Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 4

  • Une deuxième innovation à Château-Chalabre

    château-chalabre

    Château-Chalabre a mis les bouchées doubles pour faire le plein de nouveautés, et cette année, une innovation peut en cacher une autre. Après la catapulte à bonbons proposée aux enfants lors du spectacle de chevalerie (en juillet et août), Château-Chalabre propose un tout nouveau parcours découverte dans le domaine du château, appelé Chemin faisant. Il est le lieu idéal pour profiter de la nature, tout en s'amusant.

    Activité après activité, petits et grands, joueront à résoudre des énigmes, découvrir des anecdotes du Moyen-Âge, pour pouvoir, petit à petit, reconstituer un code secret. Et si le bon code est trouvé, les enfants pourront ouvrir le coffre et ainsi déposer leurs candidatures pour participer au grand spectacle de chevalerie. Les gagnants pourront ainsi faire partie du spectacle, être formés au combat en formation, faire, en tenues médiévales, le grand tour d'honneur avec l'ensemble des « Escuyers, Gentes Dames et Chevaliers », ou encore, être sélectionnés pour l'adoubement et ainsi devenir chevalier.

    Château-Chalabre est ouvert du 1er juillet au 31 août inclus, de 12 h à 18 h 30 (fermeture hebdomadaire le samedi). Renseignements 04 68 69 37 85, www.chateau–chalabre.com

  • C'était hier : Les cyclos du Kercorb vont rallier Hendaye à Collioure

    L’article mis en ligne avait été publié dans les colonnes de l’Indépendant, édition du lundi 15 août 2005.

    cyclo-vtt-club du chalabraisLes Pyrénées d’ouest en est, au programme des Cyclos du Kercorb. De gauche à droite, Jean Quério, Monique Rault, Yves Berenguer, César Martinez, Francis Amouroux, Christian Courdil, Patrick Rault, Robert Beret  (photo archives, Mai 2005).

    C’est un projet que les cyclos du président Jean Quério avaient dans leurs cartons depuis très longtemps, la saison 2005 va enfin permettre au peloton du Kercorb, de rallier l’Atlantique à la Méditerranée, via les cols des Pyrénées. De Hendaye à Collioure et sur un itinéraire tracé au cœur de la chaîne pyrénéenne, les mordus de la petite reine ne vont plus quitter leur vélo. Au programme, des cols à volonté, vingt-six, pour un total de 760 km et 15.820 mètres de dénivelé (photos ci-dessous, archives juin 2014).

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    Une semaine complète qui commencera ce lundi 15 août au départ de la côte basque, destination Larrau, par les cols de St Ignace, Pinodiéta, Burdincurutcheta et Bagargui (118 km). Mardi, cap sur Argelès-Gazost via les cols de Marie-Blanque, Aubisque et Soulor (125 km). Ils rallieront mercredi Bagnères-de-Luchon, par les cols du Tourmalet, Aspin et Peyresourde (112 km).

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    cyclo-vtt-club du chalabrais 

    L’arrivée en Ariège se fera jeudi par les cols du Portillon, Mente, Portet-d’Aspet, et col de la Core (110 km). Vendredi les cyclos aborderont le col d’Agnes, le Port de Lers, les cols de Marmare et de Chioula (115 km). Samedi, arrivée en pays catalan, à Valmanya, par le port de Pailhères, le col du Garabel et le col de Jau (105 km). Le final vers Collioure se fera par les cols de Palomère, Xatard, Fourtoux et Llauro (73 km).

    cyclo-vtt-club du chalabrais

    Un superbe programme attend les cyclistes touristes chalabrois, qui ont prévu un week-end de récupération le dimanche 4 septembre, à l’ombre des sapins de Picaussel. Pour l’heure, il faut souhaiter bonne route au peloton bleu et blanc, rendez-vous le dimanche 21 août au siège café de la Paix pour un compte-rendu détaillé d’une grisante semaine sur les sommets.

  • Le hameau du Cazal-Ste-Marie a refermé la porte

    cazal ste marie 2015Les clameurs se sont tues.

