Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Charivari : Fluris s'est endormi sur ses deux oreilles

    Fluris 2013 journal.jpgDu bruit, beaucoup de bruit, rien que du bruit (Photos Patrick Lasseube).

    Le traditionnel charivari qui trouble la nuit chalabroise chaque 13 décembre, a permis de ressusciter cette année encore, le souvenir de Jacques Fleury, qui acheva en Kercorb sa carrière de contrôleur au grenier à sel. C'était en 1697, il y a donc déjà quelques lustres, mais la flamme ne s'est jamais éteinte, dans le coeur de multiples générations "d'arrossegaïres ". Ces tireurs de traîneaux qui se succèdent depuis, en faisant monter dans les rues de la bastide, un bruit sourd, angoissant et métallique, en mémoire de "Fluris". Menée de main de maître par Thomas Rossi et ses compères, l'assourdissante sarabande a investi chaque artère de la cité, en ponctuant sa procession par de tonitruants : "Vei fan les ans que tueron Fluris !".

    fluris

    Derrière les créneaux de la vieille demeure des de Bruyères-Mauléon-Narbonne, le sieur Fluris apaisé, pouvait souffler une à une les bougies d'un chandelier éclairant un rictus de félicité. Il était l'heure de revenir dans les appartements jadis réservés à Monseigneur l'évêque, pour une longue nuit de sommeil, que seul un nouveau rendez-vous fixé par les "arrossegaïres" pourra interrompre, vraisemblablement le samedi 13 décembre 2014.

    fluris

    Lien permanent Catégories : Animations
  • Quand le rap des villes rencontre le rap des champs

    les flows résonnent,kacem wapalek,l'ouvre-boîte production,faut qu'ça pousseLe phénomène Kacem Wapalek sera sur la scène du foyer de Sainte-Colombe (Photo Juliette Mas).

    Avis aux amateurs de hip-hop, le phénomène lyonnais Kacem Wapalek débarque en pays cathare aujourd'hui samedi 21 décembre à 20 h 30 au foyer rural de Sainte-Colombe-sur-l'Hers. A l'occasion de la première édition « Les Flows Résonnent », organisée par l'association locale « L'Ouvre-Boîte Production » ainsi que « Faut Qu'ça Pousse », qui ont pour but de dynamiser les zones rurales grâce au développement et à la promotion des arts et cultures alternatives.

    Des mots et de la musique     Au programme, le rap des villes rencontre le rap des champs ! En effet, de nombreux groupes locaux seront présents, à commencer par le Prime Vers Crew qui sortira sont premier EP lors de cette soirée. Mais qu'est-ce que le PVC ? Un collectif d'artistes Au-riégeois, un trio à l'énergie débordante, composé de deux emcees : Dena (Black Do'), High-C (Wec family) et DJ Loul. Ces bonobos pyrénéens prônent « l'art de la pensée positive », des accros de la rime, du rythme et du vers en prime. Ils seront accompagnés sur le line-up par Bois Vert, les jeunes du Smoov'cie et In Nomine Humanist. Quant à Kacem Wapalek, plus besoin de le présenter, compositeur interprète indépendant, un artiste unique en son genre qui manie les mots avec une telle précision, que l'on perçoit chaque consonances, chaque allitérations.

  • Football : Le FCC s'impose à Saissac

    Après un déplacement victorieux à Pexiora (0-1) dans le cadre de la coupe Favre, le FCC I se déplaçait dimanche 15 décembre à Saissac. Ce match comptant pour le championnat de première division a permis au team fanion du Kercorb de signer une victoire sans appel sur la marque de 5 à 0. Une belle performance pour le onze du président Olivier Cazas, tant les Saissagais sont rarement pris en défaut sur leur herbe. Avec ce résultat, les Chalabrois s'installent à une confortable deuxième place du général, à égalité avec l'Entente Naurouze-Labastide, derrière Saint-Papoul.

    Dans le même temps, les réservistes emmenés par Philippe Gérard ont partagé les points sur la pelouse de Saint-Martin-Lalande, au terme d'une rencontre sans but, arbitrée par Roland Fabry. Les footballeurs vont à présent sacrifier à la trêve de fin d'année, jusqu'au dimanche 12 janvier, journée de reprise avec la réception de Saint-Papoul, leader crédité de deux points d'avance. Le FCC II accueillera lui aussi son homologue de Saint-Papoul, le dimanche 2 février.

  • Un marché de Noël très réussi

    Marché de Noël 2013 Aligot.jpgUn aligot bienvenu pour réchauffer les corps et les coeurs (photos Jacqueline Sarda).

