Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 5

  • Perrine Laffont qualifiée pour la finale

    Perrine Laffont.jpgPremière athlète de la délégation française à entrer en piste, Perrine Laffont a décroché une qualification directe pour la finale, dans les bosses du Rosa Khutor Extreme Park. Rendez-vous samedi 8 février à partir de 19 h. 

    Plus d'informations avec l'article de Fabrice Voné, envoyé spécial de l'Indépendant à Sotchi.

    http://www.lindependant.fr/2014/02/06/perrine-laffont-roule-sa-bosse,1844211.php 

  • Perrine Laffont et le Kercorb s'invitent aux JO de Sotchi

    L'arrière petite-fille de Félicien Huillet, le regretté mécanicien du cours d'Aguesseau, participera aujourd'hui aux premières séances de qualifications de ski acrobatique, sur les bosses de Sotchi.

    Perrine Laffont.jpgAprès un podium aux Mondiaux de Valmalenco (Italie), Perrine Laffont va vivre ses premiers JO (Photo Dominique Huillet).

    Elle est la benjamine du groupe France : Perrine Laffont a décroché, du haut de ses quinze ans, un sésame pour participer à la XXIIe édition des Jeux Olympiques d'hiver à Sotchi (Russie). Licenciée au Boss-Club des Monts d’Olmes (Ariège), où elle a été initiée à la pratique des sports de glisse par Jean-Jacques Laffont son papa, Perrine surfe de podiums en podiums. Championne de France en titre, et médaillée de bronze aux Mondiaux Juniors en Italie, la petite prodige qui monte est également la fille de Dominique Huillet, dont le père, André, a grandi en pays chalabrais, dans la maison familiale du cours Henri d'Aguesseau, qui abritait il y a peu, l'incontournable atelier de mécanique de Félicien (photo ci-dessous)

    perrine laffont,jeux olympiques de sotchi,ski acrobatiquePensionnaire du pôle espoir "ski de bosses", à Font-Romeu, depuis cette année, et surclassée en catégorie junior, Perrine Laffont, qui devrait être l’une des plus jeunes compétitrices, s'est envolée samedi dernier vers le site olympique où l'attendent de nouveaux défis.

    perrine laffont,jeux olympiques de sotchi,ski acrobatique

    Tremplin vers la finale     Derrière André et Pierrette, ses grands-parents, Pays d'Olmes et Pays Chalabrais n'auront d'yeux que pour "Pépette" (son surnom), qui s'est lancée un premier défi : celui d'atteindre la finale. L'extraordinaire aventure commencera aujourd'hui jeudi 6 février à partir de 15 h (18 h à Sotchi). Perrine Laffont s'élancera alors sur les bosses du Caucase, pour une première séance de qualifications, et dans la perspective de faire deux tremplins parfaits entre Sotchi... et le Saint-Barthélémy !

    perrine laffont,jeux olympiques de sotchi,ski acrobatique

  • Football : Le coup du chapeau pour Fabien Conte

    fc chalabre football,co castelnaudary,saint-papoulFabulous Fab is back, avec un hat-trick à la clef.

    Dimanche 2 février, les footballeurs du FCC accueillaient le onze du CO Castelnaudary II. Une rencontre de première division, que les partenaires de Fabrice Canal ont enlevé à l'arraché, sur le score de 3 à 2 (mi-temps 1-2). Face à une jeune équipe chaurienne habile dans la conservation du ballon, les "bleu et blanc" auront éprouvé de sérieuses difficultés pour imposer leur jeu. Il faudra attendre la 27e minute avant que Fabien Conte, en bon capitaine, ne donne l'avantage à son équipe. Une frappe ajustée aux vingt mètres enverra la balle dans le petit filet, et hors de portée du gardien visiteur (1-0). Loin de déjouer, les "rouge et blanc" poussent et obtiennent un pénalty, sifflé à la 35e minute par Aniss Friyed. Grégory Da Rocha ne laisse aucune chance à Alex Cassagnaud, puis va récidiver juste avant la pause, en exploitant une belle erreur défensive. Deux buts en neuf minutes pour les protégés de Denis Sandré, et c'est le COC qui vire en tête aux citrons (1-2).