    Depuis plusieurs jours, la grand-place du Cazal diffuse une sérénité naturelle, et néanmoins étrange. Comme si toute vie avait disparue d’entre les vieux murs de ce hameau, blotti au pied de la colline du « Tatauba ». Et pourtant !

    Trois jours durant, les fêtes célébrées en l’honneur de Ste Marie-Madeleine, auront satisfait à la tradition, avec la visite des marins du « Santa Magdalena », un galion que rien ne prédestinait à venir se briser sur les récifs cazaliens. Après avoir amené la grand-voile et rentré un chagrin partagé avec leur capitaine, nos aventuriers parviendront à se libérer, en entonnant le fameux « Il faut chanter ce que l’on aime, exalter tout ce qui est beau, … ». Paroles d’un hymne mijoté et chanté à la gloire des haricots, en préambule d’une soirée annoncée sinon pantagruélique, tout du moins gargantuesque.

    Et à la nuit tombée, le chapelet de marmites maternées par Arnaud, Joël et Mathieu, allaient régaler 533 gastronomes, dans une ambiance magistralement enflammée par Sylvain, et Tonton Kéké. Notes de musiques et chants, emmenés par une brise embarrassée, vers la colline de Bon-Accueil.

    A la clôture de l’édition 2015, les Festejaïres du Cazal et l’équipe du Football-Club-Chalabre remercient les mairies de Montjardin, Ste Colombe-sur-l’Hers, Villefort et Chalabre, ainsi que toutes les personnes (commerçants, individuels), qui ont participé de près ou de loin, à la pleine réussite des fêtes de Ste Marie-Madeleine.

    cazal ste marie 2015

  • Cure de jouvence pour les vestiaires du stade

    Relooking Vestiaires.jpgFabrice Canal assure que tout sera prêt pour la rentrée de septembre.

    A la faveur d’une intersaison qui a officialisé le retour du ballon ovale en pays chalabrais, quelques travaux sont en cours dans les locaux du stade Lolo Mazon, ou football et rugby seront appelés à cohabiter dès les premiers jours du mois de septembre qui vient. Deux bonnes nouvelles donc pour les sportifs chalabrois, qui n’auront pas trop à attendre avant que la peinture soit sèche.

    Dans un premier temps, l’équipe des employés de la commune a posé des fenêtres dans chacun des vestiaires. Une amélioration conséquente, qui va favoriser la ventilation de ces espaces, et empêcher l'humidité de s'installer. Les murs ainsi que les bancs et les patères ont été repeints, en blanc et bleu, les couleurs traditionnelles du sport collectif en Kercorb. Ainsi rénové, l’espace dans lequel naît le désir de victoire de nos sportifs, devrait favoriser les performances, et les résultats positifs. 

  • Musique médiévale au Musée du Quercorb

    Rosa trobadoresca Août 2015.jpgUne incursion dans le passé, avec les musiciens de la Rosa Trobadoresca.

    Dans le cadre des animations proposées par le musée du Quercorb à Puivert, les chants de troubadours seront mis à l’honneur, avec un deuxième concert estival donné au musée, dimanche 16 août à 17 h. Nicolas Desvenain, musicien et chanteur, spécialisé en musique médiévale, et ses deux musiciens, interpréteront des chants en occitan médiéval et des musiques des XIIe et XIIIe siècles.

    Le terme troubadour vient de l’ancien provençal « trobador », le trouveur, celui qui trouve, qui invente, qui compose des œuvres lyriques destinées à être chantées. Ces poètes ont été les artisans d’un mouvement d’idées, qui donnera à l’occident et plus tard à l’Europe, un véritable élan littéraire et artistique.

    Aujourd’hui, Nicolas Desvenain propose de faire revivre cet art en chantant l’amour courtois, la « fin’amor » dont la mélodie arrive à un niveau d’élaboration, de complexité et de richesse inégalé. Tarif : 8 € - gratuit pour les moins de 12 ans. Renseignements : Musée du Quercorb à Puivert, 04 68 20 80 98, mail : museeduquercorb@orange.fr