Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 3

  • Adeline Cros sur le podium à La Digne

    CSC_0122.jpgLes lauréates des clubs de Sigean, Narbonne et Limoux réunies sur le podium.

    Après Castelnaudary et Carcassonne, le challenge départemental de cross-country dressait son arche de départ sur la commune de la Digne-d’Aval, à l’initiative de l’Athlétic Club de Limoux et de sa présidente Pascale Panighel. Avec le soutien sans faille des services de la commune dirigée par Denis Mounié, ce rendez-vous sportif s’est parfaitement déroulé, pour le plus grand plaisir de 234 concurrents aux podiums.

    cross la digne d'aval,ac limoux,asarcm sigean,asc,la castelnaudaryLynda Anduze et Adeline Cros à la lutte le long des berges du Cougaing, inondées de soleil.

    Sous un soleil exceptionnellement présent sur la Vallée du Cougaing, la deuxième course au programme de la journée, a permis à Adeline Cros de signer un nouveau chrono à travers le vignoble dignavallois. Au terme de 4350 mètres, la Sonnacoise sociétaire de l’AC Limoux prend la 3e place dans la catégorie Vétéran, en 23’ 06’’. Appelée sur le car-podium de la communauté de communes du Saint-Hilairois par Guillaume Pons, speaker officiel du club limouxin, Adeline Cros rejoindra Nathalie Lorenzin, Georgette Pairo et Linda Anduze, pour une remise de prix, confiée à Denise Laterrasse (ASC) et Sylvie Cabanas (ACL).

    Si le programme d’entraînement est respecté, Adeline Cros devrait à nouveau passer les chaussures à pointe le dimanche 6 janvier, du côté de Narbonne, où se dérouleront les championnats départementaux.

    Lien permanent Catégories : Sport
  • Football : Le FCC dévisse et devient relégable

    Alexandre Cassagnaud.jpgLes arrêts d’Alexandre Cassagnaud ont retardé l’échéance.

     

    L’avant-dernière journée de la phase aller du championnat de première division, disputée dimanche 16 décembre, a vu le onze du FCC chuter une nouvelle fois sur son herbe, face à l’AS Pexiora (0-1). Une très mauvaise opération pour le team fanion du Kercorb, puisque les deux formations en lice sont engluées en bas de classement, juste avant le FC Malepère, dernier de la poule A.

     

    Dans l’impossibilité d’aligner sa formation type depuis plusieurs dimanches, le coach Philippe Gérard, qui avait fait appel à des éléments de la réserve, n’a pas réussi à enrayer la spirale de la défaite. Face à l’AS Pexiora, les « bleu et blanc » auront une fois encore échoué dans le dernier geste. A signaler l’excellente prestation du jeune arbitre Anthony Lloris.  

     

    Le bilan avant la trêve de Noël est des plus inquiétants, puisque le FCC I n’a plus gagné en championnat depuis le 23 septembre dernier (2 à 0 face au Limoux-Pieusse FC), et se trouve ainsi en position de relégable. Le FCC renouera avec la compétition le 6 janvier à domicile, en coupe Favre (4e tour), face à Villegly (14h 30).

     

    Dans le même temps, le FCC II en déplacement à Alzonne s’est lourdement incliné sur le score de 5 à 0. Joueurs et dirigeants du FCC annoncent la tenue de leur loto annuel, le dimanche 23 décembre à 15h, au foyer de Ste Colombe-sur-l’Hers. 

    Lien permanent Catégories : Sport
  • Les haut-parleurs se sont tus

    C'était hier et c'était il y a quinze ans, le jeudi 18 décembre 1997, paraissait dans les colonnes de l'Indépendant et sous ce titre, l'article mis en ligne ci-après.

    haut-parleurs chalabreL'Europe a laissé nos haut-parleurs sans voix.