    Le marché de Noël organisé par le comité des fêtes, a connu un franc succès, sous un temps particulièrement clément. Une réussite à mettre également à l'actif des exposants, chaleureusement remerciés par les organisateurs pour leur aimable contribution. Sans oublier le Père Noël et son gentil petit âne, très présents malgré le travail qui les attend dans les jours à venir. Tous deux étaient accompagnés une fois n'est pas coutume, par de charmantes danseuses médiévales.

    marché de noël,comité des fêtes de chalabre

    Le comité des fêtes tient aussi à remercier les employés municipaux pour la mise en place des chapiteaux décorés, et bien entendu les nombreux visiteurs, sans lesquels le marché n'aurait pas la même saveur. Rendez-vous est pris pour 2014.

    marché de noël,comité des fêtes de chalabre

  • Sortie théâtre pour les collégiens

    Les 3 coups.jpgAprès les trois coups, les potaches ont été invités à donner la réplique.

    Les élèves des classes de 6e du collège Antoine-Pons ont assisté à une représentation de la compagnie «Avant-Quart», dans «Une petite histoire du théâtre», le jeudi 12 décembre au théâtre municipal. Accompagnés de leur professeur de lettres, Mme Annie Pecero, et de la documentaliste Mme Olivia Fourment, les élèves ont pu découvrir l’histoire du théâtre, de Sophocle à Becket, en passant par la «Comedia dell’arte» et Molière. Basé sur une intervention-exposition interactive et ludique, les élèves ont ainsi découvrir de nouvelles sensations en donnant la réplique aux acteurs et enrichir leur univers personnel. Au final, une belle sortie dans le cadre du volet culturel de l’établissement.

    collège antoine-pons,compagnie avant-quart

  • C'était hier : Les Foulées du Kercorb courent aussi par solidarité

    L'article mis en ligne aujourd'hui avait été publié dans L'Indépendant, édition du dimanche 14 décembre 2003.

    téléthon 2003,foulées du kercorb24 h non-stop pour Jean-Paul et Marie-France Cnocquart, qui ont assuré le pointage tour après tour. Deux minutes avant le départ, Francis Amouroux est prêt à lancer la ronde (Photos archives, Décembre 2003)

    " Quelle que soit la quantité de cire, la flamme est toujours la même ". Ce constat avait pris toute sa dimension une nuit de décembre 2002, lors de la première participation des Foulées du Kercorb, au Téléthon. Une poignée de relayeurs solitaires avaient alors tourné pendant 24 heures, bouclant petit pas petit pied, l'équivalent de sept marathons.

    téléthon 2003,foulées du kercorbDisposés à relever le challenge en cette année 2003, les protégés de Jean-Paul Cnocquart ont obtenu un renfort au-delà de leurs espérances, puisque 82 coureurs se seront succédés sur le pavé chalabrois, couvrant au final 617 tours et 631,190 km.Un joli petit record, pulvérisé grâce à la participation des sociétaires de l'USK XV, du Limoux XV, du FCC XI, du Cyclo-VTT Club, des employés de la commune, et des enfants qui se sont joints nombreux et spontanément à la fête.

    Tout comme cet homme plutôt tranquille, qui posa sa baguette et fit son heure de course au petit jour, après avoir pendu la veste à une persienne sur le boulevard. Venus de Fougax-et-Barrineuf ou encore de Barcelone et sur un tempo donné par la cloche de l'église Notre-Dame, les volontaires devaient emprunter le cours Sully, rue du Cinéma, Quai du Chalabreil, rue Saint-Antoine, rue Saint-Ursule, cours Dr Joseph Raynaud, cours d'Aguesseau, et retour place Espérance Folchet.

    téléthon 2003,foulées du kercorbUne ronde non-stop entamée vendredi à 19 h et terminée le lendemain à la même heure, devant un grand feu de bois, et un petit verre de vin chaud. Avec au final un coup de chapeau pour les tout jeunes : Paul, Yoan, Sabrina, Yannick, Audrey, Wilfried, Lucas et leurs grandes soeurs Joëlle et Nadine. Une mention spéciale enfin pour Jean-Paul et Marie-France Cnocquart, qui auront assuré tour après tour, et 24 h durant, le décompte des passages de chaque concurrent sur la ligne. Accompagnés de leur pote à la guitare, Patrick et son banjo descendus de Canterate, ont rythmé les dernières minutes de la ronde, interrompus dans leur partition par l'angélus du soir. Jean-Paul et Marie-France remettaient alors la somme de 644,15 € au comité de coordination du Téléthon dans le Chalabrais. Le club des Foulées du Kercorb remercie les généreux donateurs, la municipalité et les nombreux bénévoles, qui ont contribué à la pleine réussite de ce challenge. Dans le seul but d'apporter une modeste contribution à l'élan national de solidarité.

    téléthon 2003,foulées du kercorb

     

  • .

    Ayna vue principale.JPG 

    Ayna.jpgEl Pontarròn.jpg