Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 4

  • Escapade au Calvaire

    rénovation de la chapelle du calvaire,escapadeIntermèdes festifs partagés à l'abri de la chapelle (photos Benoît Lestienne).

    La traditionnelle marche champêtre en direction de la « Chapelle de Réparation », a réuni une assemblée exacte au rendez-vous festif, proposé par l’association de Rénovation de la Chapelle du Calvaire. Mercredi 29 juillet et sous un beau soleil, chacun a pris plaisir à s’élever jusqu’au sommet d’une colline culminant à 620 m d’altitude, lieu de jonction avec ceux qui avaient choisi un accès via le chemin du Pape.

    rénovation de la chapelle du calvaire,escapade

    Après avoir admiré les paysages alentours, depuis un belvédère naturel, le coup d’envoi des réjouissances était donné, avec un apéritif offert par la municipalité. Près de soixante et dix personnes, toutes générations confondues, ont ensuite tiré un repas du sac, partagé sous les frondaisons de jeunes chênes. Dans l’intervalle, la joyeuse tablée avait accueilli les résidents de l’hôpital des Hauts-de-Bon-Accueil, invités à la fête.

    Quelques échanges de mets plus tard, il était l’heure de rejoindre l’intérieur de la chapelle pour un récital offert par l’ensemble vocal Eissalabra, sous la direction de Sophie (photo ci-dessous, Yves Saddier). Chants traditionnels en latin, en italien, en espagnol et en français ont été très applaudis par un parterre ravi. Rendez-vous en juillet prochain, pour une nouvelle escapade, et de nouvelles retrouvailles.

    rénovation de la chapelle du calvaire,escapade

  • Déchet ou détritus jeté : la mairie ne plaisante plus !

    La mairie indique qu'« il sera désormais strictement interdit de jeter les détritus de toute sorte, notamment aux abords du centre de déchets de la zone artisanale de la gare. Son chemin d’accès, qui passe derrière l'entreprise Cartofrance, fait partie de la future voie verte. En date du 29 juillet 2015, un arrêté municipal a été pris par la municipalité de Chalabre, et un panneau signale cette interdiction. Toute personne qui ne respectera pas cette décision s'expose à des poursuites pénales ».

    Incendie 12 juillet 2015.jpg

    La voie verte devrait bientôt emprunter une portion du chemin d'accès vers le quai de transfert. En juillet dernier, un incendie avait éclaté sur la décharge sauvage (photo ci-dessus).

  • Cent bougies pour Juliette Soulier

    juliette soulier

    Isabelle et Juliette ont reçu de chaleureuses félicitations.

    Une belle ambiance régnait dans les salons de l’hôpital local, en l’honneur de Juliette Soulier, pensionnaire des Hauts de Bon-Accueil et alerte centenaire depuis les premiers jours de juillet. C’était un mardi de l’été 1915, le 13 juillet, Juliette Soulier voyait le jour à Tuchan. Une date et un anniversaire célébrés en compagnie de la famille, des amis, et du personnel de l’hôpital, qui lui ont réservé une fête à la hauteur de l’événement.

    Depuis le décès de son mari, en 1952, Juliette Soulier a partagé son existence aux côtés de sa sœur, Isabelle Pierobon, et de sa famille, sur la commune de Quillan. C’est en mai 2013 qu’elle rejoint Chalabre et la résidence des Hauts de Bon-Accueil, où elle réside aujourd’hui, en compagnie de sa sœur Isabelle, elle aussi résidente, et où elle reçoit les visites régulières de sa nièce. Invitée à souffler les bougies avec sa cadette (98 ans), Juliette Soulier a grandement apprécié cette journée, l’occasion de souhaiter à toutes les deux, un très heureux anniversaire, avec admiration et respect.

  • Carte postale du Morbihan

    cyclo-vtt-club du chalabrais,roseraie de talnay

    C'est un clin d'oeil que nous envoient les sociétaires du Cyclo Club du Chalabrais, actuellement en villégiature pour une bonne semaine dans le pays morbihanais. Il aura suffi que chacun prenne ses quartiers dans la Roseraie de Talnay, pour que l'envie de rechausser ne prenne le dessus.

    Et en ce dimanche 9 août, la balade du jour aura d'abord emmené treize unités sur les chemins de halage du Blavet. Une allure raisonnable et néanmoins surprenante permettra à un peloton compact d'enchaîner bosses sur bosses, sur des routes sinueuses et animées par nombre de cyclistes locaux, rompus à l'effort sur ce genre de profils estampillés « montagnes russes ».

    Lancés à leur tour sur les toboggans bretons, les « cyclo-sudistes » ne tarderont pas à retrouver l'envie de faire le métier, mettant ainsi à mal les éléments qui avaient opté pour une course stratégique, depuis l'arrière. Néanmoins, Saint-Barthélémy, Locmaria, Melrand, Persquen, Lignol, seront traversées sans encombre, moyennant quelques belles parties de manivelles. Avec une pause au pied de la superbe église paroissiale de Kernascléden.

    cyclo-vtt-club du chalabrais,roseraie de talnay

    Un coup de théâtre interviendra lorsque le pneu du grand Jeff, à l'origine de toutes les attaques (pernicieuses) perpétrées depuis le matin, laissera apparaître une vilaine hernie, le peloton est à Inguiniel. Un bref instant de flottement plus tard, et après avoir ajouté quelques unités à son compte-tours (80), chacun ralliait Baud et la Roseraie. Où un charmant comité d'accueil n'était pas peu fier d'annoncer au peloton, l'acquisition d'une cafetière multi performances.

    cyclo-vtt-club du chalabrais,roseraie de talnay

     

  • Le hameau de Lescale n’oublie pas

    Lescale 2015 001.jpgTémoin de ces heures noires, Suzanne Deloustal (à gauche), aux côtés d'Eliane Argelès, s'est recueillie devant la « Baraque du Souvenir ».

