Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Comité des fêtes : Annie Gazza accepte la présidence

    comité des fêtes de chalabre,jean-jacques bertelootL'équipe sortante a obtenu un satisfecit unanime.

    Le vendredi 17 janvier dernier, l'équipe animatrice du comité des fêtes tenait son assemblée générale annuelle en mairie. Michel Alegre se déclarait volontaire afin d'assurer la présidence de séance, avant de passer la parole à Céline Amiel, secrétaire, pour la lecture du rapport moral.

    En préambule, était évoqué le cas de Jean-Jacques Berteloot, élu président lors de l'assemblée de janvier 2013, mais dont les absences prolongées et répétées, auront contraint les membres de l'équipe à faire face. Par conséquent, sa démission en cours de mandat et son bilan, ne lui permettent pas d'obtenir le quitus de l'assemblée.

    De nombreuses manifestations et fêtes auront tout de même été organisées tout au long de l'année, grâce au reste de l'équipe, en commençant par la galette des Rois pour les enfants, la fête de l'Ascension, les Arts dans la rue en collaboration avec la bibliothèque, Halloween, la fête de la Bière, le marché de Noël, ainsi qu'une soirée sur le thème de Noël. Au chapitre des regrets, l'impossibilité, par manque de bénévoles, d'assurer la gestion de la buvette pour la fête du Cazal, laquelle a été confiée au Football-Club-Chalabrois. Pour la gestion et le déroulement des manifestations 2013, un grand satisfecit était unanimement accordé à l'équipe.

    comité des fêtes de chalabre,jean-jacques bertelootLe rapport financier présenté par Annie Gazza (photo ci-contre), laisse apparaître un solde positif de 1006 €, à reporter sur l'année nouvelle. L'assemblée donnait cette fois quitus, à l'unanimité. Conformément aux statuts, le bureau sortant présentait sa démission, juste avant qu'un nouveau comité des fêtes ne soit élue. Annie Gazza en acceptait la présidence, Céline Amiel était reconduite au poste de secrétaire, tandis que Serge Gazza était élu trésorier. Un dynamique trio qui sera épaulé par Sophie Molini, Stéphanie Mir, Elodie Mourareau, Suzon et Alain Poincheval, Viviane Papaïs, Yves Bachère, Gérard Canal et Claudie Alegre.

    Au programme des manifestations pour 2014, la Chandeleur, l'Ascension, la Fête de la bière, Halloween et le Marché de Noël. Pour le même motif qu'en 2013, le comité des fêtes n'assurera pas la buvette de la fête du Cazal 2014. Quant aux projets mis à l'étude, une représentation théâtrale, la fête du 15 août confiée à la pétanque, deux vide-greniers, un spectacle de marionnettes en partenariat avec le MIMA (Mirepoix), la fête du 14 juillet avec la mairie et la confrérie du Tougnol, un marché estival, et une fête des associations. Au terme de la réunion, l'équipe a partagé le verre de l'amitié.

  • Jacques Laffont, maire de Montjardin, ne se représente pas

    Jacques Laffont Mai 1999.jpgJacques Laffont a succédé à Roger Dumay, le 23 juin 1995.

    En fin d’année 2013 et à l’occasion des vœux que Jacques Laffont maire de Montjardin a adressé par courrier à toute la population, celui-ci a fait part de sa décision de ne pas briguer un quatrième mandat. Après dix-neuf années à la tête de la commune, dont sept ans comme vice-président de la communauté des communes du Chalabrais, quinze ans au syndicat d’électrification comme vice-président, puis président et actuellement représentant le canton dans la nouvelle structure du Syaden, Jacques Laffont a fait le choix de se retirer de la vie municipale. Une décision qu'il accompagne avec la déclaration suivante :

    "J’ai eu la chance de passer de très bons moments auprès de mes administrés, j'ai bien travaillé avec le conseil municipal, les maires du canton, les représentants du conseil général, cette tâche m’a beaucoup appris, apporté dans tous les domaines, dans les rapports personnels, mais aussi dans les difficultés qu’entraîne la fonction, où il faut être présent à tous les niveaux et savoir aussi prendre des coups, s’acharner pour défendre les projets de la commune.

    Nous avons pendant ces trois mandats je pense bien travaillé avec les divers conseillers municipaux (effacement des réseaux électriques et télécom, réalisation d’un réseau d’eau potable de cinq kms pour desservir quatre habitations dans les hauts de la commune, création d’une nouvelle station d’épuration et le raccordement au lotissement de la Strade avec la création d’un poste de relevage, informatisation, réhabilitation totale du logement de l’ancienne école, travaux d’éclairage public, création et aménagement du chemin reliant la Piche au village avec deux gués, réfection de la voirie dont une partie reste à faire, travaux en façade de l’église, aménagement de la mairie et création d’une salle de réunion à l’étage, et tout récemment prolongation des réseaux (eau, téléphone, électrification, pluvial et voirie à la Strade où de nouvelles habitations se sont créées).

