardins n’auront été que très rarement inquiétés. C’est d’ailleurs Samuel Tur y Tur, arrière latéral, qui ouvrira la marque, imité dans la foulée par le jeune Kévin Cazas. Rien ne sera marqué jusqu’à la pause, mais les visiteurs qui courent après le ballon depuis le coup d’envoi sifflé par le président et arbitre Olivier Cazas, paieront leurs efforts dans le deuxième temps. Le FCC II inscrira quatre buts supplémentaires, par Théo Rosich, Christophe Pierron (2) et Samuel Tur y Tur, sur une nouvelle montée.

    Après six journées, les réservistes accélèrent le rythme en tête de la poule A, grâce notamment à l’arrivée d’un trio de recrues composé de Maxence Lefèvre, Alexandre Decamps et Quentin Basset, formés à l’école de l’US Axat. Outre le gardien, les buteurs et les recrues, la formation du FCC II alignait dans ses rangs Dorian Barra, Renaud et Davy Dumay, Adrien Lognon (cap.) et Lucas Martinez.

    A 15h, une rencontre de championnat de 1ère division mettait aux prises le team fanion du Kercorb (8e) et l’Entente Naurouze-Labastide (5e). Le début de la rencontre sera légèrement dominé par les visiteurs, qui trouveront la faille dès la 7e minute sur une frappe à l’entrée de la surface, déviée dans les filets d’Alex Cassagnaud par un défenseur du FCC (0-1). A la demi-heure de jeu et alors que le jeu était équilibré, un centre venu de la droite et une mésentente de la défense chalabroise va permettre aux « vert et blanc » de doubler la mise (0-2). Les partenaires de Romain Cantos hausseront le rythme après la pause, permettant à Christopher Gomez et Cédric Lesueur de se mettre en évidence et de se procurer quelques belles occasions. Las, sur un nouveau contre emmené par les Lauragais, l’Entente Naurouze-Labastide viendra assommer le FCC avec un troisième et dernier but (0-3). La fin de la rencontre sera ternie par la grave blessure du gardien Alexandre Cassagnaud (profonde entaille au genou), provoquée par un support semi-enterré servant à fixer les poteaux de rugby. Avec cette défaite, qui met une nouvelle en évidence le manque d’efficacité dans la finition, le FCC s’enfonce en fin de tableau.  

    fc chalabre football,naurouze-labastide,mas-stes-puellesLe gardien visiteur a repoussé chaque assaut du FCC I, sans faillir.

  • Une voiture détruite par le feu sur la Z.A de la gare

    za gare chalabre,cartofranceUn sinistre qui aurait pu avoir de graves conséquences, s'est déclaré sur la zone artisanale de la gare, à proximité de l'unité de fabrication Cartofrance. Plus d'informations en consultant l'article d'Axel Puig (agence de Limoux), paru dans l'Indépendant, édition du lundi 5 novembre 2012 (ci-dessous, le lien vers l'article).

    http://www.lindependant.fr/2012/11/05/chalabre-une-voiture-incendiee-dans-la-zone-de-la-gare,177197.php 

  • Pêche : La demande de déclassement du lac municipal a été refusée

    aappma du quercorb(Photo archives Octobre 1999).

    Les adhérents de l'association de pêche du Quercorb, ne cachent pas leur déception, après la fin de non-recevoir signifiée par l’administration compétente, qui refuse de déclasser le lac municipal.

    Depuis longtemps, les pêcheurs de l’APPMA du Quercorb souhaitaient que ce plan d'eau soit déclassé, car il ne présente plus aucune des caractéristiques justifiant son maintien en 1ère catégorie piscicole. Pour rappel, la 1ère catégorie concerne des eaux vives et bien oxygénées, où vivent essentiellement des salmonidés. La pêche est fermée de septembre à mars. Un lac de 2e catégorie est baigné par des eaux plutôt calmes et pauvres en oxygène, où vivent exclusivement des cyprinidés (poissons blancs). La pêche y est autorisée toute l'année.

    Le lac de Chalabre et le ruisseau qui l'alimente, sont classés en 1ère catégorie, ce qui provoque une incompréhension de la part des pêcheurs qui le fréquentent, notamment les amateurs de pêche "au coup" et les carpistes. L’AAPPMA du Quercorb et son président Christian Courdil ont donc présenté une demande de changement de catégorie, après constitution d'un dossier complet, ne présentant que des avis favorables.

    « Alors, pourquoi ce refus ? » Probablement pour ne pas créer un précédent, c'est à dire pour ne pas inciter d'autres AAPPMA du département, qui connaissent des situations comparables, à présenter également des demandes. Pourtant, ce précédent existe déjà avec le lac de Montbel. Ce lac capte ses eaux et les rejette dans la rivière Hers qui est en 1ère catégorie, alors qu'il est classé en 2e catégorie. Pourquoi sur un même bassin versant, deux situations comparables sont traitées différemment ?

    La climatologie a changé, la pluviométrie diminue un peu plus tous les ans. De nouvelles espèces sont venues coloniser des eaux moins vives et plus chaudes. Silures, brochets, perches, peuplent désormais bon nombre de rivières et plans d'eau, sans tenir compte de leur classification. Il semble à présent nécessaire de revoir une classification inadaptée dans certains secteurs. Comme le souligne Christian Courdil, « les pêcheurs d'aujourd'hui sont des gens responsables qui souhaitent pratiquer leur loisir librement, dans le respect de règles bien comprises et justifiées. L'administration compétente doit accompagner cette évolution en modifiant la règlementation pour permettre le maintien d'une activité pêche, dont l'intérêt économique n'est plus à démontrer ».