    Dimanche 2 août, un hommage a été rendu aux combattants du Maquis de Picaussel, et aux habitants du hameau martyr de Lescale, à la faveur d’une cérémonie célébrée en plusieurs temps. Au sommet du col de Babourade, devant la stèle érigée en souvenir d’Auguste Escriva, puis dans les lacets qui s’élèvent au-dessus du hameau, au pied du monument à la mémoire de Jean Carbou et Joseph Lebret. Trois jeunes maquisards tombés le 6 août 1944, lors d’accrochages intervenus avec les hommes de la 11e panzer division. Lesquels incendieront le hameau de Lescale, le 9 août suivant, une exaction menée en représailles après l’échec enregistré face aux partisans du Maquis de Picaussel, organisés aux côtés de Lucien Maury (Franck) et Marius Olive (Simon).

    les amis de lescale,maquis de picaussel

    Soixante et onze ans après ces événements tragiques, le hameau de Lescale s’est retrouvé devant la « Baraque du Souvenir », inaugurée en août 2011. Une habitation à la symbolique forte, bâtie à l’identique des habitations en bois dénuées de tout confort, dans lesquelles les Lescalois  seront « relogés » plus de douze années durant.

    les amis de lescale,maquis de picaussel

    Réunies en cette journée anniversaire, les autorités civiles et militaires au premier rang desquelles Claude Deloustal maire de Puivert (photo ci-dessus), Marcel Lajou, Albert Houssailles, Jean Tailhan partisans du maquis de Picaussel, Eliane Argelès présidente de l’association des « Amis de Lescale », Annie Bohic-Cortès conseillère départementale, Jean-Emmanuel Prost (Onacvg), Bruno Saigne et le major Laurentino de Jésus Salgueiro (Souvenir français), l’adjudant Pierre-Marie Moutte (Brigade Chalabre), Michel Sales (président des anciens combattants et sympathisants de Puivert, colonel de réserve à l'Etat-Major de la 11e Brigade Parachutiste), les élus du Pays-de-Sault, et les porte-drapeaux des associations d’anciens combattants, ont pris part à ce rendez-vous de la mémoire. Chacun des intervenants a salué l’esprit de la Résistance, ainsi que toutes les actions entreprises afin que le devoir de mémoire survive aux derniers témoins.

    les amis de lescale,maquis de picaussel

    Intervention d'Eliane Argelès présidente de l’association des « Amis de Lescale ».

    les amis de lescale,maquis de picaussel

    Annie Bohic-Cortès conseillère départementale.

    les amis de lescale,maquis de picaussel

    Jean Tailhan, dit Lapébie, partisan du maquis de Picaussel (masqué, Albert Houssailles)

    les amis de lescale,maquis de picaussel

    les amis de lescale,maquis de picaussel

  • La fête du quartier du lac se prépare

    union bouliste du kercorb,fête du lacLes Limouxins battus le 25 juillet dernier lors du Grand Prix de la Ville, viendront chercher une revanche.

    Les traditionnelles festivités du lac de Chalabre, organisées pour deuxième fois par l'Union Bouliste du Kercorb, se dérouleront samedi 15 août selon le programme suivant : 14 h 30, « Trophée François Lopez », concours de pétanque en doublettes aux abords du lac, ouvert à tous, en quatre parties (prix 150 € + mises). A 20 h, une fideua sera servie sur la place du lotissement du lac (15 €, charcuterie, fideua, fromage, pâtisserie, vin compris). Les inscriptions sont prises au 06 49 81 38 09 ou au 07 50 35 35 36, jusqu’au lundi 10 août. La soirée dansante sera animée par Discomobil Oceana, et à 22 h 30, un grand feu d’artifice, sera tiré depuis les berges du lac. L’UBK et son président Yvan carbonneau vous réservent leur meilleur accueil et vous attendent nombreux le samedi 15 août. 

  • Les fulgurances de l’été éclairent la Semaine des Arts

    camille amat,fulgurances de l'étéLors du vernissage, Andrée Faucheux-Amat a évoqué le souvenir de Camille, sa sœur.

    Du 20 au 26 juillet, la ville de Chalabre a vécu à l'heure des arts... Du théâtre avec « Les cuisinières » de Goldoni, du cinéma autour de Georges Méliès et la naissance des effets spéciaux, de la musique avec le trio George Sand de l'opéra de Montpellier....

    camille amat,fulgurances de l'été

    Et un fil conducteur tout au long de cette semaine, avec l'exposition « Envols », à partir de quelques unes des oeuvres de Camille Amat, décédée en 2010 (photo ci-dessus, archives août 2003).  Son parcours l'a amenée à exposer avec de grands peintres, Léger, Derain, Lhote, ce dernier résumant ainsi son œuvre : « Il s'agit d'une fragile et timide créature qui n'a qu'un défaut : elle sait voir ».

    camille amat,fulgurances de l'été

    En suivant le parcours de l'exposition qui lui a été consacrée, elle nous a ainsi emmenés dans son sillage, grâce au thème qui l'a accompagnée depuis les années 1960 : « L'oiseau peut être corrupteur absorbant la lumière, ou symbole de vie, s'élevant vers les cieux ».

    En hommage à Camille Amat, « Les fulgurances de l'été » est le nom qui a été retenu pour cette semaine des arts, en souvenir de sa dernière exposition à Chalabre en 2003, et dont c'était le titre. 

    camille amat,fulgurances de l'été