    Dès le retour des vestiaires, et sur un centre de Fabrice Canal, le capitaine chalabrois rate une superbe occasion d'égaliser. Ce dernier ne se laissera pas surprendre deux fois, lorsqu'il reprend de la tête un nouveau centre adressé par Romain Peille (8e mn), remettant le FCC dans le sens de la marche (2-2). Le COC impose de moins en moins son jeu et semble se contenter du partage des points, tandis que le FCC leader de la poule A, doit absolument l'emporter. A deux minutes du trille final, Fabien Conte insaisissable au point de pénalty, va signer le premier hat-trick de l'année, offrant ainsi une belle victoire aux siens (3-2). Trois buts et quels buts, qui permettent au FCC de conserver la tête, avant la réception de Razès-Lasserre, dimanche 9 février prochain.

    En ouverture, et en championnat de troisième division, les réservistes du FCC II ont enlevé le duel qui les opposait à leurs homologues de Saint-Papoul. Score final 2 à 0, avec des buts de Kévin Cazas et Andy Mamet. Bon arbitrage de Abdallah Daoud.

  • « Il était une fois Chalabre » continue à creuser le sillon

    Malgré le lien de plus en plus ténu entre l'association et ses membres, la volonté des transcripteurs du riche passé du Kercorb reste intacte. 

    Il était 1 fois Chalabre AG 2014.jpgCréée en 1995, l’association du président Michel Brembilla maintient le cap (photo Jacqueline Sarda).

    A la faveur de son assemblée générale annuelle, l’association « Il était une fois Chalabre » se retrouvait tout dernièrement sous le tableau restauré en 2003, oeuvre qui reste hélas anonyme à ce jour. Après avoir souhaité la bienvenue à chacun, le président Michel Brembilla dressait le bilan d’une année 2013 marquée par la parution du Tome XI, et saluait le travail de recherches déjà engagé dans la perspective d'un nouvel ouvrage. Il rendait également hommage aux membres disparus, invitant ses fidèles associés à maintenir le cap, afin de préserver leur mémoire.

    Net recul des ventes     En l'absence de Daniel Lopez, trésorier excusé, le vice-président donnait lecture d'un bilan financier certes positif, mais qui met en évidence un net recul des ventes du dernier tome. Avec la disparition des derniers représentants de familles chalabroises, et l'éloignement de leurs descendants, il apparaît que le lien entre l'association et ses membres devient de plus en plus ténu. Un constat frustrant mais qui n'altère pas la volonté des modestes transcripteurs du riche passé de la Capitale du Kercorb, lesquels ont prémédité ce que sera la trame du Tome XII.

    Après l’adoption des rapports et la démission du bureau, un nouveau comité était élu. L’année qui commence verra « Il était une fois Chalabre » animée par une équipe composée comme suit : présidente d’honneur, la ville de Chalabre, président actif Michel Brembilla, vice-président Christian Morales, trésorier Daniel Lopez, adjoint Yves Bachère, secrétaire Marie-Annick Saddier, adjointe Viviane Papaïs, relations publiques Josette Taffet, responsable recherches historiques Francis Garcia, membres actifs, Mmes Agathe Arentz, Odile Bachère, Marie-Claude Fortier, Josette Garcia, Francine Salinas, Jacqueline Sarda, MM. Jean-Pierre Boulbès, Guido Calvène, Roland Combes, Jean-Claude Fortier, Robert Garcia, Gilbert Huillet, Jean Lorca.

    il était une fois chalabre,tome xiiLa traditionnelle galette a été partagée au terme de la réunion. 

  • C'était hier : Centre de secours : Claude Fernandez a tourné la page.

    L'article mis en ligne aujourd'hui, avait été publié le vendredi 4 février 1994, dans le journal l'Indépendant.

    Claude Fernandez Février 1994.JPGLes anciens ont posé en compagnie de la relève (Photos archives, Janvier 1994).

    Claude Fernandez blog.jpgAprès vingt-quatre années de dévouement et de service rendus à la collectivité au sein de l'équipe du centre de secours Jean Cabanier, Claude Fernandez vient de raccrocher la tenue de cuir, faisant ainsi valoir ses droits à une retraite bien méritée. Les sapeurs-pompiers étaient rassemblés dimanche autour de l'adjudant-chef Alain Cayrol pour fêter l'événement au cours d'une sympathique réunion marquée par la présence de très nombreux anciens. Prenant tour à tour la parole, MM. Alain Cayrol, chef de corps, et Jacques Montagné, premier magistrat, ont témoigné leur reconnaisance et leur admiration à l'adresse de Claude Fernandez qui 24 années durant, a su parfaitement concilier ses obligations professionnelles avec les contraintes du volontariat.

