Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Qui en veut à Chalabre ?

    Tags 28 Février 2014 Blog.jpg

    En cette dernière nuit de février, un ou plusieurs adeptes de la technique du tag ont sévi en Kercorb. Habituellement, les inscriptions laissées ça et là ne sont comprises que par leurs auteurs. Cette fois, le message semble plus lisible, et fait allusion à une célèbre ville d'eau française. Même lisible, cette "oeuvre" n'en reste pas moins incompréhensible.

  • Karaté et Tai-chi au programme

    hagakure,georges hamidaL'apprentissage a commencé pour Georges Hamida et ses disciples.

    L'activité a démarré avec l'année nouvelle, par le biais d'une association baptisée Hagakure, officiellement créée en ce mois de février à l'initiative de Georges Hamida. Les amateurs d'arts martiaux ont désormais la possibilité de s'initier à la pratique du karaté, décliné en plusieurs versions. Style Shukokaï (base énergétique chinoise), karaté d'efficacité et compétition pour les jeunes, ou karaté de détente et de santé pour les plus de 40 ans, autant de disciplines proposées par l'équipe de bénévoles de Hagakure.

    L'acquisition de la maîtrise de ces techniques passe par des stages d'étude des méridiens, des cinq éléments, des sons directionnels, des couleurs, du tai-chi, ou encore du chi cong. "Un apprentissage salutaire pour le bien-être du corps et de l'esprit", telle est l'invitation lancée par Georges Hamida, joignable au 06 73 30 36 18. Les séances d'entraînement se déroulent le lundi et le mercredi de 18 h 30 à 20 h 30, dans la petite salle du gymnase.

    Les personnes intéressées sont informées qu'un stage Chi cong animé par Patrick Brabo, se déroulera demain samedi 1er mars, de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h.

  • C'était hier : Bains de boue salutaires

    L'article mis en ligne aujourd'hui, avait paru dans l'Indépendant, édition du mercredi 2 mars 1994. Il faisait écho à un écrit publié quelques jours auparavant dans la page sports de ce même quotidien, dans laquelle le FCC et sa pelouse étaient purement et simplement éreintés. Des griefs qui avaient agacé un tantinet, le correspondant local. Pour mémoire, le FC Chalabre était alors le tout nouveau leader de la promotion honneur, après avoir détrôné Port-la-Nouvelle le dimanche précédent, au stade Jean de Mauléon (2-1).

    Encore fallait-il y penser, si nos footballeurs locaux alignent les performances, celles-ci n'ont aucun lien avec les qualités individuelles du groupe d'André Alcoser, ou avec la compétence de ce dernier. En réalité, le F.C.C. doit sa réussite actuelle à l'état déplorable de son terrain de jeu, boueux, impraticable 365 jours par an ou presque, et sur lequel fatalement l'adversaire perd tous ses moyens. Ainsi, à l'occasion du tirage au sort des 1/4 de finale de la coupe Victor Lopez, certains clubs audois ont exprimé leur inquiétude, voire leur angoisse, à l'idée de rencontrer sur son herbe, le club cher au président Roger Dumay (Cf. Indépendant du 24 février, Département Onze).

    Soyons objectif, le stade municipal est bel et bien dans un piètre état, mais les précipitations qui affectent notre département n'ont pas jeté leur dévolu uniquement sur le Kercorb, çà et là des stades sont interdits d'accès parce que impraticables. En quoi Chalabre mérite-t-elle d'être désignée comme une exception par des responsables de clubs qui considèrent en outre leur déplacement à Chalabre, comme une expédition vers quelque contrée exotique ? Un 5 à 0 récemment récolté aurait-il été mal vécu ?

    Au soir du 10 mai 1981, le F.C.C. était champion d'une toute nouvelle division de promotion honneur, malheureusement l'expérience en D.H.R n'allait durer qu'une saison. Une saison au cours de laquelle pourtant, certains clubs huppés de la région biterroise en visite à Chalabre, avaient également chuté lourdement. En ce temps-là, les joueurs du F.C.C étaient déjà sérieux, assidus, à l'image de la cuvée 93-94, championne de 3e division.

    Aujourd'hui, les résultats du travail fourni par le groupe de Dédé Alcoser ne doivent certainement rien au hasard. Alors, heureux footballeurs du F.C. Chalabre, vous auriez le privilège d'évoluer chaque dimanche sur un mélange boueux, aux propriétés bénéfiques et insoupçonnées ? A quand une station thermale en Kercorb ?

    FCC 1993-1994.jpgDe gauche à droite. Debout : François Torrès, Sébastien Tarzan Ruiz, Jean-Philippe Aragon, Tony Colomer, Fabrice Papillon Jean. Accroupis : Antoine Salas, Bernard Boulbès, José Martinez, Stéphane Alcoser, Frédéric Massat, Amar Hélimi (Photo archives, Février 1994).

  • Football : Le FCC hors-sujet à Pexiora

    fc chalabre football,as pexiora,as bramGaël Planas a ramené les deux équipes à égalité (Photo archives, FCC-Limoux-Pieusse Sept. 2012).