    Tout ceci avec bien sûr l’aide de subventions de l’état, du conseil général, du personnel technique de la communauté des communes, mais aussi d’un emprunt en cours de remboursement. A ce jour, la santé financière de la commune est on ne peut plus saine, car selon certains esprits chagrins et mal renseignés, l’endettement serait excessif. Les comptes ont été et sont à la disposition des habitants, mais j’ajoute que ceux-ci ont été validés par les organismes compétents. Il est donc dommageable que certaines personnes se déversent en conjonctures suspicieuses tenant à semer le trouble en période électorales.

    En conclusion, j’arrête pour des raisons personnelles auxquelles s’ajoute l’usure de ces années certes enrichissantes, mais de plus en plus exigeantes. Cela m’emmène à considérer qu’il ne peut y avoir de sens positif que si l’on adhère totalement à l’esprit de cohésion, de dynamisme et d’écoute qui est nécessaire. Je souhaite que de nouvelles énergies se mettent en place avec la motivation qui doit être de mon point de vue le moteur essentiel. L’implication de toute une équipe est une évidence".

  • Chats abandonnés

    Petit chat galette.jpgLa personne qui, le vendredi 24 janvier dernier, a furtivement déposé une glacière contenant une chatte et son châton dans le hall de la maison commune, sera peut-être rassurée d'apprendre que ces deux animaux de compagnie, bénéficient désormais de toutes les attentions du personnel du secrétariat de la mairie.

    Maman chat.jpgSamedi en fin de journée, d'étranges gémissements avaient fini par attirer l'attention de personnes réunies à l'occasion d'une assemblée générale. Une fois soulevé le couvercle de la glacière, deux matous retrouvaient la lumière, avant d'aller partager avec des libérateurs surpris, un petit bout de galette des rois. Voilà comment la part du chat a remplacé la part du pauvre, et bien que ces deux "European shortair" n'aient pas trouvé la fève, l'expression "extre fava", qui signifie avoir de la chance, a pris tout son sens.

    Lien permanent Catégories : Echos
  • C'était hier : Le FCC soigne sa tenue

    L'article mis en ligne aujourd'hui avait été publié dans l'édition de l'Indépendant du samedi 29 janvier 1994.

    FCC Janvier 1994.JPGLa région et le département ont manifesté leur soutien au club du président Roger Dumay (De gauche à droite, Antoine Salas, Christophe Campedel, Roger Dumay, Yves Bastié, Jacques Montagné, Fabrice Canal, Nicolas Discala. Photo archives Janvier 1994).

    La période des cadeaux que l'on croyait terminée n'en finit pas de jouer les prolongations. Après les rugbymen de l'U.S.C XV, vêtus de neuf par le conseil général en début d'année lors d'une réception chez Guy et Nelly à l'hôtel de France, voici venu le temps des étrennes pour les footballeurs du Kercorb.

    Samedi à 18 h, le café Tournois, siège du F.C.C depuis toujours, était le point de ralliement des membres du club. En présence des dirigeants et des joueurs, MM. Jacques Montagné et Yves Bastié ont offert au F.C.C, deux superbes jeux de maillots au nom du conseil général de l'Aude et du conseil de région Languedoc-Roussillon. Un geste apprécié à sa juste valeur par la très grande famille du ballon rond, réunie autour de son président Roger Dumay, qui a tenu à remercier chaleureusement MM. Montagné et Bastié, pour l'intérêt et le soutien qu'ils ont ainsi manifesté à l'égard de la "Ronde du Kercorb". Nul ne démentira la passion que ces deux élus nourrissent pour la chose sportive, tous deux ayant récemment sacrifié au port d'un plâtre pour avoir trop voulu goûter à des joies pourtant bien saines.

    Voilà nos manchots équipés de pied en cap pour la deuxième phase du championnat, qui débutera dimanche 30 janvier sur la pelouse du stade intercommunal, route de Lavelanet. La venue du F.U. Narbonne permettra espérons-le à l'équipe fanion de poursuivre sa marche en avant, c'est ce que le coach André Alcoser souhaite pour le club chalabrois, et bien sûr pour tous les bénévoles qui s'emploient sans compter pour le ballon rond.

  • Festival bouliste à Santa Susanna

    tahiti-playa-hotel.jpgL'Union Bouliste du Kercorb propose aux pétanqueurs licenciés du secteur de l'Aude, un séjour en Espagne du lundi 9 juin au vendredi 13 juin prochains. Cette initiative entre dans le cadre du Festival Bouliste qui se déroulera dans la station balnéaire catalane de Santa Susanna. Les candidats au séjour résideront à l'Hôtel Tahiti-Playa (4 étoiles supérieur), prix du séjour en pension complète, 201 € par personne.