  • Football : Victoire impérative pour le FCC I

    Gaël Planas.jpgLe team fanion pourra compter sur l’expérience de Gaël Planas (Photo archives, FCC-Limoux-Pieusse FC, 23 septembre 2012).

    Les footballeurs du FCC évolueront à domicile en ce premier dimanche de novembre, face à l’Entente Naurouze-Labastide. La rencontre disputée à partir de 15h sur le stade Lolo Mazon sera arbitrée par Abdeladim Bakhtahoui. Classé en 8e position au général de 1ère division poule A avec deux victoires pour trois défaites, le onze du Kercorb n’aura aucun droit à l’erreur, face à des « vert et blanc » calés à la 5e place avec trois victoires et deux défaites.      

    En ouverture (13h), les réservistes et leur capitaine Mathieu Milanese accueilleront leurs homologues du Mas-Saintes-Puelles (3e division). Bien que disputée en l’absence d’arbitre officiel, cette rencontre devrait permettre au FCC II de poursuivre sa marche en avant, et de conforter sa place de leader. Vacances scolaires oblige, la formation de l’école de football drivée par Martyn Pickering sera au repos. 

    A la faveur des célébrations des fêtes de la Toussaint, les rugbymen bénéficieront d’un double week-end de repos. Une trêve bienvenue qui permettra peut-être de ranimer la flamme, avant la réception à Lolo Mazon le dimanche 18 novembre, de Montastruc-la-Conseillère (SCM), match comptant pour la septième journée du championnat de 3e série de Midi-Pyrénées.

  • Tréziers : Les ressources en eau seront préservées

    Tréziers.jpgMM. Segura (ARS), Levard (hydrogéosphère), Mme Trochu (hydrogéologue agréée), MM. Le Roux (VEOLIA), Gauvrit (maire de Tréziers).

    Dans le cadre de la loi sur l'eau, la commune de Tréziers s'implique pour pérenniser sa ressource en eau potable. Le puits en bordure de l'Hers devant être protégé contre les risques de pollution, des périmètres de protection ont été définis au terme d’une procédure de déclaration d'utilité publique (DUP), lancée en 2010. Cette initiative vient de franchir une nouvelle étape, et après la remise du dossier préliminaire (étude, état des lieux et propositions de périmètres) auprès de l’Agence Régionale de Santé, début 2011, un hydrogéologue agrée vient d’être nommé pour émettre un avis.

    Le mercredi 24 octobre dernier, une nouvelle étape a été amorcée avec la visite sur site, de la station de pompage. Elle a permis de constater le bon état des dispositifs dont la maintenance est assurée par Véolia, et surtout de mieux appréhender l'environnement du puits. Des mesures pour évaluer les flux souterrains sont envisagées.

    «Tréziers a la chance d’être autonome dans le domaine de l’eau potable et dispose d’une ressource de qualité et en quantité suffisante, nous ferons tout pour la préserver » déclarait Jean-Christophe Gauvrit, le maire de la commune, à l'issue de cette visite.

    Lien permanent Catégories : Services
  • Toujours sans nouvelles de Chris et Even

    Ch. Wall on.jpgEve n.jpg

    Trois semaines se sont écoulées depuis l'annonce de la disparition de Christian Wallon et Eliane Ventenat, portés disparus au large du golfe d'Ajaccio.

     

     

     

    En dépit des recherches entreprises, le moindre indice susceptible d'entretenir l'espoir n'a pu être repéré.

    Ci-dessous, le lien vers l'article de Bruno Coince, publié dans l'Indépendant, édition du jeudi 1er novembre.

    http://www.lindependant.fr/2012/11/01/le-couple-disparu-en-mer-est-toujours-introuvable,176276.php

  • Rugby : L’Entente démissionne sous les yeux de ses supporters

    usckbp,3e série,tcms xvAprès la sévère défaite enregistrée le 7 octobre dernier à Quint-Fonsegrives (92-0), le quinze de l’Entente de la Vallée de l’Hers avait l’opportunité de se remettre en selle en allant défier sur son herbe, l’équipe du TCMS (Toulouse Cheminots Marengo Sports), classée tout comme elle, en dernière position du général de 3e série de Midi-Pyrénées. Hélas, la rencontre disputée en ce dernier dimanche d’octobre sur le stade Surcouf, aura vu les « bleu et blanc » du Kercorb se saborder pour encaisser au final, un nouveau et cinglant 81 à rien. Au crédit des joueurs de l’Entente, leur constance d’une mi-temps sur l’autre, puisque le score à la pause était de 40 à 0.  

    Seuls quelques éléments auront essayé de relever la tête, au cours d’une prestation que certains qualifiaient au trille final, de honteuse et lamentable. L’éclaircie dans cette morne après-midi, sera venue de l’excellent arbitrage de Bernard Vialettes. Sportivement parlant, l’illusion durera cinq petites minutes, avant que ne s’ouvrent des boulevards dans lesquels s’engouffreront les « Cheminots », auteurs de treize essais dont huit transformés. Ces derniers multiplieront les attaques plein champ, face à un adversaire à vaillance variable, qui se sera tout de même procuré deux occasions de marquer des points.

    Si vingt joueurs étaient inscrits sur la feuille de match, seule une petite moitié d’entre eux aura essayé d’honorer le contrat passé avec entraîneurs et dirigeants, plutôt désabusés par la triste copie rendue. A l’évidence, le temps de l’indulgence semble révolu, et une remise en question s’impose. La trêve de Toussaint permettra-t-elle une prise de conscience ? Réponse le dimanche 18 novembre prochain, avec la venue de Montastruc au stade Lolo Mazon.