    "Allo ! Allo ! M. René Berland, marée à Chalabre est arrivé à son magasin cours Colbert, avec du poisson frais et de toutes qualités". A l'image de la sirène de l'usine Canat, dont les sons stridents ont cadencé la vie de plusieurs générations de Chalabrois, les haut-parleurs annonçant depuis la mairie, leur lot quotidien d'informations, faisaient partie intégrante du décor des rues chalabroises. Chacun pouvait vaquer à ses occupations sans qu'il n'échappat à personne la présence en nos murs de M. Trillou, volailler à La Tour du Crieu, ou celle du pâtissier de Labastide-sur-l'Hers, venus rendre une visite aux ménagères du Kercorb. En se faisant l'écho du glas de Saint-Pierre, le haut-parleur venait également informer les Chalabrois du décès de l'un des leurs. Mais les temps changent, apportant nouveautés et contraintes. Déclaré hors-norme, le réseau de nos chers haut-parleurs va disparaître pour laisser la place à des panneaux lumineux chargés de prendre le relais de "l'info" locale. Mis en place au nombre de deux avant la fin du mois de décembre, ces panneaux distilleront les nouvelles depuis le Pont du Blau et la place François Mitterrand. Après cette voix familière et caractéristique qui résonna si longtemps et sans exception dans chaque ruelle, dans chaque quartier, les haut-parleurs vont à leur tour cesser d'émettre.             

  • Un marché de Noël réussi sous la halle

    Tombola.jpgTombola et concours de dessins ont fait de nombreux heureux.

    L’ancienne halle aux grains hébergeait samedi 15 décembre, le marché de Noël organisé par le comité des fêtes et son président Jean-Jacques Bertheloot. A la faveur d’un temps plutôt clément, cette nouvelle édition a connu une belle affluence. Les nombreux stands dressés, ont réussi à offrir un choix très éclectique à des chalands en quête d’idées, dans la perspective d’une période dédiée aux cadeaux.

    marché de noël chalabre,comité des fêtes de chalabre

    A proximité d’une enseigne aujourd’hui disparue, une confrérie toute nouvelle aura fait chauffer son four, pour dupliquer au mieux, une recette à l’anis que les gourmands appellent « tougnol ». Les fournées se seront ainsi succédées, sous l’œil averti d’un trio composé de Olivier, Romain et Sébastien. Non loin de là, les notes d’un pipeau distillées par Frédéric Paillard, fournisseur officiel de la hotte du Père-Noël, sont venues compléter la touche festive.   

    marché de noël chalabre,comité des fêtes de chalabre

    Pâtissiers insoupçonnés, artistes du cru, fournisseurs de douceurs anglo-saxonnes, chacun aura laissé la part belle à l’imagination, avant que le vieux bonhomme à la barbe blanche n’offre à tout ce petit monde, une visite impromptue et appréciée. Le vieux patriarche n’a pas manqué de féliciter les jeunes gagnants du concours de dessin, et les lauréats de la tombola, récompensés par Annie, Céline et Sophie, chevilles ouvrières du comité des fêtes. 

    marché de noël chalabre,comité des fêtes de chalabre

    Les enfants n’auront certainement pas été oubliés, lesquels s’en sont donnés à cœur joie sur les pentes d’un toboggan dressé entre les vieux murs de la bastide. Une belle réussite au final, pour ce rendez-vous qui prend peu à peu ses marques dans la cité du Kercorb.

    marché de noël chalabre,comité des fêtes de chalabre

  • Vei fan les ans que tueron Fluris !

    F luris 13 Déc. 2012.jpgIls ont perpétué une tradition vieille de 315 ans.  

    Le charivari annuel organisé à la mémoire du Sieur Jacques Fleury, collecteur d’impôt fauché par un ou deux coups d’escopette  le 13 décembre 1697 dans la nuit chalabroise, s’est déroulé comme prévu en ce doux jeudi de Ste Luce. Le tout dans une ambiance très bonne enfant, l’objectif principal étant de faire du bruit, et du bruit seulement.

    A 18h 30 précises et autour d’une halle enveloppée dans la pénombre, là-même où jadis un collecteur à la chambre à sel s’était laissé aller à de frauduleuses pratiques, les petits « arrossegaïres » ont entamé un tour d’honneur endiablé. Au premier « Vei fan les ans que tueron Fluris ! », les traîneaux ont commencé à virevolter sur le pavé.

    fluris,sainte-luce

    Un trio de meneurs allait très vite passer aux commandes, emmenant vers les cours Colbert, Sully et d’Aguesseau, leurs compagnons de charivari. La bruyante commémoration allait continuer de plus belle, jusqu’à ce que la fatigue n’ait raison de tout ce petit monde. L’heure était venue de rejoindre la table familiale où une bonne soupe, salée mais sans plus, allait ranimer des organismes mis à rude épreuve par une tradition qui semble avoir quelques beaux jours devant elle. 

    fluris,sainte-luce

    Près de 50 ans séparent ces deux photos.

    fluris,sainte-luce

    Un album-photos Fluris 2012 a été mis en ligne.