    Le club informe les personnes intéressées, qu'elles auront la possibilité de régler les frais en trois fois, lors de l’inscription (dépôt de trois chèques de 67 € chacun, à échéance fin février, fin mars, fin avril). Le site et les photos de l’hôtel peuvent être consultés sur internet. Pour tous renseignements complémentaires sur les activités et les animations de ces journées, prendre contact avec Mme ou M. Carbonneau, au 06 83 19 44 46. La date limite d’inscription est fixée au samedi 8 février 2014.

  • Jo Badimon n'est plus

    jo badimonLa triste nouvelle est parvenue depuis Lavelanet où il résidait, Jean-Joseph Badimon a été enlevé à l'affection des siens le 8 janvier dernier, à l'âge de 77 ans. Bien connu en Kercorb où il avait grandi, Jo Badimon avait passé toute sa jeunesse rue du Bassin, affichant de belles qualités pour le rugby. Un sport qu'il avait pratiqué au sein de l'équipe chalabroise, et avec la même passion, à XV ou à XIII.

    Appelé du contingent lors du conflit en Afrique du Nord, il avait épousé à son retour d'Algérie, Geneviève Delsaut (photo ci-contre), avant de quitter le Pays Chalabrais pour le Pays d'Olmes, où il avait intégré la société de mécanique de son beau-père. Une entreprise florissante, aux destinées de laquelle il veillera à son tour, la faisant évoluer avant de passer le relais à son fils Christophe, actuel dirigeant de l'établissement.

    jo badimon

    Jo (mains sur le ballon), avec les copains de l'USC XIII, saison 1955-1956.

    Jo Badimon revenait régulièrement voir les copains, à l'occasion de fêtes articulées bien évidemment autour du ballon ovale. La cérémonie des obsèques a été célébrée le vendredi 10 janvier au crématorium de Pamiers, ses cendres ont été déposées dans le caveau familial de Bensa, à Lavelanet.

    En ces douloureuses circonstances, sincères condoléances à son épouse Geneviève, à Cathy et Christophe ses enfants, à ses petits-enfants, à sa soeur Maïté, ainsi qu'aux familles Bonhoure, Jouret, Pitié, Loss, Ferrier, Argelès, Denjean et Mesado.

    jo badimonLe regretté Jo Badimon (accroupi 3e en partant de la gauche).

  • Le quartier du Moulin sous les eaux

    Inondations 25 janvier 2014 Journal.jpgLes eaux du vieux canal ont également été refoulées par une rivière Hers en furie.

    Les trombes d'eaux tombées dans la nuit de vendredi, conjuguées à la fonte d'une neige que la douceur ambiante a réussi à liquéfier, ont précipité la brusque montée des eaux de l'Hers, du Blau et du Chalabreil. Avant que le jour ne soit levé, les pensionnaires des casernes Jean Cabanier et Georges Grammont, ainsi que les services de la DDE, étaient mobilisés afin de contrôler le débit de trois cours d'eau, qui au final sauteront de leur lit. Ainsi les riverains des quartiers du Moulin et du Pont-de-l'Hers, n'auront pas eu le temps de monter meubles ou accessoires ménagers, surpris par l'afflux soudain d'une marée montante.

    inondations chalabreUne situation que les Chalabrois n'avaient plus subie depuis près d'une trentaine d'années, depuis que des aménagements avaient été apportés à l'embouchure des trois cours d'eau qui baignent la cité du Kercorb. Avec le fort débit de l'Hers empêchant les deux affluents de suivre leur cours habituel, le Blau et le Chalabreil ont une fois encore été refoulés (photo ci-dessous), inondant caves et rez-de-chaussée.

    inondations chalabreEgalement délogés de leur terrier, quelques ragondins se seront aventurés sur des berges plus hospitalières, tandis que du côté de Sonnac-sur-l'Hers, les pommiers des Vergers de la Galante baignaient eux aussi dans un décor marécageux.

    Dans ce contexte, le stade Lolo Mazon lui aussi recouvert par les eaux, n'a pu bien évidemment accueillir l'affiche de coupe Favre prévue dimanche 26 janvier, entre le FCC et Cuxac-d'Aude.

    inondations chalabre

    En milieu de matinée, et avec l'arrêt graduel des précipitations, l'adjudant-chef Stéphane Ferrier et ses hommes constataient l'amorce d'une décrue, laissant apparaître une lie noirâtre, stigmates d'une nuit particulièrement éprouvante.inondations chalabre

                      Un album-photos Crues du 25 janvier 2014 a été mis en ligne.