    Ce qui était un tour de force parfois, mais toujours rendu possible grâce au concours et à la compréhension de son épouse Raymonde, que les intervenants ont chaleureusement félicitée et remerciée. En sa qualité de nouveau retraité, Claude recevait de la part de ses collègues, un superbe trophé en bronze symbole de dévouement, et Raymonde, se voyait offrir un très joli bouquet de fleurs. L'embarras dans lequel semblait se trouver soudainement le chef de corps Alain Cayrol en intrigua plus d'un : et pour cause, le VTT qu'il était prévu d'offrir à Claude n'ayant toujours pas été livré, une promesse de cadeau sur l'honneur s'imposait. Amusé mais visiblement ému, Claude Fernandez a tenu à remercier l'assemblée et a convié la grande famille des soldats du feu à prendre avec lui le verre de l'amitié. En lui adressant à notre tour toutes nos félicitations, nous souhaitons à Claude une longue et paisible retraite.

  • C'était hier : Centre de secours : Claude Fernandez a tourné la page.

    L'article mis en ligne aujourd'hui, avait été publié dans le journal L'IOndépendant, édition du vendredi 4 février 1994.

    Claude Fernandez,centre de secours jean cabanierLes anciens ont posé en compagnie de la relève (Photos archives, Février 1994).

    Après vingt-quatre années de dévouement et de service rendus à la collectivité au sein de l'équipe du centre de secours Jean Cabanier, Claude Fernandez vient de raccrocher la tenue de cuir, faisant ainsi valoir ses droits à une retraite bien méritée. Les sapeurs-pompiers étaient rassemblés dimanche autour de l'adjudant-chef Alain Cayrol pour fêter l'événement au cours d'une sympathique réunion marquée par la présence de très nombreux anciens. Prenant tour à tour la parole, MM. Alain Cayrol, chef de corps, et Jacques Montagné, premier magistrat, ont témoigné leur reconnaisance et leur admiration à l'adresse de Claude Fernandez qui 24 années durant, a su parfaitement concilier ses obligations professionnelles avec les contraintes du volontariat.

    Claude Fernandez,centre de secours jean cabanierCe qui était un tour de force parfois, mais toujours rendu possible grâce au concours et à la compréhension de son épouse Raymonde, que les intervenants ont chaleureusement félicitée et remerciée. En sa qualité de nouveau retraité, Claude recevait de la part de ses collègues, un superbe trophé en bronze symbole de dévouement, et Raymonde, se voyait offrir un très joli bouquet de fleurs. L'embarras dans lequel semblait se trouver soudainement le chef de corps Alain Cayrol en intrigua plus d'un : et pour cause, le VTT qu'il était prévu d'offrir à Claude n'ayant toujours pas été livré, une promesse de cadeau sur l'honneur s'imposait. Amusé mais visiblement ému, Claude Fernandez a tenu à remercier l'assemblée et a convié la grande famille des soldats du feu à prendre avec lui le verre de l'amitié. En lui adressant à notre tour toutes nos félicitations, nous souhaitons à Claude une longue et paisible retraite.

  • Municipales à Tréziers : Jean-Christophe Gauvrit renouvelle sa candidature

    tréziers,jean-christophe gauvritJean-Christophe Gauvrit devant les électeurs pour un deuxième mandat.

    La passion qu'il voue à la commune de Tréziers avait amené Jean-Christophe Gauvrit à briguer les suffrages des Tréziéroises et des Tréziérois, lors des dernières consultations municipales. Il avait ainsi été élu maire pour première fois en 2008, succédant à Clément Luga. Disposé à s'engager pour un deuxième mandat, Jean-Christophe Gauvrit explique que "fière des acquis et de son bilan, ambitieuse pour l’avenir, l’équipe qui s’est constituée autour de moi rassemble une grande partie des sensibilités de notre village et repose sur la volonté de continuer à défendre et améliorer notre exceptionnel cadre de vie. Pour le maire sortant,Nous avons tous un point en commun, une profonde affection pour la commune de Tréziers. J’ai hâte que la campagne électorale commence pour présenter ce projet aux habitants".