    Dimanche 23 février, le FCC I se déplaçait à Pexiora pour le compte du championnat de première division. Face à un onze à la lutte pour le maintien, les joueurs du capitaine Fabien Conte n'ont jamais réussi à justifier leur statut de leader. L'équipe type chalabroise certes diminuée par plusieurs absences, a concédé au final le match nul, 1 à 1. Le premier temps ne donnera lieu à aucun bouleversement au tableau d'affichage, et il faudra attendre le retour des vestiaires pour voir le jeu s'animer. A la 60e minute, l'ASP ouvrira la marque, avant que les "bleu et blanc" ne refassent surface sur coup de pied arrêté, dix minutes avant le terme d'un match dirigé par Jean-Louis Lopez. Sur un coup-franc excentré, Gaël Planas trompera la vigilance du gardien bramais, ramenant ainsi les deux équipes à égalité.

    Prochain rendez-vous dimanche 2 mars, le FCC I se rendra à Naurouze-Labastide, pour un match capital face au co-leader, dans la perspective de la montée en promotion honneur. A l'aller, les "noir et vert" du Seuil de Naurouze l'avaient emporté sur le score de 2 à 0.

    Samedi en soirée, les réservistes du FCC II leaders de troisième division, se déplaçaient à Bram. Face à l'ASB, troisième du général, les doublures du FCC se sont lourdement inclinées sur la marque de 0 à 4.

  • Ils nous ont quittés

    roger tanière,simone guardiolaLes Chalabrois s‘associent à la peine des familles affectées par les disparitions d’êtres chers, survenues durant ces dernières semaines. Un dernier hommage a ainsi été rendu à Roger Tanière, enlevé à l’affection des siens à l’âge de 89 ans. Ses attaches chalabroises le ramenaient régulièrement dans la maison familiale de la rue Terre-blanche, où il séjournait en compagnie de son épouse Jeanine, et de Alain et Christian ses enfants. Après une messe célébrée mardi 18 février en l'église Saint-Pierre de Sète, Roger Tanière a été inhumé au cimetière Le Py, où il repose, face à l'étang de Thau.

    Le mercredi 5 février, était accompagnée vers sa dernière demeure, Simone Guardiola née Bonnet, décédée à l’âge de 70 ans. Native de Villefort où elle avait vu le jour le 28 février 1943, Simone Guardiola a reçu un dernier hommage, avant son inhumation dans le caveau familial où elle repose aux côtés de Pedro son époux, décédé en juillet 2001.

    En ces douloureuses circonstances, très sincères condoléances aux familles et aux personnes touchées par ces deuils.

  • Un nouveau service à l'Ehpad

    Ghislaine Vanwersch-Cot.jpgGhislaine Vanwersch-Cot a finalisé la mise en place du PASA.

    Dans quelques jours, l’EHPAD des Hauts-de Bon-Accueil et ses pensionnaires, bénéficieront d’un nouvel espace, nommé « PASA » (Pôle d’Activités et de Soins Adaptés). Cette nouveauté s’adressera aux résidants de l'hôpital ayant des difficultés spécifiques, troubles modérés au niveau cognitif, de la mémoire ou du comportement.

    Au sein d’un espace de vie spécialement aménagé à cet effet, les résidants seront ainsi accueillis pendant la journée, pour profiter d’un programme d’activités thérapeutiques et sociales spécifiques, et se déplacer en toute sécurité dans des espaces parfaitement aménagés (salle à manger, cuisine, espace extérieur,…).

    Comme le souligne Ghislaine Vanwersch-Cot, directrice de l'EHPAD, « les établissements ayant déjà ouvert ce type de structure, ont très vite constaté et confirmé l’impact très positif pour les résidants. Ces derniers se sentent plus sereins, entourés, et rassurés dans leurs mouvements, au sein d'un espace de vie calme (12 à 14 personnes), qui leur est exclusivement dédié ».

    Initié par Jean-Jacques Aulombard, ancien directeur de l’établissement, ce projet a donc obtenu l’accord des tutelles et va rapidement permettre, outre le bien être apporté à nos aînés, de renforcer le nombre de personnels travaillant sur l’établissement.

  • Du Blau au Chalabreil

    L'Amicale du 3e âge a préparé 2014.

    Le samedi 15 février avait lieu au Moulin de l'Evêque à Rivel, l'assemblée générale ordinaire du Club du 3e âge. Après lecture des rapports moral et financier, l'assemblée a donné quitus au bureau pour sa gestion de l'année écoulée. Après l'annonce de sa démission, l'équipe en place a été réélue à l'unanimité : présidente Antoinette Barbié, vice-présidente Germaine Ilhat, trésorier Jean-Yves Avargues, secrétaire Marguerite Horte, adjointe Françoise Avargues. Un repas dansant a prolongé cette rencontre, pour les quelques 65 membres présents à l'assemblée, qui ont reçu juste avant ces agapes, le prompt renfort de 23 adhérents du club de Puivert.

    Vie associative.

    Une réunion concernant la vie associative sur la commune de Chalabre, sera organisée le mardi 25 février à 20 h 30 salle de la place Charles Amouroux.